Envie d’une escapade ? La Normandie est parfaite pour cela puisqu’elle offre à chacun un programme de choix et s’adapte aux envies de tous ! On vous emmène découvrir ses plus beaux endroits !

En effet, proche de Paris, accessible en un rien de temps pour les Bretons ou les Nordistes, la Normandie est connue pour offrir quelques uns des plus beaux sites français ! On ne vous dresse pas une liste exhaustive, il y en a tellement (Pointe de la Hague, Barfleur, le Tréport, etc.) mais on vous en présente certains qu’on a adoré 😉

île mer plage

1. Son joyau : le Mont-Saint-Michel

La pomme de la discorde entre Normandie et Bretagne. Néanmoins, nous devons, nous les Bretons, bien admettre, que le Mont-Saint-Michel est normand. Sa silhouette est mondialement connue, et ce qu’on adore c’est qu’elle apparaît progressivement au loin, souvent dans le brouillard de cette célèbre baie.

L’organisation d’une journée au Mont-Saint-Michel

Une fois arrivé, vous laissez votre voiture sur l’un des nombreux parkings joliment aménagés. En hiver, si vous restez moins de 2h30, vous payerez 6,5€, autrement c’est 12€ les 24h. En été, j’ai payé 14€ les 5h 😕

Vous avez ensuite deux possibilités de vous rendre sur le mythique Mont :

– traverser la baie,

– prendre la route récemment créée (à pied, une quarantaine de minutes, ou en navette gratuite).

Pour l’option 1 – la traversée des grèves : avec un guide, on remonte le pantalon et on se lance à l’assaut de la « Merveille de l’Occident » ! Je l’ai fait plus jeune mais, dans mes souvenirs, c’était un super moment, fascinant parfois (les sables mouvants impressionnent ! ). Cependant, il est fortement déconseillé d’entamer la traversée sans guide, notamment du fait des marées. En effet, on ne compte plus le nombre de personnes bloquées par la montée subite des eaux…

Autrement, si vous préférez avoir les pieds au sec, empruntez le pont passerelle que j’évoquais précédemment. Dans les deux cas, le chemin est splendide. Plus on s’avance, plus le Mont nous paraît irréel. Si vous pouvez privilégiez un séjour hors saison c’est mieux, en août il faut compter avec la foule.

mont saint michel baie route

Que faire au Mont-Saint-Michel ?

Une fois la porte passée, on arrive au pied du rocher, en passant un ancien pont-levis. Tout de suite, la célèbre enseigne « la mère Poulard » attire l’oeil. L’avantage est qu’avec le cuisine ouverte, on peut assister à la préparation de la fameuse omelette (et commenter son prix, prohibitif, d’une trentaine d’euros 😳 ).

On continue ensuite, grimpant le long de la rue principale longée de boutiques et crêperies. La rue est un spectacle à elle toute seule, seuls les touristes, cadeaux souvenirs dans le sac et crêpe en bouche, nous empêchent de nous imaginer remonter le temps. De temps en temps, vous pouvez vous échapper dans des petites ruelles, qui amènent parfois aux magnifiques remparts, vestiges de la guerre de Cent ans. Dans tous les coins possibles, chacun cherche la plus belle vue sur la baie. Une vue sur la rivière, sur la baie et son eau qui monte (ou qui descend, en fonction de l’heure). Le spectacle du Mont encerclé par les eaux est l’un des plus beaux qu’on puisse voir… Avec la vue sur le Mont illuminé de nuit 😎

Si vous continuez votre ascension, vous rejoindrez automatiquement l’abbaye qui se visite (pour 10€, les billets sont pris sur internet ou au guichet). On visite cette impressionnante abbaye aux vitraux sans couleur (mais pourquoi donc ?!), on passe dans les différentes salles en s’imaginant la vie des religieux autrefois. J’ai beaucoup aimé la terrasse de l’Ouest avec la vue sur la baie et parce qu’on est au plus près de l’archange Saint-Michel. Et que dire du cloître aux dizaines de colonnades ? Aussi magnifique que reposant !

 💡 Pour manger, plusieurs possibilités. Les restaurants ne sont pas extrêmement bien notés mais, notre crêperie, La Cloche, était très bien pour les galettes. Les crêpes étaient néanmoins trop cuites.

herbe ciel mont

2. Son paradis : les îles Chausey

Nous vous les avions présentées en août, nous n’en démordons pas : les îles Chausey sont un véritable paradis sur Terre. Accessibles depuis Granville, elles offrent le cadre parfait pour une escapade, le temps d’une journée ou d’un week-end.

Pour les curieux, retrouvez notre article sur l’archipel normand.

3. Sa côte d’Albâtre et les falaises d’Étretat

Cap sur la Haute-Normandie cette fois, pour découvrir l’un des décors les plus célèbres de France : les falaises d’Étretat.

En effet, impossible de passer à côté des photos de ces sublimes falaises crayeuses surplombant la mer ! Si vous avez le choix entre les 140 km de falaises, c’est à Étretat que la vue est la plus impressionnante !

Ainsi, le site se compose de trois falaises : Aval, la fameuse arcade, Amont et Manneporte. Le plus simple, et le meilleur programme, est de se balader de part et d’autre de la mignonne petite plage de galets. A gauche, un chemin vous fait longer les falaises, vous amenant parfois bien au bord du précipice ! A droite, la proposition est la même mais vous pouvez faire un arrêt à Notre-Dame-de-la-Garde, cette photogénique église.

Ne faites pas l’impasse sur une balade dans le centre-ville d’Étretat qui offre de petites et charmantes maisons.

L’été, cette station balnéaire doit être bondée (proximité avec Paris oblige), nous vous conseillons donc d’opter pour un de ces beaux week-ends de septembre afin d’avoir un peu de falaises rien que pour vous 😉

Pour poursuivre sur cette envie de falaises et de galets, continuez jusqu’à la charmante ville du Tréport. Cependant, j’aurai certainement l’occasion de vous en reparler !

  • étretat mer falaises
  • falaises coucher soleil

4. Ses lieux chargés d’Histoire

La Normandie est un musée à ciel ouvert, à plus d’un titre. Pour les uns, plongez dans l’époque médiévale à l’époque de Guillaume Le Conquérant. La tapisserie et les médiévales de Bayeux (1er week-end de juillet), sont des incontournables !

Pour les gens qui aiment l’histoire plus contemporaine, la Normandie est également faite pour vous. En effet, la région est indissociable de la Seconde Guerre mondiale et notamment du débarquement du 6 juin 1944. Nous vous proposons un itinéraire à travers les plus beaux sites, tous plus symboliques les uns que les autres 😉

mer pointe drone

Nous vous suggérons d’aller visiter Bayeux, première ville libérée en 1944, et sa place Charles de Gaulle (ne pas louper la Cathédrale également !). Si vous aimez les villes d’histoire, je vous conseille également Saint-Lô qui fut largement détruite pendant les bombardements, ainsi que Caen. Arrêt obligatoire dans la capitale du Calvados : le Mémorial. Dans ce gigantesque musée, vous revivez l’histoire depuis 1919 : Entre-deux-guerre, Seconde Guerre mondiale, Guerre Froide… Vous plongez dans cette effroyable histoire d’un siècle malmené de toute part. En outre, les supports sont très nombreux et de qualité !

 💡 Pour les adultes, l’entrée coûte 19,80€. C’est un peu cher mais le devoir de mémoire n’a pas de prix !

➡ Si le devoir de mémoire vous intéresse, on vous emmène également découvrir le fameux camp de concentration d’Auschwitz.

Dans le genre musée, en moins cher, on a testé et approuvé l’Airborne Museum de Sainte-Mère-Église (si si vous connaissez, le parachutiste coincé sur le clocher 😉 ). Pour 9,90€ vous découvrez l’histoire de ces parachutistes avec toutes les incroyables péripéties vécues. Mention spéciale pour le planeur Waco et l’avion : impressionnants !

église parachute normandie

Bayeux permet également de sillonner la côte et les fameuses plages du débarquement. Utah, Omaha, Gold, Juno, Sword… Des noms que vous avez sûrement déjà entendu. Le théâtre d’une incroyable journée ( ➡ « Le jour le plus long ») : le 6 juin 1944. Petit coup de cœur pour Omaha Beach et notamment la Pointe du Hoc. Place forte tenue par les allemands, elle fut prise d’assaut au matin du 6 juin. Pour plus d’information, rendez-vous sur place ! Le lieu est magnifique et les explications sur le courage de ces hommes passionnantes !

Enfin, une étape qu’on a adoré : les cimetières. Bon, je sais, comme ça cela fait un peu glauque. Mais je vous assure ! Le cimetière militaire allemand de la Cambe et le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, aux antipodes, sont aussi magnifiques qu’émouvants !

cimetière arbre normandie

5. La mythique Deauville

Pour terminer notre immersion normande en douceur, nous vous proposons une pause dans la célèbre ville de Deauville. En plus, cette station balnéaire n’est qu’à 2h30 heures de Paris !

Avec son adorable centre-ville avec ses villas plus impressionnantes les unes que les autres, difficile de louper le faste de Deauville. Entre les grosses voitures, vous pouvez admirer simplement les belles maison à colombage (dans lesquelles vous trouvez des boutiques de luxe, évidemment).

Un exemple ? Le Casino Barrière ! Il faut aimer ce style, c’est certain, mais il ne peut vous laisser indifférent. Prenez une petite heure pour tenter votre chance et perdre 20€ à la roulette 😀 Et que dire de l’hôtel Barrière Normandy ? Il faudra se serrer un peu la ceinture pour y rester une nuit néanmoins… 🙄

deauville hôtel

Mais ce que nous avons préféré à Deauville c’est bien évidemment sa plage (et ses parasols qui n’étaient pas là au mois de février). Pour y accéder, vous passez par les célèbres planches. Longeant la plage, cette promenade est un incontournable de Deauville. Vous passez devant les fameuses cabines qui datent de 1923 et qui portent le nom de personnalités du cinéma. Deauville et le cinéma sont en effet indissociables, notamment avec le festival du cinéma américain.

 💡 Pour info, louer une cabine ça a son prix (minimum 700€ l’année) et il y a surtout une liste d’attente de 10 ans… Une serviette sur la plage c’est bien non ?

D’ailleurs, la plage, longue de 2 kilomètres, est très belle. Le spectacle des chevaux courant sur le sable est particulièrement appréciable !

Une belle parenthèse cette après-midi à Deauville 😉 Néanmoins, pour plus de sobriété, n’hésitez pas à pousser jusqu’à sa voisine, Trouville-sur-Mer.

deauville plage cabines
cabine deauville plage

Autre idée à proximité de Deauville, la charmante Honfleur. Cette ville a un charme fou ! Elle est extrêmement photogénique, entre ses petites ruelles pavées, ses maisons à colombage et ses toits en ardoise. Et que dire de son petit port ? Il faut bien choisir son week-end car Honfleur est très régulièrement prise d’assaut par les touristes.

➡ On vous a donné 5 idées d’escapade en Normandie mais, je le répète, il y en a d’autres. La Normandie est une région riche, d’histoire, de culture, de gastronomie (quelqu’un a dit « camembert » ?), on ne peut que l’aimer !

bateau port

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *