cascade couple

Venez visiter l’Auvergne avec nous, même si ce n’est que pour 3 jours ! Que faire, que voir en Auvergne ? On vous présente nos plus belles trouvailles !

Nous avons profité de notre été en France pour partir découvrir les plus beaux coins du sud de notre pays. On a d’ailleurs passé des moments magiques, dans le Verdon, les calanques ou le Vaucluse. Mais pour rejoindre le sud de la France, nous avons également eu la chance de traverser l’une des régions les plus mystérieuses et envoûtantes : l’Auvergne !

Par deux fois, on s’est arrêté pour découvrir les plus beaux spots de cette région du centre de la France et ce fut vraiment génial ! Que cela soit sous la chaleur d’un 14 juillet ou avec les premières lueurs automnales de fin septembre, on est tombé amoureux de l’Auvergne et il nous tarde de la retrouver ! Alors, que faire et que voir en Auvergne pendant 3 jours ? On vous détaille tout ça !

couple volcan auvergne

Visiter l’Auvergne : que faire en Haute-Loire ?

Au retour de notre road trip dans le sud de la France, en septembre 2020, nous nous sommes arrêtés pour la première fois dans le département de la Haute-Loire. On a pu commencer à découvrir un territoire assez incroyable, avec notamment 2 endroits incontournables : le Puy-en-Velay et l’impressionnante cascade de la Baume.

Au cours de notre road trip, on a également découvert des cascades assez impressionnantes entre le Gard et l’Hérault : la cascade de la Vis ou la cascade Parapluie.

carole cathédrale

Visiter le Puy-en-Velay : le centre historique

Nous avons eu un gros coup de ❤️ pour le Puy-en-Velay ! J’avais bien évidemment entendu parler de la ville auparavant mais je ne me la représentais absolument pas. Elle est exceptionnelle, notamment parce qu’elle est le point de départ du chemin qu’empruntent les pèlerins jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne. Vous pouvez d’ailleurs vous-même le suivre, si cela vous tente ! Nous avons donc passé une soirée et une matinée à nous balader au Puy-en-Velay. On vous partage nos incontournables 😉

On commence bien évidemment avec le centre historique qui domine la ville. Attention, cela peut grimper sévère par certains endroits. Le point de repère est la cathédrale Notre-Dame du Puy. Celle-ci se visite, ainsi que son cloître, mais elle était fermée lors de notre venue, un lundi. On ne peut donc pas vous en dire plus mais c’était dommage, ça avait l’air magnifique !

💡 Retrouvez les informations essentielles pour organiser votre visite sur le site officiel de la cathédrale.

ruelles maisons auvergne
carole ruelle auvergne
pèlerin statue

De jour et de nuit, nous nous sommes promenés dans les petites ruelles pavées pleines de charme du Puy-en-Velay. On vous conseille notamment l’expérience de nuit, et surtout au moment du spectacle Son et Lumière. En effet, chaque année, de juin à début octobre, le Puy de lumières a lieu tous les soirs. Nous n’y avons assisté qu’au pied de la cathédrale, au niveau de la rue des Pèlerins, et c’était superbe ! Notre Airbnb nous avait laissé une carte de la ville avec les différents points d’illumination, c’était très pratique.

💡 Retrouvez toutes les informations essentielles (horaires, lieux) sur le site officiel du Puy de lumière.

cathédrale spectacle lumière

Visiter le Puy-en-Velay : la vierge Notre-Dame de France et le rocher Saint-Michel d’Aiguilhe

On termine avec 2 incontournables pour prendre de la hauteur au Puy-en-Velay. Ne loupez pas l’ascension (courte grâce aux escaliers) jusqu’à la vierge Notre-Dame de France. Le panorama à 360° sur la ville et les alentours est époustouflant ! Il est possible d’accéder au sommet de la couronne de la vierge. En effet, grâce à son escalier de 262 marches, vous montez au sommet de la statue ou se trouve un dôme de plastique vous permettant d’avoir une vue sur toute la ville !

💡 Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site officiel.

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller mais on a pu admirer cet endroit très original du Puy-en-Velay depuis le sommet de la vierge Notre-Dame de France. Je parle évidemment du célèbre rocher Saint-Michel d’Aiguilhe et de son église. En effet, celle-ci se situe au sommet d’une ancienne cheminée volcanique… C’est vraiment très surprenant et inédit !

💡 Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site officiel.

Pour passer un super séjour, on vous conseille de trouver un logement dans le centre du Puy-en-Velay afin de pouvoir tout faire à pied. Attention toutefois au dénivelé, on peut être surpris. Nous étions dans le centre, mais dans la ville-basse, par exemple. On vous recommande également les merveilleuses pizzas de chez Pizza Titof qui ne vous décevrons pas !

Bien évidemment, nous n’avons pas pu tout faire en quelques heures au Puy-en-Velay. Nous avons moins exploré la ville plus moderne, même si nous y logions. Parmi les sites d’intérêt, on a noté : le musée Crozatier ou l’hôtel de ville par exemple. On a également repéré quelques endroits à visiter lors de notre prochain passage dans ce coin de l’Auvergne, comme le château de Rochelambert ou la forteresse de Polignac.

statue puy en velay

Découvrir la cascade de la Baume

En Haute-Loire, nous avons eu le bonheur de pouvoir profiter seuls d’une des plus belles cascades que nous avons pu voir en France. Il s’agit de la cascade de la Baume, située à 20 minutes au sud du Puy-en-Velay.

Pour la trouver, il vous suffit de l’inscrire dans votre GPS qui vous amènera à un petit parking au bord de la route. A partir de là, vous entamez une marche d’une vingtaine de minutes qui vous amène en contrebas, au pied de la cascade. Je sais qu’il y a également des circuits de randonnée plus longs, donc renseignez-vous 😉

Vous pouvez d’abord profiter assez rapidement d’un point de vue magnifique sur la cascade de la Baume mais on vous conseille bien évidemment de poursuivre. Malgré la forte pluie qui s’était abattue sur la région toute la journée, le chemin était praticable et adapté pour tout le monde. Une fois que vous êtes en bas… Une claque visuelle (et auditive). Je pense que les photos parlent d’elles-mêmes !

On termine ainsi notre journée en Haute-Loire, ravis d’avoir découvert quelques-uns des charmes de ce département. On a également repéré plusieurs endroits pour notre prochaine visite, et notamment le ravin de Corbeuf, le lac du Bouchet ou les gorges de l’Allier.

cascade nature

Visiter l’Auvergne : que faire dans le Puy-de-Dôme ?

En juillet 2020, nous sommes remontés du Verdon avec une pause d’une journée dans le Puy-de-Dôme. Nous avions alors passé la soirée à Clermont-Ferrand avant d’entamer l’ascension du Puy-de-Dôme le lendemain matin : mémorable !

En septembre 2020, c’est encore en remontant de la région PACA que nous avons fait une nouvelle fois étape dans ce département magnifique, au cœur de l’Auvergne. Nous avons d’abord découvert le lac Pavin avant de faire la ronde des cascades. Après une soirée passée dans un hôtel de la Bourboule, on a grimpé au sommet du Puy-de-Sancy le lendemain matin… Et je pense pouvoir dire que c’est en sillonnant les routes du Puy-de-Dôme au début de l’automne que nous sommes tombés amoureux de l’Auvergne ❤️ Bref, on vous présente maintenant nos incontournables à visiter en Auvergne, et plus spécifiquement dans le Puy-de-Dôme.

couple volcan auvergne

Visiter Clermont-Ferrand

Pour être honnête, nous n’avons pas vraiment apprécié Clermont-Ferrand. On ne dit pas que c’est une ville inintéressante mais, clairement, on a vu plus de points négatifs que de choses attirantes. Et pourtant, on est conscient de son potentiel ! C’est en tout cas le point de chute idéal pour parcourir la région et notamment les volcans qui l’entourent.

Nous avions pris un Airbnb qui était inscrit comme étant dans le centre mais il nous a fallu quasi 25 minutes pour rejoindre la cathédrale. Privilégiez le centre-ville, c’est quand même plus agréable.

Forcément, je retiens de Clermont-Ferrand la magnifique et imposante cathédrale ! La cathédrale de Notre-Dame-de-l’Assomption est le symbole de la ville, et même de la région. En effet, elle a la particularité d’être construite en pierre de Volvic, une roche volcanique. Auvergne, terre de volcans ! Cette pierre de lave lui donne sa couleur si particulière. Nous ne l’avons pas visitée par manque de temps mais faites-y un tour.

A proximité, prenez un verre un soir d’été place de la Victoire. Les terrasses sont super sympas !

place cathédrale
cathédrale clermont ferrand

On a ensuite poursuivi par la charmante rue des Gras et sa belle perspective sur la cathédrale. Puis, notre visite de Clermont-Ferrand s’est terminée à la place de Jaude qui nous vraiment déçus. D’après les photos vues en amont, on imaginait quelque chose comme la place Bellecour à Lyon, en plus modeste bien sûr. Elle était tout en travaux et, les échafaudages, c’est moyen dans le décor. Ensuite, impossible de s’approcher seule de la statue équestre de Vercingétorix sans être abordée bien lourdement… 🙄

Donc, de Clermont-Ferrand on retient la cathédrale et un super bon restaurant thaïlandais qu’on vous conseille largement : le Wok Thaï. Pas très local mais tellement délicieux !

Avant de repartir vers le Puy-de-Dôme, n’hésitez d’ailleurs pas à prendre de la hauteur, à l’extérieur de la ville, pour admirer le panorama et ce cadre stupéfiant.

On est quand même conscient qu’on a loupé des choses à Clermont-Ferrand : la jolie basilique Notre-Dame du Port, le parc de Montjuzet, le musée d’art Roger-Quilliot ou le FRAC Auvergne. Enfin, la ville de Clermont-Ferrand est indissociable de la marque Michelin. Allez découvrir l’exposition sur l’histoire de Michelin 😉 On a tellement aimé l’Auvergne, je sais qu’on reviendra à Clermont-Ferrand !

clermont ferrand rues place

Grimper au sommet du Puy-de-Dôme

Après notre soirée et notre nuit à Clermont-Ferrand, nous sommes partis assez tôt le lendemain matin à l’ascension du Puy-de-Dôme. On vous conseille vraiment d’y aller le plus tôt possible pour éviter la chaleur de l’été et surtout la foule, notamment afin de vous garer sur le parking. En effet, plus il y a de monde, plus le parking est rempli et donc vous devez vous garer en contre-bas, ce qui ajoute forcément à la randonnée !

En tout cas, nous avons opté pour le chemin des muletiers avec un départ depuis le col de Ceyssat qui permet un aller-retour en 6 km avec 365 mètres de dénivelé. Comptez à minima 2 heures mais, nous sommes restés presque 3 heures sur place, le temps de profiter de la vue au sommet !

💡 Regardez bien la météo avant d’entamer l’ascension. Il serait dommage d’arriver en haut et de ne rien voir ! Dans tous les cas, partez bien chaussés et avec un coupe-vent, même en été, car ça souffle assez fort par endroit !

carole volcan puy de dôme

La montée se fait quand même assez rapidement et surtout, vous êtes vite plongés dans des paysages exceptionnels. Vous oubliez tous les virages, qui sont pourtant numérotés pour vous narguer/vous donner du courage. Vous ne faites attention qu’à la chaîne des Puy qui apparaît progressivement. Le sommet du Puy-de-Dôme étant bien sûr le clou du spectacle. Quelle émotion ! On retient la vue sur la chaîne des Puy, évidemment, mais aussi la beauté du spectacle qu’offrent les nombreux parapentes. Un moment vraiment magique…Vous trouverez également au sommet, un temps dédié à Mercure.

Il existe d’autres possibilités que le chemin des muletiers, comme le chemin des chèvres, ou des randonnées plus grandes (le chemin des pèlerins, celui des conquérants ou bien des curieux). Optez pour un sentier adapté à votre condition physique et au temps dont vous disposez sur place 😉

Sachez également, pour ceux qui ne se sentirait pas de grimper jusqu’au sommet du Puy-de-Dôme, qu’il est possible de prendre le Panoramique des Dômes, un train à crémaillère. Vous avez 15 minutes pour profiter un maximum de la vue incroyable sur les environs, de Clermont-Ferrand aux volcans. Il est possible de faire l’aller-retour ainsi ou simplement l’un des deux trajets.

couple volcan

Grimper au sommet du Puy-de-Sancy

Cette première expérience ayant été vraiment magique, nous avons décidé de recommencer avec un autre sommet mythique de l’Auvergne lors de notre second passage, en septembre 2020. Ce que je n’avais pas tellement envisagé, c’était que la météo n’allait pas être tout à fait la même 🙄 Nous terminions 2 semaines de road trip dans le sud de la France donc être plongé en automne d’un coup a été un peu violent ! Malgré une météo mitigée, nous n’avons pas lâché l’affaire et nous sommes partis à l’ascension du Puy-de-Sancy, le plus haut sommet du Massif Central.

Dis comme ça, on pourrait nous imaginer avec nos bâtons de randonnée mais vous pensez bien que cela ne s’est pas du tout passé ainsi ! Au départ, nous avions repéré une jolie randonnée pour rejoindre le sommet à pied. Mais, avec la fatigue et la météo, on a opté pour une solution plus… simple ! Nous avons, en effet, pris le téléphérique au pied du Puy-de-Sancy pour 20,4€ à deux. Vérifiez bien les horaires, le téléphérique était par exemple fermé pour la pause du déjeuner.

Pour les plus courageux, le départ à pied se fait également depuis le parking du téléphérique. Comptez 3h30 aller-retour, 7 km et 500 mètres de dénivelé. Encore une fois, soyez bien chaussés et vérifiez la météo.

Mais il ne faut pas croire que cette matinée fut sans aucun effort pour nous 😀 Après cette vertigineuse et magnifique ascension (en téléphérique), il faut encore grimper 864 marches dans un escalier de bois qui surgit dans un décor presque irréaliste, afin d’atteindre le sommet. Il y avait énormément de nuages lors de notre visite, ce qui donnait une ambiance mystique au lieu. Et quand cela se découvrait… la claque ! On a vraiment apprécié cette matinée alors n’hésitez pas à partir découvrir le Puy-de-Sancy, même fin septembre… Enfin, à noter qu’une semaine après notre passage, il y avait de la neige 😉

carole andy sancy volcan

Se balader au lac Pavin

On vous conseille également une très jolie pause au lac Pavin, idéal pour une balade sous les couleurs de l’automne. Il s’agit du lac le plus profond d’Auvergne avec 93 mètres de profondeur. Il est également entouré de mystère et de légendes… Tout ce qu’on aime !

Si le lac est interdit à la baignade, car réputé comme étant dangereux, il est par contre idéal pour une balade d’une heure, le temps d’en faire le tour. Il existe également des randonnées plus grandes qui vous amènent sur les plus beaux sentiers des environs. Non mais vous avez vu la magie du lieu ?!

lac bateau

Découvrir la ronde des cascades : la cascade de Queureuilh et la cascade du Rossignolet

On a adoré la cascade de la Baume en Haute-Loire alors c’est tout naturellement que nous avons cherché d’autres cascades dans le département du Puy-de-Dôme. Et je crois que nous avons trouvé 2 gagnantes !

Nous avons pris 2 heures pour effectuer la ronde des cascades depuis la charmante ville de Mont-Dore. Si vous restez davantage dans cette ville, n’hésitez pas à découvrir ses célèbres et fabuleux thermes. Ça sera pour une prochaine fois !

En soit, la promenade ne dure qu’une heure mais on a tellement apprécié les cascades de Queureuilh et celle du Rossignolet qu’on les a longuement photographiées ! Elles sont très faciles d’accès et nous étions quasi seuls au monde. Que demander de plus ?

cascades eau

Visiter la Bourboule

Pour reprendre des forces au cours de notre découverte de cette région d’Auvergne, nous avons dormi à la Bourboule. On a pris un hôtel avec piscine, Au Val Doré, mais nous avons été un peu déçus par la prestation proposée puisque la piscine n’était pas véritablement chauffée et toute petite. Mais comme on devait à la base être en camping sous la pluie, on ne va pas se plaindre 😎

La Bourboule est une petite ville très jolie, avec une architecture Belle Époque. Elle est également connue pour ses thermes que nous n’avons pas pris le temps de faire. Par ailleurs, elle est idéalement située pour sillonner la région !

Enfin, nous y avons découvert le meilleur restaurant où tester la fameuse truffade, LA spécialité auvergnate à ne pas manquer. On vous conseille mille fois d’aller au Relais de la Toinette, à côté de la Bourboule. On y a tout aimé, le charme, la simplicité, les bons conseils. Pensez à réserver, ils sont souvent pleins !

bourboule ville auvergne

On termine ainsi notre tour pour visiter l’Auvergne. Bien évidemment, on vous conseille de rester davantage dans cette jolie région. Il y a tant de choses à y faire et à y voir ! On voudrait donc y retourner pour découvrir d’autres incontournables de l’Auvergne mais également pour s’y balader à une autre saison, en hiver par exemple 😉

Enfin, on ne vous en parle pas dans cet article car mes souvenirs datent de 2004 mais j’ai un excellent souvenir de Vulcania. Ce parc naturel est adapté aux petits comme aux grands et vous passionnera, je vous le garantis ! N’hésitez pas à nous donner d’autres idées pour un prochain séjour à visiter l’Auvergne…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *