carole gorges verdon

Cet été, nous avons profité du contexte particulier pour visiter la France et une région que nous ne connaissions pas : le Verdon. On vous partage notre itinéraire pour un séjour parfait, entre les gorges du Verdon et les lavandes de Valensole 😉

Contexte COVID oblige, plusieurs de nos voyages ont été annulés 😐 Nous avons donc pris la décision de prendre des vacances début juillet alors que nous prenons toujours hors saison. De même, pas de petites îles ou de city-trip européen cette année, nous sommes restés en France. Nous aurions pu partir mais on a voulu soutenir le tourisme de notre beau pays 😎

Quitte à rester en France, nous avons opté pour une région dont on rêvait depuis un petit moment alors on vous raconte notre magnifique aventure au sein du parc national du Verdon.

village couple banc verdon

Comment organiser un séjour en Provence ?

On répond ici à quelques questions qui ont pu nous être posées et qu’on s’est naturellement posées avant de partir en Provence en juillet.

Quand partir ? Combien de temps ?

Nous avons décidé de partir début juillet pour plusieurs raisons :

  • Nous avions besoin de couper après la période particulière que nous avons tous traversée et nous avions des congés à poser ;
  • L’un de nos objectifs était de voir les champs de lavande qui sont magnifiques entre mi-juin et mi-juillet, voire fin juillet pour certains ;
  • On s’est dit qu’il y aurait moins de monde début juillet ;
  • Nous ne voulions pas tenter de partir en août de peur que le virus reprenne.
carole chapeau lavande verdon
carole lavande champs verdon

Nous pensions avoir énormément de monde à cette période mais ce ne fut pas le cas. La reprise du tourisme n’était pas tout à fait amorcée et les campings étaient loin d’être remplis. Il faut aussi dire que les touristes européens étaient certainement moins nombreux et les touristes internationaux absents.

De plus, l’avantage est que nous avons eu un temps superbe sans forte chaleur : idéal donc.

Lors d’une année “normale”, nous aurions favorisé la fin juin pour voir les lavandes mais nous aurions évité juillet-août !

Pour ce qui est de la durée du séjour, on peut vous dire que 4 jours dans les gorges c’est idéal. Il est possible de rester moins mais il faut alors faire des choix cornéliens sur les activités. Au total, nous avons passé 5 jours dans cette région, avec une journée à Valensole.

lac eau verdon

Où loger près des gorges du Verdon ?

Andy et moi sommes des adeptes du camping donc le choix était vite fait. Pour cette première partie du voyage, nous avons réservé deux campings différents :

– un premier près de Bauduen, au sud du lac de Sainte-Croix, pour 4 nuits : Les Restanques ;

– un second, Camping Oxygène, à côté de Valensole, pour 2 nuits.

Nous vous conseillons de bien regarder votre programme pour choisir le lieu de votre camping car il y en a beaucoup dans la région. Vous pouvez aller un vers Castellane par exemple mais prenez en considération le temps de route (et les routes sinueuses) si vous souhaitez aller plusieurs fois au lac Sainte-Croix. Bauduen est assez central, tant pour Moustiers-Sainte-Marie que les gorges Baudinard ou Sillans-la-Cascade.

Concernant le temps de trajet, sachez qu’il y a énormément de coins dans cette région où vous n’aurez pas la 4G. Ce n’est pas toujours pratique pour chercher un restaurant ou vérifier un itinéraire alors profitez du moindre réseau 😉

tournesols valensole couple verdon

Quel budget pour 5 jours dans le Verdon ?

Nous avons passés 5 jours dans le Verdon puis nous avons continué vers le Vaucluse, l’Ardèche et enfin Clermont-Ferrand. Je vous parle parfois du budget pour l’ensemble de notre road-trip de 10 jours. Pour un voyage comme ça, il y a 5 grands postes de dépense :

  • Equipement ;
  • Trajet ;
  • Logements ;
  • Nourriture ;
  • Activités.

Concernant l’équipement, nous avons investi dans une tente Fresh&Black pour 3 personnes (95€ chez Décathlon). Facile à monter, elle a également l’avantage de vous protéger de la chaleur et de la lumière du jour. Plutôt pratique en Provence 😎 On a également acheté une nouvelle table et des chaises, des couverts, etc. 💡 N’oubliez pas les bougies à la citronnelle et l’anti-moustique !

Pour le trajet, nous avons estimé la dépense à environ 286€. Grâce aux différents covoiturages pris, on a pu faire descendre ce budget de quelques euros.

gorges carole verdon

Pour les logements, nous avons commencé installer notre bivouac sur le parking de l’abbaye de Noirlac, entre Bourges et Montluçon. Nous avons trouvé ce spot grâce au site park4night, très pratique et utilisé par les camping-caristes. C’est largement suffisant pour une nuit !

Nous avons ensuite passé 4 nuits près de Bauduen, au camping Les Restanques, pour 94€. C’était un camping très simple mais bien agréable. Les propriétaires charmants, le restaurant très bon, les emplacements ombragés et espacés et les sanitaires propres.

Attention toutefois, vous ne captez quasi pas la 4G dans ce camping et le Wifi est malheureusement payant. Pensez également à 1, voire 2 rallonges si vous voulez l’électricité. Les bornes sont assez éloignées.

Pour le camping à Valensole, nous avons choisi l’agréable camping Oxygène. Les propriétaires sont super sympas, le camping nickel, les emplacements très agréables et surtout… la piscine magnifique ! On sait que la période est dure pour le tourisme mais on a apprécié avoir un camping peu rempli. Nos deux nuits nous ont coûté 55€.

cascade maisons verdon
cascade maisons verdon

En ce qui concerne la nourriture, je ne vous détaille pas mais nous ne sommes pas vraiment privés sur les restaurants (réaction post-confinement assurément). Nous avons beaucoup pique-niqué mais nous mangions très régulièrement dans des restaurants plus ou moins économiques.

Enfin, les activités. Ce n’est clairement pas ce qui coûte le plus cher dans la région ! En effet, comptez 20€ pour 3 heures de canoé dans les basses gorges et 40€ pour 2 heures de pédalo dans les gorges. Ce qui nous a plus coûté ce sont certainement tous les parkings payants, et autant dire qu’ils se gavent parfois ! Comptez par exemple 8€ pour le parking de Sillans-la-Cascade.

canoé gorges verdon

Que faire dans les gorges du Verdon ?

Commençons notre petit tour des incontournables de ce coin de Provence par ce petit paradis sur terre. Nous avons essayé d’en profiter de toutes les manières possibles, par la route, à l’eau, en mangeant des glaces, etc. On n’était clairement pas venus là pour souffrir.

Les routes panoramiques

C’est certainement la première chose à faire quand vous êtes arrivés dans la région : suivre les routes panoramiques pour admirer les gorges. Il en existe deux :

  • La route du Nord qui se poursuit en route des Crêtes, qui est rive droite – au “nord” des gorges
  • La Corniche Sublime qui est rive gauche – au “sud” des gorges
carole gorges verdon

Commencez par bien vous renseigner sur le temps de trajet. Nous sommes partis avec une idée d’itinéraire qui, une fois sur place, n’était pas réalisable. Votre organisation doit notamment dépendre de votre point de départ 😉

Nous avons finalement opté pour un tour complet depuis le pont du Galetas puis sur la route des Crètes avec un retour via la Corniche Sublime. C’était beaucoup de route et nous en avons quasiment eu pour la journée mais c’était magnifique !

Il s’agit d’une succession de points de vue, bien différents, sur le lac de Sainte-Croix et les gorges puis sur les gorges uniquement. C’est assez impressionnant d’ailleurs de noter les différences dans le niveau de l’eau. Pensez également à regarder vers le ciel, vous pourriez avoir la chance d’apercevoir des aigles 🙂

Certains belvédères sont plus impressionnants que d’autres, notamment celui du Galetas, puis, sur la route des Crêtes (Trescaïre bas et haut ou le fameux Point-Sublime). Chacun s’arrête quand il le veut, il y avait assez de place pour tout le monde et nous étions parfois seuls.

 💡 Attention, pensez bien à fermer vos voitures et ne pas laisser d’objet de valeur en vue, la police nous a prévenus de vols fréquents.

paysage gorges verdon

Au moment de rejoindre l’autre côté des gorges pour poursuivre avec la Corniche Sublime, nous avons voulu descendre pour nous baigner dans les gorges mais impossible de trouver des chemins d’accès (alors qu’on voyait des gens !). Peu de regret, l’eau est très froide a priori !

Sur la Corniche Sublime, les merveilles s’enchaînent encore ! Vous aurez le droit à des tunnels, des falaises qui tombent à pic, des balcons aux panoramas époustouflants avant d’apercevoir au loin la beauté du lac de Sainte-Croix.

En conclusion, une bonne journée, de 10h à 17h, avec un spectacle unique et renversant ❤️

gorges verdon

Les gorges du Verdon, vues de l’eau

Pour profiter au mieux des gorges du Verdon, il ne faut pas se contenter de les admirer depuis les hauteurs mais également y descendre ! Nous avions prévu au départ de faire l’une des belles randonnées du coin : le sentier Blanc-Martel ou celui de l’Imbut. Cependant, du fait d’une fragilité au genou chez moi + mon vertige + le contexte COVID et la renommée de ces sentiers, on a préféré en faire une autre, je vous en parle plus tard 😉

Pour se baigner entre le lac de Sainte-Croix et les gorges du Verdon, on a choisi de louer un pédalo pendant 2 heures au niveau du pont du Galetas. Franchement, c’était génial ! Ne vous contentez pas d’en louer un pour 1 heure, vous aurez juste le temps de faire un aller-retour sans vraiment profiter. En 2 heures, vous pourrez largement profiter du cadre, et notamment de la petite et ravissante cascade, mais également piquer une tête, ou deux, dans ces eaux paradisiaques !

 💡 On vous conseille d’y aller tôt le matin, il y a quand même moins de monde – 40€ les 2 heures.

cascade pédalo verdon

Le lac de Sainte-Croix

L’avantage est que vous ne pourrez pas le louper ! Ce gigantesque lac aux eaux bleues d’une pureté incroyable saura vous proposer diverses activités ! La première, la plus simple, est la baignade ! L’eau est vraiment bonne, on a adoré ! Trois spots :

  • à Bauduen, village qui a directement les pieds dans le lac ;
  • au niveau du pont du Galetas mais il y a beaucoup de monde et des canoés/pédalos/bateaux électriques ;
  • nous avons préféré les petites plages aux Salles où il y avait un peu moins de monde.
lac verdon

Les basses gorges

Moins célèbres que leurs aînées, elles valent vraiment le coup ! Sûrement moins hautes, elles ont l’avantage d’être plus tranquilles, moins envahies par la foule 😉

Nous avons vécu deux expériences qu’on a beaucoup appréciées au niveau des basses gorges. Dans un premier temps, nous avons fait du canoé à partir de la base Aquattitude.

On a aimé l’accueil fort sympathique et le prix très raisonnable (20€ pour 3 heures). Le monsieur vous donnera toutes les explications nécessaires mais, en gros, vous allez vous balader dans ce qu’on appelle les “gorges Baudinard“. Ce qu’il faut savoir c’est qu’il y a le barrage de Sainte-Croix appartenant à EDF au bout de ces gorges. Parfois, EDF a besoin de pomper de l’eau dans les gorges, donc le niveau va baisser plus ou moins rapidement, le courant va être avec vous si vous vous dirigez vers le barrage, ou contre vous si vous en revenez. Dans d’autres cas, le niveau peut également monter rapidement selon les besoins d’EDF.

Nous n’avons pas eu à affronter ces eaux turbulentes, extrêmement froide en plus (8 degrés), et la balade a été très agréable !

canoé gorges andy verdon

Par la suite, nous avons fait une petite randonnée de 9 kilomètres le long des basses gorges avec un retour par les terres, et notamment un arrêt au niveau de la chapelle Sainte-Maxime.

Peu difficile, la randonnée est magnifique ! Pendant la première partie, vous longez les gorges, vous marchez sur des petits sentiers aménagés, entre les gorges et l’ancien passage du Verdon. La vue est splendide ! Vous passez ensuite dans un tunnel avant d’entamer la deuxième partie de la randonnée, plus en hauteur. L’avantage est qu’une grande partie se situe sous les arbres donc c’est tout à fait possible de la faire en été. On a quand même apprécié la petite trempette à Quinson pour se rafraîchir (attention, le sol est boueux) ensuite avant de filer au lac d’Esparron.

Le lac d’Esparron est aussi magnifique, à l’image du lac de Sainte-Croix. On a décidé de se poser au niveau de la plage Saint-Julien. Pour y accéder il vous faudra débourser 4€, suivre une longue route peu entretenue qui vous fera descendre vers une “plage aménagée”. J’ai été un peu déçue de payer pour ce coin car, au final, la plage est toute petite et nous nous sommes installés sur le “sentier” pour nous baigner. Ce fut un vrai bonheur par contre, le cadre était magnifique et l’eau parfaite !

gorges pont verdon

Moustiers-Sainte-Marie

On commence par le plus célèbre de tous, Moustiers-Sainte-Marie. Ce petit village perché est souvent comparé à une crèche grandeur nature tant il semble accroché entre les montagnes. Il faut dire que l’étoile dorée accrochée au-dessus donne un peu cette image aussi !

Après nous être garés sur l’un des parkings en haut du village, nous avons commencé la grimpette vers la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir. Il y a plusieurs intérêts à cette balade plutôt raide de 20 minutes :

  • vous transpirez assez pour mériter une glace en forme de fleur ensuite ;
  • il y a un magnifique panorama sur le village ;
  • l’étoile dorée n’a jamais été aussi proche ;
  • vous découvrez une chapelle inédite, coincée entre la roche et les cyprès, ce n’est pas rien !

Nous sommes ensuite redescendus par un autre chemin qui a mené devant la grotte Saint-Madeleine. On rejoint ensuite le centre-ville par la jolie rue de la Clappe et ses façades fleuries.

village chapelle verdon

Pour reprendre les forces nécessaires, nous avons fait un arrêt chez le glacier qu’on nous avait recommandé, Délices d’Italie, pour prendre une délicieuse glace lavande-coco en forme de fleurs… Un vrai régal, même si la lavande a un goût très fort, il faut le savoir 😉

Nous nous sommes ensuite baladés dans les jolies ruelles animées du village. Il y a beaucoup de monde donc si vous pouvez, préférez le matin. Néanmoins, cela avait son charme de voir cette agitation. Moustiers-Sainte-Marie est notamment célèbre pour sa faïence, vous pourrez le voir aux nombreuses boutiques et ateliers un peu partout dans le village.

 💡 Il y a également le musée de la Faïence mais nous n’avons pas pris le temps de le faire.

Nos deux coups de cœur à Moustiers-Sainte-Marie ont été la très belle église et plus particulièrement son clocher mais aussi les petites cascades en plein centre. Nous sommes repassés de nuit, une fois la majorité des touristes partis, et nous étions bercés par le bruit de l’eau… Une belle soirée de juillet en Provence ❤️

glace carole verdon
fleurs village verdon

Pour terminer cette journée, nous avons entrepris une jolie randonnée de 35 minutes (2 kilomètres), depuis notre parking jusqu’au belvédère du Tréguier. Cette balade, sur un sentier botanique avec des panneaux, est facile et le point final est… grandiose. Vous vous posez sur un piton rocheux, entre la montagne et le lac de Sainte-Croix. Vous n’avez plus qu’à attendre le coucher du soleil ! Attention toutefois au retour dans le noir 😉

couple tréguier soleil verdon

Au bord du lac de Sainte-Croix : Bauduen et Les Salles-sur-Verdon

Pour une fin d’après-midi ou un début de soirée, on vous propose deux alternatives vraiment séduisantes que sont les villages de Bauduen et Les Salles.

Bauduen est un vieux village médiéval, typiquement provençal, à flanc de colline. On se promène dans ses petites ruelles fleuries, c’est un petit bonheur. On grimpe progressivement jusqu’à avoir une belle vue sur le lac de Sainte-Croix.

Comme je vous le disais précédemment, c’est un bon spot pour profiter du lac et s’y baigner 😉

Autre choix, les Salles-sur-Verdon. Vous avez la partie plage, qui est plutôt sympa, mais également le bourg. Il faut savoir que ce petit village est récent et date des années 1970. Il existait auparavant un précédent village qui avait été englouti par les eaux du lac, retenues par le barrage. On a également beaucoup aimé le charme provençal du coin et l’ambiance estivale qu’on y retrouve, notamment sur la place principale, devant l’office du tourisme.

bauduen carole ruelle verdon

Le long des routes panoramiques : Rougon et Trigance

Lors de votre découverte des routes panoramiques, deux poses s’imposent, hormis les nombreux belvédères.

La première à Rougon, charmant village provençal qui a la particularité de surplomber le Point-Sublime. Partez vite explorer ce petit bourg, construit en pente, et grimper un peu pour admirer le panorama sur le Couloir Samson.

De l’autre côté du Verdon, vous ne pourrez pas louper Trigance. Perché sur son rocher, ce village médiéval est très impressionnant de loin ! Nous ne sommes pas rentrés dans le village mais on pouvait apercevoir les remparts et ce château-fort qui domine fièrement les environs.

village verdon

Un peu plus loin

Si on s’éloigne des gorges, on découvre des coins vraiment magnifiques. Deux exemples : Valensole et ses célèbres champs de lavande et Sillans-la-Cascade.

Valensole et les champs de lavande

Après les gorges, ce coin était la seconde raison pour laquelle nous voulions venir ici et surtout à ce moment précis de l’année. Les lavandes…. Ou plutôt les lavandins, car nous avons appris la différence 😉 On ne vous le cache pas, c’est une petite aventure en soit.

Tout d’abord, il faut se lever tôt car le meilleur moment pour profiter de ces champs de lavande c’est le lever du soleil. On a beaucoup apprécié le coucher du soleil également mais il y avait plus de monde, la lumière était moins impressionnante et surtout, les abeilles plus nombreuses !

carole lavande verdon

Ensuite, il faut savoir où aller ! Après avoir parcouru de nombreux blogs, on a vite repéré un spot avec un panorama splendide : les champs à perte de vue et un peu vallonnés, les montagnes et même des petites chapelles. C’était donc là nous devions y aller. Pour avoir les coordonnées exactes, n’hésitez pas à nous contacter 😉

Mais une fois sur place… il faut encore choisir où se positionner, et il nous a bien fallu 45 minutes pour nous décider !

Les conseils à savoir pour faire de belles photos dans les lavandes

  • on le répète mais pour profiter d’une belle lavande, il faut venir entre mi-juin et mi-juillet.
  • les minutes autour du lever du soleil sont magiques, soyez prêt à capturer l’instant !
  • les abeilles sont bien présentes dans la journée mais beaucoup moins le matin 😉
  • s’il y a beaucoup de monde sur certains spots, les champs sont tellement gigantesques que vous trouverez bien votre coin à vous !

Avoir de belles photos c’est bien mais vous devez impérativement le faire en protégeant les lieux. N’arrachez pas le lavandin et regardez où vous mettez les pieds 😉

andy lavande verdon
carole lavande verdon
lavande couple verdon

Pour continuer dans les splendeurs de la région, n’hésitez pas à partir à la recherche de champs de tournesols ! Le must est quand même quand champs de tournesols et de lavande sont côte-côte !

Enfin, nous avons profité d’un déjeuner à la Brasserie du Plateau de Valensole. Comme beaucoup de villages provençaux, il est construit en amphithéâtre et c’est de loin qu’on en profite le mieux. Nous nous sommes tout de même baladés dans les ruelles de ce village pittoresque où il sent bon la lavande. Les rues montent en colimaçon jusqu’à l’église Saint-Blaise. On a terminé par un petit tour dans les boutiques artisanales afin d’acheter quelques spécialités 😉

village arbre verdon

Sillans-la-Cascade

Nous avons profité d’une jolie après-midi pour descendre vers l’une des plus belles cascades de France à Sillans-la-Cascade. Nous avons un peu hésité à pousser jusqu’ici, les avis que nous avions lu étant un peu mitigés. Au final, nous n’avons vraiment pas regretté !

Avant d’y aller, il faut d’abord comprendre le site. Il y a 3 endroits intéressants :

  • le petit village, adorable et très pratique pour se prendre un verre entre 2 balades,
  • le fameuse cascade qui mérite vraiment sa belle réputation,
  • une série de vasques et une deuxième cascade.

Comment accéder à la grande cascade ? Le plus simple est de se garer sur le parking à proximité de l’école communale. Nous nous étions garés sur le parking “la cascade“, de l’autre côté du village. On a alors traversé Sillans pour rejoindre le parking qui mène à la cascade. C’était assez sympa mais on s’est quand même rallongé d’une quarantaine de minutes aller-retour. Une fois sur le chemin, vous suivez les gens, et il y en a beaucoup, et la rivière d’une couleur assez incroyable.

Après un grand escalier, vous arrivez devant la belle cascade et son lagon. Il faut dire qu’elle a de quoi impressionner cette grande dame, du haut de ses 42 mètres. Il n’est malheureusement pas possible de s’y baigner. Mais on sait où vous emmener pour cela 😉

 💡 Ne soyez pas étonnés, le parking coûte un blinde. Nous avons payé 8€ pour 4h30 sur place !

cascade verdon sillans
carole cascade verdon

Pour ce qui est de l’autre cascade, il va falloir un peu plus crapahuter 😀 Mais l’avantage est qu’elle moins connue, plus difficile d’accès donc il y a moins de monde ! Pour la rejoindre, vous partez du parking “la cascade” et vous suivez les panneaux qui indiquent également une cascade (un chemin vers la droite). Vous débutez une petite marche d’une vingtaine de minutes à travers les sous-bois puis à côté des champs, c’est très sympa !

Puis, vous arrivez à un embranchement. Si vous partez vers la gauche, vous atterrissez non loin de la grande cascade. A partir d’ici, vous allez découvrir une série de “vasques”. Il s’agit de petites piscines avec une eau toujours plus laiteuse et paradisiaque.

Si vous continuez de longer la rivière, à travers cette végétation luxuriante, quitte à un peu escalader parfois, vous allez arriver à la deuxième cascade. Comme tout droit sortie d’un rêve, il est possible de se baigner dans son bassin ! Cet endroit est une sorte de sanctuaire en pleine jungle, un petit paradis ❤️

cascade andy verdon

Autrement, et c’est la route que nous avons pris au retour, revenez à l’embranchement que vous avez quitté plus haut et allez vers la droite. Au bout du chemin, vous prenez le petit sentier qui descend et vous vous laissez guider par le son de la cascade. Il y aura aussi un peu de crapahutage mais beaucoup moins !

On se quitte sur cette note bleutée. Vous l’aurez compris, on a tout adoré pendant notre séjour dans le Verdon. Des activités de plein air à la découverte de jolis villages provençaux, il y en a pour tous les goûts. On se rejoint bientôt dans le Vaucluse  😉

Nous sommes repassés par la Provence en septembre pour découvrir Marseille et ses fameuses calanques. N’hésitez pas à pousser jusque là si vous venez dans le coin 😉

andy gorges verdon
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *