Un article focus sur l’une de mes passions (bruyantes) : le Hardstyle et l’EDM. Comment la vivre à fond et perdre d’un coup 10 décibels ? Je vous explique !

Pour profiter des meilleurs artistes de la scène électronique, quoi de mieux que de parcourir les festivals les plus dingues chez nos amis les Belges, Hollandais mais aussi Allemands ?

EDM, Hardstyle, quésako ?

L’EDM (pour Electronic Danse Music) est un style de musique regroupant de nombreux genres de musiques électroniques (techno, house, trance, dubstep…). L’EDM est faite pour danser et est, du coup, principalement jouée dans des clubs, raves et festivals.

La Hard Dance Music se rapproche de l’EDM mais se différencie par des sons un peu plus dynamiques et rythmés. En effet, la différence se fait au niveau des BPM (battement par minute) qui permet de mesurer le tempo de la musique de la même manière que le rythme cardiaque. Mon style de musique favori, le Hardstyle, oscille autour des 150 BPM. D’autres genres de musiques hard comme la Jump/Tek ou le Hardcore oscillent respectivement autour des 140 et 180 BPM.

Festivals The qontinent trèfle ciel

Des festivals en cascade

Chaque année, on retrouve un thème, une histoire, un décor, un anthem (hymne) différent. A chaque show un artiste est choisi pour composer ce dernier, en fonction du thème bien évidemment.

L’ambiance, l’atmosphère, la foule unie dans sa passion sont quelque chose d’unique et de difficilement descriptibles. Les effets pyrotechniques, les jeux de lumière, l’immense scène, la musique… Autant de raisons qui participent à mon addiction 😉 Carole : et les nanas habillées bien court et bien sexy aussi non ? 👿

Entrons dans le vif du sujet avec un listing des festivals que je recommande.

The Qontinent (BE)

Il mérite sa première place dans le sens où je viens d’y participer pour la 8ème fois (sur 11 éditions c’est pas mal). C’est un festival de 3 jours, du vendredi soir au dimanche soir. Il se déroule dans le superbe domaine naturel de Puyenbroeck, proche de Wachtebeke. Il est surnommé le trèfle en raison de la forme donnée grâce à ses 4 lacs. C’est un festival outdoor (d’extérieur) de musique hard avec un espace alloué au camping. Qui dit extérieur, dit festival qui se déroule en été, en général le 2ème week-end du mois d’août.

De plus, le camping est vraiment une expérience à vivre. Primo, il permet déjà de faire la fête sans se soucier de qui conduit. Secundo, l’ambiance y est différente du festival. Les festivaliers sont tous très ouverts et tout le monde fait la fête ensemble (même les Belges avec les Français, malgré leur défaite en Coupe du monde 😆 ). Prévoyez vos boule quies car si vous voulez tenir 3 jours entiers, mieux vaut s’épargner un peu de musique la nuit ! Les enceintes Bluetooth étant de plus en plus sophistiquées, je peux vous assurer qu’il y a également du gros son la nuit  !  😀

La vente des places débute en mars, les premières places sont en “early bird“. En effet, elle coûtent moins chères car elles sont mises en vente plus tôt. Néanmoins, inutile de se précipiter, les billets ne sont jamais tous vendus et vous pouvez vous en procurer jusqu’au jour du festival.

En outre, sur 3 jours la line up est souvent complète : Brennan Heart, Headhunterz, Wildstylez, D-Block & S-te-fan (pour ne citer qu’eux).

The Qontinent n’est pas le plus gros des festivals mais il n’est pas très cher (environ 100€ pour les 3 jours avec le camping) et l’ambiance y est toujours présente ! De quoi passer un très bon moment entre amis !

Reverze (BE)

Reverze est un des plus gros festivals hard de Belgique. Il se déroule dans le SportPaleis et la Lotto Arena d’Anvers (à 1h30 de Lille) en général fin février/début mars. Cet événement rassemble 20 000 personnes chaque année. C’est un festival indoor de musique hard (Hardstyle/Hardcore).

La particularité des festivals indoors est l’atmosphère. Le show laser, les jeux de lumières et les effets pyrotechniques sont toujours un moment incroyable ! Par ailleurs, le son est différent de celui d’un festival outdoor car il résonne dans l’enceinte du SportPaleis (salle équivalente à l’AccorHotel Arena de Paris).

60€ pour une soirée de 20h à 6h dans une ambiance de folie. J’y ai vécu 6 éditions et la ferveur est toujours aussi dingue !

The festival, l’inégalable Tomorrowland

Tomorrowland (BE)

Tomorrowland ! Sans doute l’un des plus gros festivals du monde. Cette année, je suis allé à mon 2ème Tomorrowland en 2 ans et cette fois le week-end entier.

Il se déroule dans la petite ville de Boom (si si, c’est vrai) en Belgique à 1h30 de Lille. Depuis quelques années, le festival a lieu durant 2 week-ends fin juillet.

Situé dans le magnifique domaine provincial de De Schorre, il regroupe 16 scènes de différents genres musicaux (house, trance, techno, dubstep, hardstyle). Tous les plus grands DJs sont présents : Martin Garrix, Dimitri Vegas & Like Mike, Hardwell, Afrojack, Axwell & Ingrosso, Armin Van Buuren, Tiesto, etc. Les décors sont à couper le souffle, le main stage est immense. Il faut le vivre pour comprendre vraiment ce qu’est Tomorrowland. C’est pour moi le meilleur festival que j’ai fait et je pense qu’il sera difficile de le détrôner  🙂

L’organisation est vraiment au top. Pour les chanceux ayant réussir à obtenir une place, vous recevez vos bracelets à puce dans de magnifiques coffrets début juillet. Ces derniers vous permettent d’entrer dans l’enceinte du festival mais également de payer avec un système ultra ingénieux. Vous convertissez en effet de l’argent dans une monnaie fictive, le “Pearl” qui vous permet d’acheter sur place. A titre d’exemple, 25 cl de bière = 2 Pearls = 3,40€. Évidemment, vous pouvez recharger en borne ou directement sur votre téléphone.

Concernant les tarifs : environ 400€ pour pass week-end + camping, 125€ pour une journée. La difficulté est évidemment d’obtenir des places, les billets se vendent en 15 minutes tous les ans. 3 chances d’avoir vos places. 1. être belge et participer à la file d’attente de la première vente. 2. Se pré-inscrire et participer à la 2ème vente. 3. La 3ème vente est ouverte au monde entier. Le meilleur moyen d’obtenir vos places et de demander à un maximum d’amis de faire la file d’attente pour optimiser vos chances qui sont très faibles.

💡 L’avis de la nana qui découvre la musique boum boum : je n’y suis allée que le dimanche (physiquement il faut être costaud pour trois jours). Honnêtement j’ai adoré, les décors mais aussi les gens sont dingues, l’ambiance est énorme !

Tomorrowland Winter (FR)

Cette année, une nouveauté fait son apparition : Tomorrowland Winter ! Organisé à l’Alpe d’Huez, le festival se déroule l’hiver en montagne en mars. Les billets sont vendus sous forme de package 4 jours ou 7 jours comprenant le logement, l’accès aux pistes et bien sûr l’entrée au festival !

Festivals Tomorrowland 2018 mainstage

Electrobeach Music Festival (FR)

Le seul festival français auquel j’ai participé, en 2015. Chaque année, l’édition de l’EMF se déroule à Port Barcarès, dans le sud de la France. A proximité de la plage, il a lieu le week-end du 14 juillet. Malgré un très bon moment passé entre amis (le beau temps du sud y est pour quelque chose 😆 ), j’ai été un peu déçu de l’organisation. il y a eu de nombreux problèmes concernant les paiements par bracelet à puce électronique. Cependant, l’organisation s’est peut-être améliorée lors des dernières éditions, qui sait !

Le décor, surtout de jour, est également décevant. Les restrictions ne doivent pas être les mêmes en France qu’à l’étranger. Ici pas de thème précis, simplement plusieurs gros écrans de LED qui ne font effet qu’à la tombée de la nuit.

Vous pouvez dormir au camping également. Venant du nord de la France, nous avons préféré louer un AppartHotel à Perpignan, ainsi qu’une voiture pour l’aller/retour au festival.

J’ai également participé à d’autres festivals tels que Decibel (NL), Q-Base (DE), Freaqshow (NL), Amsterdam Music Festival (NL)… Je suis toujours en quête d’un bon son avec de la bière pas cher !

Pour finir avec cette musique assourdissante intéressante, je vous partage un article d’une candidate des 12 Coups de midi (de la culture comme une autre) communiquant sa passion pour la musique hard. Du Hardstyle sur TF1, l’avenir !

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *