sarakiniko

Milos très certainement l’île que nous avons préférée lors de notre voyage dans les Cyclades. Nous y avons trouvé tout ce qu’on aime : du calme, de l’authenticité, de la beauté, etc. Alors, que faire à Milos pendant 4 jours ? On vous partage nos idées !

Nous sommes restés 4 jours à Milos et ce n’était pas de trop. Milos est l’île idéale pour profiter des Cyclades, car elle est dynamique tout en conservant son caractère sauvage. Nous en avons pris plein les yeux durant ce séjour donc on vous la conseille 1000 fois !

Pour organiser votre séjour à Milos, nous répondons à toutes les questions que l’on se pose traditionnellement avant un voyage. Mais on vous partage également tous les incontournables à faire et à voir à Milos. Au programme : de charmants villages, des vues incroyables, des décors extraordinaires. On vous le dit, vous tomberez forcément amoureux de Milos !

Pour retrouver tous nos conseils pour un itinéraire de 10 jours dans les Cyclades

Pour tout savoir sur Santorin et Ios

couple banc

Visiter Milos dans les Cyclades

Vous voulez visiter Milos dans les Cyclades ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour organiser un voyage parfait sur cette île en pleine mer Égée.

Quand aller à Milos ?

À Milos comme sur la plupart des îles des Cyclades, il vaut mieux éviter de partir sur juillet-août. En effet, vous aurez beaucoup de monde, des prix plus élevés et des températures bien trop hautes. En tout cas, c’est notre avis !

On vous conseille vraiment de partir hors saison, sur du mai-juin ou du septembre-octobre. Nous y étions début octobre et les températures étaient encore idéales ! Par contre, nous avons eu la malchance de tomber sur une semaine orageuse, mais c’était sûrement le karma… Le mieux est peut-être de partir en septembre.

En tout cas, ce qu’il faut prendre en compte quand on veut visiter Milos, et plus généralement dans les Cyclades, c’est que le vent est omniprésent ! Vous devez d’ailleurs organiser vos journées en fonction, car les plages ont un visage totalement différent selon le sens du vent.

carole plage

Combien de temps rester à Milos ?

Nous avions dès le début envie de rester assez longtemps à Milos. En parcourant les blogs, on s’était rendu compte qu’il y avait vraiment pas mal de choses à y faire. Dans l’idéal, nous serions restés 5 ou 6 jours peut-être. C’est en tout cas ce que je vous conseille pour en profiter de manière optimale.

Nous sommes restés 4 jours, tout d’abord parce que nous voulions également découvrir Santorin et Ios. Sur 10 jours, il ne faut pas non plus faire un marathon d’îles. Et puis, nous étions aussi limités par les traversées de ferries qui n’ont pas forcément lieu tous les jours.

4 jours sur Milos étaient déjà pas mal, mais la météo a beaucoup perturbé notre programme. Nous avons dû retourner parfois à certains endroits pour les voir différemment, ce qui nous a obligés à renoncer à d’autres incontournables. Pour cela, plus vous resterez sur Milos, moins vous serez frustrés 😉

carole mer
carole port

Comment venir à Milos ?

Il y a un aéroport à Milos, mais nous sommes arrivés en ferry. Nous sommes venus depuis Ios et avions pris nos billets en ligne sur ferryscanner.

Il est possible de prendre ses billets sur place, mais, en haute saison, on vous conseille d’anticiper. Les traversées se font relativement bien, les bateaux sont confortables. Nous avons en revanche eu 1h30 de retard au départ, ce qui n’a pas eu de réelle incidence sur la suite de notre programme. On vous conseille vraiment de ne jamais prévoir une traversée juste avant de reprendre un vol ceci dit.

Pour venir et quitter Milos, nous avons dû aller au guichet de la compagnie afin retirer les billets de ferry. Pas de panique, ils ont des horaires assez larges. À Ios, nous avons dû payer 2€ pour l’impression, mais c’était gratuit à Milos.

andy mer

Comment se déplacer sur l’île ?

Comme sur la plupart des îles des Cyclades, vous aurez plusieurs choix :

  • Les bus locaux : bien si vous avez le temps, mais, pour un court séjour, le mieux est d’être libre je trouve ;
  • La voiture : confortable, mais il y a des zones auxquelles vous ne pourrez pas accéder facilement. Il y a aussi l’enjeu de se garer, parfois difficile en haute saison.
  • Le scooter : c’est faisable, mais nous ne sommes pas fans. Manque de stabilité à 2, routes pas toujours goudronnées, etc.
  • Le quad : clairement la meilleure solution !

Nous sommes passés par Apollonas Sunshine pour avoir un quad pendant 3 jours. Nous avons payé 40€ par jour en payant cash, c’était 50€ par carte. Petite réduction de fin de saison ? En tout cas, le quad était idéal pour profiter de la beauté de Milos et vivre des moments privilégiés. Je parle de toutes ces routes/chemins où les voitures ne passent pas, mais les quads oui, moyennant un peu d’adresse/patience 😀

À noter, lorsque vous louerez votre véhicule, qu’on vous parlera des « no service zone ». Il y en a deux que vous retrouverez sur la carte plus bas dans l’article. On vous indique que vous n’avez pas le droit d’y aller avec le véhicule parce que les routes ne sont, soi-disant, pas adaptées et qu’on ne pourra pas se faire aider en cas de souci. Après, nous avons discuté avec un local qui nous a expliqué que c’était faux et que lui y allait avec sa voiture. C’est donc à vos risques et périls. Par contre, il est possible de se garer en amont et de rejoindre les sites en marchant !

andy quad

Où dormir et où manger ?

Nous avons choisi de loger à Adamas et c’était idéal ! Nous étions à proximité du port, il y a pas mal de restaurants, des boutiques, et surtout, c’est central. Nous étions au cœur de l’île et c’était parfait pour sillonner et même revenir faire des pauses à l’hôtel.

Nous avions loué une chambre à Tina’s Apartments qui était plutôt chouette (mis à part le fait que la douche était cassée). Nous avons payé 104€ pour les 3 nuits donc c’était plutôt raisonnable.

Quels restaurants choisir à Milos ? Nous avons testé les meilleures adresses de notre voyage aux Cyclades à Milos… On vous conseille donc à Adamas :

  • L’indétrônable Gyros of Milos, notre cantine pendant ces 4 jours. Nous y avons mangé des gyros quasi tous les jours, car ils sont délicieux et pas chers (3€ seulement !) ;
  • À côté, vous avez également le restaurant Aktaion ;
  • On a testé Flisvos, mais moins accroché ;
  • Les desserts de dingue chez Aggeliki ;
  • On a bien aimé le restaurant O Hamos, même si c’est un peu excentré.

Mais mon restaurant coup de cœur reste Avli, à Plaka. J’y ai mangé des lasagnes végétariennes à tomber par terre !

Nous avions repéré le restaurant Medusa à Mandrakia mais nous n’avons finalement pas eu l’opportunité d’y manger 😉

port mer

Que faire à Milos pendant 4 jours ?

Il y en a des choses à faire à Milos en 4 jours ! Petit tour des incontournables, même si on en a forcément manqué 😎 Nous remontons donc la côte progressivement depuis Adamas, où nous logions.

Carte de nos incontournables à Milos

carte cyclades milos

Adamas

On vous en parle rapidement, car c’est à Adamas que nous logions. Non pas qu’il y ait énormément de choses à y faire, mais on ne voulait pas qu’Adamas soit seulement notre ville cantine et dortoir. Car, vous l’aurez compris, on vous a partagé précédemment de super adresses !

Mais Adamas est aussi un charmant port où il fait bon de se promener en journée ou traîner le soir. On vous conseille de grimper vers l’église, notamment car il y a mon copain le petit chat qui vous fera des câlins !

Plaka

On poursuit avec Plaka, la capitale de Milos. Si vous le pouvez, allez plusieurs fois à Plaka, ou au moins à plusieurs heures de la journée. Quand le soleil est bien haut et que la ville vous éblouit avec sa blancheur immaculée. Il y a un charme dingue dans ces ruelles, celui que nous avions également à Chora, sur l’île d’Ios.  La météo ne nous a pas laissé assez de temps à Plaka, pour en profiter pleinement, mais on a adoré.

S’il y a un incontournable à Plaka, c’est bien la vue que vous aurez depuis son château, the Venetian Castle. Vous le trouverez facilement : il faut monter et suivre les panneaux. Cet endroit offre certainement la photo la plus connue de Plaka et nous n’avons pas résisté à la tentation de faire la nôtre !

andy mer

Nous sommes conscients qu’en diffusant ce genre de photos, on participe à l’effet de mode qui a ses conséquences. Nous précisons tout de même plusieurs choses :

  • Nous avons fait ces photos à des moments où nous étions quasi seuls sur le site : le matin (avant l’orage) et un peu avant le coucher du soleil ;
  • De plus, nous ne sommes pas restés très longtemps, pour ne pas gêner les gens présents ;
  • Enfin, nous avons pris toutes les précautions possibles, car il faut rappeler que nous sommes sur un toit, qu’il n’y a pas de filet de sécurité, et qu’il y a du vent.

Bref, nous sommes les premiers à être tentés de reproduire certains clichés, mais on essaie de le faire en conscience. Sinon, on en parle de ce lieu ? La lumière et la vue sont incroyables… L’une des plus belles images de notre séjour aux Cyclades. Si vous continuez de monter, vous aurez un panorama à 360° sur quasi toute l’île. Mémorable !

Il y a un deuxième endroit tendance pour le coucher du soleil : l’Utopia Caffe à Milos. Nous avons eu une expérience mitigée… Oui, la vue sur le coucher du soleil est incroyable, on ne va pas se mentir. Il faut néanmoins arriver tôt, car les tables sont prises d’assaut. Ensuite, nous avons trouvé le service peu agréable et surtout, les cocktails hors de prix par rapport à la qualité : des glaçons. On a préféré le coucher du soleil sur les hauteurs, largement.

💡 Il y a un grand parking gratuit en bas de Plaka. Il faut ensuite grimper, mais le spectacle est tellement sympa qu’on accepte facilement !

ruelle nuit
ruelle fleurs
carole église

Klima

Gros coup de ❤️ pour Klima ! Nous y avons passé le début de soirée pour voir la lumière déclinante sur ce port de pêche. Un rêve…

On a tout de suite été subjugués par ces maisons de pêcheurs qui sont juste en bord de mer. De par cet arc-en-ciel, de par l’atmosphère simple qui s’en dégage… Vous êtes bercés par le bruit des vagues. Nous avons cependant appris lors de notre journée en bateau que les pécheurs n’habitaient plus ces habitations. Il s’agit maintenant de maisons louées aux touristes ou de maisons secondaires d’habitant de Plaka ou Adamas. On s’en fiche, on aime l’endroit.

💡 Pour boire un verre au coucher du soleil ou manger : l’Astakas Cafe Restaurant.

village pêcheurs

La plage de Plathiena

Nous avions lu qu’il s’agissait de l’une des plus belles plages de Milos. Clairement, le charme n’a pas opéré et nous ne sommes pas restés. Pour cause : ce vent ! En effet, comme on vous le disait, la direction du vent peut changer un décor. Nous ne pouvions même pas descendre du quad tellement nous nous prenions du sable dans la figure.

Mais on veut bien croire que la plage de Plathiena est magnifique en temps normal !

Firopotamos

Nous sommes allés deux fois à Firopotamos, car c’est un endroit magnifique !

La première fois, nous étions au niveau de l’église et des habitations en bord de mer. Encore une fois, ce sont des logements loués aux touristes, mais, en ce début octobre, il n’y avait pas grand monde. Le camaïeu de bleus est d’une réelle douceur. Nous avions très envie de plonger dans ces eaux…

Ce fut chose faite la deuxième fois. Après notre échec à Plathiena, nous nous sommes dirigés vers Firopotamos, car nous savions que la plage serait à l’abri du vent. Et puis, elle est vraiment magnifique avec ces falaises qui dominent une mer d’un bleu turquoise idéal pour une baignade de fin de journée !

port mer

Mandrakia

Profitant du retour du soleil après un orage de près de 3 heures, nous avons découvert Mandrakia. Et il faut vraiment que le soleil soit au rendez-vous pour saisir à quel point ce petit port est fabuleux. Une explosion de couleurs ! Un énorme coup de ❤️, encore…

port carole

Sarakiniko

Sarakiniko, certainement l’endroit qui fait le plus la renommée de Milos ! Et on comprend pourquoi… Sarakiniko est difficilement descriptible :

  • Une plage ? Non, pas vraiment, mais on peut s’y baigner.
  • Des falaises ? Oui, il y a énormément de reliefs : des falaises, des creux, des plateaux, une petite plage.
  • La lune ? Je crois que c’est ce qui ressemble le plus à un paysage lunaire ! Encore plus que le trou Saint-Antoine en Corse !

Vous débarquez dans un décor avec deux couleurs : le blanc de la roche et le bleu de la mer. Rien que ça, c’est saisissant ! Le vent a façonné cette roche qui a, de fait, pas mal de curiosités à offrir. Le mieux est de se perdre sur le site, de vous laisser surprendre.

Il y a beaucoup de monde à Sarakiniko, même en octobre. Les gens sautent depuis les falaises, se baignent, escaladent. Cela se calme en fin d’après-midi. Pour la lumière, le mieux est d’y aller en fin de matinée, quand le soleil est au plus haut. Nous voulions y retourner pour le coucher du soleil, mais nous n’avons pas eu le temps.

milos mer

La plage de Kastanas

Kastanas… se mérite ! Surtout pour les poissards que nous avons été et qui ont dû y aller deux fois.

La route pour Kastanas est très belle, mais les derniers kilomètres se font sur des chemins caillouteux donc cela secoue pas mal. C’est ici que nous étions ravis d’avoir un quad. Mais avant d’arriver sur ce chemin, encore faut-il le trouver ! Car Waze nous indiquait un itinéraire sur lequel figurait un panneau « propriété privée, défense d’entrer ». Heureusement, nous avons continué la route et avons trouvé un panneau plus loin qui indiquait la plage par une route/chemin possible sur la droite.

Une fois arrivés, nous avions un cadre en tête : une arche de pierre dans la mer. Et pourtant, nous avons débarqué sur une très jolie plage, mais pas d’arche ! Après une petite recherche grâce à un vol de drone, nous avons repris un autre chemin très escarpé en quad et avons fini par trouver la fameuse arche qui se situait juste de l’autre côté. Et là… une pluie de dingue qui nous a convaincus de rentrer.

Tout ça pour cela, clairement, j’étais frustrée. Alors, une fois l’orage passé, nous y sommes retournés 😎 Et clairement, nous avons bien fait ! Nous avons eu cette petite plage secrète pour nous pendant pratiquement une heure. Forcément, elle est tellement inaccessible… Et, pour info, la jolie plage à côté est une plage naturiste 😉

plage mer

La plage de Tsigrado

Nous avons parcouru toute l’île pour découvrir cette étonnante plage de Tsigrado, située au sud. Nous avons été cependant très déçus une fois sur place, car la plage n’était pas spécialement jolie ce jour-là. Il faut néanmoins préciser que les conditions météo et la mer très agitée n’ont pas participé à la rendre attrayante. L’image est toute autre habituellement, nous en convenons.

Il faut aussi dire qu’Andy a rejoint la plage sans voir à quoi elle ressemblait… et c’est justement l’accès à cette plage qui est particulier ! Pour ma part, je suis restée en haut et j’ai vu, avant qu’Andy la rejoigne, qu’il allait être déçu 😎 En effet, pour rejoindre Tsigrado il faut descendre 2 échelles : une première pour descendre entre la roche très étroite, et une deuxième pour descendre sur la plage, le tout à l’aide d’une corde car l’accès reste assez périlleux.

plage mer

La plage de Firiplaka

Juste à côté de la plage de Tsigrado, nous avons poursuivi pour voir la plage de Firiplaka. Encore une fois, le vent changeait beaucoup le visage de cette plage qui doit être magnifiquement en temps normal. Nous avons vu des photos où la mer d’huile était d’un bleu turquoise enchanteur. Ce n’était pas le cas ce jour-là.

Néanmoins, le cadre de la plage et le dégradé de couleurs sur les falaises ont suffi à nous satisfaire !

plage milos

Une journée en bateau avec Milos Oneiro

Nous n’avons fait qu’une excursion organisée en Grèce, mais pas n’importe laquelle : une journée en voilier avec Milos Oneiro ! Prix : 100€ la journée, mais ça les valait tellement… Pourquoi passer par Oneiro, hormis le fait qu’ils soient numéro 1 sur Tripadvisor ?

  • L’équipage est génial : Elias et Vassili sont extraordinaires, gentils, attentionnés, passionnants ;
  • La journée est très complète : on part à 9h pour revenir vers 18h sans se rendre compte que la journée est passée ;
  • On mange divinement bien… Et c’est un euphémisme. Petit-déjeuner, salade grecque, pâtes aux fruits de mer, alcool à volonté (vins rouge et blanc excellents), assiettes de fruits, etc. Et quand on pense que c’est fini, il y a l’apéro : poulpe grillé, ouzo et autres délices grecs. Je n’ai jamais aussi bien mangé lors d’une excursion.
  • Le bateau est super agréable, bien pensé (des tables avec vue sur mer pour le repas !)
  • Nous étions 14, c’est bien, mais pas trop !
  • Ils prêtent serviettes, matériel de snorkeling et même de quoi vous réchauffer si vous n’avez pas assez. Prévoyez quand même la petite laine, surtout si vous partez début octobre.

💡 On vous conseille d’anticiper le fait que vous pourriez être malades sur le bateau. Nous ne sommes pas spécialement sujets au mal de mer, mais, comme l’eau était un peu agitée, on n’a pas fait trop les malins à un moment.

milos carole mer
mer roche
andy voilier
vin salade
andy mer
assiette vin mer

Alors, qu’avons-nous fait lors de cette journée en mer ? On vous résume :

  • Nous avons longé la côte direction Klima avec énormément d’explications et d’anecdotes passionnantes racontées par Elias dans un anglais très compréhensible ;
  • Ensuite, nous avons rejoint la partie sud-est de Milos avec de la douce musique grecque (nous avons même pu danser le Sirtaki avec Elias !) ;
  • Puis, nous avons découvert la grotte de Sikia avec ses mystères. On pouvait faire du snorkeling dans ces eaux, mais également découvrir la grotte avec un petit zodiaque : très pratique.
  • Nous avons continué vers la magistrale baie de Kleftiko qui nous a subjugués. Au programme : snorkeling, déjeuner parfait, balade en zodiaque avec des histoires de pirates fascinantes et envoûtantes.
  • Un dernier spot de snorkeling pour l’apéro avant de rentrer à Adamas.

On vous conseille à 1000% de passer par Oneiro, car tout était parfait lors de cette journée.

💡 Certains préfèrent se rendre à la baie de Klefitko en randonnant, pour payer moins cher la journée. Donc c’est possible !

maison mer
lapin rocher mer

Bilan de nos 4 jours à Milos

Vous l’aurez compris, nous avons été plus que séduits par Milos. C’est sans conteste l’île que nous avons préférée pendant ces 10 jours. Il y a tout ce qu’on recherche, et bien plus encore. Nous avons vécu des moments dont on se souviendra toute notre vie : la découverte de Sarakiniko, le coucher du soleil à Plaka, l’excursion en bateau avec Oneiro, etc. Vous saurez donc qu’il y a largement de quoi faire à Milos !

Mais 4 jours à Milos n’étaient pas assez pour nous. Il y aurait plus de 70 plages sur l’île et elles sont magnifiques alors vous imaginez bien notre frustration… Nous avons cependant des idées pour notre prochain séjour à Milos, ou le vôtre : l’incroyable plage de Papafragas, celle de Pollonia, le site archéologique de Tripiti ! Nous n’avons pas vraiment axé notre séjour dans les Cyclades sur l’histoire et la mythologie, mais il faut quand même dire que c’est à Milos que fut découverte… la Vénus de Milo 😉

mer soleil
2 réponses
    • Andy
      Andy dit :

      Bonjour,

      Alors nous on essaie de prendre généralement le moins cher. Pour Milos, on a réservé sur place et il ne restait que des 450cc donc on est parti la dessus même si c’était assez cher (50 euros la journée). Ça marche bien à 2 dessus !
      En revanche à Santorin j’ai loué un 170cc, ce n’était pas la même chose haha. Effectivement, à 2 dessus en montée ça a un peu plus de mal, on est souvent à fond sur la poignée des gaz mais je te rassure on y arrive quand même très bien. On va dire que c’est un confort de prendre une plus grosse cylindrée, mais c’est faisable aussi avec un plus petit moteur.
      Bon voyage !

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.