couple jerzual dinan

Confinement oblige, nous restons dans nos 100 kilomètres. Et ça tombe bien, on a de vrais trésors dans ce périmètre. La belle Dinan, la superbe Combourg et la discrète Bécherel nous ont ouvert leurs portes.

Dinan, la cité médiévale sur les bords de Rance

Pour ce premier arrêt, on vous emmène dans les Côtes d’Armor, découvrir la ville de Dinan.

J’adore ce département, dont je suis en partie originaire, il faut le dire. Si vous voulez découvrir d’autres endroits des Côtes d’Armor, rendez-vous sur l’article concernant notre week-end entre Bréhat et la Côte de granit rose.

tour rempart

Dinan, la ville haute

La première image qu’on a de la ville, et donc notre premier arrêt, est le superbe château de Dinan. De ce passé médiéval, il ne reste que la Tour de la Duchesse Anne et les remparts qui bordent la ville. Le château est désormais un musée dont on vous recommande la visite si le thème vous intéresse. Autrement, ne loupez pas la balade sur les remparts qui vous donnera une vue magnifique sur la Rance et le viaduc de Dinan.

Depuis le château, le centre-ville de Dinan est très accessible à pied et la balade est particulièrement agréable. L’un des incontournables de la ville est la tour de l’horloge. Il est possible de monter au sommet pour jouir d’une belle vue sur Dinan et les alentours 😉

A partir de cette tour, vous pouvez vous faufiler dans les rues de la vieille ville, admirer les dizaines de maisons à pans de bois. Dinan c’est tout ce qu’on aime : des ruelles pavées, des façades colorées, des maisons typiques, des pignons pointus… Il y a souvent beaucoup de monde mais vous trouverez toujours une petite ruelle isolée, une boutique qui sent bon la Bretagne.

On aime beaucoup la place des Cordeliers ou la place Mercier, la plus connue.

Les ruelles vous conduisent naturellement vers la basilique Saint-Sauveur. J’adore cette basilique car s’y ressent de multiples influences architecturales. Petite information : c’est ici que repose le cœur de Bertrand Du Guesclain, héros de la Guerre de Cent ans 😉

basilique rue dinan

Dinan, la ville basse

Pour rejoindre la ville basse, vous pouvez bien évidemment reprendre votre voiture mais le mieux est de descendre par le Jerzual, la mythique rue escarpée. Cette rue pentue d’environ 500 mètres et avec un dénivelé de 75 mètres relie la ville haute au port. Si vous le cœur vous en dit, il existe le fameux « défi du Jerzual », une course à pied dans cette rue 😉

En tout cas, on ne peut qu’adorer le Jerzual et ses splendides maisons fleuries, boutiques et autres ateliers. Il y a beaucoup de monde mais ne la loupez pas !

dinan andy jerzual

Au niveau de la Rance, vous pouvez louer un bateau pour visiter depuis la rivière mais vous pouvez également tout simplement vous balader le long du petit port de plaisance. J’ai eu un petit coup de cœur pour cette rue et ces maisons en granit, alignées et fleuries.

Et puis quel plaisir de longer la Rance ! On vous conseille de prendre la direction de Léhon 😉

Au fait, vous saviez qu’il y avait également un Dinant en Belgique ? 😉

rance dinan arbres

Pause à Léhon, petite cité de caractère

En effet, située à une bonne vingtaine de minutes du viaduc, la balade au bord de la Rance est des plus agréable. A l’issue, on découvre un charmant village aux maisons fleuries et ruelles pavées. Ne loupez pas le jardin médiéval, à côté de l’abbaye Saint-Magloire.

De même, cherchez le ponton de pierre, ultra photogénique !

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller mais vous pouvez accéder aux ruines d’un château, sur les hauteurs. Cela grimpe un peu mais le panorama est sûrement superbe !

Enfin, sachez qu’un chemin relie Léhon à Dinan, avec une arrivée au niveau du château, en 20 petites minutes (avec une légère montée 😉 ).

carole abbaye léhon dinan

Combourg, berceau du romantisme

Nouvelle journée, nouvelle découverte : la ville de Combourg. Celle-ci est, vous ne le savez pas forcément, étroitement liée à l’écrivain Chateaubriand. En effet, ce dernier y est né et la ville se sert de cet argument pour vous séduire !

Combourg, la vieille ville

A peine arrivés, vous ne pouvez pas le manquer : le château de Combourg. Cette forteresse de granit est la première image qu’on a de la ville, et elle est plutôt agréable ! Malheureusement, Covid oblige, le château était fermé lors de notre passage. Nous aurions voulu nous promener dans son parc qui a l’air plus que prometteur mais il nous faudra revenir !

Il est possible de bénéficier d’une visite guidée, elle doit être passionnante 😉

rue maisons combourg

Nous avons quand même profité d’une balade dans les rues pittoresques de la Combourg. Encore une fois, nous avons été sensibles aux maisons à pans de bois. On est tout de suite dans l’ambiance avec l’office de tourisme qui est installé dans La Maison de la lanterne, charmante. Plus près du château, nous avons aimé le Relais des Princes ou la Cour du Temples, les incontournables de cette cité de caractère. N’hésitez pas à pousser vers l’église Notre-Dame également 😉

combourg tour
église combourg

Le lac tranquille de Combourg

La forteresse, et la vieille ville de Combourg, dominent cet étang qui porte si bien son nom, « le lac tranquille ». Il est particulièrement agréable de s’y balader, d’autant que des panneaux sont installés pour créer une sorte de parcours littéraire. Ces dernières rendent évidemment hommage à Chateaubriand. Bref, pour pique-niquer ou se balader, l’endroit est idéal.

Et petit plus, on a une vue magnifique sur le château !

lac couple combourg

Que faire près de Combourg ? Les 11 écluses d’Hédé-Bazouges

Pour terminer votre journée vers Combourg, rien de mieux qu’une agréable balade qui vous mènera d’écluse en écluse 😎

Si vous êtes passés par Rennes, vous avez déjà croisé la route du canal d’Ille-et-Rance. Ce qui est sympa, à Hédé-Bazouges, est que le canal y franchit 27 mètres de dénivelé grâce à 11 écluses qui se succèdent sur 2 kilomètres. Personnellement, j’ai toujours adoré les écluses, il s’en dégage une ambiance particulière. Alors vous imaginez 11 écluses ? Les écluses, mais également les maisons des éclusiers, toutes colorées, font de ce chemin un pur bonheur ! De plus, cette balade est faite pour toute la famille, à pied comme à vélo.

Pour en savoir plus sur le canal et les écluses, arrêtez-vous à la Maison du Canal 😉

écluses canal combourg

Petit tour à Bécherel

Après l’agitation de Dinan, on vous propose une visite de Bécherel, petite cité de caractère située en Ille-et-Vilaine. La ville est généralement animée, d’autant plus un samedi matin, mais, déconfinement oblige, les boutiques étaient fermées et les touristes absents.

Ce qu’il faut savoir sur Bécherel avant d’y aller : non seulement la ville est pittoresque et charmante, mais il s’agit en plus de la cité du livre ! Pour preuve, pas moins de 13 librairies vous ouvrent leurs portes à Bécherel (enfin, quand le Covid ne sévit pas).

église rue maisons bécherel

La vieille ville de Bécherel

Se balader dans Bécherel est un vrai régal. Les ruelles sont mignonnes, les maisons fleuries, les boutiques charmantes. Evidemment, vous retrouvez les traditionnelles maisons à colombage qu’on adore 😊 Il faut tout simplement déambuler dans les rues, vous trouverez votre bonheur.

Si quelques livres étaient de sortie, il faut absolument venir le 1er dimanche du mois, lorsqu’il y a les marchés aux livres. On reviendra, c’est sûr 😉

carole livres bécherel
rue librairie bécherel

Les jardins de Bécherel

Les jardins sont omniprésents à Bécherel. Vous pourrez par exemple découvrir ceux du presbytère et la magnifique vue qu’ils offrent sur les environs. En effet, Bécherel étant l’un des points les plus hauts du département, le panorama est d’autant plus sympa !

Vous avez également le jardin privé de Moinette (on y laisse une contribution libre). Lors de notre passage, avec le confinement, les herbes étaient hautes, ce qui donnait un aspect plus sauvage aux différents jardins. On a été conquis !

On espère que vous avez apprécié ces jolies balades dans notre région, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience si vous y passez 😉

jardins carole bécherel
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *