valparaiso

Valparaiso… Une ville qui fait rêver mais qui cache pourtant de terribles contrastes. Il n’empêche qu’il s’agit sans aucun doute de la ville la plus magique du Chili que je vous propose de visiter ensemble. Que faire à Valparaiso et ses environs ? Je vous raconte.

Si vous vous renseignez sur le Chili, vous ne pouvez pas ne pas connaître Valparaiso, et encore moins en faire l’impasse lors de votre voyage. Pour vous résumer : Valparaiso est la plus belle ville du pays, celle qui m’a vue évoluer pendant près d’un an en 2012/2013. C’est particulièrement compliqué de raconter Valpo en un seul article, la ville mériterait tellement plus ❤️

Je vous présente néanmoins les incontournables à visiter à Valparaiso mais également dans la région, la Quinta Region (la cinquième région) : Santiago et quelques-uns des plus beaux sites le long du Pacifique. Je vous partage également ma jolie expérience dans la région de la Serena : el Valle del Elqui. Alors, que faire au centre du Chili ? C’est parti !

Je vous raconte le nord du Chili, cela vous tente ? 😉

Autrement, vous pouvez découvrir certains endroits de Concepcion à Valdivia !

ascenseur mer

Tout savoir pour visiter Valparaiso

Vous l’aurez compris, Valpo a une place particulière dans ma vie, dans mon cœur. Je vous la raconte, du mieux que je puisse.

Pourquoi visiter Valparaiso ?

Parce que c’est la plus belle ville du Chili, pardi ! Je crois vous l’avoir déjà dit… Si vous ne vous la représentez pas, imaginez une ville construite sur près de 40 collines, au bord de l’immensité du Pacifique. Maintenant, attendez que la nuit tombe et que des milliers de lumières éclairent cette incroyable baie… C’est Valparaiso.

L’amphithéâtre formé par les collines et ses habitations colorées est, pour moi, l’une des plus belles images urbaines. Valparaiso est photogénique : ses collines, appelées « cerros », son port, ses funiculaires, ses graffs.

Bien sûr, quand vous visiterez Valparaiso, vous réalisez bien vite que derrière ces couleurs se trouve une autre réalité. Une ville qui a connu un véritable âge d’or mais qui est désormais sur le déclin, fragilisée au début du XXième siècle par l’ouverture du canal de Panama qui rendit Valparaiso moins nécessaire pour le commerce mondial. La situation économique du Chili, l’un des pays les plus inégalitaires au monde, est évidente à Valparaiso : d’une colline à l’autre, on change d’ambiance. La belle demeure de Pablo Neruda tranche avec les maisons dont les tôles colorées s’effondrent, la jeunesse privilégiée fait la fête dans les bars et les discothèques à côté de celle qui proteste contre une éducation dégradée et hors de prix. Une ville de contrastes.

Au-delà de tout l’intérêt qu’a Valparaiso, elle a l’énorme avantage d’être extrêmement bien située : à 115 km de Santiago, où vous atterrirez probablement. Au centre du pays, elle fait l’étape parfaite pour 2/3 jours minimum avant de rejoindre les régions plus au nord ou au sud du Chili.

rue clocher valparaiso

Comment se déplacer à Valparaiso ?

Le mieux, si vous arrivez de Santiago, est de prendre un bus qui, en 1h30 vous amènera au cœur de Valparaiso, au terminal de bus Rodovario. Bien évidemment, vous pouvez arriver ou repartir directement de ce terminal pour la plupart des grandes villes du Chili. Pendant toute mon année, j’ai exclusivement voyagé avec ce système de bus, très confortable et économique.

Une fois à Valparaiso, vous avez plusieurs manières de visiter la ville. Le terminal étant un peu excentré, je vous recommande de tester les bus locaux, les micros. Toute une aventure, surtout si vous arrivez pour la première fois avec vos valises. Accrochez-vous bien 😀 Ils desservent la ville basse mais également les collines, il faut juste prendre le bon bus… Facile hein ? Ne vous inquiétez pas, je me suis régulièrement trompée de bus ou d’arrêt puisque ces derniers n’étaient pas spécialement signalés. Vous pouvez compter sur les conducteurs ou les passagers pour vous aider.

Testez également l’énigmatique trolley Bus, tout droit sorti des années 50, ou le métro qui peut vous amener de Valparaiso à Viña del Mar. De même, vous pouvez prendre un taxi jaune si cela vous rassure pour la première fois ! Dans tous les cas, je ne vous conseille pas de circuler dans Valpo en voiture.

Enfin, pour passer de la ville basse à la ville haute, rien de mieux que de prendre les célèbres ascensores de Valparaiso : Polenco, Artilleria, Concepcion et j’en passe. Et puis surtout, marchez… Prenez le temps de vous balader. En plus, vous aurez des mollets d’enfer à la fin de votre séjour 😉

micro ascenseur valparaiso

Mes conseils pour visiter Valparaiso

Si vous le pouvez, consacrez au moins 2 journées entières à visiter Valparaiso. Et je ne vous parle même pas des environs que je détaille dans la suite de l’article 😉

Je ne veux pas vraiment vous conseiller d’hostal en particulier pour dormir à Valparaiso. En effet, j’étais en coloc et puis ceux que je connaissais n’existent plus forcément. Je peux par contre vous recommander quelques incontournables pour manger à Valparaiso :

  • Pour une nourriture bien chargée en… tout, je vous conseille El Pimenton (testez la chorillana, plat traditionnel chilien…) ;
  • Prenez un compléto tout sauf light à la sortie d’une boîte de nuit ;
  • Une pizza au Malandrino ;
  • Une empanada dans la rue ;
  • Un chocolat chaud au manjar (ou dulce de leche) au Color Café ;
couleur maison valparaiso

Et pour sortir le soir/la nuit ? Les nuits à Valpo sont réputées, laissez-vous tenter par l’un des nombreux endroits où faire la fête à Valparaiso. Dans tous les cas, il vous faudra tester le célébrissime pisco !

  • le bar la Playa : prenez un Terremoto, vous m’en direz des nouvelles ! Et si ça vous va, commandez ensuite la Replica 😉
  • ou un verre à El Gato en la Ventana ;
  • une danse au Mascara ;
  • ou carrément la nuit au Proa ;
  • El Huevo, la Playa, etc.

Qui dit « soirées endiablées », dit malheureusement risque d’enquiquinement à Valpo. Valparaiso est-elle une ville dangereuse ? Non, même si la ville a mauvaise réputation sur ce point, surtout concernant les vols à l’arraché. J’en ai été victime lorsque je rentrais seule en pleine nuit 😐 Je n’avais pas été assez prudente donc assurez vraiment le minimum : ne pas laisser apparaître des objets de valeur, pas même un sac à main, surtout si vous rentrez seul.

allende dessin
escaliers piano valparaiso
escaliers valparaiso

Que faire à Valparaiso ?

Après près d’un an à vivre à Valparaiso, je suis en mesure de vous donner les essentiels à visiter pour votre passage. Bien sûr, en fonction du temps que vous aurez sur place, vous pourrez voir plus ou moins de choses. Je vous présente les étapes incontournables d’un voyage à Valparaiso 😉

Les cerros Concepcion et Alegre

Vous ne pourrez certainement pas faire l’impasse des cerros Alegre et Concepcion. Et en même temps, pourquoi s’en priver ? Il s’agit incontestablement des quartiers les plus touristiques de Valparaiso, c’est aussi là que j’ai vécu pendant 1 an. Vous décrire la beauté de ces cerros est inutile, vous la constaterez par vous-même. Les murs et les façades témoignent, d’une époque, d’une histoire, de générations, de revendications.

Bien sûr, ce qui relève du beau dépend de chacun. Ces cerros, comme la ville dans son ensemble, c’est aussi des fils électriques partout, des poubelles qui débordent, des chaussées déformées, des trous dans le bitume, une évacuation des eaux de pluie qui laisse à désirer. Si vous cherchez une ville clean et moderne : passez votre tour 😉

Autrement, je vous propose un tour dans ces quartiers que j’adore ! Depuis la ville basse, rejoignez le cerro Concepcion depuis la calle Urriola ❤️ avant de grimper les escaliers qui mènent au pasaje Fischer ❤️❤️ Avant de rejoindre Papudo, rejoignez l’ascensor Concepcion qui offre un beau panorama sur Valparaiso. Poursuivez ensuite vers Papudo avant de rejoindre le Paseo Gervasoni pour en prendre encore une fois plein la vue. C’est d’ailleurs ici que j’ai fêté le passage à 2013. Le feu d’artifice dans la baie de Valparaiso était grandiose, il est extrêmement réputé en Amérique latine.

A proximité, vous avez également le Paseo Atkinson, qui domine la place Anibal Pinto. Vous avez peut-être également déjà vu la célèbre photo de Valpo avec son église verte dont le clocher se repère de loin ? Il s’agit de l’église Santa Cruz, très jolie, de même que l’escalier-piano à côté !

Continuez ensuite dans le dédale de rues jusqu’à rejoindre Templeman, la jolie rue qui vous fera rejoindre le cerro Alegre afin de dénicher de beaux graffs. Vous l’aurez compris, il faut impérativement vous balader dans les cerros Concepcion et Alegre !

graff cerros dessins valparaiso

Le cerro Artilleria

On rejoint le cerro Artilleria en passant par le port. Il s’agit du quartier le plus ancien de Valparaiso. Je reparlerai de certains endroits quand j’évoquerai la ville basse mais ne loupez pas la place Echaurren, et la plus vieille église de la ville.

Mais le point de vue incontournable est bien le mirador Artilleria, accessible grâce au magnifique ascenseur Artilleria. Il vous mène au paseo 21 de Mayo, l’un de mes points de vue préférés de la ville ! C’est dans ce quartier que se trouve également el Museo Maritimo Nacional que je n’ai pas visité.

Derrière le cerro Artilleria se trouve le célèbre quartier Playa Ancha, connu notamment pour son université.

mer port ascenseur valparaiso

Le cerro Bellavista

Je connais moins le cerro Bellavista, si ce n’est pour les deux incontournables qui s’y trouvent.

Tout d’abord, le fameux « Museo a ciel abierto », le musée à ciel ouvert, un parcours qui date de 1992. Il s’agit d’une vingtaine 20 fresques d’artistes chiliens. C’est très sympa de s’y balader, même si, honnêtement, je trouve que c’est toute la ville qui est un musée à ciel ouvert ! D’autant que beaucoup d’œuvres ont été vandalisées ou abimées par les intempéries.

N’hésitez pas à faire des tours organisés sur la thématique du street art. Ils sont indispensables si vous voulez percer quelques-un des mystères de la ville en peu de temps. Petite précision : ces derniers sont indiqués comme étant « free » mais ils ne sont pas vraiment gratuits, la donation est libre (et conseillée) 😉

carole musée valparaiso

Il y a également la Sebastiana, la maison du célèbre poète Pablo Neruda. Enfin, l’une de ses résidences, je vous parle d’une autre dans la suite de l’article. Visite culturelle incontournable à Valparaiso, vous aimerez : en apprendre plus sur le poète, la décoration sur le thème de la mer et des voyages et la vue imprenable sur le Pacifique 😉

Je ne vous parle pas de tous mais il existe bien évidemment d’autres cerros à Valparaiso. Une fois, j’ai pris un mauvais bus et j’ai continué jusqu’au bout de la ligne (autant être perdue totalement quoi). Je ne sais pas exactement où j’étais mais c’était encore un monde différent 😉 Il y a également le cerro Polanco ou le cerro Carcel avec le Valparaiso Cultural Park (on l’appelait l’ex carcel en 2012 puisqu’il s’agit d’une ancienne prison), idéal pour un après-midi lecture !

Des idées de lecture pour mieux comprendre le Chili ? Isabel Allende et La maison aux esprits ou Eva Luna – Luis Sepulveda et La folie de Pinochet – Quelques poèmes de Neruda.

sebastiana maison
pablo neruda statut

La ville basse

La ville basse est moins touristique mais vous y passerez, plusieurs fois, notamment pour rejoindre les cerros. On peut ne pas être séduit par son architecture assez froide mais c’est ici que l’animation de Valparaiso est présente, les manifestations, les boîtes et les bars, les universités.

Je vous donne quelques incontournables de la ville basse :

  • La place Sotomayor, juste avant de rejoindre le port. Vous y retrouvez tous les bâtiments officiels (palais de justice, académie navale). J’allais également à l’université juste à côté ! Faites attention à la tombée de la nuit, ce quartier n’est pas forcément bien réputé (surtout vers la place Echaurren).
  • El Muelle Prat, un petit port duquel on peut partir pour visiter la baie en bateau. Je n’ai pas pris le temps de le faire mais ça peut être sympa !
  • Vous allez forcément les emprunter mais j’adore les calle Cochrane, Esmeralda ou Cumming. Et que dire de la place Anibal Pinto ? Ne me demandez pas pourquoi, que de souvenirs !

Un autre quartier plutôt sympa à découvrir si vous voulez voir comment vivent les Chiliens, celui près de la place Victoria. C’est souvent le point de départ ou d’arrivée des impressionnantes manifestations ou le lieu où sont organisés des concerts extérieurs.

A proximité, je vous recommande l’expérience d’aller regarder un film au Teatro Condell, une salle de cinéma, dans son jus. Elle est parfaite pour voir un film d’auteur chilien, un blockbuster américain ou un film d’art martial indonésien (parce qu’on a suivi son pote avec des plans foireux). Pour la petite histoire, ce cinéma était auparavant spécialisé dans la diffusion de films… pornographiques 😉

valparaiso port place

Et le grand bâtiment avec une architecture vraiment originale que vous voyez au loin ? Il s’agit du Congreso Nacional. A ses pieds, la place O’Higgins, assez sympa pour ses marchés aux puces ou marchés aux antiquités. Au-delà de ce point, il y a une partie plus moderne de la ville que je connais peu, mis à part le Mall Paseo Ross, le centre commercial.

Par ailleurs, une avenue sépare la ville basse de la mer : Errazuriz. N’hésitez pas à la franchir pour longer le Pacifique en direction du nord. Plusieurs points d’intérêt :

  • Le Muelle Baron, qui offre une jolie perspective sur Valpo ;
  • Les lions de mer à proximité du Muelle Baron qui se reposent sous vos yeux ;
  • La playa de los placeres, pratique pour piquer une tête sans s’éloigner de la ville ;
  • Monter dans « le train le plus lent du monde » pour faire une pause dans un décor original et remonter le temps.
mer éléphants de mer train

Que faire dans les environs de Valparaiso ?

Ayant habité quasi 1 an à Valparaiso, j’ai eu le temps de partir faire quelques excursions aux environs, notamment en micro. L’avantage est qu’il y a énormément de choses à voir autour de Valparaiso. Alors, que faire dans les environs de Valparaiso ? Je vous raconte !

Carte des environs de Valparaiso

chili carte

Viña del Mar

Je vous avoue que je n’ai pas aimé Viña del Mar. Je vous en parle mais je ne m’y suis rendue que rarement, et surtout pour aller au cinéma en fait. Viña est l’opposé de Valpo : une ville très occidentalisée. C’est d’ailleurs ici qu’il faut aller si vous voulez manger un Macdo, il n’y en a pas à Valparaiso.

Ce que j’appréciais le plus à Viña, c’était la route pour y aller 😀 En micro, on longe le Pacifique, on passe à proximité du petit château de Wulf avant d’arriver au niveau de l’horloge fleurie (comme à Genève).

Autrement, que faire à Viña del Mar ? Le musée archéologique de Francisco Fonk, une baignade sur une plage bondée (la plage de Reñaca), le jardin botanique, un tour au Mall ou au casino. Mais si vous voulez de l’authentique, passez votre tour.

Les dunes de Concon

L’un des premiers endroits que j’ai découverts et adorés à proximité de Valparaiso : les dunes de Concon. Il est possible de s’y rendre en micro. Imaginez : de gigantesques dunes, bordant le Pacifique. On peut d’ailleurs les apercevoir depuis Valparaiso.

Ce qui est drôle c’est qu’elles sont quand même sorties de nulle part. Vous avez ces majestueuses dunes, l’océan et puis des buildings gigantesques. Un cadre hors du commun ! Un désert au milieu de la ville, vous allez adorer ❤️

dunes carole sable

Horcon

Toujours plus au nord de Valparaiso, on continue de suivre le Pacifique direction Horcon, et plus spécifiquement la caleta Horcon. Le programme est simple : profiter de la mer dans ce charmant village de pêcheur. J’y ai passé une après-midi, en décembre 2012, lorsque je n’ai pas pu prendre mon bus pour rejoindre l’Argentine (passeport oublié, quelle idiote ! 😆 ).

Horcon, avec ces petits bateaux, ces pélicans et le doux son des vagues est un très bel endroit où passer quelques heures. J’y étais allée en micro.

horcon pélican

Zapallar

On poursuit toujours plus au nord avec la jolie Zapallar. C’est ici que je me suis baignée pour la première fois dans le Pacifique, alors forcément, j’en garde un souvenir ému ! D’autant que c’était le jour supposé de la fin du monde, le 21 décembre 2012 😎  J’y étais allée en voiture et je n’avais que profité de la plage, ce qui est déjà pas mal. Un joli coin pour passer une journée à faire bronzette.

zapallar palmier mer

Lago Peñuelas

Située au sud-est de Valparaiso, la réserve nationale Lago Peñuelas est un lieu idéal pour se ressourcer en pleine nature. Je suis partie y camper une nuit, lors d’un petit séjour au sud de Valparaiso. J’avais découvert à cette occasion Carthagène et Algarrobo, dont je vous reparle plus bas.

Il y a de nombreuses randonnées possibles, à pied ou en vélo, au sein de la réserve. Le parc est idéal pour une sortie à la journée, depuis Valparaiso, où un week-end camping comme je l’ai fait.

Pour une randonnée plus sportive, je vous conseille également d’aller au parc national La Campana. Je n’ai pas réussi à finir l’ascension du cerro la Campana à 1880 mètres d’altitude mais la randonnée était superbe. Sachez que Charles Darwin avait réussi, lui 😉

lac parc animaux

Las Docas

Je suis également partie à la journée découvrir las Docas, une des plus jolies plages des environs. Elle est située au sud de Valparaiso et se rejoint très bien en micro. Il faut ensuite faire une petite marche, des plus agréable, avant d’arriver sur les hauteurs de Las Docas. Cette plage a clairement des airs de Bretagne 😉

Pensez à prendre votre pique-nique, dans mon souvenir il n’y avait pas grand-chose pour manger dans les environs. J’y suis allée à la journée mais il est certainement possible de camper dans les environs. Beaucoup de choses sont possibles au Chili 😉

plage mer
piscine

Algarrobo

Ah Algarrobo, un des noms que je connaissais avant d’aller au Chili… Mais pourquoi une telle célébrité ? Il s’agit d’une station balnéaire, certes, mais qui a la particularité d’abriter… La plus grande piscine au monde ! En écrivant cet article, je me rends compte qu’ils disent sur Wikipédia qu’il s’agit de “l’une des plus grandes piscines au monde“. J’avais pourtant dit que c’était LA plus grande, pour convaincre mes compagnons de voyage de nous y arrêter 🙄

En tout cas, nous avions réussi à rentrer dans l’enceinte, même si nous n’avions pas vraiment le droit, et même à toucher l’eau !

Bref, n’allez pas à Algarrobo juste pour la piscine mais si vous passez, allez la voir, elle est impressionnante !

Carthagène

Lors de mon petit voyage/camping dans la région de Valparaiso, en décembre 2012, j’ai passé un peu de temps dans la ville de Carthagène. C’est un joli bord de mer mais je n’ai pas spécialement accroché. Un sympathique arrêt pour un road trip le long de la côte Pacifique !

mer plage

Isla Negra

Je vous parlais plus haut de la Sebastiana, la maison de Pablo Neruda à Valparaiso. Mais Monsieur le poète avait une seconde demeure, encore plus belle, à Isla Negra, au sud de Valpo ! Je vous conseille la visite de cet endroit, très accessible en bus.

Tout d’abord, le cadre est extraordinaire, en bord de mer. Idéal pour se poser sur le sable après votre visite. A l’instar de la Sebastiana, vous plongez dans l’univers riche et fascinant de Neruda. N’hésitez pas à prendre les audioguides pour ne rien louper des anecdotes passionnantes 😉

isla negra mer maison

Que faire d’autre dans le centre du Chili ?

Même si Valparaiso brille, il y a d’autres endroits incontournables à découvrir dans le centre du Chili. Je vous en propose deux 😉

Visiter Santiago

C’est un peu mon regret de l’année passée au Chili, je n’ai pas assez profité de Santiago. Et pourtant, la capitale du Chili est à moins de 2h de Valparaiso. J’étais bien trop obnubilée par mon port d’attache à vrai dire… 😉

Je ne suis donc allée qu’une journée à Santiago, ce fut bien trop rapide ! Mais il faut aussi dire que la ville ne jouit pas d’une excellente réputation. Si certains quartiers sont réputés agréables, Santiago est dite bruyante, sale, étouffante, encombrée. Je ne donnerai pas mon avis puisque, comme je vous l’ai dit, je ne suis pas restée assez longtemps pour en juger par moi-même. Il faut quand même avouer que la ville a un certain cachet, située aux pieds de la Cordillère avec ses neiges éternelles. Je vous donne donc quelques idées parmi tout ce qu’il y a à faire à Santiago du Chili !

Je vous invite tout d’abord à visiter le centre historique de Santiago. Commencez votre itinéraire à la Plaza de Armas autour de laquelle se dressent cathédrale, Palacio de la Real Audencia abritant le musée de l’Histoire nationale, ou encore la Municipalidad. Cette place est animée, joyeuse et tellement agréable avec l’écrin de verdure qu’elle offre en pleine ville.

Dans le centre de Santiago, vous ne pouvez pas louper la Moneda, qui s’observe depuis l’extérieur uniquement. C’est ici que travaille le président chilien et c’est donc ici qu’a eu lieu le célèbre coup d’État du 11 septembre 1973 mené par le général Pinochet et qui renversa le président Allende. Un lieu hautement symbolique, d’autant que sa façade conserve les stigmates de cette journée. Passionnant !

santiago moneda

D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, je vous recommande la visite du musée de la Mémoire et des Droits de l’Homme qui revient sur la dictature de Pinochet. Dans un autre genre, j’ai également testé et approuvé le musée d’art contemporain de la ville, le Mac.

Pour plus de légèreté, rendez-vous au cerro Santa Lucia, une colline qui propose un très joli parc ombragé avec de nombreuses fontaines. Sa visite est très agréable, notamment par une chaude journée d’été. Les amateurs de street art seront également servis dans le quartier Bellavista.

Parmi ce que je n’ai pas pris le temps de faire mais que je vous recommande :

  • Visiter le musée de l’art précolombien ;
  • Découvrir la « Chascona », une autre maison de Pablo Neruda ;
  • Prendre de la hauteur au cerro San Cristobal et profiter de la vue incroyable sur la ville ;
  • Prendre également de la hauteur au niveau de la Gran Torre Santiago, la plus haute tour d’Amérique du Sud !
santiago arbres fontaines

El Valle del Elqui

Je termine par une très jolie excursion de plusieurs jours possible depuis Valparaiso. Grâce au système de bus, il est facile de rejoindre cette magnifique région du Chili : el Valle del Elqui, situé près de la Serena. Je vous conseille chaudement de partir en randonnée et de camper pour profiter de ce décor stupéfiant.

C’est l’une de mes premières aventures au Chili et j’ai été éblouie. Imaginez planter la tente au pied des montagnes après une journée à marcher entre villages et vignes. Une fois que la nuit arrive, vous êtes au coin du feu et vous levez les yeux. Le spectacle de la lune qui se reflète sur la neige aux sommets, les étoiles qui se découvrent à mesure que vos yeux s’habituent à la nuit… Une claque.

💡 N’hésitez pas à vous arrêter pour goûter du vin (ou du pisco). Nous avons testé Fundo Los Nichos dans le village de Paihuano, au réveil, c’était sympa !

montagnes neige vallée

Ainsi s’arrête notre petit tour au centre du Chili. Vous l’aurez compris, si vous visitez Valparaiso, il y a de fortes chances que vous en tombiez amoureux… Valparaiso ne peut laisser indifférent mais prenez le temps de la découvrir, de la ressentir. Si vous restez davantage dans les environs de Valparaiso, vous verrez qu’il y a beaucoup de choses à faire. Il y en a pour tous les goûts :

  • Les jolies plages le long du Pacifique ;
  • Des parcs naturels ;
  • Une capitale historique ;
  • Une vallée magnétique.

Visiter Valparaiso est un incontournable du Chili, tout comme son célèbre désert d’Atacama ou la région des lacs alors n’hésitez plus ! Pour ma part, il me tarde d’y emmener Andy 😎

collines maisons valparaiso
2 réponses
  1. Judith Voyage
    Judith Voyage dit :

    Article suuuper complet ! On voit que tu connais très bien cette jolie ville. 🙂
    Je ne connaissais pas du tout les alentours comme les dunes de Concon et le Lago Peñuelas. Ça a l’air très beau !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *