Vous voulez visiter Phnom Penh ? Vous êtes au bon endroit ! On vous emmène découvrir la capitale cambodgienne. Que faire à Phnom Penh ? Quels sont les meilleurs hôtels ou restaurants ? On vous dit tout !

Bienvenue à Phnom Penh, surnommée « la Perle de l’Asie » dans les années 1920. La capitale du Cambodge jouit d’un glorieux passé, qui se ressent encore dans les rues. Nous avons beaucoup apprécié nous balader dans Phnom Penh, car elle bénéficie de l’ambiance des villes asiatiques tout comme on les aime, mais se distingue en étant plus calme et ordonnée, propre, aérée. Il n’y a pas foule, que ce soit celle des locaux ou des touristes. Nous étions souvent seuls au monde pour visiter Phnom Penh.

Mais Phnom Penh a aussi un autre visage, celui d’une ville, à l’image d’un pays, meurtrie par des périodes sombres de son histoire. Quand vous vous imprégnez de l’histoire du Cambodge, vous ne pouvez imaginer le drame humain, social et économique que Phnom Penh a incarné. Sa renaissance est d’autant plus incroyable. Un petit « tigre » asiatique aux grandes ambitions comme peuvent le titrer certains journaux. Rien que pour ça, elle mérite une visite. Visiter Phnom Penh est une manière de débuter en douceur son voyage dans pays fascinant !

Dans cet article, on vous partage nos conseils pour visiter Phnom Penh ainsi que nos incontournables à voir et à faire 😉

toits ville

Retrouver toutes les informations pour organiser son voyage au Cambodge

Combien de temps rester ?

Nous savons que beaucoup de touristes font l’impasse sur cette partie du voyage et décident de ne pas visiter Phnom Penh. Ils se contentent d’y passer, en arrivant ou pour reprendre leur vol. Ces derniers sont trop pressés de rejoindre Angkor ou les plages du sud. On comprend, mais quel dommage… Visiter Phnom Penh, ne serait-ce que 2 jours, permet de comprendre un peu plus ce pays, son histoire, sa culture.

La ville est franchement agréable, l’offre hôtelière chouette donc n’hésitez pas à rester à minima 1 journée. Le mieux est cependant de rester 2 jours, afin de pouvoir prendre le temps de visiter les incontournables de Phnom Penh tout en vous détendant au bord de la piscine. Si vous avez 3 jours à réserver à la ville, c’est parfait pour inclure des musées ou se balader dans des quartiers moins touristiques ou des sites plus éloignés.

parc phnom penh

Comment venir à Phnom Penh ?

Nous sommes arrivés à l’aéroport international de Phnom Penh par avion depuis Paris via Singapour. Comme expliqué dans l’article sur l’organisation de notre voyage, les billets d’avion pour le Cambodge sont relativement chers par rapport à d’autres destinations asiatiques.

Vous pouvez également rejoindre cet aéroport en avion depuis Sihanoukville ou Siem Reap comme nous l’avons fait, ou Stung Treng. J’ai toutefois remarqué qu’il y avait beaucoup moins de vols qu’avant la pandémie et que les prix avaient bien augmenté (100€ pour un vol Phnom Penh Siem Reap qui coûtait 50€ en 2019).

Nous avons également quitté et rejoint la capitale par voie terrestre, ce qui est assez courant et moins cher. En effet, nous avons d’abord pris un bus pour rejoindre Siem Reap avec la compagnie Giant Ibis qu’on ne peut que vous conseiller. On n’a pas vu passer le trajet entre 8h45 et 15h30. Nous avons fait deux pauses dont une dans un charmant restaurant en bord de route, en pleine campagne cambodgienne avec les rizières. Le cadre était superbe ! Le trajet a coûté 30$ pour deux personnes.

Par ailleurs, depuis Sihanoukville, nous avons rejoint Phnom Penh en van avec la compagnie Larryta Express. On vous la recommande également, le trajet s’est fait sans difficulté. Nous sommes partis à 7h et arrivés à 12h à Phnom Penh au lieu de 13h, certainement parce que le trafic était moins dense que d’habitude.

statut roi

Comment circuler dans Phnom Penh ?

Dans Phnom Penh, le meilleur conseil qu’on puisse vous donner est de télécharger les applications Grab ou Passapp. Ces dernières fonctionnent comme Uber et permettent de trouver facilement un chauffeur, taxi ou tuk tuk, et surtout à un prix raisonnable. Car même si cela peut paraître abordable pour les Européens que nous sommes, les prix proposés dès la sortie de l’aéroport sont souvent gonflés.

Aucun souci avec Grab par exemple, le prix est fixé d’avance et vous pouvez choisir de payer sur l’application ou en liquide au chauffeur. Nous avons utilisé l’application pour aller et revenir de l’aéroport, pour rejoindre le terminal de bus ou encore aller au musée Tuol Sleng qui est un peu excentré. Autrement, nous avons tout fait à pied. Phnom Penh, ou en tout cas son centre historique avec les principaux sites d’intérêt est vraiment à taille humaine. Et c’est ultra agréable de se balader dans cette ville pour découvrir les différents quartiers. Attention toutefois à la circulation, surtout quand vous traversez 😎

rue tuk tuk

Où dormir à Phnom Penh ?

Nous avons 2 adresses super chouette à vous conseiller pour loger à Phnom Penh puisque nous avons séjourné à 2 reprises dans la ville.

Nous avons d’abord passé 2 nuits à l’Aquarius Hotel and Urban Resort. J’avais littéralement flashé sur la piscine et sa vue… Au-delà de ça, l’accueil était super avec une équipe très chaleureuse et attentive à nos moindres besoins. L’hôtel est relativement récent, la chambre très agréable, mais c’est surtout le coin piscine et restauration qu’on a adoré. La carte est variée, les prix encore abordables, même si c’est beaucoup plus cher que dans des restaurants locaux. Le petit-déjeuner est inclus et à volonté… Il ne nous en faut pas plus 😀

💡 Pour 117€ les 2 nuits, cet hôtel est vraiment parfait et très bien situé, on a tout fait à pied pratiquement !

Pour notre second passage à Phnom Penh, on a décidé de changer d’hôtel tout en gardant une cohérence : la piscine à débordement avec vue sur toute la ville ! L’Amata Hotel est en fait d’une résidence très récente avec plusieurs appartements, une piscine incroyable encore une fois, et même une salle de sport et un sauna. En revanche, comme il s’agit d’une résidence, il n’y a pas de restaurant ou de bar à l’intérieur, ce qui nous a un peu manqué. Vous avez tout ce dont vous avez besoin pour cuisiner dans l’appartement. Ce logement est vraiment idéal si vous restez plusieurs jours dans la capitale et que vous voulez faire des économies sur la restauration. L’accueil est encore une fois nickel.

💡 Nous avons payé 47€ la nuit.

Comme vous pourrez le constater, la piscine était un critère de choix pour nos deux séjours et on vous conseille d’en faire autant. C’est génial de pouvoir se rafraîchir et se détendre entre 2 visites, surtout à des prix si attractifs. On vous conseille aussi de prendre un hôtel à proximité du Palais Royal pour faire une grande partie de vos visites à pied 😉

carole piscine
piscine hôtel carole
carole piscine

Nos meilleures adresses

Nous mangions exclusivement au restaurant, même si les prix à Phnom Penh sont plus élevés qu’à Siem Reap. On vous recommande quelques adresses pour manger si vous êtes dans le même secteur que nous à Phnom Penh, proche du centre :

  • pour découvrir les spécialités cambodgiennes, on vous conseille le Freedbird ;
  • si vous voulez goûter des burgers bien français au Cambodge (on ne sait jamais !) : le Cousin’s Burger ;
  • le restaurant de l’Aquarius Hotel and Urban Resort qui a une jolie carte pas encore trop chère ;
  • Sashimi Sushi-Tk, un excellent japonais !

Pour connaître les spécialités cambodgiennes à tester !

temple phnom penh

Que faire à Phnom Penh ? Nos incontournables !

Si vous passez une ou plusieurs journées à Phnom Penh, on vous dresse la liste de nos incontournables à voir et à faire ! Alors, que faire à Phnom Penh ?

Le Palais Royal et la Pagode d’Argent

L’un des incontournables de Phnom Penh… Que nous n’avons pas fait 😀 En effet, le site était en cours de restauration lors de notre passage. On nous a parlé d’une réouverture en 2023.

Ce complexe est la résidence royale et l’un des sites les plus visités du Cambodge. Pour avoir fait le Palais Royal de Bangkok, je pense que ça vaut vraiment le coup ! Vous y voyez de magnifiques monuments tel que le Palais Royal et les différentes salles qui le composent. On n’a pas pu rentrer, mais on a contourné le site qui est très imposant. Une prochaine fois, tant pis !

💡 L’entrée coûtait 10$ par personne avant sa fermeture.

palais phnom penh

Le quai Sisowath

Si vous voulez faire une promenade le long du fleuve, le quai Sisowath est idéal ! Il a d’ailleurs été aménagé pour ça, et le tout est plutôt réussi. Cette voie piétonne longe le Tonlé Sap (le fleuve) où vous pourrez regarder les pêcheurs travailler et admirer leur savoir-faire.

Le lieu est animé. Nous y étions le matin, mais des enfants jouaient avec les pigeons, les sportifs s’adonnaient à un petit running. Je pense que l’ambiance doit être plutôt sympa le soir également.

💡 Le Mékong passe à Phnom Penh, mais il faudra traverser la presqu’île pour le voir.

quai rivière
pécheurs rivière cambodge

Wat Oulanum

Comme à Bangkok, les pagodes sont légion à Phnom Penh et on adore ça ! Elles font toujours leur petit effet, même si on passe juste devant. Pour le Wat Oulanum, nous sommes entrés dans l’enceinte, c’était gratuit. À vrai dire, vous ne pouvez pas vraiment louper les portes rouges depuis le quai Sisowath !

Vous pouvez prendre le temps de vous balader, mais je n’ai pas trouvé cet endroit si impressionnant que cela.

entrée temple
bouddha or
temple bouddha
façade décoration

Wat Phnom

Si vous poursuivez plus au nord, vous rejoignez le Wat Phnom dont la ville tire son nom. En effet, Madame Penh, une riche veuve, aurait fait construire ce temple à cet endroit. L’entrée coûte 1$ par personne.

J’ai trouvé le Wat Phnom plus beau que le Wat Oulanum, certainement parce qu’il vous domine du haut de ses escaliers. Une fois en haut, une jolie pagode dorée avec un bouddha vous attendra. C’est toujours impressionnant d’assister aux cérémonies, c’est une autre ambiance que les messes dans les églises françaises 😎

temple escaliers
temple bouddha
temple cambodge

Place de l’Indépendance et ses alentours

Notre hôtel était situé à côté de la place de l’Indépendance et son monument inspiré des temples d’Angkor. Nous avons débuté notre balade à Phnom Penh par ces rues. Tout ce quartier contrasté est sympa à découvrir, entre le tumulte de la circulation et le calme de certaines rues ou places.

C’est étonnant car vous vous attendez à voir une ville qui grouille de personnes, surtout quand vous arrivez de l’aéroport et que ça bouchonne. Mais ici, vous ne trouverez pratiquement personne sur les places arborées hormis les enfants qui jouent au foot. Vous verrez aussi des pagodes un peu partout, qui tranchent avec les buildings qui s’élèvent (Wat Botum Vaddey ou Wat Langka par exemple).

place monument voitures

Le musée Tuol Sleng

Si vous lisez nos articles régulièrement, vous savez que j’aime beaucoup l’Histoire en général, qui plus est celle du pays que je visite. S’il y a bien un incontournable d’un point de vue historique à Phnom Penh, c’est le musée Tuol Sleng. Ce musée raconte l’histoire de ce lieu, un ancien lycée transformé par les Khmers rouges en un centre de rétention, de torture et d’exécution pendant 4 ans (1975-1979). La prison S-21 vous ouvre ses portes pour dire ce qui n’a pas été dit pendant longtemps. On vous recommande particulièrement de prendre les audioguides, vous louperiez trop d’informations autrement.

Pendant 2h, vous allez sillonner entre l’extérieur et les bâtiments, sous un soleil de plomb, en écoutant ce qui s’est passé ici. Et c’est difficile, vraiment, mais nécessaire je pense. Tout le monde n’a pas envie de cela pendant ses vacances et pourtant, vous n’en comprendrez que mieux les gens que vous allez rencontrer, les lieux que vous allez voir. Attention toutefois si vous visitez Phnom Penh avec des enfants. Il y a les témoignages oraux mais beaucoup de photos de victimes vivantes mais également mortes. Je conseille aux âmes sensibles de vraiment s’abstenir.

💡 Nous avons payé 19€ nos 2 entrées avec les audioguides en français. Retrouvez toutes les informations sur le site officiel du musée.

Si vous souhaitez approfondir cette thématique, on vous conseille les Killings Fields Choeung Ek, un cimetière qui servait de lieu d’exécution aux Khmers rouges. Le lieu est situé à une vingtaine de minutes au sud de Phnom Penh.

J’avais visité le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau et j’avais également été sidérée de (re)découvrir comment de telles horreurs avaient pu être commises dans un lieu d’apparence si paisible…

musée
tombes musées
musée monument

Phnom Penh est une ville qui dénote en Asie, elle est étonnante. Vous avez sans doute l’impression que je l’ai beaucoup comparée à Bangkok et c’est vrai. Je m’attendais à retrouver un peu de cette ville que j’ai tant aimée. Ce fut le cas, sur quelques aspects : la gentillesse des gens, les pagodes, la poésie du fleuve, etc. Mais la comparaison s’arrête là. Phnom Penh est beaucoup plus calme, propre, à taille humaine. En 1 ou 2 jours, vous aurez fait les principaux sites, mais je pense que la capitale reste une étape importante dans un voyage au Cambodge.

Si vous visitez plus longtemps la ville que nous, on vous conseille d’autres sites incontournables : le marché central, le musée national du Cambodge, le night market, les killing fields Choeung Ek ou encore une croisière en bateau en fin d’après-midi. N’hésitez pas à nous faire d’autres suggestions 😉

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *