Une destination idéale pour un citytrip, une ville incomparable, une capitale qui mérite qu’on s’y attarde. En un mot : Budapest. On vous emmène découvrir la charmante capitale hongroise.

Organiser son voyage à Budapest

Pour commencer, il faut savoir que la Hongrie fait partie de l’Union Européenne depuis 2004. Le pays a néanmoins conservé sa propre monnaie, le Forint : 1€ = 322 HUF. Il n’est pas très confortable de se balader avec des billets de 5000 mais bon… 😉 Sachez que les ATM de l’aéroport pratiquent des prix prohibitifs. Préférez les bureaux de change ou ATM du centre-ville.

Pour les prises, nul besoin d’adaptateur.

fleuve château cable

Les transports vers et à Budapest

Comme à chaque fois, il existe des bons plans pour profiter de notre beau continent à petit prix 😎 Il a fallu, cette fois-ci, choisir de partir de Belgique pour trouver des billets très intéressants. Je conseille d’ailleurs de regarder nos aéroports voisins pour faire baisser les tarifs des billets d’avion.

 💡 Vol Charleroi – Budapest avec la compagnie Ryanair : 44€ par personne (avec un sac pour deux de 10 kg, en cabine). Nous sommes partis du mercredi 5 juin au samedi 8 juin.

 💡 Parking privé à côté l’aéroport : 30€ pour les 3 jours.

Concernant les transports dans Budapest, mis à part la navette à 5,6€ AR par personne, nous avons tout fait à pied. En fait, c’est faux 🙄 Nous nous sommes trompés de tickets à la borne, une fois à l’aéroport, et nous avions des tickets de bus lambda à utiliser. Donc pour info, le ticket de bus coûte 1€.

carole escalier église

Le logement à Budapest

Pour le logement, idem, on a réussi à trouver un bon plan pour 5 personnes. Un splendide appartement en plein quartier des Ruin Bars : 40,5€ par personne pour 3 nuits.

La ville se divise en deux : Buda à l’ouest du Danube et Pest à l’est. Il y a certainement des Airbnb sur Buda mais je vous conseille vivement de choisir Pest pour résider. La proximité des restaurants, des supérettes et des bars est vraiment appréciable. La ville étant à taille humaine (comparé à Londres), nous pouvions rentrer régulièrement à l’appartement.

Par contre, je ne vais pas faire de notre cas une généralité mais le double vitrage chez eux a vraiment un sens… premier. Les fenêtres sont en effet doubles mais cela ne suffit pas toujours pour insonoriser la pièce (les sirènes font un de ces boucans !).

pont danube nuit

L’alimentation à Budapest

S’agissant de l’alimentation (et l’alcool), on ne s’est pas non plus freinés. Il faut savoir qu’on mange très bien et pour moins cher qu’en France en Hongrie. Ne faites pas l’impasse d’un goulash, une petite soupe bien agréable, ou des recettes à base de paprika, spécialité hongroise. Faites attention, une commission pour le service s’applique. De même, nous avons remarqué que les prix convertis en euro sur les additions ne correspondaient pas aux taux de change ou même aux prélèvements ensuite. Fiez-vous au taux de conversion en cours, notamment grâce à l’application “Currency“.

Quant aux boissons, je pourrais vous vanter les mérites des limonades mais le plus intéressant reste le prix de l’alcool et les quantités servies !

On a testé et approuvé deux restaurants dans le quartier de Pest :

le Magdalena Merlo, simple mais très bon !

le Kazimir et sa petite cour intérieure. Attention toutefois aux moustiques si vous y allez un soir d’été 😉

Nous n’y avons pris que des smoothies mais la street food au niveau de Karavan paraissait vraiment sympa !

marché nourriture budapest

Que voir à Budapest ?

Petite présentation de nos 3 jours à Budapest et des visites faites 😉

L’impériale Buda

Je vous propose un itinéraire qui part du centre-ville et du très imposant pont des Chaînes. Ce pont suspendu traverse avec un certain aplomb le Danube et relie Pest à Buda. C’est d’ailleurs dans ce sens que je vous invite à le prendre, la vue sur Buda étant vraiment magnifique. D’ici se distinguent les grands points de votre visite du jour !

En premier lieu, grimpez jusqu’à l’Église Matthias (ou Église Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavar, mais cela fait un peu pompeux). Ceux qui voudront la visiteront mais la simple contemplation de l’extérieur vaut la montée ! On adore ces tuiles multicolores, j’y ai même vu un petit air de Zagreb.

Sur la même place, vous pouvez accéder au bastion des pécheurs. L’endroit est vraiment un incontournable, tant pour lui-même que pour la vue sur la ville ! Bien qu’il soit purement décoratif, on prend plaisir à le longer et surtout à descendre pour admirer l’édifice en contrebas !

Vous pouvez accéder à l’étage supérieur en payant 1,6€ mais honnêtement, la vue est la même depuis le rez-de-chaussée. Par contre… l’accès est gratuit la nuit 😉 Si l’occasion se présente, n’hésitez pas à monter ici de nuit ! Les photos parlent d’elles-même… Il faut le vouloir, remonter de nuit (car les funiculaires cessent avant 22h), mais quelle vue ! De l’île Marguerite au pont de la Liberté en passant par le Parlement et le pont des Chaînes… Tout est beau !

Plus au sud, le magnifique édifice que vous avez longuement contemplé depuis le pont des Chaînes : le château ou Palais Budavar. Ancien palais royal, sa visite est possible mais nous nous sommes contentés de la vue depuis l’extérieur. A noter, la présence du palais présidentiel, juste avant d’entrer dans l’enceinte du château, et le cérémoniel autour de la relève de la garde.

statue chevalier église

Pest, entre Histoire et modernité

La première image que tout le monde a de Pest c’est son magnifique Parlement. Posé sur la rive du Danube, le majestueux bâtiment ne peut vous laisser indifférent, notamment par son impressionnante façade néo-gothique. Le Parlement se visite mais nous avons préféré nous balader autour, et notamment vers le mémorial dédié aux victimes de la Shoah (notamment la centaine de personnes fusillées et jetées dans le fleuve en 1945). Vous tomberez dessus, il s’agit des Chaussures au bord du Danube. L’hommage est subtile mais émouvant.

Nous n’avons pas eu le temps d’y aller mais sur ce côté de la rive s’impose également la Basilique Saint-Étienne que vous aviez forcément repérée depuis les hauteurs du bastion des pécheurs.

Autour du pont des Chaînes le style est différent, plus cool, plus décontracté. On sent que Budapest est une ville jeune et dynamique (et très en travaux d’ailleurs !).

Une facette encore différente de la ville se dessine autour de la place des Héros et ses monumentales statues. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, elle célèbre les mille ans d’installation des Magyars sur le territoire. L’avenue Andrassy qui vous y amène vous fait également découvrir un quartier plus huppé mais très agréable, notamment par son allée ombragée !

Plus au sud de la ville, prenez le temps de vous attarder dans le gigantesque marché couvert (ou halles centrales). Tant par son architecture que par l’agitation qui y règne, on a vraiment beaucoup aimé l’endroit ! Il est parfait pour se restaurer sur le pouce, entre deux visites, ou acheter vos cadeaux souvenir.

Arrêtez-vous ensuite pour admirer le pont de la Liberté qui vous ramène vers Buda.

parlement nuit danube

Les activités insolites de Budapest

L’avantage de Budapest est qu’elle vous permet également d’allier visites classiques et visites plus insolites. Nous vous en proposons trois 😉

Les thermes de Budapest

Les fameux bains (ou piscines thermales) de Budapest ! S’il y a bien une activité où il faut mettre le prix pendant votre séjour, ce sont ces magnifiques “piscines”. Certes, elles sont chères. Certes, elles sont bondées. Mais quand même, ça vaut le coup !

Pour vous, rien que pour vous, nous en avons testé deux.

 ➡ Les plus célèbres bains de Budapest : les thermes Széchenyi.

La balade pour s’y rendre est déjà agréable, notamment pour son parc et le château de Vajdahunyad. Le bâtiment des thermes en lui-même est également superbe.

C’est l’un des plus grands centres balnéaires d’Europe avec 10 bains thermaux, de 28 à 40°, 1 bassin de refroidissement à 20°, 2 bassins d’eau froide après sauna à 18° et bien d’autres piscines. Vous passez des uns aux autres, à l’intérieur comme à l’extérieur, c’est vraiment très agréable !

Il vous est également possible de payer davantage pour profiter du Beer Spa mais il est conseillé de réserver (nous ne l’avons pas fait).

 💡 Prix : 17€ par personne pour l’accès aux bassins et un casier. C’est le prix journée en semaine (comptez un chouilla plus le week-end).

 ➡ Afin de nous relaxer la dernière journée, nous avons également testé les bains Gellért. Le principe est un peu le même qu’aux thermes Széchenyi, avec moins de bassins. Le style plus luxueux (ils sont situés dans un hôtel art nouveau !) en fait un beau complément ou une belle alternative aux premiers bains. Les petits plus sont qu’ils nous sont apparus moins fréquentés et surtout… il y a une piscine à vagues !

 💡 Prix : 19€ par personne pour l’accès aux bassins et un casier.

Dans les deux cas, certaines piscines sont accessibles si vous avez un bonnet de bain ou que vous êtes chauves… et prenez vos tongs, c’est plutôt pratique !

piscine ciel bleu

Les Ruin Bars de Budapest

Les Ruin Bars à Budapest sont un peu une institution. Mais comment décrire ce lieu si étrange ? “Un espace de divertissement caractéristique d’Europe Centrale” peut-on lire. Ils tirent leur nom du fait que, pour la plupart, ils ont été aménagés dans d’anciens immeubles d’habitation tombés en ruine sous le régime communiste.

Vous trouverez bien des listes et des classements des meilleurs Ruin Bars de la ville mais, nous, on a adoré le Szimpla Ruin Bar. De jour comme de nuit, et plusieurs fois, on a pu s’y rendre pour remarquer à chaque fois de nouveaux détails, une autre ambiance. Boire son verre dans une voiture-table ou une baignoire-table devient soudainement possible. Conseil, prévoyez la monnaie pour le baby-foot !

On est aussi allé voir le Ankert mais l’ambiance nous a paru moins chaleureuse, on est vite retourné dans notre fief !

Le parc des Statues

Dernière activité insolite : le parc des Statues ou Mémento Park, situé bien au sud de la ville.

Je l’avais fait lors de ma première visite de Budapest en 2009 et c’était vraiment impressionnant ! Le parc regroupe en effet toutes les statues érigées dans la ville lors de la période communiste. A la chute du Mur, certaines ont été détruites, partiellement ou entièrement (en témoignent les chaussures de Staline) et d’autres plutôt bien conservées. L’ensemble a été rassemblé dans ce parc commémoratif très instructif !

Dans la même veine, on n’a malheureusement pas eu le temps de faire la Maison de la Terreur, un musée sur le totalitarisme en Hongrie. Sa visite est vraiment recommandée, dommage !

ruin bars angels
bar décoration budapest

 ➡ On espère que la lecture de cet article vous motivera à prendre vos billets d’avion pour découvrir cette superbe ville de Budapest ! On a beaucoup aimé le charme, l’ambiance et toute la diversité qu’offre cette capitale européenne. N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de votre prochain séjour !

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *