Londres est connue, reconnue, archiconnue… N’empêche qu’on ne se lasse pas de quelques jours dans la capitale anglaise. London Calling, récit d’un fantastique week-end !

Budget d’un long week-end à Londres

Qui a dit que partir à l’étranger pendant un long week-end avec un férié coûtait un bras ? Moi. Qui s’est trompé ? Moi ! Exit l’avion, qui d’ailleurs, est loin d’être pratique pour se rendre à Londres (malgré toutes les lignes possibles). Nous avons trouvé une belle occasion qui nous est revenue à 138€ pour 2 (sans compter l’essence). Je vous explique 😎

Nous avons, en effet, pris le bateau à Dieppe avec la compagnie DFDS. En 4h, nous étions à Newheaven, dans le Sussex. Cela nous aurait coûté 70€ de traverser sans voiture mais la liaison en train depuis Newheaven jusqu’à Londres coûtait 10£ à l’aller et… 60£ au retour 👿 De Newheaven jusqu’à Londres, il n’y a qu’1h30 de trajet normalement mais ce fut plutôt 2h à l’aller avec les embouteillages !

Nous sommes donc partis le jeudi 30 mai 2019 à 12h, arrivés à 15h30 outre-Manche et repartis le dimanche à 18h30 avec une arrivée à 23h30.

Le petit plus de cette option est également les magnifiques décors de la Côte d’Albâtre vers Dieppe et ceux du sud de l’Angleterre. Falaises tombant à pic, plages de galet… C’était charmant !

falaise plage galets mer

Le logement à Londres

Pour le logement, nous avons choisi un Airbnb pour 121€ les 3 nuits (raisonnable donc !). Nous n’étions pas dans le centre même mais près de Southwark.

Le logement était très simple mais amplement suffisant pour ce que voulions y faire (dormir !).

Le quartier n’a pas grand intérêt en lui-même, une sorte de cité dortoir. Grâce au bus, nous étions en 10 minutes à Canada Water puis assez rapidement dans le centre de Londres.

Le transport à Londres

C’est un poste de dépense non négligeable quand on prévoit un week-end à Londres. Au total, sur trois jours et une soirée, on a dépensé 25£ (si on compte le petit aller-retour car j’avais oublié mon téléphone dans un restaurant 😳 ).

Nous avons bénéficié des cartes Oyster qu’Andy avait commandé pour un voyage 3 ans plus tôt au prix de 3£ chacune. Nous vous conseillons vraiment cette carte car elle vous conviendra parfaitement pour un séjour de quelques jours à Londres. En effet, elle est rechargeable dans toutes les stations de métro et elle bénéficie d’un plafond journalier à 6,50£ (pour les zones 1 et 2). Cela signifie que lorsque vous arrivez à 6,50£ de trajet dans la journée, vous pouvez continuer de prendre les transports sans payer un centime de plus. S’il vous reste de l’argent une fois votre voyage terminé, vous pouvez également demander un remboursement de votre solde et de la carte par courrier, frais de port à votre charge.

N’hésitez pas à utiliser l’application ou le site web TFL pour préparer vos trajets.

Dans l’ensemble, quand on a compris la différence entre le bus, le tram, le métro (underground) et le train (overground), c’est plutôt simple d’utiliser les moyens de transport !

bus maisons colorées rue

La nourriture à Londres

La nourriture est chère à Londres, c’est bien connu ! Nous avons donc fait le choix, la voiture aidant, de partir avec la glacière. Nous mangions des sandwichs une fois par jour et on se faisait plaisir avec un resto (indien <3) pour l’autre repas. On vous donnera une bonne adresse à Camden Town !

Pensez que peuvent s’ajouter les frais de service et que l’on vous demandera si vous voulez ajouter un pourboire (a tip).

Les activités à Londres

L’avantage de Londres est que la plupart des visites sont gratuites, y compris les musées ! Il existe également un lieu génial pour contempler la ville depuis les sommets et ce, pour la modique somme de… 0€ 😎

Vous l’aurez compris, sur trois jours, nous n’avons pas dépensé grand-chose dans les activités. Notre seul petit craquage a été la visite des Studios Harry Potter pour 109€ à deux. Mais encore une fois, on va vous donner une astuce pour payer moins cher !

lion statue musée

Que voir à Londres ? Les traditionnels

Que vous veniez pour la première ou pour la 15ème fois, il y a des choses qu’on ne veut pas louper lors d’un week-end à Londres.

Balade autour de la Tamise : de pont en pont

Un des incontournables d’un bon séjour à Londres est de se promener le long de la Tamise, sillonner entre les ponts ou même faire une croisière.

Mon préféré ? Le Tower Bridge, bien évidemment ! On ne passe pas à côté de la photo clichée ! Il se contemple très bien depuis le London Bridge d’ailleurs. Entre ces deux ponts, sur la rive sud, vous pouvez faire une petite balade qui vous mènera au Palais de justice (Southwark Crown Court) ou au City Hall (l’Hôtel de ville).

Si vous remontez par la rive nord, n’hésitez pas à contourner (et visiter) la Tower of London. Contrairement à ce qu’indique son nom, ce n’est pas une tour mais un château. Forteresse, demeure des rois et reines d’Angleterre, prison, lieu d’exécution… tout en un !

Nous n’avons pas eu le temps d’aller au Millenium Bridge mais la vue doit y être superbe !

Si vous continuez votre retour le long de la Tamise, vous arriverez à un carrefour mythique avec le London Eye (la grande roue) et, en face, le Parlement et son Big Ben. Enfin… c’est la carte postale habituelle ! Malheureusement, lors de notre séjour, le clocher était tout emmailloté donc petite déception tout de même 😥

N’hésitez pas à contourner le Parlement pour l’admirer depuis le petit parc à côté, le Victoria Tower Gardens.

pont tamise carole

Sur la route des rois et des reines

Pour la suite d’un programme typique à Londres, on vous propose l’itinéraire des rois, de Westminster à Buckingham Palace.

Westminster Abbaye, on ne la présente plus ! Pour la visiter il vous faudra débourser 23£ et surtout faire la queue… Donc on se contente de regarder la façade en revoyant Kate Middleton franchir les portes pour épouser son prince. Au-delà de ça, l’abbaye renferme les sépultures de la plupart des rois et reines d’Angleterre.

Nous poursuivons notre route en direction de St James’s Park, un parc bien agréable ! De manière générale, on est toujours impressionné par le nombre de parcs qu’offre Londres. Mais celui-là, avec son plan d’eau donnant sur le Palais de Buckingham, ses écureuils et son héron cendré vaut vraiment le détour ! Mais pas trop longtemps, vous pourriez louper la parade ou la relève de la garde. C’est quelque chose à voir au moins une fois dans sa vie je pense… Un tel protocole, cela ne s’invente pas !

Quand ? Lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 11h (sauf en cas de pluie) en temps normal et quotidiennement de mai à juillet.
Itinéraire ? De la caserne Wellington à Buckingham
Durée ? 40 min

Le mieux est d’être positionné devant Buckingham, le château de la reine, mais les places sont chères. Regardez bien le drapeau, s’il flotte c’est qu’Elizabeth est présente !

palais drapeau soldats

Un peu de verdure ?

Comme nous vous le disions, Londres regorge de parcs, plus ou moins grands. J’ai beaucoup aimé St James’s Park mais j’ai adoré Hyde Park, véritable écrin de verdure en pleine ville !

En ce samedi aux températures avoisinant les 30 degrés, une bonne partie des familles londoniennes s’est donnée rendez-vous autour du plan d’eau (The Serpentine), sur l’herbe à nourrir les écureuils ou dans la fontaine hommage à Lady Di. Le charme opère, le parc est vraiment magnifique 😀

Dans le prolongement, baladez-vous à Kensington Park, plus modeste mais tout aussi chaleureux !

Autre endroit, autre ambiance. Je n’ai pas pu expérimenter par moi-même mais je vous invite à découvrir le Highgate Cementary, ouvert en 1839, oublié dans les herbes folles puis restauré par des bénévoles. Ici reposent Karl MARX, George MICHAEL et Alma MAHLER, sculptrice et fille de Gustave (cette partie est écrite par mes parents, je n’avais pas le choix 😛 ). Prix : 4£. Métro : Archway sur Northern Line.

Ceci a été notre programme mais il ne comporte pas toutes les choses à voir à Londres. Nous avons fait l’impasse des musées par exemple (National Gallery, British Museum ou Tate Modern).

andy écureuils parc

Une soirée Londonienne

Londres est connue pour ses folles soirées où toutes les extravagances sont possibles !

Il y en a pour tous les goûts, du pub londonien de Carneby Street (notamment le Shakespeares Head) pour suivre le match Tottenham/Liverpool aux nombreuses pièces de théâtre ou spectacles musicaux joués autour de Piccadilly Circus. La rue Carneby Street est d’ailleurs pleine de charme !

Nous avons adoré la petite balade en fin d’après-midi/début de soirée depuis Oxford Street jusqu’à Piccadilly puis Trafalgar Square. Le quartier est mythique et vous allez être accompagné par plusieurs artistes de rue reprenant Ed Sheeran ou Adèle : que demander de plus ? 😉 Prenez d’ailleurs quelques minutes pour découvrir le gigantesque magasin M&M’s et faire craquer le portefeuille (et la ceinture).

La porte de Chinatown est également à voir si vous passez dans le coin !

bus panneau rue
panneau voiture nuit

Que voir à Londres ? Sortir des sentiers battus

Londres est tellement accessible qu’il est courant de s’y rendre plusieurs fois. C’était la deuxième pour ma part et la 4ème pour Andy. Autant vous dire qu’on a cherché comment renouveler un peu l’expérience.

Notting Hill et ses maisons arc-en-ciel

Accessible plutôt facilement depuis Hyde Park, le quartier de Notting Hill fait désormais partie des incontournables d’un séjour à Londres. Hugh Grant n’était pas là pour garantir le coup de foudre mais le quartier a d’autres atouts !

Je n’ai pas spécialement été séduite par Portobello Road, cette rue en guise de marché gigantesque (marché aux puces chaque samedi) ! Les étales et antiquaires sont aussi nombreux que les touristes. On se marchait dessus et c’est ce sentiment que je garde plutôt que le décor. Néanmoins, une fois qu’on s’écarte, l’intérêt de Notting Hill se révèle !

Premier arrêt : les hautes et charmantes demeures de Colville Terrace. On retrouve enfin la paix. Mon coup de cœur a néanmoins été Hillgate place et Callscott street avec leur dizaine de petites maisons arc-en-ciel. Les touristes se font plus rare et vous avez cet authentique décor rien que pour vous !

rue maisons colorées

Camden Town et son ambiance folle

Si le quartier est certainement plus tranquille en semaine, l’ambiance à Camden Town un dimanche matin est absolument géniale ! A peine sorti du métro, vous débarquez sur une autre planète où toutes les extravagances sont possibles et même encouragées. Les façades des maisons sont un musée à ciel ouvert, tous les styles sont permis !

Faufilez-vous entre les allées du Camden Market pour acheter vos souvenirs et autres babioles. Rejoignez ensuite le Regent’s Canal et ses berges si photogéniques. Pour une pause loufoque, arrêtez-vous au Cyberdog, un étrange magasin futuriste… Jugez par vous-même 🙄

Pour manger, vous pourrez bénéficier de très nombreux stands de street food au Camden Lock Market mais notre coup de cœur a été le brunch au Music & Beans Camden (faites attention à l’étagère des toilettes, n’y laissez par votre portable… faire demi-tour dans le métro n’est pas ultra fun) !

immeuble rue éléphant
immeuble chaussures rue
immeuble chaussures rue

Le Sky Garden et son extraordinaire vue

Bénéficier de la vue depuis le Shard ? The view from the Shard : 30£.

Profiter du paysage depuis le London Eye ? 19,20£

La vue panoramique depuis le Sky Garden ? Gratuit !!

Au n°20 Fenchurch Street se dresse ce majestueux monument de 37 étages. Mais le plus intéressant est bien évidemment sur les trois derniers étages. Vous débarquez dans une oasis de verdure à peine croyable. Mais c’est bien sûr la vue à 36O° sur Londres, avec une très belle perspective sur le Shard ou le Tower Bridge, qui nous enchante ! Même si cela coûte un peu, n’hésitez pas à vous prendre un petit verre dans ce cadre si spécial (6,75£ les 50 cl de cidre Strawberry and pomegranate) 😉

Comment avoir des places ? Il faut réserver au moins 3 semaines en avance sur le site du Sky Garden. Vous avez le nombre de places disponibles par créneau horaire. Si vous n’avez pas de place ou un créneau qui ne vous convient pas, n’hésitez pas à repasser régulièrement sur le site pour voir les évolutions. Mais ne tardez pas, les places sont vite réservées !

andy cocktail vue building

La magie aux Studios Harry Potter

Je dois vous avouer que ces studios sont la raison n°1 qui m’a fait revenir à Londres… THE MAKING OF HARRY POTTER – STUDIO TOUR LONDON AHHHHH 😆 3 heures à explorer les studios de cinéma de Leavesden qui ont accueilli le tournage des 8 films pendant près de 10 ans. La perspective est alléchante !

Mais, si on s’en tient au site français, la pottermania a un prix ! Le transport aller-retour dans le bus Harry Potter et la visite : à partir de 106€. par personne Il faut réserver longtemps à l’avance pour avoir l’horaire escompté, les tickets partent vite.

Autre solution : y aller par soi-même (et acheter les billets sur le site anglais). Et cela tombait bien, nous avions la voiture ! Nous avons donc payé 54€ par personne pour cet incroyable après-midi. Bien sur, cela se mérite ! Il faut compter 1h15 de voiture sans bouchon (ou accident) mais après on est totalement libre de son timing, on peut rester autant qu’on veut. Bon, après plus de 3h, on en avait plein les pattes. Je ne veux pas trop spoiler (quoi que j’ai dû mettre chaque décor dans notre story instagram) mais c’était vraiment magique… Vous retrouvez les décors, les objets, les costumes qui ont fait votre enfance et votre adolescence. Les explications sont claires et dynamiques.

Je vous laisse découvrir par vous-même mais je n’oublierai jamais cette journée <3

  • dumbledor harry potter rogue
  • harry potter studios

3 jours à Londres c’est insuffisant, on est bien d’accord. Nous avons suivi un programme assez chargé, avec une vingtaine de kilomètres le samedi mais cela valait le coup ! Londres est une ville pleine de surprise et qui évolue sans cesse. Même quand on y est déjà allé plusieurs fois, on se dit qu’il nous faudra revenir pour découvrir d’autres quartiers, manger plus d’avocado toasts….

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *