calanque andy mer

Rendez-vous cette fois-ci dans l’un des plus beaux endroits de France et peut-être même, le plus beau : le parc national des Calanques. Situé entre Marseille et Cassis, il offre des panoramas époustouflants. Alors, prêts à visiter les calanques de Marseille et Cassis ?

Cet été, nous avions passé quelques jours dans le Verdon, région qu’on a adorée ! Néanmoins, j’étais un peu frustrée de ne pas pousser jusqu’aux célèbres calanques de Marseille que je rêvais de voir depuis des années. Ce fut chose faite en septembre, lors de notre road trip dans le Sud de la France. Il est clair que visiter les calanques de Marseille fait partie des incontournables d’une découverte de la Côte d’Azur. On vous donne toutes nos astuces pour organiser au mieux votre voyage 😉

mer drone calanque

Comment visiter les calanques de Marseille et Cassis ?

Dire qu’on veut aller aux calanques c’est bien beau mais encore faut-il s’organiser pour pouvoir en profiter un maximum. En effet, il faut savoir, par exemple, qu’il y a plusieurs moyens de visiter les calanques, en fonction de vos envies. On recense un peu tout ce qu’on a lu pour préparer notre visite des calanques de Marseille et on vous partage tout ça 😉

Quand venir aux calanques ?

Je vous disais que j’avais un peu regretté de ne pas avoir poussé jusqu’aux calanques en juillet mais je pense en fait que c’était la meilleure chose à faire. N’oubliez pas que nous sommes sur la Côte d’Azur alors imaginez un peu la foule en plein été dans ces petites criques ! Nous y étions à la mi-septembre et il y avait encore beaucoup de gens.

Le mieux est donc d’y aller avant le début ou à la fin de la haute saison touristique et d’éviter les week-ends. Le mieux est également de venir le plus tôt possible. Passé 10h30, vous devrez compter avec le monde. Bien sûr, si l’objectif n’est pas de vous baigner, on vous recommande de visiter les calanques totalement hors saison, d’autant que la météo dans la région est plutôt pas mal toute l’année !

💡 Sachez néanmoins que l’accès aux calanques peut être restreint ou impossible entre le 1er juin et le 30 septembre à cause du risque d’incendie. Renseignez-vous bien avant d’y aller.

calanque mer

Visiter les calanques : les questions pratiques

Le premier conseil : il faut savoir de quoi on parle quand on évoque les fameuses calanques. En effet, il s’agit d’une zone conséquente, le parc national d’étend sur les communes de Marseille, Cassis mais également La Ciotat. Etant donné la taille de ce parc, le nombre de calanques et la variété des activités, on vous conseille de rester plusieurs jours dans la région. Je pense que 4 jours dans les calanques est idéal si vous voulez en voir un maximum. Pour cette première visite, nous sommes restés 2 jours donc, forcément, nous avons dû faire des choix.

Pour être au plus proche de ces calanques, nous avons dormi au camping Les Cigales, à Cassis. Il n’est pas possible de réserver en avance mais il y avait largement de la place courant septembre. Cela peut être plus compliqué en haute saison. Rien à redire, camping simple mais agréable. Il est facile de rejoindre Cassis à pied. Pour 29€ la nuit, c’était vraiment parfait !

💡 Sachez qu’il n’y a pas de logement au sein du parc national des Calanques et que le bivouac est interdit.

De même, il y a très peu de solutions pour s’alimenter au sein du parc donc le mieux est de prendre son pique-nique ! Faites néanmoins attention, impossible de manger dans les calanques sans être envahi par les guêpes, ce qui n’était pas franchement agréable !

Si certaines calanques sont accessibles en transport en commun, notamment depuis Marseille, le mieux est quand même d’avoir sa voiture 😉

garrigue parc mer

Visiter les calanques par la mer

On commence par cette option, même si ce n’est pas celle que nous avons retenue. En effet, pour une première visite des calanques et si vous n’avez que quelques jours, le mieux est quand même de randonner au cœur du parc.

Si vous restez plus longtemps en revanche, les croisières dans les calanques sont une belle manière d’avoir une approche différente de ces lieux incroyables. Croisière Marseille Calanques nous a été conseillée, avec un départ depuis le Vieux-Port de Marseille.

Sachez toutefois qu’avec ces croisières, vous ne pourrez pas vous enfoncer dans les calanques, ni y être déposé car cela est tout simplement interdit. Seuls les bateaux privés, ce qui est une autre possibilité pour visiter les calanques par la mer, sont autorisés à avancer jusqu’aux bouées (mais pas forcément accoster).

La dernière possibilité, qu’on a trouvé plutôt tentante par contre : faire du kayak de mer. C’est une super manière pour avoir la double perspective sur les calanques : depuis la mer et à l’intérieur. C’est vraiment ce qu’on fera lorsqu’on retournera pour découvrir d’autres calanques 😎

carole calanque sugiton

Randonner dans les calanques

Pour cette première visite des calanques, c’est cette option que nous avons choisie ! Je pense que c’est le meilleur moyen de profiter du lieu : la mer Méditerranée, forcément, mais également toute la nature environnante, entre montagne et garrigue. Pour traverser tout le massif, il faut suivre le GR 98-51. Sachez quand même que, le bivouac étant interdit sur place, il vaut mieux tout faire en une journée et donc être d’assez bons marcheurs.

Nous avons cherché à faire des randonnées qui nous permettraient de voir plusieurs calanques. Il faut donc se créer un itinéraire adapté à vos capacités à vos envies. On vous parle de nos randonnées dans la suite de l’article !

Dans tous les cas, il y a toujours des gens qui se lancent dans les calanques en tongs. Je ne sais pas comment ils font et, forcément, je vous recommande de partir avec de bonnes chaussures. Pensez également à prendre des chaussures pour aller dans l’eau. On n’est pas en Bretagne là, il n’y a pas que du sable 😉

Les autres activités dans les calanques

Vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut faire dans les calanques ! Au choix : jet ski, VTT, plongée, snorkeling jusqu’aux activités moins ordinaires. Inutile de vous dire que je n’ai pas tenté la via ferrata ou l’escalade. On a vu plusieurs groupes partir bien harnachés lorsque nous étions à la calanque d’En Vau. Mais bon, il ne faut pas abuser non plus 😀 La meilleure activité dans les calanques est quand même le farniente (avec le snorkeling).

sugiton drone calanque mer

Quelles calanques de Marseille et Cassis visiter ?

La calanque d’En-Vau

Notre coup de ❤️, la plus belle calanque que nous ayons faite ! L’accès se fait uniquement en bateau ou à pied, notamment par la randonnée qu’on vous raconte plus bas dans l’article 😉 Il y a également un accès depuis la route de la Gineste qui est plus facile paraît-il mais peut-être moins intéressant.

Dans tous les cas, il faut facilement compter 3/4h pour faire l’aller-retour depuis la calanque de Port-Miou où vous pouvez vous garer (sur le parking officiel ou dans les rues à proximité).

Elle se mérite cette calanque mais une fois arrivé…  Pfiou ! Si on a beaucoup aimé la calanque en elle-même, on a été encore plus impressionné par le point de vue sur les hauteurs ! Nous y étions sur les coups de 10h30, ce qui était parfait car la luminosité était idéale et il n’y avait pas encore trop de monde sur la petite plage en contre-bas. Car la foule est le véritable ennemi de la calanque d’En-Vau qui est extrêmement bien réputée. Privilégiez vraiment une visite hors saison, en évitant le week-end et en venant tôt le matin. D’ailleurs la situation géographique fait que la calanque est a priori moins ensoleillée dans l’après-midi.

Pour accéder à cette fameuse plage, il faudra quand même descendre (puis remonter) par un passage un peu plus sportif… Mais c’est faisable, même si c’est assez fatiguant pour les genoux et les chevilles. Une fois que vous êtes sur la petite plage, vous oubliez tout. Se baigner dans un tel cadre est assurément l’une des plus belles choses qu’on a pu faire en France !

couple calanque mer

La calanque de Port-Pin

La calanque de Port-Pin est la seconde que nous ayons faites sur la route vers la calanque d’En-Vau, elle se situe à quelques minutes de marche de la calanque de Port-Miou. Nous sommes passés assez rapidement le matin, préférant rejoindre En-Vau au plus vite. Port-Pin a par contre été l’étape parfaite dans notre chemin retour, pour prendre un petit bain et détendre nos muscles.

Cette plage étant assez accessible, elle est vraiment bondée dans l’après-midi, même une journée de semaine à la mi-septembre. Il faut le savoir !

La calanque de Port-Miou

La calanque de Port-Miou est la seule véritable calanque sur le territoire de la ville de Cassis. Il s’agit également de la porte d’entrée pour accéder aux deux précédentes calanques. Vous y laisser votre voiture (8€ par jour sur le parking officiel) et vous démarrez une jolie balade à pied. Nous ne nous sommes pas trop attardés mais on a trouvé ce petit port adorable. Quand vous rejoignez le belvédère d’En-Vau, vous bénéficiez d’une vue incroyable sur cette calanque !

calanque mer bateaux

La calanque de Sugiton

Pour accéder en voiture à la calanque de Sugiton, rendez-vous au parking gratuit de l’université de Luminy, au niveau du pôle architectural. Vous pouvez également rejoindre ce point en bus. Commence ensuite une jolie balade de 4 km qu’on vous détaille dans la suite de l’article avec nos plus belles randonnées. Faites également une pause au belvédère de Sugiton qui donne une vue exceptionnelle !

Cette calanque correspond parfaitement à l’image qu’on se fait de ces lieux : des eaux limpides, de la végétation, le bruit des cigales, etc. Le petit plus de cette calanque : les rochers dans l’eau qui donnent un visage unique à la calanque de Sugiton ! Cet endroit est merveilleux, notre deuxième plus belle calanque 😎

calanque andy mer

La calanque de Morgiou

Pour accéder en voiture à la calanque de Morgiou, rendez-vous au parking gratuit de l’université de Luminy, au niveau du pôle architectural. On vous raconte un peu plus bas la randonnée qu’on a faite mais il est possible de rejoindre directement la calanque depuis ce parking. Renseignez-vous également car on peut rejoindre directement la calanque en voiture, en fonction des heures et de la saison.

💡 Il est également possible d’aller à la calanque de Morgiou en bus depuis Marseille et en terminant en marchant.

Cette calanque est très belle, et le meilleur point de vue pour s’en rendre compte est le belvédère de Sugiton. Il donne une perspective de dingue sur les environs et plus particulièrement sur cette calanque. A part le petit port de pêche, il y a plusieurs petits coins, y compris la plage sauvage de Morgiou, pour poser sa serviette et plonger dans ces eaux incroyables. Pour vous restaurer, vous pouvez vous arrêter au Bar Nautic Restaurant.

Visiter les autres calanques de Marseille

Forcément, en 2 jours, nous n’avons fait que quelques-unes de calanques parmi la dizaine qui existe ! Parmi les plus belles calanques, nous aimerions vraiment voir la fameuse calanque de Sormiou. Renseignez-vous pour les possibilités d’y accéder en voiture, qui dépendent de la saison. Vous pouvez également la rejoindre en bus depuis Marseille et après une bonne heure de marche a priori. En tout cas, les photos de la calanque de Sormiou sont tout simplement magnifiques !

Mais il en existe bien d’autres ! Près de Marseille, vous aurez un large choix entre la calanque de Saména, la calanque de l’Escalette, l’anse des Goudes ou la calanque de Marseilleveyre !

calanque andy mer

Nos meilleures randonnées pour visiter les calanques de Marseille

Il y a énormément de possibilités de randonnées dans le parc national des Calanques. Nous en avons choisi 2, une par jour. Comme je vous le disais, elles sont assez longues, ce qui peut être dur à certains moments, mais totalement faisable. Ces randonnées sont le meilleur moyen pour profiter un max, en permettant notamment de faire plusieurs calanques sur une journée !

La randonnée calanque de Sugiton – calanque Morgiou

Jour 1 dans les calanques : nous avons fait une randonnée qui nous a amené à découvrir dans un premier temps la calanque de Sugiton avant de rejoindre la calanque de Morgiou. Le dénivelé pour cette randonnée est de 500 mètres.

💡 Si cette randonnée vous intéresse, retrouvez l’itinéraire ici sur Visorando

Nous avions garé notre voiture sur le parking gratuit de l’université de Luminy, au niveau du pôle architecture. La première partie de la randonnée est sans grande difficulté, il s’agit d’un faux-plat, en partie dans un sous-bois, avec l’incroyable odeur de thym et de romarin. Nous avons même fait un petit détour pour aller bénéficier de l’incroyable vue depuis le belvédère de Sugiton sur les environs, et notamment la calanque de Morgiou. Nous sommes ensuite descendus vers la calanque. Il y a d’ailleurs parfois deux possibilités, dont l’une un peu plus sportive.

La partie pour rejoindre la calanque de Morgiou a été plus délicate. Autant le paysage était spectaculaire, autant certains passages (une échelle et un endroit où vous rêveriez d’avoir une échelle), étaient plus costauds mais faisables. Nous avons mis plus d’une heure pour cette partie. La remontée depuis Morgiou jusqu’au parking a été assez dure physiquement pour ma part mais si vous prenez le temps, ça ira !

Pour que vous vous représentiez, nous avons commencé à marcher le matin vers 9h00, nous sommes restés à la première calanque de 10h45 à 12h45 avant de rejoindre Morgiou. Pour faire une vraie pause, nous avons profité de celle-ci jusqu’à 16h30 avant de remonter. Nous avons ensuite mis environ 1h15 à remonter jusqu’à la voiture. Une bonne journée quoi !

sugiton calanque mer

La randonnée calanque de Port-Miou – calanque de Port-Pin – calanque d’En-Vau

Pour cette deuxième journée de randonnée, nous nous étions réservés un sacré parcours pour rejoindre la calanque d’En-Vau. Je pensais que cette deuxième journée allait être plus dure, car la calanque est réputée difficile d’accès, mais ce ne fut pas le cas. Au final, j’étais bien préparée, mieux chaussée et tout s’est bien passé. Même si nous n’avons pas fait long feu le soir 😀

💡 Pour retrouver l’itinéraire de notre randonnée sur Visorando

Nous avons commencé à 9h notre journée en rejoignant la calanque de Port-Miou. Suite à un petit malentendu, nous ne nous sommes pas garés sur le parking normalement prévu à cet effet mais dans les ruelles un peu plus haut. Cela rajoutait une petite dizaine minutes de marche… mais nous n’avons pas payé. Au bout d’une quinzaine de minutes, nous longions déjà la calanque de Port-Miou mais, comme je vous l’ai expliqué précédemment, notre objectif était celle d’En-Vau. Après une petite demi-heure, nous sommes arrivés à la calanque de Port-Pin avant d’aller sur la gauche et de commencer à grimper.

Si vous souhaitez rejoindre directement En-Vau, ne prenez pas le sentier panoramique et partez sur la droite. Nous sommes revenus par ce chemin qui, au final, est peut-être plus dur à monter je trouve car vous êtes dans la végétation, sans autre point de vue que cette interminable montée. En revanche, sur le sentier panoramique, vous montez, certes, mais avec une vue à couper le souffle ! Après 1h10 de marche qui s’est quand même relativement bien passée grâce aux paysages, nous étions au fameux belvédère… La claque !! L’un des plus beaux paysages de France, on vous l’a déjà dit, non 😎 Puis nous avons continué la route jusqu’à un embranchement. A gauche, la calanque d’En-Vau, à droite celle de Port-Pin.

Cette partie est certainement la plus sportive… Vous descendez tout d’abord avec les mains pendant un temps puis sur des espèces de petits « cailloux », particulièrement instables. J’ai honnêtement préféré la première partie, où il suffit de prendre son temps, que la seconde car elle sollicite énormément les chevilles et les genoux. Mais c’est faisable, même si je l’ai clairement trouvé plus facile à remonter qu’à descendre. Quel bonheur d’atteindre la plage et de plonger dans ces eaux limpides ensuite. Au total, avec les pauses photos, nous avons mis 2h30 pour rejoindre la calanque.

Le soleil se faisant plus discret au bout d’un moment, nous sommes repartis à 13h. Le temps sur place nous est apparu suffisant pour une baignade et un pique-nique. Nous ne sommes pas restés davantage car, sur la route du retour, nous avons refait une pause d’une heure à la calanque de Port-Pin, bien plus bondée que le matin.

Une journée bien remplie, qui s’est terminée sur les coups de 16h30 avec la tête dans les étoiles et les genoux en compote 😉 Elle conclut parfaitement nos 2 jours à visiter les calanques de Marseille qui font incontestablement parties des plus beaux endroits de France ! Pour fêter tout ça, nous sommes allés voir le coucher du soleil au niveau du cap Canaille, on vous raconte ça prochainement…

calanque andy mer
1 réponse
  1. Алексей
    Алексей dit :

    La plupart des compagnies maritimes proposent la visite des calanques sous forme de balade en bateau commentee. En ete, il fait souvent chaud, soif et on reve de sortir le maillot sans plus attendre pour plonger dans les eaux turquoises des plus belles calanques. Pour vivre ce reve et passer des vacances inoubliables, je vous propose de decouvrir les visites sur bateau prive avec baignade organisees par Bleuevasion.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Titre de liste 1

  • Titre de liste 2

  • Titre de liste 3