A Malte, le mieux est d’associer farniente en bord de mer et visites des nombreux sites à voir partout dans le pays. Malte, Gozo et Comino auront largement de quoi vous charmer pendant votre séjour.

La charmante Malte

Malte n’est pas très grande mais vous serez étonné du nombre de choses à faire, de points de vue… Découvrir l’île de Malte en 3 jours est impossible mais je vous donne quand même les temps forts de ce séjour !

bateau mer église malte

La Valette, la douceur maltaise

Comme pour beaucoup de capitales dans ces pays où l’eau vous tend les bras, on peut être tenté d’en faire l’impasse. Don’t ! Prenez quelques heures pour arpenter les rues de La Valette, d’autant que cela se fait assez rapidement.

La ville est splendide, propre, chaleureuse. Les beaux bâtiments s’enchaînent, les influences se ressentent. Nous avons suivi un itinéraire depuis l’impressionnante Église Saint-Publius de Floriana (notre quartier de résidence) jusqu’à la fontaine Triton aux portes de la vieille ville. Il vous suffit ensuite de vous engouffrer dans les remparts à travers les rues plus ou moins grandes et désertes. C’est l’avantage, malgré les touristes, beaucoup de rues magnifiques étaient vides. Essayez tout de même d’emprunter Merchent Street ou Republik Street pour prendre le pouls de la ville et même, de vous asseoir en terrasse 😎

Entre tous les bâtiments, repérez (et visitez si vous le souhaitez) la belle co-cathédrale de Saint Jean.

Si j’ai adoré les rues de la Valette, ocres, lumineuses, vallonnées, j’ai surtout aimé ce contact permanent avec la mer. Vous pouvez avancer dans n’importe quel sens, on voit, on ressent la mer. Je vous conseille la petite balade depuis le Fort St Elmo jusqu’au Lower Barrake Gardens et ensuite le Upper Barraka Gardens. Soyez-y à 12h pétante pour assister aux coups de canon (sur la musique de Titanic évidemment <3 !).

En face, se dressent les fameuses Trois Cités. Nous avons poursuivi notre première journée à Malte de l’autre côté en traversant grâce aux embarcations traditionnelles (2€ la traversée) : une dgħajsa.

Nous avons seulement eu le temps de découvrir Vittoriosa, sa tranquillité et sa superbe vue sur la Valette depuis le fort Saint-Ange (et sa plage improvisée) mais poussez jusqu’à Cospicua et Senglea.

 💡 A noter, la présence d’un grand parking public à l’entrée de la vieille ville (3€ la journée).

 ➡ Où manger à La Valette ? Je vous donne ma petite adresse 😉

jardin fleurs arbres fontaine malte

Comment profiter de la mer ? Où se baigner sur l’île de Malte ?

Le contact avec la mer s’est fait en douceur, par la découverte d’un petit port de pêche, celui de Marsaxlokk. Autant vous dire que par les couleurs, les odeurs et l’ambiance générale, j’ai adoré l’endroit !

A pied, après une marche d’une bonne vingtaine de minutes, vous pouvez rejoindre le fameux Peter’s pool. Notez tout de même qu’un parking improvisé est ouvert (moyennant une petite pièce) juste à côté (si vous voulez éviter de marcher en plein cagnard) et que, contrairement à ce que j’ai pu lire, il est plutôt bien entretenu. Autre recommandation : allez-y très tôt ! A compter de 11h30, le lieu est blindé 😉

Il s’agit donc d’une sorte de piscine naturelle dans un décor magnifique, il faut se le dire. Pour sauter, se prélasser, nager, l’endroit est parfait !

Dans un autre genre, j’ai beaucoup aimé la piscine naturelle et plus sauvage de Ghar Lapsi. En cette fin de journée, elle offrait un coin baignade un peu surchargé de monde mais très agréable.

 💡 De manière générale, sur ces coins baignades de Malte, je vous recommande des chaussures d’eau (ou célèbres méduses) pour éviter les tracas dus à l’absence de sable fin comme en Bretagne 😎

A proximité, vous pouvez faire un arrêt à la grotte bleue (blue grotto). Cependant, si la vue depuis la route est superbe, j’ai moins été séduite par la rapide visite en bateau (8€ les 20 minutes) : peu d’explications, des arrêts sans grand intérêt, etc.

Enfin, autre côté autre ambiance : les baies de l’ouest ! Nous voulions aller à Tuffieha Bay mais la circulation du samedi nous a enjointes à préférer la proximité de la Golden Bay. La plage n’est pas dingue, les eaux absolument pas translucides mais on ne dit pas non à un peu de fraîcheur !

grottes falaise mer malte
crique mer rocher malte

Les villes historiques : Mdina et Rabat

Encore une fois, je sais combien la tentation de se prélasser près de l’eau est grande mais réservez du temps lors de votre séjour pour explorer l’intérieur des terres. 2 arrêts : Mdina et Rabat.

Mdina est l’ancienne capitale de Malte. La « Cité silencieuse » a énormément d’atouts, à commencer par son indéniable charme. En se perdant dans les ruelles, autour de sa cathédrale Saint Paul où le long des remparts avec une vue imprenable sur le pays, on ne peut qu’apprécier le calme et la photogénie de la ville.

Mais il ne faut pas se mentir, ce que j’ai adoré à Mdina…. C’est de replonger dans la première saison de Game of Thrones 😎 Il faut savoir que la ville a servi de décor pour le tournage des scènes de Port-Réal. Petit coup de cœur pour le bordel de Littlefinger, il faut bien se l’avouer !

 💡 Pour se garer : un parking public juste devant l’entrée de la ville.

Dans le même secteur, arrêtez-vous à Rabat. Il faut dire que j’ai mis un certain temps à saisir l’intérêt de la ville. Les alentours de la cathédrale étaient en travaux, il n’y avait pas un chat, c’était un secteur résidentiel… Après un petit tour dans le jardin qui a servi de décor pour des scènes de Game of Thrones (les jardins du Donjon rouge !), au sein du Monastère Dominicain, nous sommes bien vite reparties. Le cœur de la ville se situe davantage près des restaurants autour de l’Église Saint Paul (il y a d’ailleurs des catacombes à visiter). La ville était nettement plus animée et chaleureuse.

Petit débat : le village de Popeye à Anchor Bay peut-il être considéré comme un village historique ? Il a, en effet, été construit pour servir de décor à une comédie musicale en l’honneur du fameux héros mangeur d’épinards, en 1980. Musée à ciel ouvert, parc d’attraction… Je l’ai juste contemplé d’en face mais c’était sympa !

rouge ruelle carole mdina
rue fleurs mdina malte

La paisible Gozo

A l’extrémité Ouest de Malte, se situe la petite île de Gozo. Pour nous y rendre, nous avons pris le ferry à Circewwa avec Gozo Channel Line. Nous avons débarqué dans un autre univers, une autre ambiance, un autre rythme de vie. La campagne est plus fleurie qu’à Malte, les côtes plus sauvages. Vous l’aurez compris, j’ai adoré Gozo !

Que visiter sur Gozo ? Vittoria et la Basilique Ta’Pinu

Premier arrêt : la citadelle de Vittoria et la vue panoramique depuis ses remparts. Ne sachant pas trop comment nous organiser, nous avons pris le billet de 5€ par personne pour visiter certaines parties de la ville mais, honnêtement, cela ne vaut pas la peine. Le spectacle est gratuit : les rues en enfilade, la vue spectaculaire sur toute l’île depuis le sommet de la citadelle. Avec ce billet nous avons pu visiter la prison et une maison traditionnelle mais le billet donne également accès au musée de la nature, au musée d’archéologie, etc. Arrêtez-vous au visitor center pour en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’île et notamment son rôle clé dans plusieurs phases importantes.

 💡 Pour vous garer, vous trouverez un parking public un peu en contrebas de la citadelle.

Je vous suggère également une autre découverte, celle de l’imposante Basilique Ta’Pinu (que je n’ai pas pu visiter, n’étant pas assez couverte). Ce sanctuaire national se repère de loin et vous attire un peu, une attraction mystérieuse, mystique quasiment. Prenez quelques minutes pour admirer le bâtiment, il en vaut la peine !

 ➡ Pour la super adresse pour manger (et boire) avec vue sur Ta’Pinu, allez lire l’article sur Malte.

basilique parvis ciel malte

Les points de vue de Gozo

Autrefois (avant mars 2017), s’élevait l’impressionnante arche naturelle de Gozo : l’Azur Window, emblème du pays. On se souvient tous de cet épisode du mariage de Daenerys dans la saison 1 de Game of Thrones… Je parle bien évidemment à l’imparfait car, suite à une tempête, l’arche s’est écroulée. Forcément, depuis, le site a moins d’intérêt… 😐 Si ce n’est admirer le bal des plongeurs en contre-bas dans le « blue hole » en se disant que les éléments se déchaînent et que la planète va mal.

Pour voir une véritable arche encore intacte, cap sur Wied II-Mielah. On sent bien que l’île a voulu en faire la nouvelle attraction suite à la chute de l’Azur Window et… ça marche ! Bon, il n’y avait pas grand monde quand nous y sommes passées mais elle m’a bien plu cette arche ! Le décor est vraiment magnifique, assez sauvage. Je n’ai pas eu le temps mais les balades autour avec cette petite vue mer doivent vraiment être sympas !

Le soleil déclinant, prenez donc la direction des falaises de Ta-Cenc qui, une fois qu’elles sont trouvées (…) sont vraiment belles. Sachez tout de même qu’une autre exposition que celle du soleil couchant leur rendrait davantage justice mais ,étant donné que nous nous sommes trompées de chemin et avons marché 30 minutes au lieu de 5, j’étais plutôt contente qu’il ne fasse pas 35° 🙄

arche mer malte

Où se baigner à Gozo ?

On va y aller modestement en commençant par Wied Il-Ghasri, une petite crique perdue au milieu de nulle part. A mesure que vous descendez les marches, vous découvrez ce bras de mer aux eaux changeantes, passant du bleu au vert. Le coin est idéal pour faire une petite pause fraîcheur dans votre road trip.

Si vous continuez de longer la côte vers le Nord, vous atteindrez la charmante cité balnéaire de Marsaforn. Enfin charmante… nous avons été loin d’être séduites par le style architecturale des cités balnéaires maltaises. Des immeubles assez hideux, il faut le dire, se superposent au bord de la mer 🙄 Mais bon, certains s’y baignent. Nous avons préféré un déjeuner en terrasse sur le port après une petite balade dans les salt pans, les marais salants de Gozo.

Mais mon coup de cœur à Gozo vous le voyez venir… Il s’agit bien sûr de Ramla Bay et sa belle plage orange. L’endroit est parfait pour terminer les visites sur Gozo. L’eau est chaude, claire, la plage est grande donc pas bondée, et il y a des granitas raisin.

Pour les plus courageux, je vous conseille vraiment de suivre le petit chemin qui part de l’extrémité droite de la plage et qui vous mène vers une mystérieuse grotte… Tal-Mixta Cave ou la grotte de Calypso (cette dernière y aurait retenu Ulysse pendant 7 ans) est le spot à ne pas manquer sur Gozo ! L’ascension de 20 minutes entre les cactus vous la fera bien savourer, je vous le dis. Il y a, semble-il une route pour y accéder par en haut…

grotte plage ramla malte

La paradoxale Comino

Petit bout de terre de 3 km² coincé entre Malte et Gozo, Comino mérite un arrêt d’une demi-journée, bien au-delà de sa star, le Blue Lagoon.

Que faire à Comino ?

Comino a deux visages. On arrive dans un lagon turquoise, digne des plus belles plages asiatiques, au son des enceintes et face à des dizaines de transats tournés dans un seul et même sens : vers le Blue Lagoon. La première perspective sur cet endroit est assez ambivalente : l’enfer au paradis. Ça grouille de partout, les enceintes résonnent, les gens stationnent devant les food-truck (très bon wrap !) ou sirotent leurs cocktails face à cette magnifique mer. C’est un peu sportif pour trouver où poser sa serviette (on renonce à l’étendre évidemment) mais bon, on joue le jeu. Je ne vous cache pas que si la mer était aussi envahie que la terre, on ne serait pas restées longtemps.

Le lagon est très agréable et mérite qu’on s’y attarde un peu. Attention toutefois, on n’a rapidement plus pied dans l’eau !

Une fois que vous aurez bien profité de la foule, n’hésitez pas à vous éloigner et même traverser l’île. Si vous suivez les petits chemins, vous rejoindrez en moins de 10 minutes le Crystal Lagoon qui est magnifique ou, de l’autre côté de l’île, la charmante et tranquille Santa Maria Bay.

En résumé, ne faites pas l’impasse de Comino. Si la foule vous horripile, passez simplement au Blue Lagoon pour rejoindre les recoins plus désertés mais néanmoins agréables de l’île.

lagoon bleu mer malte

Comment aller à Comino ?

Il faut prendre une des navettes en bateau au port de Mgarr. Vous serez certainement accosté par un charmant jeune homme qui vous indiquera un parking gratuit puis vous pressera pour que vous  lui achetiez un ticket à 15€ alors que la traversée n’en vaut que 10 (les 5€ supplémentaires étant pour les grottes). La traversée dure moins de 10 minutes et il vous est remis un prospectus avec les différents horaires de retour. C’est plutôt bien organisé.

J’espère vraiment que cet article vous donnera, non seulement l’envie de partir à Malte, mais vous motivera également pour découvrir tous les aspects du pays. L’eau est d’une couleur incroyable mais les îles regorgent d’autres choses à faire, à voir et il y a largement de quoi s’occuper pendant un séjour de 5 jours !

Pour vous donner un autre aperçu, voici la vidéo de mes vacances à Malte 😎

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *