Visiter Montréal en 2 jours

La découverte du Canada a commencé par 2 jours à Montréal. 2 jours c’est peu mais nous voulions privilégier les grands espaces. Il est quand même possible de faire beaucoup de choses en un temps si restreint, d’autant qu’avec le décalage horaire, nous étions opérationnels très tôt le matin 😉

L’organisation de 2 jours à Montréal

Première étape : l’arrivée depuis l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau. Il est plutôt bien desservi, notamment par le bus 747 qui relie le centre-ville en 45 bonnes minutes. A partir de là, vous pouvez profiter du réseau de bus ou de métro. Ce dernier est très facile d’utilisation. Pour les prix, retrouvez notre point budget transport au Canada.

Si vous résidez dans le centre de Montréal, et ce pour quelques jours, il est possible de tout faire à pied (à quelques exceptions près). Dans ce cas, le mieux est d’organiser vos journées par quartier car on marche pas mal dans une ville comme Montréal.

Nous avons choisi un super Airbnb situé au plateau du Mont-Royal. Il s’agit d’un quartier résidentiel avec tout ce qu’on aime : des jolies maisons, des arbres aux couleurs automnales, des ruelles photogéniques, des décorations d’Halloween, etc. En traversant ce genre de quartier, on comprend pourquoi tant de Français émigrent au Québec !

 💡 Bon et sinon, parlons des choses qui importent vraiment ? Où manger la meilleure poutine au monde ? Tout simplement à la Banquise… J’en rêve encore la nuit 😉

fleuve roue building

Les incontournables d’une visite de Montréal

Rien de mieux, afin de prendre le pouls de la ville, que de commencer par une visite du vieux-Montréal. Ce quartier est assez petit et on a eu la chance de le découvrir très tôt le matin, nous avions les rues rien que pour nous.

Les bâtiments incontournables du quartier : l’Hôtel de ville, la Basilique Notre-Dame (où Céline a épousé René !) ou le Marché Bonsecours (peu intéressant à l’intérieur mais superbe bâtiment). Nous avons ensuite profité des quais du Vieux-port et de la vue qu’ils offrent sur Montréal. L’endroit était désert un dimanche à 10h mais on imagine bien que ça doit grouiller l’été, les espaces sont très bien aménagés. Les Montréalais peuvent profiter de plages donnant sur le Saint-Laurent, près de la tour de l’horloge, ou choisir des activités plus originales comme de la zipline.

Depuis la vieille-ville, il est facile de rejoindre le centre-ville, dit downtown. On quitte les petites rues charmantes pour rejoindre l’agitation des grands boulevards, notamment le boulevard Saint-Laurent, longés de hauts buildings. Autre possibilité sympa également : la « Catherine », qui traverse le quartier. Arrêtez-vous à la place des Armes ou encore à la place Ville-Marie.

rouge arbre montréal

Enfin, dernier incontournable de la découverte de Montréal : un tour au parc du Mont-Royal. Si vous ne l’aviez pas remarqué en vous promenant dans le downtown, il s’agit de la colline en plein milieu de la ville. Pour y aller, vous pouvez opter pour la version sportive : 1h de grimpette ou 250 marches. Autrement, vous prenez le bus n°11 depuis le Métro Mont-Royal jusqu’au « lac aux Castors ». D’ailleurs, on vous fait gagner du temps : il n’y a pas de castor ! Mais la promenade était très jolie !

Néanmoins, le plus remarquable au Mont-Royal est la vue, depuis les belvédères, sur la ville de Montréal. De jour comme de nuit ( 💡 y aller 2h avant le coucher du soleil 😉 ), le panorama est époustouflant. Pour patienter devant la vue la plus célèbre, au belvédère Kondiaronk, il est possible de prendre un petit chocolat chaud à l’abri au Chalet du Mont-Royal.

Un deuxième belvédère bien sympa : le belvédère Camilien-Houde. Il offre une perspective différente sur la ville. N’hésitez pas à profiter des balançoires au Café suspendu du Mont-Royal. Il y a quelques semaines encore, l’endroit était le lieu privilégié par les ratons-laveurs, en surpoids, à la recherche de nourriture mais la ville y avait remédié lors de notre passage.

Pour ceux qui veulent profiter davantage du coin, il y a plusieurs chemins de randonnée comme le sentier de l’escarpement 😉 

building vue montréal

Idées de découvertes plus insolites à Montréal

Un quartier original et gai : le Village

Si vous poursuivez la rue Sainte-Catherine et dépassez le quartier latin, vous arriverez au cœur du quartier gay de Montréal, l’ambiance y est cool, décontractée. Rainbow flags, façades décorées et originales, on sent que la fête n’est jamais très loin !

 💡 Une adresse qu’on a testé et adoré : L’Oeufrier. Un peu bruyant car victime de son succès mais la nourriture et les smoothies sont délicieux !

Se balader au niveau des îles : le parc Jean-Drapeau

Pour vous éloigner un peu de l’agitation de la ville, rien de plus simple : prenez le métro jusqu’à la station Jean-Drapeau sur l’île Sainte-Hélène. Commence ici le parc Jean-Drapeau, dédié au divertissement et au sport. Cet espace propose de nombreuses activités et une vue magnifique sur Montréal ! Ce qui attire l’attention c’est évidemment l’imposante Biosphère, qu’on contemple d’autant plus en poussant à pied jusqu’à l’île Notre-Dame. C’est ici que se trouve le circuit Gilles-Villeneuve qui accueille le Grand Prix du Canada, il est possible de marcher librement sur le circuit.

fleuve arbre globe

Profiter du Montréal souterrain

L’une des particularités de la ville est qu’elle a en partie été construite sous terre, pour se parer face aux hivers très rudes. Il s’agit du plus grand réseau souterrain du monde avec plus de 33 km de galeries reliant commerces, restaurants, hôtels, cinémas et mêmes universités. Il existe près de 200 entrées pour accéder à ce monde souterrain mais le cœur historique se situe sous la place Ville-Marie.

Se balader au niveau du parc olympique et assister à un match de football

Nous avions eu la chance de le survoler en avion : le parc olympique avec la tour de Montréal. Ce site original et audacieux fut créé pour les Jeux Olympiques de 1976. Il se parcourt tranquillement, des panneaux revenant notamment sur ces Jeux. Si la vue est dégagée, n’hésitez pas à monter au sommet de la Tour de Montréal grâce à un ascenseur-funiculaire pour observer la ville !

Nous avons eu la chance de pouvoir assister à un match de foot dans le stade : l’Impact de Montréal vs les Red Bulls de New-York. L’ambiance était super chouette et c’était un vrai moment de partage avec les Montréalais 😎

Sur le site, se visitent également le Biodôme, avec une reconstitution de différents écosystèmes, ou le jardin botanique et l’insectarium !

 ➡ Notre petit tour de Montréal se termine. Deux jours ont été suffisants pour ce que nous voulions y faire mais comptez une journée de plus pour profiter des musées. On a aimé le fait que les ambiances diffèrent selon les quartiers, passer de l’agitation du Montréal souterrain au calme olympien des îles.

stade parc

Le parc national de la Mauricie en une journée

Situé à 2h30 de Montréal, le parc de la Mauricie est l’un de ces joyaux dont on ne peut faire l’impasse lors d’un séjour au Québec. On vous propose deux manières de profiter pleinement du parc à l’automne.

Le survol du parc de la Mauricie en hydravion

Une expérience géniale, qui a commencé à 9h du matin, lorsque la brume se levait progressivement. Le temps de chauffer les moteurs, on se rend compte qu’on est dans un tout petit engin, sur l’eau, et qu’on est censé décoller… « C’est votre combientième vol Monsieur ? » 🙄

Passé ce petit moment de flottement, on décolle et on survole la rivière Saint-Maurice, les environs, des barrages mais surtout… Le parc de la Mauricie ! On passe majestueusement (car on n’entend pas le bruit des moteurs, on a un casque) au dessus des forêts colorées et des dizaines de lacs. C’était vraiment un moment magique qui nous a permis de découvrir autrement ce parc magnétique.

  • Avec qui : Hydravion Aventure
  • Pour quel prix : 198$/135€ pour deux, pour 30 minutes de vol

➡ Si vous avez aimé la rivière Saint-Maurice, n’hésitez pas à la longer en remontant vers La Tuque, sur la route 155 : de superbes paysages vous attendent !

hydravion parc arbres

Au cœur du parc de la Mauricie

Normalement, il y a deux entrées au parc national de la Mauricie. L’entrée Saint-Mathieu (fermée en hiver) ou l’entrée Saint-Jean-des-Piles. Lorsque nous y sommes allés, en octobre 2019, la partie sud du parc était fermée pour travaux. Nous ne pouvions aller plus loin que le belvédère du passage mais c’était top quand même ! La découverte du parc s’est découpée en deux temps.

Tout d’abord, nous avons traversé le parc par la route, en nous arrêtant à différents points de vue. On a beaucoup aimé ceux au début du parc, avec vue sur la rivière Saint-Maurice (Baie-à-la-pêche, Mékinac) ou le calme impressionnant du lac Bouchard. Nous avons ensuite filé vers le belvédère du passage. La vue y est superbe, avec une route qui pourrait être gênante mais qu’on a trouvée photogénique ! La route traversant le parc était sublime, on ne se lasse pas des couleurs automnales qui sont extraordinaires.

Puis, nous avons choisi une courte randonnée pour profiter un peu des sentiers et des lacs. Alors je ne sais pas si le guide qui nous a conseillé s’est un peu moqué de nous ou si on a loupé une étape mais ce fut un peu chaotique 🙄 Rajoutez à ça le fait que la pluie se soit jouée l’incruste 🙄 Mais l’ambiance vraiment différente de ce qu’on avait pu voir auparavant était tout autant envoûtante ! En tout cas il y a énormément de randonnées possibles, pour tous les niveaux et toutes les saisons.

 💡 Prix d’entrée : 10,6€ pour 2.

carole route lac

Le parc Oméga en une journée

Que faire au parc Oméga ?

Le parc Oméga, c’est l’endroit parfait pour les frustrés qui ne veulent pas aller au zoo mais qui n’ont pas réussi à voir d’animaux sur le bord des routes (c’est pas faute de les avoir cherchés !). Ce magnifique parc est l’occasion rêvée pour côtoyer au plus près certains animaux. Le principe est simple : vous achetez, ou non, des carottes à l’entrée, et vous circulez en voiture dans le parc. En 2 minutes, vous êtes entourés de bois, de langues, de bave qui viennent se coller à votre vitre, taper un petit coup sur votre voiture de location ou mâchouiller votre rétro 😛 Présenté comme ça, c’est sur que c’est pas ouf, mais je me devais de vous dépeindre l’envers du décor !

Autrement, c’est juste génial, vous pouvez partager des moments vraiment sympas avec les animaux en liberté dans le parc. Au programme : cerfs, wapitis, daims, sangliers/laies/marcassins trop choupinous, bisons, etc.. Tous les animaux ne sont pas observables en un tour (pour cela qu’Andy a voulu refaire un tour… Satanés ratons-laveurs 👿 ) ou à toutes les saisons.

Les animaux les plus sensibles sont tout de même dans des enclos devant lesquels vous passez en voiture (interdiction de descendre de votre charrette) : ours, loups, orignaux, etc. A certaines heures vous pouvez assister à des séances de nourrissage des loups, très instructif !

biche voiture parc

A Oméga, vous pouvez aller marcher le long du sentier des Nations qui, en plus de vous laisser approcher des cerfs de Virginie, vous en apprend un peu plus sur les nations autochtones du Québec. Le cadre est magnifique, autour d’un lac enchanteur.

Comment s’organiser pour le parc Oméga ?

  • Nous venions d’entrer dans la basse saison et avons payé 42€ pour deux (billets pris sur internet) ;
  • nous avons dormi dans un charmant Airbnb à Montebello, à 10 minutes du parc pour y être dès l’ouverture, à 10h ;
  • la veille, nous avons mangé un délicieux repas au restaurant Le Bistro à Montebello ;
  • il est dit qu’on peut y rester 2 heures… Nous sommes repartis à 15h… (ce deuxième tour était-il vraiment nécessaire ?) 😀
  • il y a largement de quoi se restaurer au sein du parc !
arbre lac parc

Que ce soit Montréal, le parc de la Mauricie ou le parc Oméga, chaque lieu visité nous a totalement conquis. Chacun vous fait bénéficier d’une ambiance différente et propose des activités diverses et variées. Que vous soyez plutôt nature ou carrément ville, cette première partie du voyage ne pourra pas vous décevoir !

➡ Pour les conseils, notre budget et notre itinéraire

➡ Pour la vidéo de notre voyage

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *