route nature montagnes

L’Islande, un rêve. De par sa diversité de paysages, plus extraordinaires les uns que les autres ou l’accueil des Islandais, ce pays est un univers authentique et magistral. On vous y amène, le temps d’un magnifique voyage et on vous partage nos conseils et itinéraire pour un road trip en Islande.

L’Islande était pour moi, jusqu’à septembre 2016, une destination lointaine et inaccessible. Tout changea grâce à un stage à réaliser dans le cadre de ma formation. C’est cette opportunité qui me poussa à choisir l’Islande, tant pour le système social que j’allais découvrir, que pour le pays en lui-même. Je suis donc partie avec une amie pendant 2 semaines, entre septembre et octobre 2016.

L’essentiel de mes visites, je les ai faites sur les week-ends puisque j’étais en stage la journée. Je vous propose néanmoins des idées d’itinéraire qui me paraissent intéressantes 😉

islande glacier eau

Comment organiser un voyage en Islande ?

J’ai fait un voyage un peu hors-norme mais j’essaie néanmoins de répondre à certaines questions, les plus récurrentes.

Quand partir en Islande ?

C’est la première question à laquelle il faut répondre car, contrairement à certaines destinations, ce choix va totalement conditionner votre voyage. Pour y répondre, je dirais qu’il faut avant tout savoir ce que vous recherchez comme type de voyage 😉

Je crois qu’on ne peut pas vraiment parler de saison touristique en Islande puisque ce pays attire du monde quasi toute l’année. Néanmoins, une majorité de touristes choisit l’été pour découvrir l’Islande, notamment du fait du climat.

Pour choisir la saison idéale, il faut prendre en compte plusieurs paramètres :

  • La température. Sachez que, même en été, il ne fera pas 30 degrés (je dis ça mais j’ai eu quasi 20 degrés dans le nord en octobre 😎 ). Bon si vous voulez de la neige, de la glace et compagnie… Testez l’hiver, je n’ai pas osé !
  • La durée d’ensoleillement : les journées sont plus courtes à mesure que vous entrez dans la saison froide (entre 3 et 5h d’ensoleillement en hiver) ;
  • L’état des routes et les conditions dans lesquelles vous voulez voyager. En effet, des routes sont fermées en hiver, de même que la location de certaines voitures est fortement conseillée durant cette période.

Pour ma part, je suis partie entre fin septembre et début octobre. Ce fut la saison parfaite car nous avons eu

  • Quasi aucune pluie ;
  • Des températures très clémentes pour la saison (je vous ai dit, plus de 20 degrés dans le nord !) ;
  • Des couleurs superbes ;
  • Peu de touristes et…
  • Des aurores boréales !!!
parc nature rivière Islande

Combien de temps rester en Islande ?

Comme je vous l’expliquais, je suis partie 2 semaines mais je n’ai pas fait 2 semaines de visites. L’avantage est que vous pouvez vraiment moduler votre temps de voyage en fonction de vos envies et de vos possibilités. J’ai rencontré des gens qui partaient 1 mois, d’autres 1 à 2 semaines ou certains qui avaient choisi de tester l’Islande pour un week-end prolongé. Le tout est d’avoir conscience des distances et d’être cohérent. Faire autant d’avion pour juste passer 2 jours à Reykjavik sans parcourir un peu les terres, c’est dommage quand même 😉

Budget pour un voyage en Islande

Oui ! L’Islande est un pays qui coûte cher. Néanmoins, il y a toujours moyen de moyenner mais la vie coûte plus cher qu’en France. Je l’ai surtout ressenti dans l’alimentation. Le fait d’avoir un Airbnb m’a permis de manger quasi tout le temps à la maison et d’éviter les restaurants. 23€ la pizza 4 fromages à Akureyri… ça fait mal 🙄 De manière générale, la nourriture islandaise ne m’attirait pas beaucoup étant donné que je ne suis pas très poisson. Autant vous dire que lorsque j’en ai réellement goûté sur place, j’ai découvert ce qu’était la vraie poiscaille, la meilleure de ma vie ❤️

Pour le billet d’avion, je n’ai pas eu à le payer donc je ne peux pas vous dire. Des compagnies comme Transavia commencent à desservir cette destination, notamment depuis Nantes pour juillet/août mais c’est assez cher. Le mieux est de partir de Paris.

Pour les logements, nous avions pris 2 Airbnb différents et avons négocié le prix avec une de nos logeuses, extraordinaire, pour réussir à diminuer un peu comme nous restions 9 nuits.

 💡 A Reykjavik, pour un appartement dans le centre-ville, nous avons réservé 4 nuits via le site pour 412€ et avons donné le reste en liquide (je ne me souviens plus du montant). A Akureyri, nous avons payé 316€ pour 4 nuits. De mémoire, je crois que nous nous en étions sorties pour 1100€ environ pour deux.

La location de la voiture ne m’avait pas paru très élevée, ni même le prix de l’essence mais nous avions pris une voiture standard. En effet, nous ne comptions pas nous aventurer en pleine nature, hors des routes goudronnées. Faites attention à bien choisir le modèle adapté à votre programme.

Et concernant les activités, mis à part les musées à Reykjavik, les bains chauds ou les baleines, toutes les activités sont dans la nature donc gratuites, c’est l’avantage !

 💡 La monnaie islandaise est la couronne islandaise, ISK. Au moment où j’écris l’article, 1€ = 138 ISK.

façade rue reykjavik islande

Comment se déplacer en Islande ?

Comme je vous le disais, je suis venue en Islande en avion, via la compagnie Iceland Air et c’était cool car il y avait Titanic dans les films (critère de choix).

Une fois arrivées à l’aéroport de Keflavik, à 50 kilomètres de Reykjavik, nous avions pris les bus Flybus pour rejoindre la capitale. Les départs coïncident avec les horaires des vols et vous en avez pour environ 45 minutes, en traversant des paysages hors du commun, de type lunaire.

Pour la suite de nos aventures, nous avions loué des voitures (une pour le sud et une pour le nord du pays). Nous n’avons eu aucun souci particulier si ce n’est que nous n’avions pas pris d’assurance pour le « bas de caisse » et que, clairement, à certains endroits c’était tendu 😆 De manière générale, les routes étaient impeccables, bien entretenues.

Je précise que nous sommes restées sur les grands axes et n’avons pas entrepris de traverser des gués ou autres folies du genre. L’avantage est que les routes sont bien souvent désertes et les paysages presque irréels. Cependant, ayez bien en tête votre programme et ses particularités avant de louer une voiture. Le modèle a vraiment son importance !

église reykjavik Islande

geyser fumée islande
cascade parc islande

Comment voir une aurore boréale en Islande ?

Question bonus comme ce fut l’un des bonus de notre voyage. Nous n’avions pas prévu d’en voir car c’était un peu tôt dans la saison d’après ce qu’on avait lu mais… Quelle surprise quand, en stage, on a commencé à nous demander si on allait observer ce fantastique spectacle naturel le soir même 😎

Autant vous dire qu’avec mon amie, il n’a pas fallu nous le dire 2 fois ! Emmitouflées, motivées, supra-déterminées et excitées, nous sommes parties nous poster sur un banc de Reykjavik pour attendre les grandes dames ! Et au bout d’un certain temps… qui a pu paraître assez long étant donné le froid, elles étaient là ! Ce fut un spectacle fabuleux, l’un des plus beaux de ma vie. Malheureusement, je n’avais pas le matériel pour l’immortaliser donc je vous invite à découvrir l’Islande par vous-même pour bénéficier de ce genre de souvenir 😉

Le lendemain, nous avions réservé une excursion pour chasser les aurores boréales loin de la ville. Ce ne fut pas un grand succès car :

  • C’était assez cher ;
  • Nous avons vu moins d’aurores boréales que la veille ;
  • Il faisait encore plus froid ;
  • Il y avait énormément de monde ;
  • Et comme d’habitude, mon groupe est le dernier déposé à son logement.

Rien de mieux qu’un bon banc à Reykjavik si vous voulez mon avis !

lac avion fleurs Islande reykjavik

Itinéraire de mon road trip en Islande

Mon road trip en Islande

Comme je vous l’expliquais, je n’ai pas fait un voyage “classique” en Islande. J’ai profité d’un stage pour découvrir un maximum le pays. Cela explique que j’ai dû renoncer à certains incontournables de l’Islande, notamment dans les fjords de l’ouest ou à l’est.

Cela explique aussi pourquoi j’ai fait une journée de dingue pour partir à l’autre bout du pays et découvrir un maximum de choses dans le sud de l’Islande 😎

De fait, il est difficile de véritablement vous proposer mon itinéraire pour vos road trips en Islande. Mais pour vous résumer :

  • 3 journées à Reykjavik + des soirées à observer les aurores boréales, dans la ville mais également à l’extérieur ;
  • Le Cercle d’Or en une journée avec une soirée au Blue Lagoon ;
  • Une journée qui m’a menée tout le long de la côte sud de l’Islande, jusqu’à Jokulsarlon ;
  • La matinée à remonter vers Akureyri depuis Reykjavik ;
  • Une matinée à visiter Akureyri ;
  • L’excursion pour observer les baleines à Husavik durant une matinée ;
  • Un après-midi dans la région des lacs du Myvatn et une soirée aux bains.

Carte de mon itinéraire en Islande

carte islande

D’autres itinéraires pour un road trip en Islande

Combien de temps rester à Reykjavik ?

Je sais que la tentation peut être grande de rejoindre les grands espaces qui font la renommée de l’Islande. L’avantage de mon stage est qu’il m’a permis de vraiment prendre le temps de visiter Reykjavik. Et je ne peux vous conseiller qu’une seule chose : n’en faites pas l’impasse !

En effet, l’idéal est d’y rester 3 jours pour visiter les incontournables de la ville, y compris 1 ou 2 musées. Ainsi, Reykjavik est une capitale à taille humaine mais il y a quand même pas mal de choses à y faire. Je vous invite à aller au Blue Lagoon, évidemment, mais, si vous avez le temps, n’hésitez pas à tester d’autres bains dans la ville. Ceux qui sont davantage fréquentés par les locaux et moins par les touristes.

Vous verrez, Reykjavik est une capitale surprenante que vous allez beaucoup aimer !

Par ailleurs, Reykjavik est un bon point de chute pour visiter les incontournables de la région. Je sais qu’il est par exemple possible de faire une excursion pour aller observer les baleines. Pour ma part, j’ai préféré la faire depuis Husavik.

De plus, réservez au moins une journée pour faire la traditionnelle visite du Cercle d’Or qui se fait très bien depuis Reykjavik. Louez votre propre voiture, pour être totalement indépendant, ou passer par un organisme qui propose des circuits organisés 😉 C’est une manière rapide et simple de voir de très beaux paysages islandais.

Combien de temps rester à Reykjavik pendant votre road trip en Islande ? Idéalement 3 jours avec le Cercle d’Or. Cependant, si vous disposez de moins de temps, essayez de faire les visites au sein de Reykjavik en une journée, avec une découverte du Blue Lagoon le soir, en rentrant du Cercle d’Or.

parc nature islande

Un road trip d’une semaine en Islande

Pour un road trip d’une semaine en Islande, je vous conseille de rester dans la partie sud du pays. Vous pourriez suivre l’itinéraire suivant par exemple :

  • Jour 1 : visite de Reykjavik.

A partir de là, je vous encourage à louer une voiture.

  • Jour 2 : deuxième journée à Reykjavik ou découverte de la péninsule de Reykjanes avec, notamment, le Blue Lagoon.
  • Jour 3 : une journée dans le Cercle d’Or.

Jusqu’à ce jour, je vous conseille de loger à Reykjavik.

  • Jours 4 à 6 :  la partie sud de l’Islande.

Commencez par la portion Seljalandsfoss jusqu’à Vik. Prévoyez ensuite de faire une randonnée, n’importe laquelle car elles sont toutes fantastiques ! Que ce soit au niveau du glacier, des cascades. La région de Landmannalaugar est particulièrement réputée pour ses randonnées, courtes ou sur plusieurs jours !

Poursuivez ensuite votre route dans le sud de l’Islande, autour du glacier du Vatnajokull (Jokulsarlon, Diamond Beach, etc.).

  • Jour 7 : retour vers Reykjavik en faisant des arrêts pour découvrir des nouvelles cascades (Gluggafoss ?) ou profiter de bains chauds (la piscine de Seljavallalaug par exemple).

N’oubliez pas, si vous êtes à la bonne période, d’inclure la chasse aux aurores boréales 😉

Cependant, il est également possible de faire ce que j’ai fait en Islande, au sud et au nord, en une semaine mais je ne vous le conseille pas… Cela pourrait être assez frustrant !

Je détaille la plupart de ces sites incontournables en Islande si cela vous intéresse 😉

cascade glacier

Un road trip de deux semaines en Islande

Pour un road trip de deux semaines en Islande vous allez pouvoir continuer à parcourir les autres régions du pays !

Je vous indique ce que moi j’aurais fait si j’avais bénéficié d’autant de temps sur place 😉 Néanmoins, n’ayant pas suivi cet itinéraire moi-même, renseignez-vous bien avant de vous lancer, ce ne sont que des idées…

  • Jour 1 : visite de Reykjavik.

A partir de là, vous pouvez louer une voiture.

  • Jour 2 : deuxième journée à Reykjavik ou découverte de la péninsule de Reykjanes avec, notamment, le Blue Lagoon.
  • Jour 3 : une journée dans le Cercle d’Or.

Jusqu’à ce jour, il est intéressant de loger à Reykjavik.

  • Jours 4 et 5 : partie sud de l’Islande, de Seljalandsfoss jusqu’à Vik.

Une autre journée dans la région permet de faire une randonnée, je vous donne quelque piste un peu plus haut dans l’article ! Il y a également toujours des coins cachés, des cascades mystérieuses et cette journée vous permet de les débusquer ! Pourquoi pas la cascade Gluggafoss ou un bon bain dans la piscine de Seljavallalaug ?

  • Jour 6 : partie sud de l’Islande, autour du glacier du Vatnajokull (Jokulsarlon, Diamond Beach, etc.).

Je n’ai pas fait les 2 jours dont je vais vous parler maintenant.

  • Jours 7 et 8  : 2 jours dans les fjords de l’est du pays : Hofn, fjord de Mjóifjörður, Seyðisfjörður. Cela a l’air d’être magnifique mais je ne l’ai pas fait.

Je vous conseille ensuite de poursuivre vers le nord de l’Islande que j’ai pu découvrir.

  • Jour 9 : la région du lac de Myvatn.
  • Jour 10 : Husavik et Akureyri.

Akureyri est un bon point de chute pour sillonner la région.

Au choix ensuite : 3 jours dans les fjords de l’ouest de l’Islande ou 2 jours dans la péninsule de Snæfellsnes (dans ce cas, accordez un peu plus de temps au nord de l’Islande).

  • Jour 14 : Retour vers Reykjavik.

Je détaille la plupart de ces sites incontournables en Islande si cela vous intéresse 😉

baleine mer lac
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *