Besoin d’une cure de soleil en plein hiver ? Itinéraire à travers le Nord du Maroc, moins connu que d’autres régions mais tellement captivant !

Je suis pour les couples interculturels, surtout quand il s’agit d’amis et que cela me donne la possibilité de passer des vacances dans un pays inédit, avec un local qui pourra me négocier le prix de mon bracelet 😉 Profitant de la liaison Beauvais-Fès avec Ryanair, j’ai remis le pied sur le continent africain, première fois au Maroc, le 14 décembre 2017. Prix de l’aller-retour pour ces 10 jours au soleil (entre 15 et 24 degrés) : 71€. Budget logement pour moi seule : 197€.

  • Informations pratiques

Durée de vol : 2h45 de vol (pour Fès).
Décalage horaire : –1h.
Santé :
aucune vaccination obligatoire mais certaines sont recommandées, notamment en lien avec les zones où vous vous rendrez.
Entrée / séjour :
le passeport est suffisant.

Langue : l’arabe et le berbère sont les langues officielles. Néanmoins, de par son ancien statut de protectorat français, beaucoup de Marocains parlent extrêmement bien notre langue.
Monnaie : le dirham marocain (MAD) – 1 MAD = 0.09 € et 1€ = 11 MAD.

couscous maroc

Fès, ma porte d’entrée du Maroc

Que faire en une journée à Fès ?

Premier tajine, premier couscous : c’est le moment les gars. Ce qui se mange au Maroc reste au Maroc ! 😎

Je débarque dans cette cité impériale, celle qu’on appelait « la Jérusalem de l’Occident » en raison de la diversité de ses communautés. Franchissons l’une des 14 portes d’accès pour pénétrer dans le labyrinthe que constitue sa médina. Heureusement, je suis guidée par mon ami Simo qui, au détour d’une boutique, m’amène au cœur de la ville : la tannerie chouara. Aussi surprenant soit-il, après plusieurs pièces emplies de sacs à main en cuir ou babouches vous accédez en effet à des terrasses surplombant les cuves. Le spectacle est assez incroyable ! Acceptez volontiers la menthe que l’on vous donne pour supporter l’odeur d’ammoniac dégagée par les excréments de pigeons. Vous pouvez observer le processus de création et traitement du cuir et le travail harassant des teinturiers. À ne pas louper !

Je termine ma journée avec la visite d’un atelier de mosaïque et de poterie. Les créations sont plus belles les unes que les autres, le prix également. L’adorable monsieur nous présente le processus et ses étapes qui amènent à la production de tables, fontaines, miroirs, tabourets splendides… Mais, doutant que Ryanair me laisse passer avec une table pour 6 personnes, je repars les mains vides.

Que faire dans les environs de Fès ?

A 1h30 de Fès, je vous conseille d’aller visiter le site archéologue de Volubilis classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco. Il s’agit de l’ancienne capitale de la Maurétanie, partie de l’Empire Romain (IIIè siècle avant J.-C.). J’ai l’impression que d’énormes progrès ont été fait par les Marocains pour mettre en valeur ce site, notamment avec la création du petit musée explicatif. Demeurent néanmoins quelques efforts à fournir pour se repérer sur le site  🙄 Les vestiges sont splendides, notamment l’imposant arc de triomphe, et le décor magnifique. Après avoir été quelque peu oublié pendant des décennies, le nombre de touristes ne fait que croître !

Terminez ensuite votre journée à la ville Sainte, Moulay Idriss. La ville est connue pour abriter le tombeau d’Idris 1er qui a fondé la dynastie des Idrissides. Vous remarquerez en arrivant depuis Volubilis (enfin, merci Simo) que la ville prend la forme d’un chameau allongé   😉 Il n’y a pas 36 000 manières de profiter de Moulay Idriss, il vous faut arpenter ses petites ruelles et monter le plus possible pour admirer la vue. Votre regard sera sans doute attiré par une curieuse mosquée avec un minaret rond… Splendide !

Mention spéciale pour la soirée où j’ai découvert la danse traditionnelle des Chikhats (prononcé chirate). Je ne peux que vous inviter à chercher les vidéos pour comprendre le principe… Danse du ventre, balayage du sol avec les cheveux, roulades de gymnaste… Vraiment surprenant et unique !

La côte méditerranéenne du Maroc, de Nador à Tétouan

Que faire sur la côte ? 9 étapes incontournables !

  • Mangez sans modération des clémentines de Berkane sur la route, si sucrées, si juteuses… 😀 
  • Observez / Imitez les spécialistes de la reggada, cette danse des épaules traditionnelles du Rif Oriental, la région où vous êtes. Juste impressionnant !
  • Saluez les algériens depuis la belle et longue plage de Saïdia.
  • Longez la corniche et posez-vous quelques heures au niveau de la lagune de Marchica à Nador, symbole de cette région en pleine montée en puissance. L’aménagement de cet espace et notamment les belles villas témoignent de la volonté pour le Nord de s’imposer comme une nouvelle destination touristique, à l’égal des villes plus au sud.
  • Profitez d’un spa à l’hôtel Mercure et du savoir-faire inégalable de ces femmes (oui ce qu’elles enlèvent de votre peau était sur votre peau, pas sur le gant. Je sais, cela peut surprendre 🙂 ).
  • Posez-vous sur la plage Quemado, devant l’hôtel de luxe Mohammed-V, à Al Hoceïma afin de vous conforter dans l’idée que ce petit coin de paradis sera envahi par les touristes dans 10 ans.
  • Ouvrez grand les yeux sur la route qui vous mène vers Tétouan, les montagnes qui se jettent dans la mer ne peuvent vous laisser de marbre.
  • Découvrez l’une des plus belles médinas du Maghreb (c’est le Routard qui le dit !), celle de Tétouan. Entrez par la place Hassan-II avec son palais royal et perdez-vous dans le dédale de rues qui se croisent et s’éloignent dans un jeu de lumière sublime.
  • Terminez la journée avec un nouveau massage dans un petit salon qui ne paie pas de mine mais qui fait des merveilles.
route Maroc

Ceuta, une ville espagnole au Maroc

Pourquoi aller à Ceuta ? Les réponses les plus évidentes :

  • Voir de vos propres yeux cette fameuse enclave espagnole en territoire marocain.
  • Patienter comme ces centaines de Marocains à la frontière, ne sachant pas si vous pourrez rentrer (bon, un passeport français ça aide quand même).
  • Retrouver un peu d’Espagne et siroter du bon vin en mangeant une tortilla les pieds dans le sable.
  • Faire des affaires car les prix sont ultra intéressants : valise pour ma part, saucisson, alcool et chocolats pour Murielle… Autant vous dire que j’avais hâte que sa valise soit ouverte à la frontière 😉
  • Passer une journée entre filles car le mari de ta pote ne peut pas passer la frontière 😀

Chefchaouen, la perle bleue du Maroc

Située à 600m d’altitude, la ville se découvre progressivement après plusieurs lacets de route. Grimpez dès que vous arrivez pour admirer cette médina au cœur de la montagne avec ses rues bordées de maisons blanches et bleues. Le camaïeu de cette « ville bleue » est spectaculaire ! Perdez-vous jusqu’à la place Uta-el-Hammam, la place des Pigeons, et sirotez un jus d’avocat en observant les passants. Arpentez toute la ville, faites-vous un tatouage au henné et savourez la chance que vous avez d’être dans un endroit d’une telle beauté !

Et puis histoire d’éliminer les couscous, randonnez à Akchour, un village à 30 km de Chaouen pour aller voir « el puente del Diablo » qui ne casse pas trois pattes à un canard et surtout la cascade que nous n’avons pas eu le temps de faire. En tout cas les paysages sont superbes !

chefchaouen maroc

Mon avis sur le Nord du Maroc

Ce que j’ai aimé

Les Marocains évidemment. Généreux, drôles, ouverts, attentionnés… Une véritable rencontre <3  J’ai également beaucoup apprécié l’authenticité du Nord du Maroc moins touristique a priori que le sud et qui recèle de trésors cachés qui méritent d’être connus. Enfin mention spéciale pour la nourriture et notamment les petits déjeuners des riads <3 Le jus de clémentine a changé ma vie !

Ce que j’ai moins aimé

C’est le jeu mais le prix à la tête du client. Simo devait demander pour moi afin de ne pas voir le prix tripler… Et bien sûr certains codes qui m’échappent et qui nous ont valu des commentaires/ regard (une femme ne doit pas fumer ici par exemple).

 ➡  Je remercie encore une fois Murielle et Simo pour l’énorme cadeau qu’ils m’ont offert en me permettant de découvrir le Maroc et sa formidable culture. Je m’apprête d’ailleurs à y retourner très prochainement… Cap sur Marrakech cette fois-ci !

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *