carole pétra jordanie

Je vous embarque pour un fantastique road trip d’une semaine en Jordanie, entre houmous, mer Morte, cité antique et désert envoûtant. Retrouvez mes conseils et mon itinéraire pour organiser au mieux ce voyage.

Pour vous résumer :  je suis partie en Jordanie avec des amis, du 1er au 8 décembre 2019, et c’est un des plus beaux pays que j’ai vu.

De manière générale, la Jordanie est un pays très accessible, qu’il est facile de sillonner. Les gens sont adorables, accueillants et vous rendent service sans que vous ne leur demandiez. Les Jordaniens sont sans doute la plus belle découverte de ce voyage (bon, avec Pétra et le houmous quand même) 😎

Envie de savoir quels sont les incontournables d’un séjour en Jordanie ?

vallée vue montagnes

Informations pratiques sur la Jordanie

Durée de vol :  entre 4h30 et 5h pour un Paris-Amman, possibilité de faire une escale ou trajet direct. Personnellement, je suis partie avec Ryanair depuis Bruxelles. Décalage horaire : +1h.

Santé :  pas de problème particulier, aucun vaccin n’est obligatoire (mais soyez à jour dans vos vaccins « universels »). L’eau du robinet est réputée potable mais mieux vaut éviter.

Entrée / séjour :  le visa est obligatoire, théoriquement il s’obtient à l’ambassade de Jordanie (possibilité d’en prendre un avec plusieurs entrées) ou aux frontières (le visa 1 entrée coûte environ 51€).

 💡 Néanmoins, la Jordanie a mis en place un pass très intéressant : le Jordan Pass. Payable en ligne, avant le départ, il regroupe les frais de visa et l’entrée à plusieurs sites, notamment Pétra ! Il existe 3 tarifs, en fonction du nombre de jours que vous voulez passer à Pétra. J’ai pris la formule Explorer à 98€ avec 3 jours au sein de la cité nabatéenne.

Langue :  la langue officielle est l’arabe standard moderne même si les Jordaniens parlent le dialecte jordanien. Nous arrivions à communiquer grâce à l’anglais (et parfois même le français) dans les lieux touristiques ! La langage corporel est très pratique avec les bédouins de Wadi Rum 😉

Monnaie : la monnaie est le dinar jordanien (JOD) – 1€ = 0,79 JOD. Je vous recommande d’échanger vos euros dans des bureaux de change d’Amman et Madaba. Et pensez à toujours avoir du liquide avec vous, certains restaurants/hôtels/boutiques n’ont pas de terminal de paiement.

 💡 Pour les prises, pas besoin d’adaptateur, ce sont des prises européennes !

Quand partir en Jordanie ?

Vous lirez que la saison idéale va de mars à juin puis de septembre à novembre. Très certainement ! Il vaut mieux éviter l’été (la chaleur à Pétra doit être insupportable) et il paraît que janvier est très pluvieux. Je suis partie un peu hors saison, la première semaine de décembre. Hormis la pluie à Amman le dernier jour, la météo était parfaite ! Nous avions chaud mais pas trop et les nuits étaient fraiches (surtout dans le désert) mais pas insupportables. Le tout est d’avoir des vêtements adaptés, notamment quand on passe de 8° le matin à 24° l’après-midi à Pétra ! L’énorme avantage c’était également que nous avons payé moins cher nos hôtels et que les touristes étaient beaucoup moins nombreux. Je m’attendais vraiment à pire à Pétra par exemple !

trésor monument pétra

Le transport en Jordanie

Comment aller en Jordanie ?

Pendant longtemps, la Jordanie me paraissait inaccessible. Si je m’étais contentée de regarder les prix depuis Paris, autant vous dire que je ne serais pas partie !

J’ai pris l’avion depuis Bruxelles, avec la compagnie Ryanair, pour la modique somme de… 84€ ! J’avais pris les billets prioritaires avec deux sacs en cabine (un sac à dos et mon traditionnel sac de montagne de 40L). Aller et revenir de Bruxelles a demandé un peu d’organisation (merci les grèves 🙄 ) mais au final j’ai bénéficié d’un super tarif et d’un vol direct avec des horaires très pratiques ! A noter tout de même les 5h40 de retour dans un avion low cost, tous les gabaries ne peuvent pas se le permettre 😀

Vous atterrissez à l’aéroport international Reine-Alia, entre Amman et Madaba.

monument porte arc

Comment se déplacer en Jordanie ?

Il y a plusieurs manières de se déplacer en Jordanie, du bus au dromadaire en passant par le chauffeur privé. Je vous recommande de louer votre propre voiture. La conduite en Jordanie est plutôt simple, si ce n’est dans la grouillante Amman. De même les routes, bien que sinueuses, sont plutôt bien entretenues et les stations essences nombreuses.

 💡 L’essence coûte moins chère qu’en France, 1L valant 1,07€. On fait le plein pour vous mais attention, certaines stations n’acceptent que le cash.

Pour louer une voiture, le permis français est suffisant. Il faut cependant avoir 21 ans minimum. Je vous conseille la super agence que nous avons utilisée : Monte Carlo Rent A Car. Le service est impeccable, ils viennent vous chercher à l’aéroport pour vous emmener dans la boutique non loin de là, puis vous redéposent à la fin de votre séjour. La voiture était parfaite et a bien tenu la route ! Nous avons cherché une voiture avec une coffre assez grand puisque nous étions 5 donc, nous avons bénéficié d’une Chevrolet.

Au total, nous avons payé 280€ la semaine, sans prendre d’assurance complémentaire. Le petit + était le boîtier internet qui nous a permis de bénéficier de la 4G pendant la quasi totalité de notre séjour (pas dans le désert ou sur certaines routes). Les 44€ ont vite été rentabilisés (« tu peux mettre waze pour Little Petra ? », « tu nous cherches un bon resto ? », « tu peux chercher claquage Patrick Dupont ? » 😉

désert sable voiture

Le logement en Jordanie

Pour réserver mes logements en Jordanie, je suis passée par booking. Comme d’habitude, j’ai cherché un minimum de confort, un bon emplacement et un tarif intéressant.

Pour ce road trip, j’ai résidé les deux premières nuits dans un hôtel situé dans le centre de Madaba. Avoir de l’eau chaude (et non brûlante ou froide) fut impossible, tout comme éviter l’appel à la prière de 4h du matin et les cloches de l’église à 7h09 mais c’était très suffisant pour mon passage. Le personnel était très sympathique, le parking inclus et le petit-déjeuner compris au Pilgrim’s Guest House (73€ la chambre double pour 2 nuits).

Pour les 3 nuits à Pétra, j’ai augmenté un peu le standing. Il faut dire qu’après quasi 45 kilomètres en 2 jours, le besoin de profiter d’un peu de confort était plutôt intense. Un accueil très chaleureux, un parking et un petit-déjeuner inclus sont prévus au Petra Sky Hotel (112€ la chambre double pour 3 nuits).

âne chien pétra

Pour le troisième logement, je ne l’ai pas vraiment choisi puisqu’il s’agissait de la nuit dans le désert de Wadi Rum. Notre camp était superbe, en plein milieu du désert et au pied d’une grosse masse rocheuse. Aucune pollution lumineuse donc les étoiles étaient magnifiquement visibles ! Les tentes étaient simples mais confortables, les petites couvertures n’était pas de trop en ce mois de décembre. Le petit bonheur fut la douche chaude (et bien chaude !) grâce aux panneaux solaires. Le tout était très simple mais j’ai adoré l’expérience 😉

Pour la dernière nuit à Amman, j’avais choisi un hôtel proche du centre et de son animation, mais également des lieux à visiter. On ne pouvait pas faire plus près : les chambres donnaient sur le théâtre romain ! Le personnel était encore une fois charmant, le gérant parlant même français, et le petit-déjeuner était inclus. Les chambres étaient donc simples mais confortables au Concord Hotel (38€ la nuit dans une chambre double). A noter que vous devez vous garer dans l’un des parkings publics et que certaines personnes essaient de vous soutirer un maximum de JOD. Nous avons la chance de trouver un parking gratuit à proximité de notre hôtel, devant la Bianky tell communications company.

tente désert sable

Les activités en Jordanie

 💡 Premier conseil, regardez bien à quelle heure se lève ou se couche le soleil. Il avait beau faire chaud, nous étions en hiver et le soleil se couchait à 16h30. Prévoyez vos journées avec ce « détail » en tête.

De même, en Jordanie, vous aurez le choix entre… profiter de magnifiques lieux gratuits, découvrir d’autres pour un prix raisonnable ou payer assez cher, voire trop cher ! Je vous présente les différentes catégories.

Les activités peu chères en Jordanie

La première de toutes : ouvrir grands les yeux pour profiter un maximum du spectacle incessant de ce pays. Bon, quant aux visites recommandées par le Routard, beaucoup d’entres elles sont superbes et gratuites :

– Admirer le théâtre romain d’Amman sans entrer (autrement, il est inclus dans le Jordan Pass) ;

– Profiter de la vue depuis le Mont Nébo ;

– Découvrir Little Petra.

Autrement, beaucoup de lieux coûtent moins de 2 JOD (2,5€) où sont inclus dans le Jordan Pass : les églises de Madaba, Jerash, la citadelle d’Amman, etc. Je vous disais que vous alliez vite le rentabiliser 😉

arbre olivier pierre

Les visites plus coûteuses en Jordanie

J’ai été assez surprise de payer 15€ pour la visite guidée de Béthanie, lieu du baptême du Christ mais soit, c’était assez atypique comme visite.

Dans les incontournables, vous avez évidemment Pétra qui coûte assez cher mais qui est inclus dans le Jordan Pass. Au cas où vous hésiteriez à le prendre, sachez que 2 jours dans la cité nabatéenne coûtent 70€. Rassurez-vous, ça les vaut ! Bon par contre, même une fois dedans, vous n’êtes pas à l’abri qu’on vienne vous réclamer des JOD pour une vue censée être inclus dans le prix… J’ai payé 1 JOD (1,3€) pour avoir la fameuse photo devant le Trésor avec les tapis mais j’ai refusé de payer à un garçon qui m’a réclamé de l’argent à deux reprises, prétextant que j’étais chez lui 👿

Pour le même prix, 70€, j’ai passé une journée et une nuit dans le désert avec Jordan Travel Agency. De manière générale, l’expérience était géniale, nous avons bien été pris en charge et nous étions en confiance. Les gens étaient adorables, le camp pour la nuit parfait. Je regrette juste que notre guide, un bédouin, ne sache pas plus parler anglais car nous aurions pu avoir des échanges très intéressants.

église palmier croix

Enfin, et ce fut le gros point noir de mon road trip : renseignez-vous bien avant de partir. Je vous explique. En 2017, j’avais pu me baigner dans la mer Morte en Israël, sur une petite plage publique gratuite. L’expérience avait été géniale. J’ai voulu reproduire le schéma mais, en Jordanie, les aménagements ne sont pas du tout les mêmes… Pour se baigner dans l’eau mythique, vous avez tout d’abord la possibilité de résider dans un de ces luxueux hôtels bénéficiant d’une plage privée : non. Autre solution, payer l’entrée d’un complexe comme le Amman Beach Resort Hotel. Alors oui, vous pouvez rester tant que vous voulez et profiter de la belle piscine (froide en décembre), de la mer, de cabines pour se changer et de douche. Mais 25,5€ pour ça ? Non, c’est abusé 👿

Et on vous parle de snacks à l’intérieur mais sachez qu’il n’y a qu’un restaurant avec buffet à volonté. Vous payez 18€ de plus pour un repas moyen, avec des serveurs assez désagréables qui veulent vous faire payer en cash alors qu’il ont un terminal de paiement. Une vaste arnaque !

mer plage

La nourriture en Jordanie ?

Les spécialités locales en Jordanie

Il était de mon devoir de tester, afin de vous proposer le meilleur de la gastronomie jordanienne. Je n’ai pas lésiné sur les moyens afin de vous satisfaire ! On commence par l’incontournable houmous ! Oubliez le houmous de supermarché français, ici vous allez tester un pois chiche de dingue ! Personne n’y résiste ! Le best est quand il est accompagné de pain arabe chaud et de falafels, ces exquises boulettes de pois chiche et de fève. Pour une alternative, optez pour le moutabal, ou caviar d’aubergine. Envie d’un menu 100 % aubergine, testez un fatteh aux aubergines : une tuerie ! Si vous voulez changer de légume : pariez pour une délicieuse soupe de lentilles.

Les amateurs de viande serons servis avec le chich taouk (du poulet mariné) ou la kafta (de la viande hachée avec des épices).

Pour le plat typiquement jordanien : choisissez (ou alternez entre les repas) le mansaf (de la viande ou de l’agneau, du riz et une sauce au yaourt <3) ou le maklouba.

Pour terminer le repas en douceur, laissez-vous tenter par les baklava ou autres pâtisseries.

voiture désert marmitte

Les meilleurs restaurants de Jordanie

Nous avons eu la chance de retrouver des supers restaurants grâce à Trip Advisor (pour compenser les quelques erreurs de casting dans des bouis-bouis sur la route) alors je vous les partage :

– à Madaba – le Coffee Shop Ayola : pas cher, du choix et des jus à tomber ;

– à Pétra – gros coup de coeur pour le Beit Al-Barakah : un vrai sens de l’accueil (premier soir : houmous, le meilleur de la terre, et gâteaux offerts), une nourriture délicieuse et des prix abordables ;

– Autre option à Pétra : Al-Wadi Restaurant, un peu plus cher mais le restaurant est très sympa ;

– Pour terminer ou bien commencer son séjour en Jordanie, arrêtez-vous au Zajal Restaurant à Amman : situé dans la très belle rue aux parapluies, la décoration est moderne et superbe (des balançoires en guise de bancs !). Les plats y étaient délicieux et pas si chers que ça !

:idea:Pour ceux qui doivent manger dans l’aéroport, il y a un McDo bien pratique 😉

arche désert lune

Itinéraire d’un voyage en Jordanie

Jour 1 : départ de Bruxelles avec un vol 6h55 – 12h30

Après-midi à Madaba

Jour 2 : journée du Mont Nébo à la mer Morte, en passant par Béthanie

Jour 3 : route de Madaba à Pétra (vallée du Wadi Mujib et route du roi : château de Kerak, château de Shobak et Little Petra)

Jours 4 et 5 : Pétra

Jour 6 : Journée et nuit dans le désert de Wadi Rum

Jour 7 : Route vers Jerash et visite de la ville

Jour 8 : Visite d’Amman et avion de 12h55 à 17h (18h, dans notre cas)

soleil ville
2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *