temple assouan

Vous parcourez l’Egypte et vous comptez faire une halte à Assouan ? Je vous raconte mes 3 jours dans cette magnifique partie du pays des pharaons, entre conseils et incontournables !

Lors de mon séjour de 10 jours en Egypte, j’ai quitté Le Caire pour rejoindre Assouan. Ces 3 jours au bord du Nil ont eu l’avantage de me laisser profiter du calme après le tumulte cairote. Assouan est l’endroit parfait pour ça ! Petite ville installée au bord du Nil, elle tranche franchement avec la capitale égyptienne. J’en retiens également le contraste entre les couleurs, le sable du désert, le vert de la végétation, le bleu du ciel. Cet endroit est à la hauteur de ce que je m’imaginais des bords du Nil, il est tout simplement incroyable.

De même, Assouan est l’endroit idéal pour partir explorer quelques-uns des plus beaux temples du pays. Un petit exemple ? Le magistral Abou Simbel ! Mais ce n’est pas l’unique chose inédite que vous pourrez faire au sud de l’Egypte.

Que voir, que faire à Assouan pendant 3 jours ? Profiter de la douceur de vivre, voguer sur le Nil, se perdre dans le souk, découvrir des temples ou des villages nubiens, etc. Vous aurez largement de quoi faire à Assouan, ne vous inquiétez pas. Je vous partage donc mon expérience avec mes conseils et mes incontournables pour visiter Assouan en 3 jours !

nil assouan

Comment visiter Assouan ?

Si vous envisagez un séjour à Assouan je vous partage quelques conseils et recommandations.

Comment venir à Assouan ?

Je suis arrivée à Assouan en avion, depuis Le Caire. Le vol se fait très bien (1h15) et il m’a coûté moins de 60€. Plusieurs liaisons sont possibles dans la journée.

Je suis repartie d’Assouan en taxi privé pour rejoindre Louxor. Si vous prévoyez de faire ce trajet avec des arrêts aux temples de Kom Ombo ou Edfou, sachez que la route est éprouvante. En tout cas, si votre chauffeur décide d’aller à plus de 100 km heures entre les dos d’âne et qu’il y a des dos d’âne tous les 200 mètres… Je vous laisse imaginer. Mais peut-être que la route qui relie directement Louxor et Assouan, sans passer par ces étapes, est plus facile.

L’expérience du train semble plutôt sympa également ! Il faut compter environ 3 heures entre les deux villes, avec des gares pour s’arrêter si besoin (notamment pour visiter le temple d’Edfou). Je ne peux pas vous en parler davantage mais j’ai eu de bons retours sur ce trajet qui est vraiment moins cher. En revanche, pour prendre des trains sur une plus longue distance, je crois que c’est toute une aventure parfois (train de nuit, etc.) !

Il y a enfin la possibilité d’une croisière. Le circuit Assouan-Louxor et vice-versa est un grand classique. On voit d’ailleurs des dizaines de bateaux de croisière de chaque côté.

nil bateau
chameaux désert

Combien de temps rester ?

J’ai fait le choix de visiter Assouan 3 jours, pour faire une vraie pause dans mon voyage. En effet, celui-ci avait commencé sur les chapeaux de roues avec des vols de nuit, une arrivée à 3h00 du matin au Caire, deux jours intenses à visiter la capitale puis un nouveau vol à 6h30 du matin pour rejoindre Assouan. C’était donc un choix de prendre le temps de se laisser vivre dans cette petite ville au bord du Nil.

J’ai trouvé que c’était la durée idéale pour profiter d’Assouan et des sites qui l’entourent, sans trop se presser et surtout, en profitant. Profiter du Nil, d’une terrasse, d’un restaurant, etc.  Il est néanmoins tout à fait possible de rester moins ou un peu plus, je vous propose des programmes dans la suite de l’article 😉

maison couleurs
escaliers assouan
epices

Où dormir à Assouan ?

La remarque que nous nous sommes faite avec mes amis est qu’il ne semblait pas y avoir d’entre deux à Assouan. Vous avez d’un côté les hôtels de luxe, notamment certains particulièrement célèbres comme le Sofitel Legend Old Cataract (magnifique, il faut le dire + un petit déjeuner incroyable a priori) ou le Movenpick (qui a défiguré l’île Eléphantine vous dira-t-on).

De l’autre, vous avez les Guesthouses avec cette ambiance que j’apprécie tant en voyage. Clairement, ces endroits correspondent plus à ma conception du voyage. J’avais donc choisi une Guesthouse plutôt bien notée : El Prince Guesthouse.

💡 Prix pour 3 nuits : 80€ la chambre pour deux, 24€ la navette depuis l’aéroport.

Je ne vous la recommanderai pas spécialement, malgré quelques très bons points. Primo, ils sont venus nous chercher à l’aéroport, comme convenu, mais avec le mauvais nom sur la pancarte ce qui a généré un moment assez cocasse. Une fois ce petit cafouillage passé, nous avons pris la route en taxi jusqu’au cœur d’Assouan et un embarcadère. Car oui, je n’avais pas fait attention en réservant mais la Guesthouse se situe sur les rives de l’île Eléphantine. Un vrai moment de bonheur quand nous avons navigué sur le Nil pour la première fois et que nous nous sommes approchés de l’île.

Bon, après, cela s’est un peu corsé. Magic nous a accueillis en mode Jamaïque (ambiance, couleur et odeur hein) et nos chambres étaient dans un état lamentable (on a compris ensuite que c’était lié à l’erreur de nom sur la pancarte). Les chambres étaient plus que sommaires mais la vue sur le Nil depuis le toit terrasse était incroyable ! Je peux vous dire que j’y ai passé du temps là-haut…Juste avant de comprendre qu’il y avait un crocodile enfermé dans une cage sur le toit. Eh oui, relativisme culturel oblige : cela porte chance… Entre dégoût, peur et peine pour l’animal, cela a un peu freiné ma passion pour la terrasse. Mais le restaurant servait des plats, notamment le tajine, très bons !

Autre point un peu lourdingue : tous les touristes ne payaient pas le même prix pour le bateau-taxi privé vers Assouan ou l’île Kirchener, c’était un peu à la tête du client. Mais je dois quand même dire que Magic était aux petits soins et faisaient en sorte de trouver des solutions. Enfin, surtout quand le cannabis lui a fait confondre « balade en felouque » avec « balade en bateau à moteur 😀

Vous savez tout, à vous de décider !

arbre village
porte
carole nil balcon
hôtel nil

Comment circuler à Assouan ?

Assouan se décompose donc en plusieurs parties :

  • La ville : tout se fait à pied ;
  • Les îles : île éléphantine et Kirchener mais aussi Saluga et Sehel ;
  • Les alentours.

Pour circuler jusqu’aux îles, il y a un bateau public qui coûte 2 centimes l’aller-retour jusqu’à Assouan. C’est très pratique mais il y a des horaires (en journée – premier départ à 6h) et c’est à l’autre bout de l’île Eléphantine pour nous. Donc si vous avez des valises et que traverser le village nubien avec vous tente moyen, il y a la possibilité de prendre un bateau taxi privé. Et c’est là où je vous disais que c’est encore une fois à la tête du client. Le premier jour, Magic nous a annoncé un prix. Le deuxième, des touristes français nous ont dit qu’ils avaient négocié. Le troisième, Magic, qui avait bien consommé, nous a dit de choisir le prix. Bref 😛

Il y a également un système de navette pour rejoindre l’île Kitchener depuis Assouan ou l’île Eléphantine.

Concernant les visites autour d’Assouan, nous avions notre système de taxi ou bateau privé. Comme je vous le disais, individuellement le prix n’était pas aberrant mais quand on s’est mis à additionner la somme pour 3… Ajouté à cela l’insistance pour les pourboires, la mauvaise humeur ou mauvaise volonté de certains chauffeurs et les temps de trajet, on s’est dit qu’on aurait mieux fait de prendre des taxis par nous-même.

bateau nil

Que faire à Assouan en 3 jours ?

Pour ma première journée à Assouan, je suis arrivée de l’aéroport et j’ai profité du cadre exceptionnel dans lequel je résidais. Enfin… avant de savoir qu’il y avait un crocodile sur le toit. Nous nous sommes reposés, avons découvert le souk d’Assouan avant  d’embarquer à bord d’une felouque pour une croisière sur le Nil au soleil couchant.

La deuxième journée a été consacrée à l’excursion vers Abou Simbel puis la découverte du monastère de Saint-Simeon et, enfin, une balade dans le centre-ville d’Assouan.

La troisième journée a démarré au jardin botanique d’Assouan, sur l’île Kitchener, puis s’est poursuivie le long du Nil (Barbar, village nubien de Garb Soheil) avant de partir découvrir le temple de Philaé.

nil rivière

Que faire à Assouan en 2 ou 4 jours ?

Comme je vous le disais, ce programme était l’occasion de baisser le rythme mais ce n’est pas le choix de tout le monde. Si vous restez un peu plus, vous pouvez continuer à explorer les îles du Nil : Saluga, Sehel ou aller vers le lac Nasser. Le Routard recommande le temple de Kalabachah par exemple.

En revanche, si vous voulez optimiser votre temps à Assouan, il est tout à fait possible de faire le même programme en moins de jours. Par exemple :

  • Jour 1 : Arrivée à Assouan puis balade sur le Nil avec le village nubien avant de rejoindre Philae ;
  • Jour 2 : Excursion à Abou Simbel puis retour pour visiter le jardin botanique avant de terminer par une croisière en felouque sur le Nil.
temple statues
statues

Que voir à Assouan ? Mes incontournables

Je vous parle plus en détail de mes incontournables à faire et à voir à Assouan 😉

Assouan : le souk et la corniche

Il a été plutôt agréable de visiter Assouan après l’ambiance agitée du Caire. La ville est de taille moyenne et peu touristique en elle-même. Ce sont surtout ses alentours qui font sa renommée. Mais je vous invite à ne pas la négliger pour autant. Entre deux visites, baladez-vous dans le souk ou sur la corniche, le long du Nil. Je ne suis pas allée au-delà de ce quartier mais peut-être avez-vous des retours à me faire ! Le musée de la Nubie, notamment, est recommandé par le Routard.

Attention si quelqu’un vous parle d’un magasin d’Etat avec de vrais produits locaux à des tarifs fixés par le gouvernement. Il s’agit bien sûr d’une arnaque bien ficelée. Vous pouvez y aller, ils sont très charmants et vous feront sentir des flagrances multiples (lotus ❤), avec des visées thérapeutiques. Ils vous annonceront ensuite un prix et se feront un peu pressants pour que vous achetiez. Bien sûr, si vous souhaitez acheter, faites-le. Mais ne vous interdisez pas de négocier ou de dire non, tout simplement.

rue souk
ruelle
épices
ruelle

L’île Eléphantine

Mon coup de ❤ absolu à Assouan ! J’avais pris un logement sur l’île Eléphantine et je vous recommande 1000 fois d’en faire autant (tout en prenant en compte la réserve formulée sur ma Guesthouse) ! Il est certain que cela vous oblige à prendre des bateaux navette mais je pense sincèrement qu’il y a plus désagréable, n’est-ce pas ?

Nous étions au calme, du matin au soir, et cela a fait un bien fou. Bon, il faut avouer que l’hôtel Movenpick a quelque peu dénaturé le paysage mais on l’oublie pour se concentrer sur l’essentiel : cette ile au milieu du Nil !

Ce qui est magique c’est que l’île est habitée par des Nubiens, la région la plus au sud de l’Egypte. C’est un nouveau dépaysement, notamment quand on se balade au sein du petit village. Animaux en liberté, visages souriants, habitations modestes, sable/poussière sur le sol : un lieu à part. Le Routard conseille le musée Animalia, un petit musée sur la Nubie. Il y également la zone archéologique et ses ruines que je n’ai pas eu le temps de faire.

💡 Pour manger, je vous conseille le Bob Marley Guesthouse avec son restaurant en toit-terrasse : pour la qualité des plats à un prix très correct, la vue sur le Nil et Assouan et l’accueil sympathique.

nil assouan
herbe

L’île Kitchener

L’île Kitchener ou île des Fleurs porte bien son nom car il s’agit tout simplement du jardin botanique d’Assouan. Vous y trouverez tout un tas d’espèces de plantes, fleurs, arbustes et arbres d’un peu partout dans le monde. La balade y est très agréable, surtout aux premières heures du jour.

Le jardin est ouvert entre 8h et 17/18h et vous pouvez y aller en bateau navette depuis Assouan ou l’île Eléphantine. Je ne suis pas sûre d’avoir payé un prix standard alors je vous laisserai faire votre propre négociation 😎 Le bateau vous laisse à l’entrée et vous reprend au bout de l’île mais vérifiez bien en amont avec lui l’heure du retour. L’entrée du jardin coûtait en revanche 1,75€/35 LE. Une petite heure sur cette île est, pour moi, suffisante.

nil mouette île
carole jardin

Une balade sur le Nil

Le Nil contribue indubitablement au charme d’Assouan, ils sont indissociables. Vous êtes happés par lui et il serait dommage d’y résister. Le meilleur moyen d’en profiter est bien sûr de faire une balade en bateau. Il y a l’option croisière qui est possible mais, plus modestement, vous pouvez aussi faire une balade en felouque.

Je vous conseille de ne pas louper l’occasion de faire cette balade au coucher du soleil. Nous avons payé 10€/ 200 LE pour une balade de deux heures à partir de l’île Eléphantine. Je crois que nous sommes tombés sur la seule fin d’après-midi sans vent et notre pauvre capitaine a dû sortir les rames 😀 Il n’empêche que c’était un magnifique souvenir, certainement l’un des plus beaux de notre voyage en Egypte.

Il y a également la possibilité de louer les services d’un bateau moteur qui vous permettra notamment de descendre le Nil vers les autres îles plus au sud. Nous en avons pris un pour rejoindre le village nubien de Garb Soheil et le spot de Barbar. J’avais demandé à y faire une pause car je l’avais repéré pour une potentielle baignade dans le Nil.

💡 J’en profite pour mettre fin à une légende urbaine : non, il n’y a pas de crocodiles dans le Nil. En tout cas, depuis la construction des barrages et du lac Nasser, il n’y en a plus dans le fleuve.

Néanmoins, avec la température de l’eau assez fraîche et les regards insistants des locaux, je sentais moyen le maillot de bain donc j’ai juste mis les pieds dans le fleuve à cet endroit. C’était très joli mais les rabatteurs étaient encore une fois bien présents…

nil bateau
felouque carole

Le village nubien de Garb Soheil ou Garb Sehel

J’ai donc rejoint ce village en bateau et l’arrivée est plutôt sympa. On quitte les roseaux et le Nil pour arriver devant un village coloré et animé. Oui, Garb Soheil est fait pour les touristes. Oui, tout est fait pour que vous y consommiez. Mais c’est vraiment charmant ! Prenez un thé dans un café, faites quelques achats dans le souk, repérez les spots les plus colorés. Une petite heure dans ce village est, pour moi, suffisante.

boutiques souk
assouan graff
carole escaliers
chameau

Le monastère Saint-Siméon

Le monastère Saint-Siméon n’était pas prévu au programme, bien que le Routard le recommande. On nous l’a conseillé donc nous l’avons inclus dans notre journée. Nous y sommes allés en navette privée mais certains y arrivent en bateau, il y aura néanmoins une petite montée pour atteindre le monastère.

En arrivant, on est tout de suite attiré par cette vue sur le Nil et Assouan qui offre une perspective différente. L’entrée dans le monastère coûte 2€. Nous étions avec notre guide qui parlait français et l’un des gardiens. Je pense qu’il était particulièrement content d’avoir des touristes 😀

En soi, la visite est sympa mais ce n’était pas non plus mémorable. Le monastère est en ruine mais on peut quand même se représenter certains pans de la vie ici (présence d’une meule, d’un four, etc.). Ce qui est en revanche intéressant c’est de constater, encore une fois, l’histoire multiculturelle de ce pays. Ces vestiges témoignent de la place importantes qu’on eut les moines coptes dans l’histoire égyptienne.

💡 Prix : 2€ / 40 LE par personne.

nil désert
ruines
ruines
ruines
monastère assouan

Le temple de Philae

Le temple de Philae est l’un des temples les plus célèbres d’Egypte et il est facilement accessible depuis Assouan. Je l’ai rejoint en taxi privé car cela faisait partie d’un programme organisé par notre contact au Caire mais je vous conseille de prendre un simple taxi, il n’y a que 7 km à faire.

Une fois arrivés au débarcadère, notre taxi nous a donné 10€/ 200 EGP pour la traversée aller-retour vers le temple, c’était inclus dans le prix de notre journée. Car la particularité du temple de Philae est qu’il est sur l’eau et donc accessible uniquement en bateau. Le capitaine a voulu nous demander plus, négociant notamment un pourboire, mais nous n’avions que ça et n’étions pas d’humeur à céder. Il a donc accepté de nous y faire conduire mais en ne nous laissant qu’une heure sur place, car les bateaux attendent les touristes. On a accepté parce que cela nous convenait mais nous étions quand même exaspérés par cette attitude.

Le prix du temple est de 9€/ 180 LE, ce qui n’est pas donné non plus. On avait lu qu’il valait mieux y être dans l’après-midi, pour la lumière mais le temple est ouvert de 7h à 17h. Il y a un également un spectacle de son et lumière.

Bref, une fois sur le bateau, on oublie tous ces désagréments et on admire simplement le cadre de ce temple. Le Routard explique qu’il s’agit de l’un des temples les plus extraordinaires du pays, et cela se comprend. Son état de conservation est très impressionnant. N’oubliez pas de lire son histoire, riche en rebondissements !

Une heure m’a parue suffisante pour le visiter, l’île étant relativement petite. Il y a bien sûr le temple principal mais aussi le kiosque de Trajan, que j’ai beaucoup apprécié. En tout cas, il s’agit d’un incontournable à visiter à Assouan.

temple eau
mur temple
temple carole
temple

Abou Simbel

Abou Simbel, au cœur de la Nubie…. Certainement le deuxième site que j’attendais le plus de voir en Egypte après les pyramides. Il y a cette façade, magistrale, mais aussi cette histoire. Un temple édifié par Ramsès II pour sa belle Néfertari qui, afin d’être protégé de la montée des eaux, a carrément été déplacé pierre par pierre ! Vous imaginez le chantier ?

Mais avant d’en arriver à ce géant de l’histoire, c’est un peu toute une aventure. Il vous faut donc arriver à Assouan puis partir à l’extrême sud de l’Egypte, à près de 300 km de là. Vous allez direction Abou Simbel, la ville étant située à 80 km au nord de la frontière avec le Soudan.

Pour y aller, la plupart des gens passent par des excursions, publiques ou privées. Le principe est le même : vous partez tôt le matin pour faire les 3h30 de route (avec une pause au milieu), vous restez entre 1 et 2h sur place, et vous remontez. Il est courant que les départs se fassent entre 4 et 7 h du matin, pour être dès l’ouverture sur le site. Le retour se fait entre le début et le milieu d’après-midi.

Pour le coup, nous sommes partis avec notre contact qui nous a réservé un van et un guide, à notre demande. La journée, qui comprenait Abou Simbel et le monastère Saint-Siméon, coûtait 60€ par personne. J’avais fait quelques recherches en amont et les prix, pour un tour privé, allaient de 60 à 120€. Le tour privé permet d’aller à son rythme et d’éviter le gros car de touristes.

temple
carole statue temple
carole temple
statue temple assouan

Nous sommes partis vers 6h et avons filé jusqu’à Abou Simbel, avec la petite pause pour se dégourdir les jambes. On a apprécié le van privé pour l’espace, et clairement, on a dormi tout le long 😎 En revanche, une fois sur place, j’ai trouvé que le guide n’avait pas vraiment de plus-value (le Routard suffit). Mais on était à Abou Simbel et ça… ça n’a pas de prix !! Avec le recul, on s’est aussi dit que tout le monde venait dès l’ouverture mais que plus on avançait dans la journée, moins il y avait foule. Peut-être quelque chose à considérer dans l’organisation de votre journée à Abou Simbel !

Nous sommes restés qu’une heure sur le site, le guide nous ayant donné rendez-vous à une heure précise. Je serai bien restée davantage, simplement pour admirer encore un peu plus les temples. Je dis « les » car il y en en fait deux. Le grand temple, que vous connaissez, et un peu plus petit, le temple d’Hathor. Les deux sont sublimes, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Un plaisir pour les yeux et le cœur quand on pense à tout ce qui a pu se passer ici.

Comme je vous disais, le temple a été déplacé lors de la création du barrage Nasser afin de le protéger des eaux. De fait, vous avez une magnifique vue sur le lac en prime.

On se quitte ici, en Nubie, en espérant vous avoir donné quelques idées pour découvrir Assouan en 3 jours. Entre la ville, ses îles en plein cœur du Nil, le temple de Philae et le célèbre Abou Simbel, vous aurez de quoi faire. Visiter Assouan est une étape incontournable lors d’un voyage en Egypte et j’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi 😉

temple pilier
carole temple
hiéroglyphes mur
abou simbel assouan
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.