drone plage martinique

Étape incontournable d’un voyage en Martinique : le nord sauvage et authentique de cette magnifique île. On vous emmène visiter le nord de la Martinique avec une présentation des spots incontournables !

Si vous organisez un séjour relativement long en Martinique, plus de 10 jours, on vous recommande de visiter le nord de la Martinique. Si vous restez moins, il est quand même préférable d’axer vos visites sur une partie de l’île et je pense que vous préférerez le sud… Mais sachez que la partie nord de l’île est tout autant incroyable.

On vous donne tous nos conseils pour organiser votre séjour en Martinique, mais également d’autres idées d’activité dans le sud de la Martinique 😎

Nous avons débuté notre séjour en Martinique par 3 jours au nord de l’île puis on est revenu passer quelques heures par la suite. C’était assez facile depuis notre logement à la Pointe-du-Bout.

On savait que cette partie était moins touristique, plus sauvage, peut-être plus authentique. Mais c’est une chose de le lire, une autre de se balader dans ces coins. Tout est magnifique là-bas, le relief, la végétation luxuriante, les plages isolées, les villages perdus dans les hauteurs. Nous allons vous lister nos incontournables à faire au nord de la Martinique, mais rien que de se balader en voiture est un petit bonheur… Alors, que faire au nord de la Martinique ? C’est parti !

On vous donne tous nos conseils pour organiser votre séjour en Martinique

Vous voulez savoir quoi faire dans le sud de la Martinique ?

Si vous voulez connaître les plus belles plages de Martinique.

plage martinique

La route de la Trace

On commence à visiter le nord de la Martinique par la célèbre route de la Trace. C’est sans nul doute la route la plus connue de Martinique et une fois dessus, vous comprendrez pourquoi. C’est en la sillonnant qu’on est tombé raide dingues amoureux de cette île et de ses reliefs. Elle est longue de 29 km qui relie Fort-de-France à Le Morne-Rouge.

Vous traversez les pitons du Carbet, un ensemble montagneux qui donne tout le charme à cette route… mais également les sensations. Car il faut être accroché, surtout quand vous êtes passagers 😯 Mais elle vaut vraiment le coup ! Quels sont les incontournables de la route de la Trace ?

drone cascade

Le jardin de Balata

On débute par un incontournable de la Martinique : le jardin de Balata. Nous avons failli le manquer puisque, jusqu’à nos deux derniers jours sur place, il était fermé à cause du COVID. Comment imaginer manquer le jardin de Balata ?

Dès l’entrée, vous tomberez probablement en amour pour cet endroit idyllique ! Il y a certaines des saisons peut-être plus propices à la découverte de certaines variétés de fleurs (mai par exemple), mais ce qu’on a vu a suffi à nous ravir ! Balata est un endroit hors du temps, mais aussi hors de l’espace, une bulle au milieu de la jungle, de la forêt, des montagnes. Je ne vous en dis pas trop, mais les temps forts de cette balade sont les suivants :

  • Une maison familiale typiquement créole ;
  • Un parcours entre fleurs, arbres gigantesques, insectes, bassin japonais, etc. ;
  • Un parcours aérien très original et faisable, même si vous avez le vertige comme moi (interdit aux moins de 8 ans ceci dit) ;
  • Une vue fantastique que vous reconnaîtrez forcément une fois sur place.
carole jardin
fleur
carole accrobranche

Pour les infos pratiques, l’entrée dans ce jardin coûte 14€ par personne. Nous sommes restés pratiquement 1h30 sur place, nous étions subjugués. Pensez à regarder les horaires et on vous conseille de prendre en compte, en fonction de la où vous résidez, le fait que les environs de Fort-de-France sont souvent bouchés aux heures de pointe. Y aller un week-end est pas mal à ce niveau-là, même si ça fait plus de monde sur place.

💡 Pour trouver toutes les informations nécessaires à une visite de Balata.

À proximité, ne loupez pas le sanctuaire du Sacré-Cœur à Balata. L’architecture vous dit quelque chose ? Un autre Sacré-Cœur en Métropole 😉

carole jardin
fleurs
carole jardin

La cascade d’Absalon

Gros ❤️ pour la cascade d’Absalon qui est très facile d’accès. Nous cherchions comment remplacer les cascades Didier que nous ne voulions pas faire. Pour rappel, elles sont interdites d’accès et le trajet peut être dangereux.

Camille, notre guide, nous a conseillé cette petite cascade. Pour vous y rendre, rendez-vous au pont juste avant l’ancienne station thermale d’Absalon. Vous pourrez la voir en contrebas et surtout, descendre la rejoindre en 1 minute. Une petite pépite en pleine nature !

Il y a également plusieurs circuits de randonnée qui partent de ce coin.

carole cascade
plante rivière

La cascade du Saut Gendarme

Une autre jolie découverte, qui a l’avantage d’être facilement accessible : la cascade du Saut Gendarme. Elle est située sur la commune de Fonds-Saint-Denis, dans un décor magnifique encore une fois. Vous vous garez sur le parking au niveau de la route puis vous descendez sur un escalier aménagé, très agréable. Vous avez l’impression de plonger dans les profondeurs de la jungle. Mais très vite, vous entendez la cascade qui est à moins de 5 minutes de marche. Quel spectacle encore une fois !

andy cascade
rivière forêt
couple cascade

La façade nord-ouest : entre Le Carbet, Saint-Pierre et l’anse Couleuvre

Cette façade caribéenne est l’une de nos préférées de l’île, mais dont beaucoup de touristes font l’impasse malheureusement. Assez éloignée des points les plus touristiques de l’île, elle regorge de pépites et autres trésors qu’on vous partage avec nostalgie.

plage mer

La plage du Carbet

Cette plage a une place spéciale dans notre cœur puisque c’est ici que nous avons vécu notre premier lever du soleil… Enfin, notre première drache 😀 Elle est un peu notre Bois Jolan de Guadeloupe en fait.

Nous y avons passé la moitié d’une matinée, subjugués par ce cadre enchanteur : sable fin, mer chaude, palmiers et volcan au loin. Nous l’avons vraiment trouvé très belle. Et puis nous y avons également passé deux soirées. L’avantage est qu’il y a de nombreux bars sur la plage, vous trouverez forcément votre bonheur ! On comprend pourquoi Christophe Colomb aurait débarqué ici en 1502, probablement pour l’happy hour…

plage arc en ciel
palmiers

Visiter Saint-Pierre

Nous avions eu plusieurs échos très différents sur Saint-Pierre. Il n’empêche que, passionnée d’histoire, mais également de tout ce qui a trait au volcanisme, je ne me voyais pas en faire l’impasse. Nous avons donc poursuivi notre première matinée en Martinique en nous baladant à Saint-Pierre. Nos avis sur cette commune sont partagés.

Ce qui est indéniable, c’est qu’il y a une ambiance de bord de mer qu’on apprécie toujours. Il est aussi très intéressant de se plonger dans l’histoire de cette ville martyre depuis l’éruption de 1902 qui détruisit la ville et tua la totalité de sa population à l’exception de 2 personnes. Pour cela, deux possibilités :

  • Le musée volcanique Franck-Perret, que nous n’avons pas fait ;
  • Les vestiges de la tragédie, à savoir les ruines de l’ancien théâtre, mais surtout le cachot de Cyparis qui protégea celui qui resta longtemps l’unique survivant de l’éruption (en fait, ils étaient 2).

J’ai bien aimé être témoin de cette histoire, mais sinon c’est vrai que la ville a une ambiance particulière. Les gens n’étaient pas très aimables par exemple. Alors que nous ne prenions même pas de photos sur le marché qui est réputé, on s’est fait houspiller par exemple… Pas de quoi nous mettre franchement à l’aise. On vous invite à marcher vers le quartier du Fort, et voir notamment l’évolution d’endroits comme la rue Mont-au-Ciel.

village martinique

L’Anse Couleuvre

On poursuit toujours plus vers le nord, direction l’une de nos plages préférées : l’Anse Couleuvre. La météo n’a pas été très cool ce jour-là, c’est la seule fois où il a plu plus d’une heure. Mais nous avons profité un maximum de cette plage de dingue.

Elle a un charme indéniable, avec son sable noir, ses palmiers et son impression du bout du monde. Et ça l’est un peu puisque la route s’arrête ici en fait. Pour rejoindre Grand-Rivière, la commune la plus au nord, il vous faut prendre une route totalement différente, passer par la mer ou faire l’une des plus belles randonnées de l’île, paraît-il (18 km). Pour le côté sauvage, on vous recommande +++ cette plage.

Par contre, se garer peut se révéler compliqué en pleine saison ou sur un week-end.

martinique plage drone
plage drone

La cascade Couleuvre

Une fois garé, en marchant vers la plage, vous pouvez également bifurquer vers la cascade Couleuvre située à 1,6 km. Cela se fait très bien, compter 1h45 pour l’aller-retour. Un peu de montée, mais le cadre est tellement superbe que vous êtes juste en admiration devant la forêt tropicale. Nous n’avons pas assez fait attention, mais il est courant de voir des matoutous falaises, ces mygales martiniquaises. C’est ici qu’il y en aurait le plus…

Bref, arrivez à la cascade la plus haute de Martinique, vous aurez tellement chaud avec l’humidité que vous ne direz pas non à une petite douche naturelle. Et quel bonheur !

Juste avant de l’anse Couleuvre il y a également l’anse Céron devant laquelle nous sommes passés rapidement, mais qui semblait très belle aussi.

cascade eau
nature forêt rivière
andy cascade

La façade nord-est : vers Grand-Rivière

Encore une journée de dingue, sur quelques-unes des plus jolies routes de l’île, celle qui mène à l’extrême nord ! Attention, cela peut représenter pas mal de route sur une journée, mais ça les vaut clairement…

La rhumerie J.M. de Fonds-Préville à Macouba

Un arrêt que j’ai envie de vous présenter comme obligatoire dans le nord de la Martinique : la rhumerie J.M. Tout d’abord parce que, même si vous n’êtes pas amateur, le rhum fait partie de la culture martiniquaise. Il est important de prendre le temps d’en apprendre un peu plus sur ce breuvage.

Ensuite parce que cet endroit est tout simplement magnifique. Vous vous en rendrez compte dès que vous arriverez sur les hauteurs de la rhumerie : le cadre est exceptionnel. En plus, cela fait un arrêt vraiment agréable avant de rejoindre le bout du bout.

Prenez cette petite heure pour faire une visite et une dégustation gratuite. Vous apprécierez vraiment le lieu enchanteur, entre les plantes, les fleurs, les arbres, les oiseaux, les lézards, le bassin. Non vraiment, l’endroit est superbe et vous serez subjugués à tous les coups. En plus, la visite est très intéressante. Rapide, didactique, efficace. Elle fera appel à vos 5 sens. Une super expérience 😎

fleur rouge
rhumerie cuve
plante jardin
rhum
carole rhumerie

Grand-Rivière et sa plage de Sinaï

Ah Grand-Rivière… Y arriver prend du temps (on n’imagine pas avant !). Vous traverserez la forêt, des ponts dignes de Jurassic Park, puis vous déboucherez sur les hauteurs d’un village posé en bord de mer. Une sacrée carte postale !

Puis une fois sur place, vous vous rendez compte que le rythme est différent ici. La vie s’écoule plus lentement, battue par les vents. Les touristes étaient peu nombreux lors de notre visite, on se sentait vraiment à l’autre bout du monde.

Heureusement, il y a de quoi se restaurer, notamment Chez Tante Arlette. Des plats simples, mais pas trop chers et délicieux. Service pas forcément le plus chaleureux, mais ça fait partie du charme de l’endroit.

drone ville mer
village

Après vous être baladés dans ce petit village, au gré des ruelles, vous suivrez assez naturellement le bord de mer jusqu’à arriver sur une plage : la plage de Sinaï. Nous avions adoré l’anse Couleuvre la veille, mais ici, la surprise fut encore plus grande. Au pied des falaises, quelques palmiers, du sable noir, des rouleaux : le bonheur. Et nous étions quasi seuls sur cette plage digne de l’île de King Kong. C’est le meilleur moyen de rentabiliser la route jusqu’ici : profiter longuement de cette plage.

plage mer martinique

La presqu’île de la Caravelle

Changement de décor, direction la façade est de la Martinique et la presqu’île de la Caravelle. Si vous êtes tentés de ne pas l’ajouter dans votre programme, lisez-nous bien. Cela serait une erreur tant cet endroit est spécial ! Récit d’une magnifique journée.

Randonner à la presqu’île de la Caravelle

Arrivés au-delà de Tartane, à proximité du château Dubuc, vous aurez le choix entre 2 randonnées :

  • La randonnée courte, de 1h30, idéale avec des enfants en bas âge : le petit sentier permet de découvrir une partie de la mangrove et la baie du Trésor. Il est possible également de pousser vers la pointe Caracoli.
  • Le grand tour de 4 ou 5h qui commence par une montée vers le phare (vue de dingue sur toute la presqu’île !), qui longe la côte fouettée par le vent avant de rejoindre la pointe Caracoli et la baie du Trésor. Nous avons un peu triché et rejoint directement la baie après avoir marché 3h déjà. Globalement ça se fait bien, une petite montée au début et à la fin, mais rien d’infaisable. Prévoir de l’eau quand même (bien qu’on soit souvent abrités par les arbres) et de quoi manger. Il n’y a rien sur place.

Nous n’avons pas visité le château Dubuc qui était fermé lors de notre venue.

vue mer
vue mer

La baie du Trésor

Petit aparté sur la baie du Trésor qui est magnifique…

Des petites plages vous permettent d’étendre vos serviettes et de profiter de ce cadre inédit, entre mangrove et étendue de la lagune avec un camaïeu de bleu et de vert. La baignade est la bienvenue après la randonnée. Comptez une trentaine de minutes pour rejoindre le parking ensuite.

baie caravelle martinique
mangrove mer
arbre mer

L’Anse l’Étang

Pour nous remettre de tous nos efforts, nous sommes allés prendre un verre dans un endroit qui nous avait été chaudement recommandé par Camille. Le Cocoa Beach Café est l’endroit parfait pour boire un verre ou manger les pieds dans le sable. Il y a beaucoup de monde par contre donc prenez un peu votre mal en patience.

Et puis vous ne pourrez louper l’incontournable Anse l’Étang qui est encore un beau spécimen de plage pleine de charme. La carte postale, avec ses palmiers, son sable fin (et clair, contrairement aux deux précédentes du nord de l’île !) et ses rouleaux en fait le spot parfait pour un après-midi post-rando !

palmier ciel
palmier mer sable
palmier plage mer
plage palmiers

Vers le Robert et les fonds blancs

On termine notre découverte du nord de la Martinique par une journée passée vers le Robert, direction les fonds blancs.

Excursion d’une journée à partir du Robert : notre avis

Nous avions repéré plusieurs excursions pour découvrir cette partie de la Martinique et avions choisi de partir à la journée avec la compagnie L’Aigle Royal. L’objectif était de découvrir les célèbres remontées de sable en plein milieu de l’eau, mais également les îlets aux alentours. Globalement, nous ne considérons pas cette journée comme un incontournable d’un séjour en Martinique. On vous explique pourquoi. Rendez-vous à 9h sur le ponton du Robert (attention, sur le site figurent 2 adresses différentes).

La journée a commencé avec Nathou, qui est une guide vraiment top et très intéressante. Elle nous a amenés découvrir une ferme aquacole dans la baie du Robert. Intéressant, mais sans plus. Ensuite, nous avons fait un micro arrêt au niveau de la mangrove. Pour avoir fait une excursion similaire en Guadeloupe, mais également au Mexique, celle-ci était nettement moins intéressante.

iguane arbre

Ensuite c’était découverte de l’îlet Chancel, dont on vous parle plus bas, puis apéro dans la « baignoire trapèze ». En effet, l’excursion proposée par L’Aigle Royal ne contenait pas le spot le plus connu de ce coin : la Baignoire de Joséphine. Les commentaires sur cet endroit me le présentaient comme surfait et pas si intéressant. En changeant de « baignoire », je pensais avoir quelque chose de plus authentique. Le souci a été que la météo s’est gâtée à ce moment-là et que Nathou nous a servi un apéro tant bien que mal dans une mer un peu agitée (nous avions de l’eau jusqu’à la taille environ). Ce n’était pas le moment le plus agréable de la journée, mais ça aurait pu être différent.

Ensuite, nous sommes arrivés sur l’îlet Madame pour déjeuner (simple, mais bon) et y rester toute l’après-midi. Nous aurions aimé qu’on nous propose une autre activité, car cela fait un peu cher 62€ la journée pour ce contenu. En effet, la demi-journée qui va jusqu’au repas coûte 40€. Ainsi, le simple fait de déjeuner + goûter et de rester sur l’îlet Madame revient à 22€.

L’entreprise a été créée par deux frères, Hervé et Henri. D’après les commentaires, Hervé est vraiment top, génial. Il crée une ambiance inoubliable d’après les retours que nous avons eus. Henri, qui a été avec nous au moment du repas et pour nous ramener sur le continent vers 16h, est très différent. Gentil, mais peu bavard, il ne crée pas le lien. Il faisait le travail, c’est tout.

Bref, on veut bien croire que l’expérience est tout autre avec une météo différente et Henri, mais, en l’état, on ne vous recommande pas cette excursion. Après, il faut aussi dire qu’on en a fait déjà plusieurs en voyage donc on devient exigeants. Commencez peut-être votre séjour par cette excursion, et vous dire que vous payez pour l’ambiance.

îlet mer

Ilet Chancel

Un premier arrêt s’est fait sur l’îlet Chancel qui est globalement intéressant, surtout avec les explications de Nathou. Il s’agit du plus grand îlet de Martinique, mais nous explorons qu’une infime partie. Il s’agit d’un espace protégé.

Intéressant pour les iguanes (iguana délicatissima) qui se font discrets, mais c’est toujours intéressant d’en apprendre plus sur cette espèce en danger d’extinction. Il y en avait quand même moins qu’à Petite-Terre en Guadeloupe ou qu’au Yucatan.

L’îlet Chancel est aussi un site archéologique puisque vous pourrez y voir des vestiges d’une ancienne activité sucrière (four à poterie, four à chaux, cachot, cabanes). Enfin, nous avons apprécié la petite promenade pour l’incroyable nature qui nous entoure, et notamment les figuiers maudits (Grand-Mère Feuillage ❤️)

iguane arbre

Îlet Madame

On a poursuivi la journée à l’Îlet Madame qui porte ce nom parce que l’épouse du Gouverneur de Martinique avait l’habitude d’y venir (XVIIe siècle). Le bateau est amarré au ponton puis vous pouvez vous installer au niveau des tables mises en place pour les nombreuses excursions qui proposent des repas créoles. L’île n’est pas très grande et le principal intérêt est de se poser sur la très jolie plage et profiter de ce superbe cadre.

Ce qui est étonnant sur notre expérience est que nous avons eu l’impression d’en vivre deux :

  • Une première partie d’après-midi où on se sentait comme dans Koh Lanta : nous étions quasi seuls sur l’îlet, il n’y avait pas de bruit.
  • Et puis, tout à coup, un bateau, du Claude François = le Club Med. Alors ça met de l’ambiance, c’est sympa, mais quand des dizaines de personnes viennent sur la plage qui n’est pas si grande, la carte postale disparaît.

Pour le coup, ce coin n’est pas celui qu’on retient le plus de Martinique, mais on doit admettre que ça peut avoir son charme.

drône mer îlet

Vous l’aurez compris, à la question « que faire au nord de la Martinique » ? Les réponses sont multiples. De fait, on vous conseille de prendre le temps de découvrir cette partie de l’île magique. 2 jours dans l’extrême nord permettent de voir une bonne partie des incontournables, même si vous ne pourrez pas tout faire. Le mieux est de rester 3 jours, surtout si vous grimpez la montagne Pelée. Ajoutez également 2 jours pour la façade atlantique avec la presqu’île de la Caravelle et la journée aux fonds blancs si elle vous intéresse. Vous aurez un bel aperçu de toute la diversité qu’a à offrir le nord de la Martinique !

Impossible de ne pas penser à Basse-Terre en Guadeloupe quand on part visiter le nord de la Martinique. Entre forêt, volcan et cascades ❤️

Et pour continuer vers le sud de la Martinique

Si vous vous demandez « Martinique ou Guadeloupe » ?