Pour une petite cure de soleil en début d’hiver, quittons la métropole direction la Guadeloupe ! Cap sur l’île Papillon, au cœur des Antilles, pour découvrir ses milles trésors. Suivez-nous, pour un itinéraire de dingue, entre mer et forêt, avec les tortues et les iguanes !

Une amie à visiter, des billets plus que raisonnables… Il ne nous en fallait pas plus ! Nous partons le 21 novembre 2018 découvrir l’archipel de la Guadeloupe. Surnommée “Karukera” par les indiens, l’île aux belles eaux, regorge de merveilles, aussi surprenantes les unes que les autres. Nous vous conseillons d’y rester a minima 10 jours pour bien en profiter.

Itinéraire en Guadeloupe

Programme pour 12 jours sur l’île Papillon

Nos 12 jours se sont scindés en deux parties : un temps sur Grande-Terre (logement à Saint-Anne) et un sur Basse-Terre (logement au Lamentin). Il faut néanmoins ajouter que les parties sont en fait deux îles à part entière, reliées par l’homme. Nous avons cependant fait des allers-retours sur certaines journées entre les deux parties de l’île. Le programme était assez chargé mais en Guadeloupe on vit avec le soleil. En effet, nous étions réveillés entre 5h et 7h du matin et on bougeait jusqu’au coucher du soleil, à 17h30. Autant vous dire qu’on dépassait rarement les 21h le soir 😀

Grande-Terre

  • Jour 1 : Départ 16h05 depuis Orly – Arrivée 19h00
  • Jour 2 : Lever du soleil à Bois Jolan – Pointe des châteaux – Porte d’Enfer – Anse du Souffleur
  • Jour 3 : Plage de la Caravelle – Plage du Bois Jolan
  • Jour 4 : Croisière Petite Terre (7h30 – 16h30)
  • Jour 5 : Départ depuis Pointe-à-Pitre pour Marie-Galante (7h45 – 8h45) : Habitation Murat, Anse de la Feuillère, Gueule Grand Gouffre, Anse Carnot
  • Jour 6 : Départ à 9h10 de Marie-Galante : Visite de Pointe-à-Pitre, Distillerie Longueteau et Bassin Paradise

Basse-Terre

  • Jour 7 : La route de la traversée (cascade des écrevisses) – Saut d’Acomat – Plage de Malendure (îlet Pigeon)
  • Jour 8 : Ascension de la Soufrière – Chutes du Carbet
  • Jour 9 : Mémorial ACTe de Pointe-à-Pitre – Îlet du Gosier
  • Jour 10 : Départ depuis les Trois Rivières vers Les Saintes – Terre de Haut (9h00 – 9h30)
  • Jour 11 : Départ 6h45 – 7h15. Plage du Canella Beach Hotel
  • Jour 12 : Grand Cul-de-sac marin – Jardin Botanique de Deshaies – Plage de la Perle
  • Jour 13 : Cimetière de Morne-à-l’Eau – Plage de la Caravelle – Plage du petit Havre – Départ 21h55 – Arrivée 11h05

Pourquoi ce programme en Guadeloupe ?

Le premier conseil que l’on vous donne est de ne pas choisir un seul et unique hébergement pour votre voyage. On sous-estime les temps de route, il ne faut pas se fier au nombre de kilomètres entre les sites. De même, les bouchons sont assez importants en Guadeloupe (et sans parler des gilets jaunes pour notre voyage). Prenez bien un logement à Grande-Terre et un logement à Basse-Terre.

En réalité, notre périple s’est divisé en 4 temps :

– Grande-Terre

– Marie-Galante

– Basse-Terre

– Les Saintes

La Guadeloupe est, en effet, un archipel composé de plusieurs îles. Les 4 que je viens de citer mais également la Désirade, Saint-Martin, Saint-Barthélémy (Johnny !). Impossible de tout faire en 12 jours, il faut sélectionner. Sélection au niveau du prix pour Saint-Martin et Saint-Barth et nous avons privilégié Marie-Galante et les Saintes au détriment de la Désirade.

Pourquoi avoir commencé par Grande-Terre ? Mon choix était simple : je vais en Guadeloupe en premier lieu pour les plages paradisiaques. Or, pour le sable fin et les cocotiers c’est plutôt Grande-Terre. Basse-Terre est vraiment d’un style différent, j’y reviendrai dans l’article consacré. Cela ne nous a cependant pas empêché de faire de nouvelles incursions à Grande-Terre depuis Basse-Terre car notre logement y était très bien situé.

 💡 Dernier conseil : attention aux jours et aux horaires d’ouverture. Le Mémorial ACTe est par exemple fermé le lundi et le Fort Napoléon aux Saintes n’est ouvert que le matin.

volcan soufrière guadeloupe

Budget

Les transports (pour deux)

  • AR Pointe-à-Pitre avec la compagnie Level : 517€ (billets d’avion pris en juin)

Voyage agréable bien que cela soit du low-cost (place pour les jambes, tablette avec des films, personnel adorable). Le sac cabine a largement suffit pour les 12 jours.

Comment avoir des billets moins chers ? La clé pour un voyage à petit prix !

  • Voiture chez AdaGuadeloupe : 150€ pour 12 jours, sans assurance

Nous avons payé 75€ d’essence. Concernant le prix de l’essence, il faut savoir qu’il est le même dans toutes les stations. Il est en effet fixé par arrêté le 1er de chaque mois.

  • Location de voiture à Marie-Galante : 35€ la journée

On hésitait avec un scooter mais, au vu des distances, nous avons privilégié la voiture (seulement 10€ plus chère).

  • Location d’un scooter aux Saintes : 25€ la journée

On hésitait avec nos pieds mais après l’ascension de la Soufrière et étant donné la chaleur nous avons fait nos fainéants. Sachez que vous pouvez également louer des voiturettes électriques (75€ la journée) ou des vélos électriques (20€ la journée).

  • AR en bateau Pointe-à-Pitre / Marie-Galante : 73,6€
  • AR en bateau Les Trois Rivières / Les Saintes : 35,6€
  • AR en bateau pour Îlet du Gosier : 10€

= 921,2€ pour deux, soit 460,6€ par personne.

Le logement

  • 4 nuits en airbnb à côté de Saint-Anne : 116,44€
  • 1 nuit à Marie-Galante : 65€
  • 1 nuit aux Saintes : 76,5€

= 255, 44€ pour deux, soit 127,72€ par personne

Nous avons eu la chance d’être hébergés par une amie à Basse-Terre, au Lamentin. Autrement nous avions réservé les logements dès juin pour avoir des tarifs intéressants.

langouste guadeloupe

La nourriture

Poste de dépense très important en Guadeloupe, à ne pas négliger dans le calcul du budget ! En effet, nous sommes en France, les prix sont donc les mêmes, voire plus élevés. Nous vous conseillons de prendre des logements avec de quoi cuisiner afin de réduire les dépenses mais également d’abandonner certains plaisirs métropolitains (le fromage  😥 ). Pour un sandwich, les prix tournent autour de 4-5€, parfois pour deux tranches de pain et du thon seulement. Enfin, pour les restaurants, avec deux plats et une carafe d’eau, il fallait compter 35€ le repas environ. Il y a toujours moyen de réduire mais les vacances c’est également profiter d’une bonne langouste à 56€ ( 🙄 ) !

Pour le détail :

  • Courses : 111€
  • Sandwichs et repas sur le pouce : 70€
  • Restaurants : 224€
  • Petits plaisirs : 18€ pour deux cocktail et 4,80€ de bières afin de profiter d’un magnifique coucher de soleil
  • Explosion du budget au premier jour : 56€ de langouste (pour Andy)

= 427,8€ (sans le craquage), soit 213,9€ par personne.

Les activités (prix par personne)

  • 2,4€ les chutes du Carbet
  • 5€ le Fort Napoléon aux Saintes
  • 15€ le Mémorial ACTe
  • 15,9€ le jardin botanique
  • 25€ le kayak à Malendure
  • 38€ l’excursion à grand cul de sac
  • 80€ l’excursion à Petite terre (hors saison)

= 362,6€ pour deux, soit 181,3€ par personne

Un total de 1967,6€ pour deux, soit 983,8€ par personne. Je déduis les achats plus personnels (crème solaire, rhum, souvenirs…).

Budget
ObjetMontant

Transport

921 €

Alimentation

428 €

Activités

362 €

Logement

255 €

Quand partir en Guadeloupe ?

Point météo

Vous allez entendre tout et son contraire. La seule vérité, me semble-t-il : il est difficile de prévoir la météo en Guadeloupe. De manière générale, vous avez la saison touristique qui va de mi-décembre à mi-juin puis une saison plus « incertaine » avec des pluies, des cyclones (Irma et notre ami Hugo le remorqueur par exemple). Ce fut d’ailleurs le cas avant notre arrivée (15 jours de pluie quasi non-stop nous ont-ils dit….).

Nous avons touché du bois, la météo fut parfaite pendant notre séjour. Parfaite ne veut pas dire « sans pluie ». Ceci est impossible, autrement l’île ne serait pas aussi verdoyante. Il y a eu des averses mais elles furent de courte durée et peu gênantes. En tout cas tenez, compte du fait que la météo est très changeante et qu’elle n’est pas la même sur toute l’île. La différence est notable entre Grande et Basse-Terre !

Partir fin novembre présente donc le double intérêt de payer moins cher et surtout d’avoir moins de touristes à vos côtés. En effet, le flux débute à compter du 15 décembre. Et pour les températures, elles sont égales quasi toute l’année avec un « pic de fraîcheur » courant janvier (21 degrés quoi 😎 ). Nous avons eu tous les jours des températures avoisinant les 30°.

Quelques précautions

Évidemment, n’envisagez pas un séjour sans crème solaire, un essentiel ! Prévoyez également le nécessaire pour faire face aux moustiques à la tombée de la nuit. Comme toutes les régions tropicales, ces derniers sont légions donc à vos répulsifs !

Que manger, que boire en Guadeloupe ?

Je le redis, attention au budget nourriture… Surtout si vous partez en famille. Autrement, il y a des immanquables en matière gustative ! Les accras, le poisson de manière général, la banane plantin (le gratin de banane), le tourment d’amour aux Saintes (<3), leurs avocats, le poulet boucané, les bokits ou agoulous (sortes de sandwichs), le lambi (un mollusque marin délicieux, notamment en lasagnes)… J'en oublie certainement !

Pour accompagner tout ça, n’oubliez pas le rhum – sous toute ses formes. L’indétrônable ti-punch (qui bizarrement ne se boit qu’en double =D), le rhum pur ou les nombreux punchs artisanaux aux fruits (coco et cerise acérola <3).

couple saintes guadeloupe

Bilan du séjour en Guadeloupe

Ce qu’on a aimé : mais toute la Guadeloupe pardi ! Un énorme coup de coeur ! En effet, la variété des paysages et des activités est assez incroyable. Nous vivions, d’une journée à l’autre, des expériences vraiment différentes ! De plus, ce voyage n’aurait pas eu autant de charme si nous n’avions pas partagé des moments riches avec les Guadeloupéens, natifs des îles ou arrivés il y a 20, 10 ou 1 an. Par ailleurs, il est très agréable d’être à l’autre bout du monde tout en étant en France. Cela facilite grandement le quotidien (la monnaie, la langue, etc) et cela permet des échanges vraiment intéressants avec les gens, notamment sur les différences avec la métropole. Nous avons pu, par exemple, rentrer dans une école et remarquer que les enfants portent tous des uniformes, distincts selon le sexe, l’âge et l’école.

Ce qu’on a moins aimé : le prix de la nourriture/boissons évidemment, petit frein pour se laisser aller à siroter des cocktails en contemplant la mer. De même, les bouchons qu’il faut toujours prendre en compte dans nos programmes (partir 1h avant). Enfin, peut-être le manque d’ambiance de villes à la tombée de la nuit, comme Saint-Anne et Saint-François. Sûrement parce que la haute-saison n’avait pas encore démarré.

En conclusion un énorme merci à Marie-Ange, Nico, Lola et Lizzie de nous avoir fait une place dans vos vies et votre maison. On vous attend en Bretagne !

4 réponses
  1. Garde
    Garde dit :

    Que dire ? C’est très complet. On y retrouve tout ce qu’on désire savoir : programme, budget, petits conseils…

    Top ! 👌
    Tu es prête à travailler pour le routard.

    Répondre
    • Carole
      Carole dit :

      C’est génial si ça donne envie, c’est vraiment le but 🙂 on va faire d’autres articles dans les semaines à venir si cela t’intéresse !
      Et merci pour le compliment sur la vidéo, ça nous fait vraiment plaisir !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *