Ses paysages époustouflants, sa verdure abondante, ses moutons en liberté sans oublier la bière, voici comment nous pourrions décrire l’Irlande.  Mais comment profiter de tous ses trésors ?

J’y ai passé une semaine fin octobre 2015, autant vous dire que la météo me faisait un peu peur  😀  Verdict !

sommet connemara irlande

Que faire en 3 jours à Dublin ?

Dublin, une ville chargée d’Histoire

Tellement de choses à faire à Dublin que 3 jours me paraissent idéaux pour arpenter les rues de la ville et ses alentours.

Arrivé le vendredi à minuit à l’aéroport, je récupère la voiture. Je vous dresse le topo : conduite à gauche pour la première fois, fatigue du voyage, nuit, pluie, des taxis partout partout dans Dublin… Welcome  😎

Après quelques klaxons, j’arrive enfin au Airbnb (80€ les 3 nuits) qui était assez déplorable et inconfortable. En effet, Dublin est chère pour les logements ! Mon choix s’est tourné vers un logement un peu excentré mais à distance raisonnable du centre (30/40 minutes à pied). Dublin est une ville à taille humaine où il est possible de tout faire à pied (avec de bonnes chaussures et une tenue adéquate bien évidemment !).

Petit itinéraire depuis le sud de la ville pour rejoindre le centre : passez devant la St Patrick Church (la plus grande cathédrale d’Irlande) et son charmant petit parc. Ensuite, un peu plus loin, découvrez la seconde cathédrale de la ville et aussi la plus ancienne, la Christ Church et son imposante arche traversant la rue.

On remonte la rue pour arriver dans le centre ville où se situe le château de Dublin. Symbole fort de l’histoire irlandaise, il sert aujourd’hui à accueillir des événements importants comme des conférences ou des rencontres entre chefs d’Etat. Partiellement ouvert au public, j’ai choisi de contempler uniquement le prestigieux château de l’extérieur. En effet, comptez 7€ pour une visite sans guide qui semble assez courte car peu de salles sont à visiter. Mon avis : un site touristique fort, à voir si vous êtes dans le coin, mais d’après les avis, la visite est chère pour le contenu.

Autre incontournable de l’histoire irlandaise, la célèbre prison de Kilmainham. Sur la route, Halloween oblige, je pouvais admirer les nombreuses maisons décorées de façon impressionnante. La tradition semble beaucoup plus présente qu’en France !

L’ancienne prison de Kilmainham, aujourd’hui ouverte au public en tant que musée, a été très bien conservée. Cette prison a été la résidence de plusieurs personnes célèbres durant l’indépendance de l’Irlande. Pour la somme de 9€, partez pour une visite guidée d’une heure retraçant l’histoire de cette prison et les conditions de vie des détenus. Le point noir de la visite : elle est proposée uniquement en anglais, sans audio guide et avec un bel accent irlandais difficile à suivre. Accrochez-vous !

Enfin, je vous conseille de ne pas manquer l’immense bibliothèque du Trinity College ! Au coeur de la plus célèbre université de la ville, cette bibliothèque est sans nul doute l’une des plus belles du monde. Elle a notamment servi d’inspiration pour les films de la saga Harry Potter. Le prix est néanmoins élevé (14€ + 5€ d’audioguide) pour la visite.

 💡 La bonne adresse

Par ailleurs, n’hésitez pas à aller déguster le délicieux fish & chips à Against the Grain !

dublin castle

Dublin, ville détente

Ainsi, Dublin est une ville très active et vivante grâce à ses bars mais aussi à sa fabrication d’alcool 😉

De fait, direction le fameux quartier animé de Temple bar, connu pour ses pubs dans des rues étroites et pavées très fleuries. Bon, en cette journée pluvieuse, très peu de monde dans les rues… le quartier est bien plus animé le soir où musique et rencontres règnent !  😉

Continuons notre chemin pour arriver au parc Stephen Green, le plus grand de la ville ! Sous une pluie battante, la rencontre avec les écureuils fut plutôt brève malheureusement…  🙁

A défaut de visiter la distillerie Jameson ou encore la brasserie Guinness, j’ai choisi l’Irish Whiskey Museum. Pour la somme de 20€, découvrez l’histoire du whiskey et la fabrication grâce à une guide avec une touche d’humour rendant la visite très agréable. Pour couronner le tout, la visite se termine par une dégustation de 3 whiskies. N’étant pourtant pas amateur, j’ai vraiment apprécié et pu différencier chaque goût. Depuis ce temps, j’aime le whisky 😉

💡 Carole avait fait il y a 10 ans la brasserie Guiness, un incontournable de la vie ! Pas fan de la bière (même à 16 ans !), elle se souvient surtout du Gravity Bar. De la-haut, la vue est imprenable sur toute la ville !

Pour bien finir la journée, amateur de foot, quoi de mieux que de sortir dans un pub Irlandais pour une bonne bière devant un match ? Direction le McGarry’s où les Irlandais aiment se retrouver devant les matchs de championnat de football national.

Une journée sur la presqu’île d’Howth

J’adore la nature, et après 2 jours de visite de la ville de Dublin, je cherchais un endroit tout proche en voiture pour une randonnée. Me voilà en route pour la presqu’île d’Howth à 30 minutes de route de Dublin, parfait ! Plusieurs randonnées s’offrent à vous, la plupart sont faciles et font le tour de l’île. Prévoyez 2h30-3h. Il y en a pour tous les goûts en matière de paysage : petit port de pêche, nature verdoyante, falaise vertigineuse, vous serez servis ! Débutez la randonnée sur le petit port, suivez le chemin pour ensuite monter sur le haut des falaises et pouvoir admirer la jolie vue du port et du phare Baily, coup de coeur assuré !

Direction ensuite Galway pour la seconde partie du voyage. Comptez environ 3h de route pour traverser l’Irlande d’est en ouest.

littoral île howth

La côte ouest sauvage de l’Irlande

J’ai loué un logement dans le quartier de Claregalway, à 30 minutes de Galway. Les maisons étaient toutes plus immenses et jolies les unes que les autres ! Délimitées par des murs de pierres, vraiment très charmant !

Petit conseil, attention à Galway aux heures de pointe, vous pouvez avoir des bouchons !

L’ouest de l’Irlande est beaucoup plus verdoyant et axé nature. La côte sauvage de l’Irlande offre des paysages somptueux ! En effet, la route nommée la “Wild Atlantic Way” longue de 2500 km longe toute la côte ouest du pays.

Les lacs du Connemara

Départ pour le parc national du Connemara, à 1h30 de petite route de Galway. Ouvrez grand les yeux, encore une fois les montagnes, les lacs et les forêts se marient parfaitement pour nous offrir un paysage fantastique.

Attention néanmoins aux moutons en liberté qui peuvent parfois vous bloquer la route sans aucun scrupule  🙄

Pour visiter le parc, je vous conseille la randonnée de la Diamond Hill. Proche du village de Letterfrack, vous trouverez un petit parking pour y laisser la voiture. Prévoyez de bonnes chaussures, c’est parti pour 2 à 3h de randonnée et 400 mètres d’ascension. Les sentiers sont propres et bien aménagés, la randonnée est assez facile et forme une boucle. La vue panoramique sur le parc du Connemara est sublime !

Sur la route du retour, vous pouvez faire un arrêt à l’abbaye de Kylemore. Je me suis arrêté pour prendre quelques magnifiques clichés mais je n’ai pas visité par manque de temps. L’entrée en voiture est libre, mais comptez 13€ pour visiter le lieu.

parc national connemara

Cliff of Moher

A 1h30 au sud de Galway, rendez-vous au Cliff of Moher ! L’incontournable de la côte ouest du pays ! Attention, le parking coûte 6€ par personne et non par voiture ! Il est possible d’éviter ce tarif si vous aimez marcher en vous garant dans le village le plus proche. Autrement, je vous conseille de faire descendre vos passagers avant d’accéder au parking.

Après une petite marche, vous pouvez admirer l’océan se déchaîner contre les gigantesques falaises. Couvrez vous bien, le vent souffle très très fort ! Une petite balade est possible pour assister au spectacle de plusieurs points de vue de chaque côté.

Sur la route du retour vers Galway, faites un arrêt au Dolmen de Poulnabrone, le dolmen le plus célèbre d’Irlande ! Âgé de plus de 5 800 ans, il aurait été bâti dans l’objectif de servir d’autel funéraire.

Dernier arrêt, le Dunguaire Castle. Le château était fermé lors de mon passage, je m’y suis arrêté simplement pour prendre des photos. Situé dans une baie absolument magnifique, le lieu vaut le détour. Comptez 8€ pour visiter les lieux.

cliff of moher irlande

Galway, ville vivante

Dernière étape de mon road trip irlandais ! Si les villes jeunes et dynamiques vous attirent, alors vous ne serez pas déçus ! En effet, Galway est une ville vivante, où il fait bon vivre ! Passez-y une soirée pour découvrir l’ambiance chaleureuse des bars et les rues vivantes et illuminées.

La rue la plus active de la ville est sans doute Quay Street : une rue piétonne de Galway, qui figure parmi les quartiers les plus populaires et fréquentés de la ville. Cette rue est très commerçante mais elle offre aussi de nombreux bars et restaurants à prix plutôt abordable.

Pour conclure, cette semaine a été une très belle expérience ! L’Irlande étant accessible facilement en avion depuis plusieurs villes française, les tarifs sont plus qu’abordables. Malgré une météo souvent capricieuse, le dépaysement est assuré ! Par ailleurs, de nombreux français y vivent et vous entendrez beaucoup de personnes parler notre langue.

Je vous la fais courte : l’Irlande m’a beaucoup plu ! Elle laisse ce sentiment d’être seul au monde au milieu d’une nature splendide. J’adorerais y retourner pour un road trip sur la mythique Wild Atlantic Way qui borde la côte ouest, ainsi que pour visiter Killarney et ses alentours !

Ah et dernier conseil, n’oubliez pas d’acheter un adaptateur pour les prises électriques !

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *