carole temple

L’un de mes rêves a été accompli il y a peu : découvrir l’Égypte. Je vous présente donc ce fantastique pays en vous donnant tous mes conseils, mon itinéraire et mon budget pour partir 10 jours en Égypte.

Ah l’Égypte, certainement l’un des pays qui fait le plus fantasmer. C’est incroyable le nombre de réactions que j’ai eu lorsque j’ai annoncé que je partais 10 jours en Égypte. Cela fait certainement partie des destinations qui font le plus rêver, mais qui, en même temps, intimident, voire font peur. Je suis donc partie 10 jours avec deux amis au pays des Pharaons, fin mars 2022. Et autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré ce voyage qui restera certainement l’un des plus beaux de ma vie.

Pourquoi ? Avant tout parce que je rêvais depuis petite de voir ces endroits que je connaissais déjà. Comment ? Par la télévision, le cinéma, la musique, les manuels d’histoire. L’Égypte a été présente tout au long de ma vie, depuis les dessins animés en passant par Claude François ou encore le cultissime Astérix et Obélix, mission Cléopâtre. Et une fois sur place, je n’ai pas été déçue une seule minute du voyage. J’ai trouvé ce pays magnifique, subjuguant, étonnant. Bref, j’ai été conquise, vous l’aurez compris ❤

Maintenant, mon but est de vous faire découvrir ce pays et vous donner l’envie d’y aller ! Car si on peut avoir l’impression qu’il s’agit d’une destination inaccessible, détrompez-vous, l’Égypte est possible pour tout le monde ! Certes, un itinéraire de 10 jours en Égypte s’organise, mais vous verrez dans cet article que c’est à la portée de la plupart des voyageurs, à condition de comprendre certaines choses que je vais vous exposer ici. Je vous partage mes conseils, mon itinéraire et mon budget pour 10 jours en Égypte. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions 😉

temple

Informations pratiques

Durée de vol : 4h15 pour un vol direct entre Paris et Le Caire – possibilité de faire des escales comme ce fut mon cas à Istanbul depuis Lyon avec Turkish Airlines.
Décalage horaire : en fonction des changements d’heure en France, il y a une heure de décalage avec Le Caire (+1)
Santé : aucune vaccination obligatoire, mais certaines sont recommandées, notamment en lien avec les zones où vous vous rendrez (hépatites virales A et B). Vérifiez néanmoins les règles en fonction de votre pays de départ ou des pays visités dans les mois précédents le départ.
Entrée / séjour : le visa est obligatoire, il coûte 25$ ou équivalent en euros pour une entrée simple et 60$ pour un visa avec plusieurs entrées. Il peut se prendre sur internet en amont (au moins 7 jours avant votre arrivée), mais je vous conseille de le prendre directement à l’aéroport. C’est simple, rapide, le guichet est ouvert h24 (mais peu visible – en tout cas en arrivant à 2h30 du matin, je ne l’ai pas vu 😉 ). Attention, il faut payer en cash.
Langue : l’arabe standard est la langue officielle, mais l’arabe égyptien est le plus parlé. Vous trouverez néanmoins facilement des gens parlant anglais et même français (enfin, quelques mots, mais ça peut aider).
Monnaie : la livre égyptienne (EGP ou LE) n’a pas été facile à suivre lors de mon voyage. Si 1€= 17 LE à mon arrivée, elle est passée à 20 LE quelques jours après. Ce qui n’est pas évident non plus c’est que les Égyptiens vous parlent sans arrêt en euros ou en dollars, ce qui ne rend pas l’adaptation facile.

Quelle est la meilleure saison pour visiter l’Égypte ?

J’ai envie de vous répondre : cela dépend du pourcentage de sang de lézard qui circule en vous. Il est souvent conseillé de partir en Égypte de mars à mai ou de septembre à novembre. En hiver, les nuits sont très froides et les journées plus courtes. Mais voyager en été… Une fournaise. Certains aiment visiter des lieux avec 50 degrés, mais je ne le conseille pas.

Je suis partie en Égypte du 18 au 27 mars et la météo était vraiment très agréable. Il faisait entre 20 et 28 degrés à l’ombre, ce qui permettait de profiter du soleil sans littéralement suffoquer pour autant. La semaine suivante, ils annonçaient des températures bien plus élevées qui devaient déjà être difficilement supportables (39 degrés à l’ombre).

Attention toutefois au vent. Que cela soit au Caire, dans la vallée du Nil ou à Hurghada me rappelait régulièrement à l’ordre quand je pensais rester en débardeur 😎 Les nuits étaient plus fraîches, mais rien de gênant.

En revanche, la mer Rouge était encore un peu froide à mon goût donc peut être qu’un voyage en septembre/octobre permet de résoudre ce point.

Je n’ai pas forcément de conseil par rapport à la saison touristique, car je pense que, hormis pendant les vacances scolaires, il y a relativement toujours la même proportion de touristes sur les périodes précitées. Quoi qu’il arrive, cela reste gérable !

jardin assouan

Combien de temps rester en Égypte ?

Comme d’habitude, le temps que vous pourrez… On a l’impression que l’Égypte est loin, mais elle n’est finalement qu’à 4h de Paris en avion, enfin, du Caire en tout cas. De fait, certains ne viennent qu’une semaine et découvrent le pays ainsi, notamment par le biais des croisières.

Néanmoins, comme souvent, je pense que 10 jours en Egypte sont vraiment le minimum et je recommanderai au moins cela, si ce n’est plus. Cela dépend de ce que vous attendez de ce voyage, mais on ne peut pas aller du nord au sud en seulement 10 jours. Il faudra faire des choix dans votre itinéraire, mais je vous en reparle dans la suite de l’article.

En revanche, avec 10 jours, vous aurez le temps de voir des endroits magnifiques, de prendre le temps de découvrir certains endroits moins connus, de profiter des rivages du Nil… Et si vous avez 15 jours, c’est encore mieux !

carole bateau
mer bateau coraux

Que prendre dans sa valise ?

Je suis partie avec mon traditionnel sac de montagne de 40 litres, ainsi qu’un sac à dos classique (24 litres). Parmi tout ce que j’ai pris, je vous conseille surtout :

  • Des vêtements adaptés. Chacun se comporte comme il le souhaite, mais je considère, personnellement, que nous devons nous adapter aux coutumes des pays que nous visitons, et cela passe par les vêtements portés. Je vous recommande donc d’éviter le court (sauf sur les côtes de la mer Rouge), le transparent… Bref, vous m’aurez compris. Pour ma part, j’avais pris des pantalons fluides et des robes ou jupes longues (petite exception à Hurghada).
  • Pensez à prendre une étole, notamment les femmes, pour vous couvrir dans certains lieux (et parce qu’il y a souvent du vent !)
  • Même si vous êtes en Afrique, prenez de quoi vous couvrir avec une petite laine, car les soirées peuvent être fraîches (et toujours ce foutu vent) ;
  • Le duo crème solaire (respectueux de l’écosystème aquatique) / l’antimoustique,
  • Des médicaments, notamment si vous êtes sensible au niveau digestion et transit intestinal ;
  • Maillot de bain, masque et tuba si vous comptez observer la faune et la flore aquatique ;
  • Le traditionnel guide du Routard !

💡 Pas besoin d’adaptateur pour les prises électriques.

Attention, vous ne pouvez pas entrer sur le territoire égyptien avec un drone. Vous vous le ferez confisquer à la douane 😎

Et pour internet, j’ai pris une carte SIM chez Vodafone en arrivant à l’aéroport (20 Go pour 17€). C’était extrêmement pratique pour s’orienter, choisir un restaurant, d’autant que les wifi des hôtels sont souvent capricieux. Je vous le conseille vraiment, surtout si vous choisissez l’option chauffeur privé. Ils auront besoin de vous appeler pour vous fixer des rendez-vous (ou vous retrouver dans un souk !).

Comment circuler au sein du pays ?

C’est une étape très importante dans la construction de votre itinéraire, savoir comment vous allez relier vos différents points. Pour se rendre compte, Le Caire est à plus de 5h de route d’Hurghada, 8h de Louxor et 11h d’Assouan. Le réseau des routes, en tout cas celle que j’ai empruntée, est varié : parfois très bien et parfois chaotique, avec énormément de dos d’âne ou de nids de poule. Mais pour autant, la voiture reste une bonne solution pour relier certaines villes (Assouan-Louxor par exemple).

En revanche, je ne vous conseillerais pas forcément de louer votre propre voiture, pour plusieurs raisons :

  • Au Caire, la circulation est infernale et anarchique ;
  • Il y a de nombreux check-points avec des enregistrements à faire en amont (je n’ai pas d’informations très claires sur ce sujet, car j’ai un doute sur le fait qu’on nous dise ça afin de nous faire prendre des chauffeurs privés).

Pour ma part, j’ai pris des chauffeurs privés pour plusieurs trajets suite à un arrangement avec le propriétaire de ma Guesthouse au Caire. J’ai un ressenti très mitigé à ce sujet, car, même si c’était ultra pratique, j’ai compris que la personne se faisait une belle marge. Leur manœuvre ? Vous faire payer par personne et non pas pour le véhicule. De fait, un trajet de 4h vous coûte 50€ par personne, vous pouvez vous dire que ce n’est pas cher… Mais en faisant le calcul pour 3 voyageurs par exemple, on en arrive rapidement à une coquette somme ! C’est une manière de faire très répandue, certainement du fait des dommages du COVID. Il n’empêche que le service était très pratique, ponctuel et bien confortable. Je vous en reparle un peu dans la partie budget.

Je pense qu’il est quand même largement possible de s’organiser pour moins cher (mais certainement moins confortable), notamment au sein des villes avec les taxis et tuk tuk. Uber est disponible dans plusieurs grandes villes, c’est pratique si vous ne voulez pas négocier les tarifs.

Pour les grandes distances, de type Le Caire-Assouan, j’ai pris l’avion, c’était très pratique et peu cher (60€ le billet). Autrement, j’ai croisé plusieurs voyageurs qui étaient plutôt satisfaits des trains ou des bus qui représentent donc une bonne alternative aux chauffeurs privés.

nil bateau
bateau nil

Que manger, que boire ?

Qu’est-ce qu’on mange bien en Égypte, et surtout… Pour un prix très raissonable. C’est vraiment agréable de pouvoir se faire plaisir au restaurant sans débourser des sommes astronomiques. Je prenais souvent une bouteille d’eau et un plat pour moins de 4€. De fait, je mangeais exclusivement au restaurant.

Mais que manger en Égypte pendant 10 jours ? Je vous recommande quelques spécialités :

  • Houmous, Tahina (de la crème de sésame) ou le Babaghanouj (de la purée d’aubergine aux sésames) ;
  • Le Kochari : une spécialité du Caire que j’ai adorée, car elle est bonne, pas chère, et elle tient bien au corps (du riz, des pâtes, des lentilles, des oignons frits, du pois chiche, etc.) ;
  • La soupe aux lentilles ;
  • Les falafels ou taameya (non pas avec des pois chiches, mais des fèves) ;
  • Le Mashi qui sont des légumes farcis de riz
  • Une brochette de Kofta ;
  • Une fiteer (sorte de tarte/quiche) ;
  • L’Om’ali en dessert, une tuerie !

Évidemment, je n’ai pas pu tout tester et je ne suis pas trop café ou thé. Mais laissez-vous conseiller par les Égyptiens, c’est toujours une bonne idée !

marché

La sécurité et la tranquillité en Égypte

La question qui revient le plus depuis que j’ai dit que je partais en Égypte : « tu n’as pas peur pour ta sécurité ? ». L’Égypte souffre d’une réputation largement écornée par des faits divers, l’agitation suite au printemps arabe, le respect des femmes dans ce pays, le terrorisme, etc. Ce que je peux vous rapporter aujourd’hui est qu’il n’y a pas un moment où je me suis sentie en danger pendant ces 10 jours en Égypte.

J’avais bien entendu adapté ma manière de voyager. Certaines zones sont déconseillées aux touristes notamment, et puis j’ai fait le choix de ne pas prendre les transports en commun ou de sortir la nuit dans Le Caire. Mais je tiens à le répéter : je n’ai jamais senti de regards agressifs, suspicieux ou autre. En tant que femme, je ne me suis pas sentie en danger. On sent que les touristes sont importants pour l’économie et, de fait, on est même parfois particulièrement protégés.

Même si ce n’est pas de l’ordre de la sécurité, je témoigne néanmoins d’une réalité : le touriste est très attendu, trop attendu. Il y a une sur sollicitation massive, étouffante, agaçante dans certains lieux type : les pyramides, les souks, près des taxis. Vous êtes sans arrêt accosté pour acheter quelque chose, utiliser un service (taxi et felouque en premier lieu). Clairement, cela en devient insupportable… mais c’est le jeu et on se met aussi aisément à la place de ces personnes.

Dernier point concernant la tranquillité en Égypte : la négociation ! Les Egyptiens tentent toujours surévaluer les prix. Restez polis mais fermes dans vos négociations. C’est quand même quelque chose que je déteste faire. Mais ce qui m’a le plus dérangée, c’est cette impression de se faire arnaquer en permanence, de payer bien plus cher que les autres. Conseils, ne comparez jamais vos tarifs avec quelqu’un 😎

Et puis, dernier conseil : évitez de sortir du cadre parfois bien rassurant de certaines réservations. Je vous en reparlerai dans l’article sur Louxor mais la Guesthouse nous a proposés d’annuler notre réservation sur Booking et nous donner une partie de la différence de prix. Sauf que je n’ai pas accepté et qu’ils ont quand même annulé, s’en est suivi un bras de fer de plusieurs jours à la fois avec le gérant qui voulait que je le soutienne dans son mensonge et à la fois avec Booking qui voulait des preuves de ma résidence là-bas. Ayant payé en liquide, sans facture, j’ai envoyé des photos de mon séjour là-bas…

temple statue
carole
statue

Itinéraire pour visiter l’Égypte

Je vous partage tous mes conseils et astuces pour construire votre itinéraire en Égypte !

Carte de l’Égypte

carte itineraire egypte

Construire son programme pour visiter l’Égypte

L’Égypte est un pays très étendu, je vous évoquais les temps de trajets en voiture entre Le Caire et Assouan par exemple (11h15). De fait, si vous n’avez que 10 jours devant vous, il vous faudra faire des choix. Quels sont les sites que vous voulez vraiment voir ? Quels sont ceux dont vous acceptez de faire l’impasse ? Cela dépend bien sûr de vous…

La seconde question qui revient le plus souvent : croisière ou pas croisière ? Même si c’est un classique d’un voyage en Égypte, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé. Le fait de rester enfermée sur un bateau pendant plusieurs jours, d’être limitée dans son temps de visite, pour un budget souvent pharaonique… mais je comprends ceux qui veulent en faire, c’est mythique.

Dans la construction de votre itinéraire, prenez en compte également les heures d’ensoleillement par jour (le soleil se couche plus tôt qu’en France) et le fait que beaucoup d’endroits ferment à partir de 16h ou 17h (magasins, musées, monuments, etc.).

Ensuite, élément utile pour organiser votre voyage : il est tout à fait possible d’arriver depuis un aéroport et repartir d’un autre. J’ai même envie de vous le recommander, cela évite de longs trajets. Pour ma part, je suis arrivée au Caire et reparties depuis Hurghada et c’était franchement idéal.

Enfin, et chacun fera comme il le veut, mais il est toujours possible de faire un maximum de choses en peu de temps, quitte à en enchaîner à un rythme soutenu. La tentation peut être grande en Égypte et je me suis parfois dit qu’en resserrant un peu les horaires, j’aurais pu en voir plus. Mais pourquoi faire ? Se priver de deux heures sur une terrasse à contempler le coucher de soleil au-dessus du désert ? Faire l’impasse d’une balade au souk ou d’un petit restaurant ? Je vous invite à prendre le temps de profiter de ces moments… Mais libre à chacun d’en faire autrement 😉

égyptien

Mon itinéraire pour 10 jours en Égypte

Comme je vous le disais, j’ai fait un programme assez dense par moment, mais ponctué de quelques moments de relâchement pour profiter. En revanche, il fallait se lever tôt… Très tôt parfois. Heureusement que les fins de journées étaient plus light !

Comment ai-je construit mon itinéraire de 10 jours en Égypte ? J’ai choisi mes incontournables : Le Caire et la vallée du Nil. La journée et demie à Hurghada était plutôt un +, un instant de détente après plus d’une semaine à visiter ce pays merveilleux. Je vous détaille mon programme.

Jour 0 : Départ à 17h50 de Lyon – arrivée à 23h05 à Istanbul

Jour 1 : Le Caire
Départ à 1h30 pour arriver à 2h40 au Caire

Visite du plateau de Gizeh, musée national des civilisations égyptiennes et souk Khan El Khalili de nuit

Jour 2 : Le Caire
Musée du Caire et place El-Tahrir – Visite de la citadelle de Saladin puis mosquée du Sultan Hassan et Mosquée Ibn Tulu. Retour au souk Khan el Khalilli.

Jour 3 : Assouan
Vol à 6h30 depuis Le Caire jusqu’à Assouan (arrivée 7h45)

Découverte de l’île Éléphantine puis balade en felouque au coucher du soleil

sphynx pyramide
carole mosquée
carole désert

Jour 4 : Assouan
Découverte d’Abou Simbel et monastère Saint-Siméon

Jour 5 : Assouan
Jardin botanique sur l’île Kitchener puis balade sur le Nil vers le village nubien de Garb Soheil et Barbar. Visite du temple de Philae

Jour 6
Remontée vers Louxor avec la visite du palais de Kom Ombo et celui d’Edfou

Jour 7 : Louxor
Découverte du temple d’Amon -ou temple de Louxor – puis du temple de Karnak et balade dans le souk

Jour 8 : Louxor
Visite de la nécropole thébaine avec la vallée des rois. Puis découverte du temple d’Hatchepsout, du temple de Médinet Habou et des colosses de Memnon

Jour 9 : Hurghada
Route vers Hurghada avant de se détendre à l’hôtel.

Jour 10 : Hurghada
Excursion à la journée avec Get Your Guide

Jour 11 – Vol à 0h30 – arrivée à 4h30 à Istanbul – départ 8h20 – 10h45 à Lyon

temple palmier

Que faire à Hurghada ?

Je ne ferai pas un article dédié à Hurghada alors je vais développer davantage ici. Nous avons donc passé une partie de la première la journée autour de notre hôtel, le Boutique Hôtel, entre la plage, la piscine et le restaurant. L’hôtel est plutôt sympa, au cœur de la marina, mais tout est assez cher par rapport au reste du pays : le petit déjeuner est à 10 dollars (on a passé notre chemin), le repas au restaurant est cher pour la quantité (on a 20% de discount et la vue est superbe ceci dit).

Et puis franchement, l’ambiance beach avec Damso et Aya Nakamura à fond (mais vraiment à fond) sans oublier le fait qu’on vous demander de laisser votre gourde d’eau à l’entrée pour vous faire consommer… Honnêtement, pas ma tasse de thé encore une fois, mais cela fait un bien fou.

mer rouge plage
carole bateau mer
plage égypte

Mais par contre, si vous devez venir à Hurghada pour une raison : la mer Rouge ! La mer est tout simplement magnifique ! Je n’ai pas eu le temps de faire de la plongée et, au final, peu de snorkeling, car l’eau était froide, mais les nuances de bleus sont incroyables !

La deuxième journée a été consacrée à une excursion pour nager avec les dauphins dans la mer Rouge, faire du snorkeling, et profiter de ce décor de rêve. Mais j’ai été très déçue par cette excursion pour de multiples raisons :

  • Un tour de 8-9 h vendu mais qui dure finalement à peine 5h ;
  • Une ambiance qui se veut cool sur le bateau, mais qui fait vraiment « trop » (trop de bruits, trop de paraîtres ») ;
  • Au final, nous n’avons vu que deux dauphins et les conditions dans lesquels nous étions ne donnaient pas du tout envie de nager avec eux (2 bateaux, plein de plongeurs, deux pauvres animaux) ;
  • Un repas moyen ;
  • Une équipe qui pousse à nager avec le dauphin, à faire du snorkeling, à faire de la banane tractée (car oui, il y a ça aussi), mais pas la plus sympathique au final.

Je pense que tous les tours se valent à Hurghada et peut-être suis-je trop exigeante.

Mais globalement, il n’y a pas grand-chose à faire à Hurghada, si ce n’est profiter de la mer. La plupart des compagnies vous proposeront des activités dans le désert ou de rejoindre Le Caire ou Louxor. Bref, mon temps là-bas m’a suffit, mais peut-être que les environs de Marsa Alam sont plus intéressants pour le snorkeling.

dauphin mer

Itinéraire pour 1 semaine en Égypte

Si vous n’avez qu’une semaine en Égypte, je pense qu’il faut couper la partie vers Hurghada qui est, globalement, la moins intéressante. Je visiterais Le Caire en deux jours puis je prendrais l’avion vers Assouan avant de remonter vers Louxor. En détail, cela donnerait :

Jour 1 : Visite du Caire avec les pyramides, un musée, le souk en fin de journée

Jour 2 : Visite du Caire avec le musée, la vieille ville

Jour 3 : Avion vers Assouan, visite du temple de Philae, balade en felouque sur le Nil

Jour 4 : Visite d’Abou Simbel et découverte de l’île Éléphantine

Jour 5 : Remontée vers Louxor et temple d’Edfou sur la route

Jour 6 : Visite du temple de Louxor puis du temple de Karnak

Jour 7 : Vallée des rois, temple d’Hatchepsout puis retour (via Le Caire certainement)

Il y a plusieurs variantes possibles donc n’hésitez pas à me contacter pour que je réponde à vos questions 😉

Itinéraire pour 2 semaines en Égypte

Quel itinéraire pour 2 semaines en Égypte ? Je garderais mon itinéraire qui était plutôt bien équilibré.

Avec un peu plus de temps, j’ajouterais certainement la partie nord du pays. Alexandrie notamment, me tente particulièrement. Le guide du Routard y conseille deux jours, car la ville regorge de sites à découvrir. J’ai également pu voir des images fantastiques de certaines oasis au nord de l’Égypte, en particulier celle de Siwa.

Il est aussi possible de rajouter un peu plus de temps au bord de l’eau, mais en visant plutôt Safaga ou Marsa Alam comme je l’ai dit plus haut. Bref, vous aurez largement de quoi vous occuper pendant deux semaines en Égypte !

île nil

Budget pour 10 jours en Égypte

On le sait bien, l’argent est le nerf de la guerre. L’Égypte est une destination très accessible financièrement, mais encore faut-il savoir éviter de tomber dans certains pièges. Ce que je ne prétends pas du tout avoir fait haha !

Mon budget pour visiter l’Égypte

Au total, mon budget pour 10 jours en Égypte a été d’environ 1150€. Ce budget ne compte pas les dépenses faites pour les souvenirs/cadeaux. Pour comprendre cette somme, je vous donne le détail :

Budget
ObjetMontant

Transport

675 €

Activités

192 €

Logement

165 €

Nourriture

118 €

La plus grande partie du budget concerne le transport avec environ 675€ qui comprennent les vols, les chauffeurs privés et taxis, les navettes en bateau, les pourboires, etc. Le pourboire est un incontournable en Egypte, même si certains peuvent devenir pressants. Ce qui est perturbant est également le fait que, d’un côté, vous avez des gens adorables qui veulent juste vous aider, et de l’autres des personnes qui vont vous aider dans le seul but de vous demander le bakchich. Cela fait partie du jeu !

Viennent ensuite les activités pour 192€ environ, les logements (que je partageais avec mon amie) pour 165€ et l’alimentation pour 118 euros.

Je trouve que c’est vraiment raisonnable, d’autant que je ne me suis absolument pas privée pendant ce séjour, notamment au niveau de l’alimentation (les restaurants étaient si peu chers…). Je vous indique néanmoins comment réduire votre budget 😉

village égypte

Ce qu’il faut savoir pour gérer son budget en Égypte

Vaste question, je vais essayer d’être la plus claire possible. Pour résumer :

  • Les logements ne sont vraiment pas chers (un peu + à Hurghada, mais c’est très raisonnable) ;
  • La nourriture non plus (exception faite d’Hurghada où ça augmente un peu) ;
  • Les prix des temples sont fixés. On se dit que c’est parfois cher (surtout comparé à d’autres), mais cela reste raisonnable, même si cela constitue, au final, un petit budget. Dans la plupart du temps, le supplément pour appareil photo indiqué sur les panneaux a disparu.

Ce qui grignote la grande partie de votre budget, ce sont les transports, notamment ceux que vous choisirez. On va dire que j’ai fait un choix intermédiaire : je ne voulais pas trop m’embêter, avoir un minimum de confort, mais je pense que j’aurais pu faire pour moins cher.

Plus concrètement : j’avais lu qu’on pouvait souvent passer par nos Guesthouses pour réserver des taxis privés pour la journée ou pour de longs trajets. Je comptais donc faire comme ça, mais je ne m’étais pas posé trop de questions. Et bien sûr, une fois au Caire, nous sommes tombés dans une Guesthouse qui nous a proposé ses services, d’abord pour la visite de la ville en question. Ils nous ont fait un tarif pour 1 journée et demi qui ne nous paraissait pas énorme (environ 40€ par personne), mais cumulé avec mes deux autres amis… Bref, on aurait vraiment pu faire moins cher en prenant juste Uber au Caire.

caire egypte

Après nos deux jours au Caire, quand nous nous apprêtions à partir vers Assouan, cette personne nous a proposé à nouveau ses services. Elle nous a donc trouvé des chauffeurs pour la fin de notre séjour. Les avantages :

  • Plus besoin de se préoccuper de cette partie du voyage ;
  • Un prix qui restait intéressant pour 10 jours : 225€ par personne ;
  • On était en confiance.

Et je ne doute pas du tout du fait que cette personne n’était pas mal intentionnée sauf qu’on s’est quand même rendu compte que les prix restaient relativement élevés. Nous avons notamment réagi à Louxor (journée facturée à 20€ par personne) où, finalement, quasi tout pouvait se faire à pied.

Il y a également eu quelques soucis que je liste, je pourrais revenir en détail si cela intéresse certains :

  • Une difficulté pour se faire entendre concernant le déjeuner : on a pu manger à 16h, car les chauffeurs n’avaient pas en tête qu’on voulait manger… malgré nos demandes ;
  • Être emmenés dans un « magasin d’État » qui est en fait une bonne grosse arnaque à touristes ;
  • Une insistance sur le pourboire ;
  • Un guide assez médiocre ;
nil égypte

Bref, si je vous résume :

  • Au Caire, débrouillez-vous par vous-même en prenant des Uber ;
  • Notre journée à Abou Simbel nous a coûté 60€ par personne, mais j’ai l’impression que cela coûte généralement ça avec des tours opérators ;
  • La journée entre le village nubien et le temple de Philae nous a coûté 25€, mais je pense que vous en aurez pour moins cher à démarcher un bateau puis des taxis ;
  • Le trajet d’Assouan à Louxor nous a coûté 50€ chacun – le train est carrément moins cher (et la route sûrement moins chaotique) et vous pouvez faire un arrêt au temple d’Edfou a priori ;
  • À Louxor, nous avons fait une première journée à pied (+ un taxi) et une deuxième avec notre hôtel (5€ par personne contre 20 avec notre contact)
  • Le trajet de Hurghada durement négocié à 40€ (après limite du harcèlement téléphonique).
temple égypte

Bilan de mon voyage en Égypte

Ce n’est pas évident de résumer en un paragraphe un voyage si intense. Je vais essayer…

Ce que j’ai aimé en Égypte : un pays grandiose, magnifique, fascinant. Tout ce que j’ai vu en Égypte était beau. Une histoire incroyable, de la mythologie qui nous berce depuis l’enfance. J’ai eu un véritable coup de cœur.

Et puis la nourriture bien sûr… Coup de foudre à petit prix.

Ce que j’ai moins aimé en Égypte : clairement, le fait de devoir toujours se méfier des éventuelles arnaques et la sur sollicitation des touristes. On n’est pas en confiance dans le sens où on attend toujours le moment où l’arnaque va se révéler, il faut faire attention à ses arrières. Ne suivez pas quelqu’un dans un temple qui veut vous montrer quelque chose, il va vous demander un pourboire. Vous ne pouvez pas vous balader tranquillement dans un souk sans que tous les vendeurs vous tombent dessus pour essayer de vous vendre quelque chose. Aux Pyramides, la sur sollicitation est parfois angoissante avec des dizaines d’enfants qui vous coursent pour vous réclamer des photos.

Je préfère être honnête, car cela peut dissuader même si cela serait dommage de se priver d’un si beau pays pour si peu…

Pour découvrir Le Caire avec nous

Si vous souhaitez visiter Assouan

Retrouvez mon article sur Louxor

carole tombeau
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.