carole oia santorin

Ah Santorin, certainement l’île la plus connue des Cyclades. On peut enfin vous en parler après y avoir passé un peu plus de 3 jours. Comment visiter Santorin ? Quels sont les incontournables à visiter ? On vous dit tout !

Car oui, Santorin était vraiment un endroit que je voulais voir depuis longtemps. Je rêvais de la caldeira, de ces églises aux dômes bleus. C’est donc tout naturellement que nous avons construit ce voyage de 10 jours dans les Cyclades autour de Santorin. On vous partage dans cet article tous nos conseils pour organiser ce séjour, des logements, aux transports jusqu’à nos adresses incontournables.

Et puis on vous parle de ces endroits qu’on a adorés, ou moins, à Santorin. Vous avez tous une image en tête : celles de ces villages blancs accrochés aux falaises. Mais Santorin est tellement plus que ça… En 3 jours, vous aurez le temps d’en profiter comme il se doit. Vous nous suivez ? 😉

Pour tout savoir sur notre voyage de 10 jours dans les Cyclades

Après Santorin, nous sommes partis découvrir Ios.

andy église

Comment visiter Santorin en 3 jours ?

On vous partage nos conseils pour organiser un voyage de 3 jours à Santorin 😉

Quand aller à Santorin ?

À Santorin, plus que jamais, on vous conseille d’éviter la haute saison touristique, de juillet à août. Franchement, si vous avez le choix, essayer de partir au printemps ou à compter de septembre. Les raisons : la foule tout d’abord. Il y a vraiment énormément de monde sur cette île des Cyclades qui n’est pas si grande. D’autant que la plupart des touristes se concentrent sur quelques spots…

Et puis la foule signifie également de l’attente, pour aller au restaurant par exemple, et même la hausse des prix. Visiter Santorin à l’arrière-saison permet d’éviter tout ça.

C’est aussi mieux d’éviter juillet août par rapport à la chaleur. Nous ne sommes pas tous égaux sur ce point, mais je pense que ça peut être parfois insupportable à cette saison. Début octobre, les températures étaient encore très bien. Par contre, nous avons eu pas mal de pluie, mais c’était la seule semaine a priori, et beaucoup de vent. Je vous conseillerai peut-être un voyage entre fin mai et fin juin ou courant septembre.

mer village

Combien de temps rester à Santorin ?

Encore une fois, cela dépend de vos envies. Néanmoins, considérant le temps de trajet depuis la France, je pense qu’il faut rester à minima quelques jours dans les Cyclades. Après, vous pouvez ne faire qu’une seule île ou plusieurs, on vous donne notre avis sur cet article concernant les Cyclades.

À Santorin même, je pense qu’il est difficile de rester moins de 2 jours. Il y a vraiment pas mal de choses à faire, et des choses plutôt variées ! Nous sommes restés 3 jours et, malgré une météo contrariante, nous avons pu faire quasi tout ce qui était prévu. Au regard de cette météo toujours, nous n’avons pas vraiment lézardé sur les plages ou au bord de la piscine. Si vous voulez profiter de ces aspects de l’île, tablez plutôt sur 4 ou 5 jours. A contrario, on ne conseille pas forcément d’y rester une semaine ou plus, mais, encore une fois, ça dépend de vos goûts !

carole église
carole ruelle
carole escaliers

Comment aller à Santorin ?

Nous sommes arrivés par avion puisqu’il y a un aéroport sur l’île de Santorin. Il y a 3 heures entre Lyon et Santorin, avec la compagnie Transavia. C’était plutôt pratique et nous avons eu des prix raisonnables.

Il est également possible de rejoindre Santorin par bateau, en faisant notamment un circuit au sein des Cyclades. Le port de Santorin, Thira, figure sur beaucoup de traversées donc il est facile de l’inclure dans un itinéraire. Nous avons réservé nos billets en avance, sur le site Ferryscanner. Je ne sais pas si cela coûte moins cher sur place, mais, en haute saison, il est quand même mieux de réserver en avance.

Nous avons pu recevoir un QR code 48 heures avant le départ dans certains cas, ou aller au guichet de la compagnie pour imprimer nos billets autrement. On vous reparle de ces traversées, notamment du retard que nous avons eu qu’une fois, dans notre article sur le voyage dans les Cyclades.

église mer

Comment se déplacer à Santorin ?

À Santorin, il vous est possible de vous déplacer en bus pour rejoindre les sites touristiques. Même si c’est très local, on voulait être efficaces donc nous avons loué un quad. Le quad est vraiment la solution idéale pour se balader à Santorin. Pas trop cher lors d’une réservation en ligne à l’avance : nous avons payé 86€ pour un peu plus de 3 jours avec Fresh Rent Moto ATV & Car Rental.

Et surtout, c’est ultra pratique, car on peut aller partout et, surtout, se garer facilement ! Je n’imagine pas l’horreur dans certains endroits comme Oia avec une voiture. Et pour le scooter, nous ne sommes pas fans de base. Avec le vent, vous serez plus stables sur un quad ! Santorin n’est finalement pas très grande donc le quad est parfait, à condition d’avoir le poncho si vous partez sur une semaine orageuse 😀

Nous avons également utilisé des services de navettes depuis nos hôtels. À notre arrivée, depuis l’aéroport jusqu’au premier hôtel (15€ par personne pour rejoindre Fira). Puis, une seconde fois, quand nous sommes arrivés à 5h30 du matin au port, pour rejoindre Fira également (15€ par personne aussi). C’est évidemment cher pour la distance parcourue, mais bon… Bien pratique.

À Santorin, il est également possible de faire une partie à pied. Il y a une célèbre randonnée, que nous n’avons pas pu faire, entre Fira et Oia. On vous la conseille vraiment, elle a l’air magnifique… Par contre, il y a bien un mode de transport qu’on ne valide pas : le fait d’utiliser de pauvres ânes pour remonter du port d’Oia par exemple. Surtout quand c’est dans le but de faire sa petite photo touristique… Non, vous marchez si vous le pouvez !

santorin oia

Où dormir à Santorin ?

Nous avons testé 3 hôtels à Santorin, non pas que cela nous plaise de changer régulièrement, mais nous n’avions pas le choix par rapport à notre programme :

  • Un hôtel pour la première nuit : nous arrivions vers 19h et repartions tôt le lendemain matin. Nous voulions du simple, bien situé et pas cher. On a apprécié notre nuit à l’Antonia Hotel, au cœur de Fira. Petit + pour le pichet de vin à l’arrivée et le prix : 35€ la nuit.
  • 3 nuits dans un autre hôtel à Fira, lorsque nous sommes revenus à Santorin. La chambre n’était pas trop chère encore, pour Santorin, et était plutôt sympa, mais on s’attendait à mieux. Nous avons notamment pris un peu la pluie lors d’une nuit d’orage… Par contre, les propriétaires du Anessis sont très sympas ! Nous avions réservé pour la piscine, mais nous n’avons pas pu en profiter à cause de la météo. Prix pour 3 nuits : 143€.
  • Et on a craqué le budget pour une belle nuit avec un hôtel/jacuzzi vue sur la caldeira ❤️ On vous conseille Kokkinos Villas pour le prix qui restait raisonnable, le bon petit-déjeuner, la beauté de la chambre et du cadre en général de l’hôtel (y compris la piscine, même si nous n’en avons pas profité). Nous avons payé 225€ la nuit.
andy jacuzzy

Choisir ces hôtels n’est pas forcément évident car il y a énormément de possibilités. Quelques petites observations donc sur les hôtels à Santorin :

  • Il y en a pour tous les prix à Santorin. L’île est réputée pour être chère, mais il y a moyen de faire simple.
  • On a beaucoup réfléchi à l’endroit où nous voulions passer notre séjour et Fira était vraiment géniale pour ça. Elle est au centre de l’île donc il est facile de relier les autres endroits touristiques. Elle est très animée le soir, il y a un large choix pour se restaurer et d’hôtels.
  • Pour notre super nuit, on ne voulait pas non plus exagérer le budget donc on a trouvé cette opportunité à Akrotiri. C’était chouette, car nous étions plus au calme, loin de la foule, avec une vue incroyable sur la caldeira et les villages en face. Petit bémol toutefois puisque, là où nous étions, nous ne pouvions pas voir le soleil et le sunset, la falaise les cachait.
  • Je pense qu’un logement comme le nôtre à Oia doit être incroyable, nous avons eu un vrai coup de cœur pour l’endroit. Par contre, c’est plus cher si vous voulez les mêmes conditions que nous. Ce qu’il faut savoir également, c’est que vous n’aurez pas forcément la même intimité que nous. Il y a beaucoup de passage le long des appartements/jacuzzis ou piscines. les touristes peuvent marcher à quelques centimètres de votre jacuzzi par exemple.
  • A y retourner, on viserait peut-être une nuit à Imerovigli. C’est plus calme qu’Oia mais on bénéficie d’une vue magnifique.
  • Ce qui est bien en y allant à l’arrière-saison également, c’est que les hôtels sont plus cool sur les horaires d’arrivée et de départ. Il y a moins de pression 😉
moulin mer

Où manger à Santorin ?

Alors là… une grande histoire d’amour entre la cuisine grecque et moi ! Mais ce n’est pas à Santorin qu’elle a pu s’exprimer la plus librement ! En effet, il faut savoir, qu’à Santorin, les prix peuvent varier… du simple double, et même pire 😀 Vous pourrez payer une moussaka 10€ à Fira tout comme la payer 25€ dans la baie d’Ammoudi. Ce n’est pas un ti peu abusé ça peut-être ?

Mais, je vous rassure, nous avons parfois eu de jolies surprises. Petit état des lieux qui commence par Fira, notre QG ! On vous conseille :

  • Le Parea Tavern dans le centre. Attention, pensez à réserver, nous avons pas mal attendu ;
  • Des gyros à Lucky’s Souvlaki ;
  • Un yaourt grec à Solo Gelato.

Il est plus difficile de manger à un prix raisonnable à Oia. Nous avons testé le Thalami, qui est relativement accessible (mais ça reste notre repas le plus cher, avec un cocktail pas terrible en plus !). Et on a aimé la simplicité de Let’s Eat à Imerovigli, mais notre coup de cœur est pour le Nikola Grill, au milieu de nulle part un peu 😀 En fait, nous y sommes arrivés par hasard, lorsqu’une pluie battante nous est tombée dessus. Et c’est certainement parmi les meilleurs gyros de notre voyage, et surtout les moins chers ! Pour Akrotiri, on a testé et approuvé Paradise Resort et Elias Grill à Kamari.

On vous partage nos incontournables en termes de nourriture grecque.

fleurs église

Que faire à Santorin en 3 jours ?

À Santorin, vous aurez quelques-uns des plus beaux villages d’Europe, voire du monde, et vous les connaissez. Mais ce n’est pas tout ce que vous pouvez faire à Santorin. D’autres villages moins connus ou des plages sauront diversifier votre itinéraire. Petit tour d’horizon de ce que vous pouvez visiter à Santorin en 3 jours.

Carte de nos incontournables à Santorin

carte santorin itineraire

Fira

On commence par Fira car c’est l’un des visages les plus célèbres de l’île ! On vous a déjà dit qu’on avait beaucoup apprécié ce village, notamment pour son ambiance animée. Particulièrement le soir, vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour passer un moment sympa !

Mais Fira est aussi magnifique de jour, d’autant que c’est l’un des trois villages accrochés à flanc de falaise. On y a aimé la vue magnifique sur la caldeira, ces ruelles blanches, ces boutiques en tout genre, son ambiance à la fois chic et décontractée.

Il est également possible de descendre jusqu’au vieux port, ce que nous n’avons pas eu le temps de faire. Vous pouvez y accéder à pied, mais également en télécabine. On vous déconseille bien évidemment d’utiliser les ânes mis à disposition, pour des raisons évidentes !

On vous conseille également un super spot pour le coucher du soleil, au-dessus des Trois cloches de Fira, l’emblème de la ville. Magnifique….

carole village

Imerovigli

On continue vers un second village qu’on a énormément apprécié, d’autant qu’il y a vraiment moins de monde qu’à Fira et Oia.

La recette du succès est un peu la même : un village blanc accroché à la falaise, face à la magnétique caldeira. Et le conseil est également le même : se balader sans itinéraire précis, entre les maisons et les jacuzzis. Notre endroit préféré est un peu sur les hauteurs, derrière l’un des fameux dômes bleus. Spot juste sublime !

Nous y avons tenté un coucher du soleil qui était boudeur ce soir-là, mais ça doit être magnifique en temps normal.

carole grèce

Oia

Oia… Nous en attendions beaucoup, et il a fallu un peu de temps pour l’apprécier. Tout d’abord parce que nous y sommes allés pour la première fois quand il faisait gris, et en fin de journée. Résultat : un joli village, mais un monde de dingue. Cela commence dès l’arrivée à Oia, lorsqu’on remonte cette rue ultra touristique, la main street, avec de nombreuses boutiques ou restaurants. Notre premier conseil est donc d’y aller au coucher du soleil, bien sûr, mais aussi le matin, quand il n’y a personne. Car c’est sans ce monde que nous l’avons le plus aimée, quand on se baladait entre petites ruelles et passages « secrets ».

Il y a quelques incontournables, bien que tout soit beau, il faut le dire :

  • Le petit escalier qui vous donne une très belle vue sur l’un des dômes. Théoriquement, on ne peut y accéder que si on y loge, mais un panneau précise qu’on peut y rester moins de 5 minutes ;
  • Toutes les autres vues sur les dômes en fait ;
  • L’escalier ocre, quel charme !
  • La vue depuis le château byzantin ;
  • Les deux moulins, etc.
andy églises
escalier
carole église
église

Parlons maintenant de ce qui fait aussi la renommée d’Oia, le coucher du soleil ! Le nôtre ne fut certainement pas le plus beau que l’île de Santorin a à offrir et pourtant… Les couleurs étaient incroyables. C’est magistral comme Oia, immaculée, tend petit à petit vers des couleurs chaudes et dorées. C’est certainement l’un de nos plus beaux spectacles dans les Cyclades. Par contre, il faudra s’armer de patience. Comme on vous le disait, il y a un monde de dingue ! Deux solutions, se mettre là où tout le monde se met et supporter… La palme vient aux ruines du château. Venez bien avant l’heure si vous voulez une place.

Grâce à Charlène, nous avons trouvé un petit spot en contrebas qui nous a permis de passer un moment magique, loin de l’agitation ❤️

💡 Nous nous sommes garés une première fois en quad à l’entrée d’Oia. Pour notre second passage, nous avons trouvé un parking gratuit (Kyklos Square Parking).

sunset mer

Ammoudi Bay

Lors de notre second passage à Oia, nous sommes descendus jusqu’à la baie d’Ammoudi. Nous avons pu nous y rendre en quad, mais certains descendent à pied depuis le centre d’Oia. Notre passage fut bref, à cause du vent. Mais l’endroit est charmant. Tout d’abord parce qu’on adore les ports et leur ambiance si singulière. Cela doit être particulièrement sympa d’y dîner, même si les restaurants sont vraiment hors de prix. Quand le vent n’est pas de la partie, la baie d’Ammoudi est également un bon spot baignade.

Et puis surtout, vous avez une vue imprenable sur Oia et cette falaise rouge si impressionnante. Un joli cliché.

port santorin

Pyrgos

Pyrgos a été un vrai coup de cœur pour nous. Bien qu’il y ait du monde, Pyrgos reste à l’abri de la forte affluence d’Oia ou Fira. Après nous être garés en contrebas, on a monté progressivement jusqu’au sommet du village. Et ce n’est pas n’importe quel sommet puisque vous pourrez y observer toute l’île. Le panorama depuis le château est impressionnant. On se rend compte à quel point Santorin est petite.

Nous n’y sommes pas restés très longtemps, mais il y a des restaurants et des boutiques très sympas. Depuis Pyrgos, vous pouvez également marcher jusqu’au sommet de la montagne, avec le monastère du prophète Élie. Nous n’y sommes pas allés, mais une amie a fait cette randonnée et cela vaut le coup semble-t-il.

carole ruelle
carole église
carole église
santorin église

Megalochori

Quand nous étions à Pyrgos, nous avons sympathisé avec un couple de Belges qui nous a conseillé Megalochori. Nous leur avons fait confiance et nous avons bien fait ! Megalachori est un autre village de charme dans lequel nous avons beaucoup apprécié de nous balader. Il n’y avait pas grand monde et nous avions ce labyrinthe de ruelles blanches et fleuries rien que pour nous. C’est l’endroit parfait pour admirer les maisons traditionnelles également.

village santorin
carole fleurs
église village

Le cœur de Santorin

À proximité de Megalochori, Andy nous a conduits jusqu’au cœur de Santorin… Cela vous intrigue n’est-ce pas ? Une fois garés sur le parking, il vous faut descendre direction la mer afin de trouver cette curiosité géologique. Un trou en forme de cœur (sur le côté…) dans la roche. Mais ce n’est pas tout, vous aurez une perspective unique sur la caldeira et ses villages. L’orage menaçait quand y étions, mais la vue était encore plus dingue !

mer caldeira
carole mer roche

Emporio

Troisième et dernier village coup de cœur surprise : Emporio ! La recette du succès est la même : un village qu’on a plaisir à remonter jusqu’à son sommet. Au-delà de ses charmantes ruelles où vous serez probablement seuls, on a beaucoup aimé d’autres curiosités. En effet, vous remarquerez tout d’abord que les habitations ne sont pas toutes blanches, il y a de l’orange, de l’ocre, etc.

Vous y trouverez également trace de l’occupation vénitienne avec le château. Vous pourrez vous perdre dans les passages secrets, passer sous des tunnels (bien pratique quand la pluie déferle), observer la forme originale des maisons. L’exploration d’Emporio est un super moment de notre séjour à Santorin.

carole village
maison
carole ruelle santorin

Kamari

Kamari est une chouette base pour explorer la partie plus plate de l’île de Santorin, à l’est. Nous y sommes allés deux fois. La première pour visiter ce petit village et manger un bon gyros d’Elias Grill sur la plage. Il y avait du vent donc on ne s’est pas baignés, mais Kamari Beach a beaucoup de charme. Nous avons fait un second passage pour manger une glace juste avant de prendre l’avion ❤️

Kamari est une petite station balnéaire sympa, mais ce n’est pas notre coin préféré de l’île.

plage mer rue

Akrotiri

Nous avons passé les dernières heures de notre séjour près d’Akrotiri, au sud-ouest de l’île. Nous nous sommes baladés dans ce village sympathique. Pour être honnête, nous étions pressés de rejoindre notre super logement. De fait, nous n’avons pas pris le temps de visiter ses églises, notamment celle d’Agios Nikolaos qui semble très belle, ou le château vénitien « La Ponta ». Akrotiri est également célèbre pour les ruines de sa cité antique.

En revanche, malgré le vent, nous avons fait un tour au phare d’Akrotiri qui est l’un des plus anciens de Grèce. La vue sur la caldeira et la mer est superbe, elle doit l’être encore plus lors d’un coucher du soleil.

carole mer

Red Beach

Ce qu’on a beaucoup apprécié à Akrotiri par contre, ce sont ses environs. Nous avons profité d’un rayon de soleil pour aller découvrir la Red Beach. Bien que le vent ne nous ait pas permis de nous poser et de nous baigner, on reconnaît que le cadre est magnifique. La roche rouge tranche avec le sable noir, le blanc de l’écume et le bleu de la mer. Un beau spectacle.

carole plage rouge

Vlychada Beach

Nous avons terminé notre séjour aux Cyclades par un court passage à la plage de Vlychada. Ce n’était pas vraiment de notre fait. À peine la serviette posée, nous avons vu l’orage arriver au loin. Il n’en demeure pas moins que cette plage est impressionnante. Les formations rocheuses lui donnent cet aspect si particulier et unique en son genre. Certains l’appellent également « plage de la lune », on comprend vite pourquoi une fois sur place.

💡 Il y a des transats (payants) et une paillote sur place.

plage santorin

Bilan de nos 3 jours à visiter Santorin

Ainsi se termine notre tour des incontournables à faire et à voir à Santorin en 3 jours. Pour ceux qui restent plus longtemps, on vous partage d’autres idées :

  • La plage de sable noir de Périssa ;
  • La White Beach ;
  • Plusieurs randonnées sont également possibles sur l’île, hormis la magnifique randonnée qui relie Fira à Oia.

Vous pouvez également vous rapprocher du volcan Nea Kaméni et vous baigner dans les « hot springs » de Palea Kaméni et le village de Thirassia.

Globalement, on a été assez surpris par cette île dont on se représentait, au final, qu’une partie de ce qu’elle a à offrir. Santorin est vraiment belle. Il y a les joyaux que tout le monde connaît, mais on retient aussi ces petits villages plein de charme.

    couple cyclades

    Par contre, Santorin est indissociable du tourisme de masse. Même si c’est une petite île, il y a un monde de dingue et ça peut être étouffant. Heureusement, nous y étions à la bonne période pour limiter cet effet. Par contre, peu importe la période, Santorin sera toujours le paradis des Instagrameurs et donc… l’enfer des autres. Et pourtant, nous sommes sur Instagram, nous aimons prendre de jolies photos, mais là. Là, c’est trop.

    Il y a tout un business qui consiste à proposer des séances photo avec mise en scène, robe de soirée, sur les toits de Santorin. Cela ôte beaucoup du charme de ces villages et surtout, on plaint les locaux. Car c’est ça le vrai souci à Santorin, les touristes oublient, certainement pas tous, que des gens vivent ici. Vous apprécieriez que des jeunes femmes à talon haut marchent sur votre terrasse, sur votre toit, pour prendre des photos ? Partout à Oia pullulent des panneaux rappelant que nous sommes ici de passage, mais que certains vivent ici, qu’il ne faut pas marcher partout… Bref, désolant.

    Mais il n’empêche qu’on vous conseille vraiment de visiter Santorin en 3 jours, c’est un endroit unique. Il faut juste aller au-delà de l’image qu’elle peut véhiculer 😎

    Mais on vous conseille également Ios ou encore Milos !

    Pour retrouver nos conseils sur notre itinéraire de 10 jours dans les Cyclades

    carole
    2 réponses
    1. Odile
      Odile dit :

      Tout est parfait dans ton article ! Très belles photos et article bien documenté et bien rédigé, vraiment une aide très utile pour construire un voyage !

      Concernant OIA, je suis étonnée qu’en novembre et en perde covid, il y ait autant de monde !!!

      Quant à son coucher de soleil, j’ai été extrêmement déçue. Ça a été le flop total, il n’y avait rien à voir… à part la foule !!!!

      Répondre
      • Carole
        Carole dit :

        Encore une fois merci Odile, tes commentaires nous font chaud au cœur ❤️
        On y était mi octobre mais oui… Encore trop de monde à notre goût. M’as je pense qu’il y en avait largement moins qu’avant.
        Et pareil, le coucher du soleil en lui même n’était pas extraordinaire. Juste les couleurs sur Oia !

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Participez-vous à la discussion?
    N'hésitez pas à contribuer!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *