agapanthes île brehat

Une idée week-end en Bretagne ? Longez les superbes côtes de la Manche, dans les Côtes d’Armor, à la découverte de deux des endroits les plus beaux de Bretagne. On vous dit tout pour visiter l’île de Bréhat et la Côte de granit rose.

Visite de l’île de Bréhat, « l’île aux fleurs »

Sans conteste, mon île préférée en Bretagne. Pour la journée, la demi-journée, un petit séjour, l’île de Bréhat vous fera rêver, entre ses paysages sauvages et ses milliers de fleurs. On vous donne toutes les astuces pour organiser votre visite sur l’île de Bréhat et les incontournables une fois sur place 😉

bréhat abri mer

Comment visiter l’île de Bréhat ?

Pour aller à Bréhat, c’est plutôt simple : direction le port de l’Arcouest à Ploubazlanec. Sur la route, arrêtez-vous dans la belle ville de Paimpol, pleine de charme et de vie.

Il existe plusieurs parkings payants, nous avons choisi le grand parking que vous ne pourrez pas louper en arrivant. Ainsi, la journée vous coûtera 5€ (paiement en borne) ou 8€ les 24h pour les camping-cars. En outre, depuis le parking, vous pouvez accéder à une petite plage qui vous donne une première vue sur les îles de Bréhat car il s’agit en réalité d’un archipel dont Bréhat est l’île principale.

Nous avions pris nos billets en ligne payant 8,80€ l’aller-retour avec des billets ouverts (on ne choisit que le jour). Pour 16€, vous pouvez bénéficier de la navette, ainsi que d’un tour commenté de l’île.

Les navettes « aller » ont lieu toutes les heures en plein été et toutes les demi-heures l’après-midi dans le sens du retour. Vous trouvez les horaires sur le site. Le fonctionnement est très facile, aucune difficulté. Le temps de traversée est de moins de 10 minutes. Attention, le départ depuis Bréhat se fait en fonction des marées, sur un ponton plus ou moins éloigné (à prendre en compte pour le temps de trajet 😎 ).

L’île est interdite aux voitures, les tracteurs, vélos et guibolles seront votre seul moyen de locomotion. Vous avez la possibilité d’embarquer avec vos propres vélos ou de louer sur place. Nous avons préféré marcher et cela se fait très bien ! En effet, il faut compter une bonne heure pour rejoindre le phare du Paon à l’extrémité de l’île Nord depuis Port Clos, d’où vous arriverez sur l’île sud. Pour vous donner un ordre d’idée, entre 14h45 et 18h15 nous avons marché environ 12 kilomètres (on s’est peut-être un peu éloignés du sentier d’origine par moments 😆 ).

carole mer bréhat

Profiter de cette douceur de vivre insulaire ! A pied ou à vélo, il faut explorer, se poser, admirer, sentir, ressentir l’île 😉 Il faut savoir que Bréhat est composée de 2 îles principales, reliées par un pont, mais également de 86 îlots. Quand on dit “visiter Bréhat”, on parle des deux îles qui s’étendent sur 3,5 km du Nord au Sud et 1,5 km d’Est en Ouest. 5 sentiers de randonnée existent sur les deux îles, ce qui laisse du choix pour se balader 😉

Il peut être aussi très sympa de louer des vélos, je l’avais fait une fois. Vous trouverez plusieurs agences de location à proximité du débarcadère. Comptez 15€ la journée pour un VTT et 30€ pour un vélo électrique. Le premier est suffisant car l’île est quasi plate.

Enfin, si vous venez plusieurs jours et que vous êtes chargés, ou que vous ne pouvez pas marcher longuement, il existe un petit train. Retrouvez toutes les informations nécessaires ici et pensez à réserver.

maisons ruelle fleurs bréhat

Que faire lors d’une visite sur l’île Sud de Bréhat ?

Lors que nous avons débarqué, au Sud de l’île, nous avons commencé par marcher directement vers le nord de l’île. Sur la route, on s’est arrêté au centre névralgique de l’île : le Bourg. Par son animation, ses maisons fleuries, ses ruelles exclusivement piétonnes, le charme opère instantanément ! On a aimé sa petite place, son église et les quelques restaurants présents ici. C’est l’étape parfaite pour boire un verre avant de reprendre le bateau 😉

Je ne l’ai pas fait mais il y a également les verreries de Bréhat que vous pouvez visiter. Renseignez-vous sur les horaires qui peuvent être assez contraignants.

Par ailleurs, sur la partie sud de l’île, deux arrêts (minimum) s’imposent ! Direction d’abord la chapelle Saint-Michel qui permet d’avoir une vie magnifique sur toute l’île et ses environs. Poursuivez ensuite vers le Moulin du Birlot, ce mystérieux moulin à marée qui surgit de nulle part. Le cadre est splendide (vous le constaterez par vous-même sur notre vidéo).

Avant de reprendre votre bateau, prenez un bain bien mérité au niveau de la plage du Guerzido 😉 

moulin mer bréhat

Que faire lors d’une visite sur l’Île Nord de Bréhat ?

Nous sommes donc remontés tranquillement, traversant notamment l’étroit passage entre l’île Nord et l’île Sud, le pont ar prat. Sachez qu’il a été édifié par Vauban ! Au fur et à mesure, on quitte les fleurs, les belles et grandes maisons bretonnes pour s’aventurer vers une terre un peu plus sauvage.

Quand on arrive dans le secteur du phare du Paon, la nature nous entoure : les vagues déferlant sur les rochers, les cris des mouettes, le vent… Une impression de bout du monde 😉 Comptez environ 3h aller-retour pour aller du débarcadère au phare. 

Nous avons accéder au phare par la route principale mais, au retour, nous nous sommes perdus (un peu quand même 🙄 ) dans les petits chemins longeant la mer. C’est en quittant les grands chemins qu’on découvre mieux l’île, ses maisons perdues, son sémaphore, ses petites criques.

C’est un peu par hasard que nous sommes arrivés au sémaphore du Rosédo, imposant et charmant.

Nous ne l’avons pas faite mais c’est sur cette partie de l’île qu’il y a la pépinière de Bréhat.

En somme, vous l’aurez compris, on a adoré visiter l’île de Bréhat et on y serait bien resté plus longtemps. Une découverte à ne pas négliger dans les Côtes d’Armor 😉

carole phare mer bréhat

Visiter la Côte de granit rose

Perros-Guirec, Pleumeur-Bodou, Trégastel, Ploumanac’h… Cet arc d’une dizaine de kilomètres fait indéniablement partie des plus beaux paysages de Bretagne. On vous donne quelques idées pour en profiter pleinement quand vous visiterez la Côte de granit rose.

Le sentier des douaniers sur la Côte de granit rose

C’est la balade incontournable du coin ! Faisant partie du GR34, il s’agit d’une randonnée de 2h30 entre la plage de Trestraou à Perros-Guirec jusqu’à l’anse Saint-Guirrec à Ploumanac’h.

Mais au fait, d’où vient ce rose ? Cette roche tient sa couleur unique de la combinaison de trois minéraux : le mica, qui lui donne sa couleur noire, le feldspath qui lui donne sa couleur rose, et le quartz.

Quelle beauté ce site ! En effet, vous marchez entre lande de bruyère et d’ajoncs, autour de rochers en granit rose surplombant une mer turquoise ! Vous passez littéralement 2 heures à vous interroger sur le comment du pourquoi afin de comprendre l’incompréhensible (« mais comment ça tient ? »). En plus, vous cherchez où on peut bien voir le visage d’une sorcière ou le bicorne napoléonien (plus facile 😛 ). Les chaos granitiques sont très impressionnants et font de cette balade un moment vraiment original, limite magique. N’oubliez pas de vous approcher du phare de Mean Ruz également !

Tout le long du sentier, vos 5 sens seront en éveil. C’est vraiment le genre de balade qu’on adore.

 💡 Petit conseil : allez-y très tôt le matin. Nous avons commencé quasi seuls à 9h30 tandis que les sentiers étaient bien plus animés à 11h.

carole mer côte fleurs granit rose

Si tout est beau par là-bas, j’ai eu un énorme coup de ❤️ pour la plage Saint-Guirec et ses gros rochers. Je ne suis peut-être pas objective mais il y a quand même un petit air de Seychelles par là-bas 😉 Le petit bourg de Ploumanac’h est d’ailleurs charmant, à l’instar de Trégastel, un peu plus loin sur le sentier des douaniers.

plage mer rocher côte granit rose

Visiter la Côte de granit rose depuis la mer : l’archipel des sept îles

Une idée d’activité originale le long de la Côte de granit rose : la découverte des 7 îles. En effet, cet archipel, situé en face de Perros-Guirrec, est accessible en bateau pour des excursions dont le temps varie en fonction des marées.

Ainsi, plusieurs formules sont possibles avec Armor Navigation :

  • Excursion d’1h45 (un peu plus pour nous en avril) au sein de l’archipel : 18€ par personne
  • Excursion de 2h30 avec escale à l’île aux moines (qui était fermée suite aux intempéries de cet hiver, aux dernières nouvelles) : 21,5€.

La balade commentée entre les îlots est très agréable et intéressante. Elle vous permet d’observer les oiseaux (macareux moines, fous de Bassan, etc.) mais également, si la chance est de votre côté, les phoques gris, avec toute les explications nécessaires. Une fois le tour terminé, vous vous rapprochez de la Côte de granit rose pour écouter les explications sur ce décor encore une fois incroyable. En outre, vous pourrez même essayer de discerner les figures que forment les masses de granit (j’insiste mais, je ne sais pas où vous voyez une sorcière).

Néanmoins, je pense que la balade doit être encore plus intéressante avec l’escale à l’île aux moines donc renseignez-vous bien avant de partir.

 💡 Dans tous les cas, pensez au coupe-vent !

On vous a fait un petit résumé de nos belles heures passées dans les Côtes d’Armor et on vous a donné au moins de 10 000 raisons de visiter l’île de Bréhat et la Côte de granit rose ! Les 2 peuvent se faire en un week-end mais cela fait quand même un peu court. Rien que la Côte de granit rose mériterait qu’on y reste 2 jours.

Si vous restez davantage dans le département des Côtes d’Armor, n’hésitez pas à pousser jusqu’à la ville de Dinan, qu’on adore !

île oiseaux mer granit rose
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *