angkor cambodge

Bienvenue au Cambodge, l’un des pays les plus accueillants que nous avons eu la chance de parcourir. On vous présente notre itinéraire, nos conseils et notre budget pour 2 semaines incroyables au Cambodge !

Le Cambodge nous attendait depuis longtemps… Le voyage était initialement prêt depuis août 2019 puisque nous devions partir en mars 2020. Moins d’une semaine avant le départ, le monde était confiné. Nous avons attendu 2 ans et demi pour remettre les pieds en Asie et, surtout, enfin découvrir le Cambodge ! Est-ce que l’attente en valait la peine ? Oui ! Nous avons été charmés à bien des égards par ce pays, mais surtout par sa population et sa manière d’être, de vivre. Que ce soit la Thaïlande ou les Philippines, j’ai toujours été extrêmement bien accueillie en Asie. Mais le Cambodge est encore au-dessus en termes d’accueil et de gentillesse.

Nous avons pu, pendant 2 semaines, prendre le temps de découvrir ce pays qui a une histoire fascinante, aussi glorieuse que sombre. Le Cambodge est indissociable des temples d’Angkor qui nous ont impressionnés pendant 2 jours, mais ce n’est pas que ça, c’est aussi des villages flottants sur le Tonlé Sap et des îles aux plages paradisiaques. Toute cette diversité fait du Cambodge, le pays des Khmers, une destination idéale pour un séjour de 2 semaines, entre culture, tradition et détente.

On vous emmène découvrir ce fabuleux pays en répondant à toutes les questions préalables à un voyage. On vous partage nos conseils, mais également nos idées d’itinéraires et notre budget. N’hésitez pas à nous écrire si vous avez d’autres questions, on se fait toujours un plaisir de répondre !

plage mer

Informations pratiques pour visiter le Cambodge

Durée de vol : il n’y a pas de vols directs pour Phnom Penh, il faudra faire escale, le plus souvent à Dubaï, Bangkok ou Singapour.
Décalage horaire : en fonction des changements d’heure en France, il y a +5 ou 6h à Phnom Penh.
Santé : aucune vaccination obligatoire, mais certaines sont recommandées. Vigilance, que vous soyez vaccinés ou non contre la rage, aux morsures de singe ou chiens. On a encore vu des touristes se laisser surprendre par les mignons petits singes à Angkor…
Entrée / séjour : il vous faudra un visa pour rentrer au Cambodge, et un passeport encore valable 6 mois. Ce visa peut être pris en ligne en amont pour 36$ ou sur place, à condition d’avoir 30$ et une photo. Ce visa est valable 1 mois dans un premier temps, mais il peut être prolongé. Attention toutefois, le evisa ne permet pas de rentrer à certaines frontières terrestres.
Langue : plus de 30 langues sont parlées au Cambodge, mais 96% de la population parle le khmer. Pour l’anglais, c’est relativement répandu dans le sens où tout le monde baragouine la langue. Pour se comprendre, c’est parfois folklo !
Monnaie : attention, gros bordel. Il y a deux monnaies et on peut payer avec les deux, ou payer avec une, mais on vous rend l’autre… La monnaie du Cambodge est le riel 1€ = 4350 KHR. Cela fait énormément de billets donc les gens ont l’habitude de payer en dollar américain, notamment pour les grandes sommes. Mais dès qu’il faudra de la petite monnaie, il faut privilégier le riel, et puis c’est cette monnaie qu’on vous rend.
Autres informations essentielles : pour les prises, vous avez besoin d’un adaptateur de type G, mais sans adaptateur, nos chargeurs européens rentrent quand même dans les prises. À l’aéroport, nous avons pris une carte SIM avec l’opérateur SMART. Nous avons payé 10$ pour 30 GO, mais ce forfait n’était valable que 7 jours (on n’avait pas compris). Donc au bout d’une semaine, sur l’application téléchargée, on a dû remettre 1 dollar pour 5 GO valables sur 7 jours.

pagode cambodge

Quand partir ?

Le Cambodge connaît deux saisons principales, comme tout bon climat tropical :

  • La saison des pluies, de mai à novembre : des pluies intenses, mais souvent en fin de journée, et un bon 35 degrés ;
  • La saison sèche, de décembre à avril.

Il est souvent conseillé de partir entre novembre et mars pour bénéficier de températures très agréables, mais pas trop chaudes (entre 25 et 30 degrés théoriquement) et moins de pluie. En revanche, c’est aussi à cette période qu’il y a plus de touristes et que les prix grimpent, évidemment.

Nous sommes partis du 14 au 28 novembre au Cambodge et il est difficile de dire si nous étions à la bonne période. Il y a les saisons bien sûr, mais également des phénomènes météorologiques difficilement anticipables. Pour le coup, toute la première partie du séjour, entre Phnom Penh et Siem Reap, il y avait beaucoup d’orages en fin de journée et la nuit. Il faisait assez chaud, un peu plus de 30 degrés, mais cela restait encore supportable. Le ciel était, par contre, régulièrement couvert, nous n’avons pas eu de beaux sunrises ou sunsets.

Une fois sur les îles, nous avons eu une météo encore plus capricieuse. Nous avons eu quelques rayons du soleil, mais au moins 4 jours d’alternance entre ciel très couvert et pluies. Ces dernières assez intenses d’ailleurs !  Nous avons quand même pu profiter, mais c’était un brin frustrant. Mais une semaine avant il faisait un temps radieux et nous sommes partis sous le soleil alors…. Misez peut-être sur un voyage entre décembre et mars, on ne sait jamais !

village lac drone
drone lac

Comment partir ?

Nous avons préparé deux fois ce voyage donc on a deux expériences à vous partager. Le premier constat est que le Cambodge se mérite un peu. Il n’y a pas de vols directs et les vols sont beaucoup plus chers que pour d’autres destinations. En 2019, nous avions payé 550€ notre aller-retour avec une escale de 2 jours à Dubaï. En comparaison, j’avais payé 400€ mon billet pour la Thaïlande et 470 ceux pour les Philippines.

Rebelote en 2022, les billets étaient plus chers pour rejoindre Phnom Penh avec, en plus, moins de possibilités qu’avant le COVID. Je voulais profiter de ce voyage pour visiter Singapour. Cela tombait bien, la compagnie la moins chère pour rejoindre Phnom Penh était alors Singapour Airlines. Nos billets tournaient autour de 700€ tout l’été. Puis, évidemment, augmentation de 200€ le jour où nous voulions les prendre. Après avoir modifié quelque peu nos dates, on a trouvé une belle occasion avec un aller-retour à 640€ par personne.

Nous avons donc rejoint Phnom Penh depuis Singapour, donc 12h de vol + 2h à aller et 2h + 14h au retour, c’était top. Il est aussi possible de rejoindre par voie aérienne Siem Reap ou Sihanoukville, mais c’était plus cher, voire carrément hors de prix depuis Singapour.

Si vous êtes déjà dans la région asiatique, le Cambodge est limitrophe à la Thaïlande, au Laos et au Vietnam donc cela sera assez facile d’y arriver en bus 😎

carole temple

Combien de temps rester ?

À l’origine, nous devions rester 13 jours au Cambodge et partir 2 semaines au total avec Singapour. Finalement, les aléas des prix des billets nous ont amenés à prolonger de 2 jours notre voyage et quelle chance !

2 semaines au Cambodge ne sont pas de trop pour bien profiter du pays. En ajoutant 2 jours, on a pris le temps. On a aussi privilégié les transports en commun plutôt que l’avion, pour découvrir une partie du Cambodge qu’on aurait loupé par les airs. On pense qu’en 15 jours, bien qu’il faille faire des choix, vous avez un bon aperçu du pays.

En 10 jours, vous pouvez voir 2/3 endroits du Cambodge, mais pas plus, sinon c’est la course. Un voyage de moins de 10 jours en Asie reste trop frustrant. Bien sûr, plus vous pourrez rester, plus vous aurez l’occasion de tomber amoureux de ce pays donc un voyage de 3 semaines est super !

couple plage mer

Comment circuler au Cambodge ?

Il y a 4 aéroports au Cambodge : Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville et Stung Treng. Il y a également 4 principales compagnies aériennes, dont Royal Air Cambodge et Cambodia Angkor Air.

Vous pouvez donc aisément rejoindre les sites d’intérêt en avion. Néanmoins, pour tout un tas de raisons, on vous invite à limiter un maximum ce moyen de transport. En prenant le bus entre Phnom Penh et Siem Reap, et le van entre Sihanoukville et Phnom Penh, nous avons continué de découvrir ce fascinant pays. On vous conseille particulièrement la compagnie Giant Ibis pour le bus. Le trajet s’est déroulé sans souci. On n’a pas testé mais les bus de nuit peuvent être pratique pour gagner du temps dans vos visites. Pour le van, nous avons choisi la compagnie Larryta Express et c’était top aussi !

On vous partage l’astuce qui va vous faire beaucoup d’économies d’énergie mais également d’argent. Vous voyez la touriste qui paie une blinde son trajet depuis l’aéroport, car elle prend le premier taxi venu et ne sait pas négocier ? Avec Grab et Passapp, c’est terminé ! Vous commandez le moyen de locomotion que vous souhaitez, notamment en fonction de votre chargement et du temps de trajet, et vous avez le prix qui s’affiche. Il est bien sûr beaucoup plus bas que celui que le monsieur voudra vous faire payer en direct. Vous payez en ligne ou en liquide et c’est tout bon. Simple, efficace, rapide, pas cher.

Pour le coup, on aime beaucoup le tuk tuk donc on a toujours privilégié ce moyen de transport, sauf pour aller et revenir de l’aéroport de Phnom Penh. Même si les Cambodgiens ont leur propre code de la route et que cela peut être un peu déconcertant, nous ne sommes pas sentis en danger. On s’attendait d’ailleurs à trouver des routes dans un pire état. Il y a même une sorte d’autoroute en revenant du sud, on ne pensait pas 😉 Enfin, on a testé les bateaux pour rejoindre les îles. Toute une aventure encore une fois !

💡 On vous donne plus de détails sur les moyens de circulation dans les articles sur Phnom Penh, Angkor et les îles du sud.

cambodge coeur
carole balançoire

Où dormir ?

Sur le continent, vous pourrez trouver de super logements pour un prix tout à fait abordable. On s’est fait plaisir avec 2 beaux hôtels à Phnom Penh par exemple pour une poignée de dollars. À Siem Reap, l’offre hôtelière est très importante, et il y en a pour tous les prix et standings.

Sur les îles, il y a relativement peu de logements. On vous conseille surtout de réserver bien tôt pour être sûr de trouver ce que vous voulez. Il y a néanmoins beaucoup de backpackers qui arrivent sans plans ni réservations. Au niveau des prix, il y a également de tout : des resorts accessibles et d’autres un peu moins jusqu’aux tentes quechuas sur la plage.

De manière générale, on a toujours été super bien accueillis dans les hôtels. Les personnels sont aux petits soins, toujours à l’écoute de nos besoins. Si on a un conseil à vous donner, c’est de privilégier des hébergements avec piscine à Phnom Penh et Angkor. Il n’y a rien de mieux qu’une baignade entre 2 visites sous la chaleur.

💡 On vous donne davantage de conseils sur les articles concernant Phnom Penh, Siem Reap et les îles.

bateau mer

Que manger et boire ?

Comme dans tout voyage, il y a des spécialités incontournables à ne louper sous aucun prétexte. On a adoré la nourriture cambodgienne qui reflète toutes les influences des pays voisins : Thaïlande, Chine, Vietnam, etc. On vous dresse notre liste des plats testés et approuvés, mais également certains qui nous ont été recommandés :

  • l’amok est le plat national : davantage au poisson, mais possible à la viande, avec du lait de coco et des épices, du riz… C’est efficace !
  • autre incontournable : le lok lak, ce bœuf mariné au citron avec des crudités et du riz ;
  • le fried rice (riz cantonais) ou les fried noddles (nouilles sautées) sont des valeurs sûres :
  • j’ai adoré les soupes servies : butternut, lait de coco/curry, etc.
  • on n’a pas eu la chance d’en goûter, mais, dans certaines régions, il est possible de déguster des insectes (on aurait vraiment voulu tester) ;
  • nous n’étions pas dans la région de Kep, mais celle-ci est notamment célèbre pour son crabe qui se marie parfaitement avec le poivre de Kampot et offrir des plats, semble-t-il, délicieux.
  • les fruits, de manière générale, sont délicieux. Mention spéciale au fruit du dragon, à la mangue et aux cocos, surtout pour l’eau de coco. Nous n’avons pas pu tester le fameux durian !

Pour la bière, celle-ci est peu chère et c’est une bonne nouvelle pour tous les amateurs de cette boisson ! Vous paierez votre pression 33 cl entre 50 cts et 2€. Andy a eu l’occasion de tester principalement 2 blondes qui sont la Cambodia et la Angkor Beer qui est la plus répandue au Cambodge. Ce sont 2 bières assez légère donc pour le prix, foncez 😉

restaurant

On adore le Cambodge car on peut manger comme des rois pour 2/3$. On vous donne les meilleures adresses dans les articles sur Phnom Penh, Angkor et les îles. En revanche, j’en profite pour faire quelques rappels pour éviter d’avoir des soucis qui risqueraient de gâcher votre séjour :

  • Évitez l’eau du robinet qui n’est pas potable et on parle également souvent des glaçons. Je vous avoue que je ne pousse pas la vigilance jusque-là et que je n’ai pas eu spécialement de soucis. À noter que les Cambodgiens vous donnent tout le temps de bouteilles d’eau, c’est super appréciable !
  • Je suis personnellement vigilante aux achats dans la rue, mais je sais que la street food fait partie intégrante de la culture asiatique. C’est comme ça qu’on a chopé une saloperie au Mexique, ça vaccine !
  • Même si les Cambodgiens vous donnent très facilement de l’eau, prévoyez toujours de partir avec votre gourde à la journée. La déshydratation et les insolations ne sont pas vraiment des parties de plaisir.
maisons lac

Que faire au Cambodge en 1, 2 ou 3 semaines ?

Afin de vous guider dans l’organisation de votre voyage, on vous propose des itinéraires pour 1, 2 ou 3 semaines au Cambodge.

Carte de notre itinéraire pour 2 semaines au Cambodge

carte cambodge

Notre itinéraire pour 2 semaines au Cambodge

Nous savions qu’en 2 semaines au Cambodge, nous aurions des choix à faire. Nous avons priorisé ce qui nous tentait le plus et on était très satisfaits de notre programme. Bien sûr, la météo a un peu perturbé notre séjour sur les îles. Mais, justement, le fait d’avoir du temps sur place nous a permis de faire ce qu’on avait prévu. Nous avions de vrais temps de pause dans les visites, pour profiter de l’instant présent. Sur Angkor notamment, on faisait des demi-journées sur les temples, ce qui nous permettait ensuite de nous reposer et de nous balader à Siem Reap. Nous ne voulions pas d’un voyage qui soit une course perpétuelle. Alors, que faire en 2 semaines au Cambodge ? 

Jour 1 : arrivée à Phnom Penh à 13h (depuis Singapour) et repos à l’hôtel

Jour 2 : visite de Phnom Penh

Jour 3 : bus depuis Phnom Penh jusqu’à Siem Reap (8h45 – 15h30)

Jours 4 et 5 : visite des temples d’Angkor

Jour 6 : matinée au lac du Tonlé Sap

Jour 7 : vol pour Sihanoukville à 11h25 et arrivée à 12h35 puis bateau à 14h30 pour Koh Rong

Jours 8, 9 et 10 : journées à Koh Rong puis bateau vers Koh Rong Samloem

Jours 11, 12 et 13 : journées à Koh Rong Samloem puis bateau vers Sihanoukville

Jour 14 : van depuis Sihanoukville jusqu’à Phnom Penh (7h00 – 12h00)

Jour 15 : vol retour vers Paris à 9h35 avec une arrivée le jour 16 à 21h00

💡 Je vous conseille toujours de prévoir du battement entre une traversée en bateau et un bus/van ou un avion. Les traversées peuvent être retardées ou annulées.

carole temple
chauffeur casque tuk tuk
carole temple
singes

Que faire en 1 semaine au Cambodge ?

Si vous n’aviez que 1 semaine au Cambodge, il faudrait forcément opérer de nouveaux choix. On vous conseille de garder 1 journée à Phnom Penh, 3 jours à Siem Reap et le reste dans le sud. Pour d’autres pistes :

  • Envisager de prendre l’avion plutôt que les bus et vans pour gagner quelques heures :
  • Repenser le programme pour peut-être avoir moins de temps de pause. Les deux après-midi piscine à Phnom Penh notamment et celles à Siem Reap peuvent être supprimées. Vous pouvez certainement coupler la visite du Tonlé Sap avec un avion pour le sud par exemple.
  • Ne faire qu’une seule des deux îles.

Que faire en 3 semaines au Cambodge ?

Si vous avez la chance de visiter davantage le Cambodge, on a plein d’idées pour vous !

De notre côté, nous avons décidé de ne pas pousser jusqu’à Battambang qui a pourtant l’air magnifique (2 jours). Nous aurions également voulu intégrer une croisière sur le Tonlé Sap, peut-être justement vers Battambang (1 journée). Il y a aussi la possibilité de davantage explorer les temples d’Angkor avec certains d’entre eux qui sont les plus reculés (1 journée en plus).

Il y a également la région de Kep et Kampot que nous n’avons pas du tout explorée et qui semble super intéressante (3/4 jours). Enfin, nous n’avons découvert qu’une partie de Sihanoukville qui nous a fait une très mauvaise impression. Mais on nous a dit que le centre-ville, auprès des plages, est plus sympa !

Bref, vous ne pourrez que constater qu’il y a beaucoup de choses à faire au Cambodge et plus longtemps vous partirez, mieux ça sera.

plage mer couple
arbre mer

Budget pour 2 semaines au Cambodge

Le Cambodge a beau être un pays d’Asie, nous avons été surpris par certains prix, beaucoup plus élevés qu’en Thaïlande par exemple. Mais ne vous inquiétez pas, le Cambodge reste ultra abordable et vous aurez la possibilité de profiter à moindre coût, si vous vous organisez pour 😉

Notre budget pour 2 semaines au Cambodge

Budget
ObjetMontant

Transport

1775€

Logement

568 €

Nourriture

400 €

Activités

142 €

Autre

100 €

Notre budget total pour 2 semaines au Cambodge a été de 2985€ pour 2 personnes, soit 1492€ par personne. Quelques précisions :

  • Le budget « transport » comporte 1505€ de billets d’avion (vols internationaux et vols intérieurs) et 270€ de transports autres (bateau, taxi, tuk tuk, bus et van) ;
  • Sur les 400€ de nourriture, 380€ sont des restaurants puisque nous avons exclusivement mangé ainsi ;
  • Pour les activités, cela comprend les entrées aux temples d’Angkor, un temple et un musée à Phnom Penh, l’excursion sur le Tonlé Sap et 2 massages ;
  • Les dépenses « autres » sont les 70€ de visas, 20€ de carte sim et 10€ de blanchisserie.
plage mer

Comment voyager moins cher au Cambodge ?

Le Cambodge est fait pour tous les budgets. Les backpackers trouveront leur bonheur avec des logements à moindre coût ou des nouilles à 1 dollar. Ceux qui voudront se faire plaisir avec un peu plus de luxe auront des resorts et des burgers à 15 dollars. Le prix de la nourriture dépend des restaurants dans lesquels vous irez, comme dans toutes les destinations. Et vous l’aurez compris, pour voyager moins cher au Cambodge, la variable logement est la meilleure.

Sur les activités, difficile de faire mieux que nous. Nous nous sommes contentés de l’entrée pour les temples d’Angkor qui bénéficiait d’ailleurs d’une sacrée promotion : l’entrée une journée était valable 2 jours. Il y a également 22€ de visites à Phnom Penh et la demi-journée au bord du Tonlé Sap. Cela nous a coûté 40€, ce qui est relativement cher pour le Cambodge, mais ce sont des souvenirs impérissables. Il y a aussi le massage : vous pouvez vous en passer (mais cela serait dommage), ou trouver moins cher. Pour toutes les activités, ajoutez un pourboire si vous le pouvez 😉

Sur les transports, quelques conseils :

  • privilégiez les transports par voie terrestre comme le bus ou le van plutôt que l’avion ;
  • utilisez Grab ou Passapp pour commander vos trajets ;
  • choisissez plutôt les tuk tuks aux taxis ;
  • pensez au petit pourboire pour vos chauffeurs 😉

À noter qu’on a trouvé cher le prix des traversées pour les îles (74€ pour 3 traversées pour 2 personnes), mais nous n’avions pas vraiment le choix !

Pour ce qui est du dernier poste de dépense (carte sim, blanchisserie), cela tient à chacun et sa manière de voyager 😉

Nos astuces pour trouver des billets d’avion moins cher !

carole palais rue
buddha temple
temple cambodge

Bilan de nos 2 semaines au Cambodge

Nos 2 semaines au Cambodge nous ont permis de prendre le temps de découvrir ce pays multifacette. Nous avons profité de sa belle capitale, Phnom Penh, mais également d’endroits mythiques comme les temples d’Angkor et le Tonlé Sap. Nous avons ensuite terminé sur les îles qui confirment que le Cambodge bénéficie de côtes maritimes splendides. Le Cambodge est un pays complet, à tout point de vue, des paysages à la cuisine en passant par tous les autres aspects culturels.

Si on devait vous résumer un peu notre voyage :

  • Ce qu’on a aimé au Cambodge : les Cambodgiens, une vraie révélation ♥ Mais aussi la diversité des paysages et des choses à découvrir dans ce pays, comme je l’expliquais précédemment. Nous avons eu un coup de coeur pour les temples d’Angkor, bien sûr, mais aussi le Tonlé Sap.
  • Ce qu’on a moins aimé au Cambodge : nous avons été extrêmement choqués par la pollution et la gestion des déchets, notamment sur les plages. Difficile de trouver des coins, exception faite devant les resorts, sans déchets sur le sable. C’est révoltant et désolant. Nous avons aussi pu être frustrés par la barrière de la langue. Nous aurions tellement voulu échanger davantage avec les Cambodgiens par moment. Leur accent est parfois difficile à comprendre, et encore plus avec le masque chirurgical. Nous avons également été très déçus par Sihanoukville qui est envahie par les investisseurs chinois avec de nombreuses constructions laissées à l’abandon depuis le COVID.

On espère vous avoir transmis toutes les informations pour achever de vous convaincre qu’il faut visiter le Cambodge ou vous aider à construire votre voyage. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions 😉

Pour découvrir Phnom Penh

Vous comptez visiter Angkor, ce site exceptionnel ?

Venez vous profiter des îles du Cambodge !

2 réponses
  1. Georges CANTRAINE
    Georges CANTRAINE dit :

    Bonsoir,

    Commentaires élogieux….il est vrai que ce pays le mérite…!
    En ce qui concerne les déchets….le Cambodge fait beaucoup d’effort à ce sujet…..et cela s’améliore….je dirai même que je suis étonné de l’état de certaines villes comme Paris et Bruxelles….dans ce domaine….!
    Au revoir,

    Répondre
    • Carole
      Carole dit :

      Un pays incroyable… On veut bien vous croire sur les déchets dans le pays en général. Mais sur les îles cela reste très compliqué malheureusement. Mais peut être était ce pire avant…

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *