Plus de décor de rêve, de plages paradisiaques ? Nous terminons le tour de la Guadeloupe avec un focus sur deux de ses îles : Marie-Galante et les Saintes. Attention les yeux, le paradis est en vue !

Marie-Galante, la sauvage

« Belle-Ile-en-Mer
Marie-Galante
Saint-Vincent
Loin Singapour
Seymour Ceylan
Vous c’est l’eau c’est l’eau
Qui vous sépare
Et vous laisse à part
 »

Quand Voulzy lui compose un véritable hymne qui vous berce depuis l’enfance et fait naître l’envie irrépressible de découvrir cette Marie-Galante (bon, Belle-Île aussi hein). Cap sur la « Grande Galette » comme ils l’appellent, en référence à son paysage sans relief. Mais « sans relief » ne signifie pas insipide. Au contraire, nous avons découvert une île plus sauvage, moins envahie par le tourisme et pleine de charme. En prime : à Marie-Galante, nous avons élu notre plage préférée de Guadeloupe !

Quand Voulzy lui compose un véritable hymne qui vous berce depuis l’enfance et fait naître l’envie irrépressible de découvrir cette Marie-Galante (bon, Belle-Île aussi hein). Cap sur la « Grande Galette » comme ils l’appellent, en référence à son paysage sans relief. Mais « sans relief » ne signifie pas insipide. Au contraire, nous avons découvert une île plus sauvage, moins envahie par le tourisme et pleine de charme. En prime : à Marie-Galante, nous avons élu notre plage préférée de Guadeloupe !

drone marie galante guadeloupe

Comment profiter à Marie-Galante ?

Nous sommes partis de la gare maritime de Pointe-à-Pitre (Grande-Terre) par le premier bateau du matin à 7h45. Nous avons choisi la compagnie Val Ferry et nous avons payé 73,6€ pour deux allers-retours.

💡 Petit conseil : partez le jeudi si vous le pouvez, l’aller-retour est à 20€.

💡  Astuce également pour ne pas payer le parking de la gare qui est cher (20€ les 24h et non surveillé la nuit) ? Nous avons laissé notre voiture dans la cité en face de la gare en suivant les conseils d’un forum. Nous sommes rentrés vers 10h00 le lendemain matin et mademoiselle nous attendait sagement.

D’ailleurs, n’hésitez pas à visiter Pointe-à-Pitre à la descente du bateau. Un moyen sympa de revenir sur la terre ferme.

Nous avons donc débuté cette découverte par une heure de traversée qui s’est révélée être…. Mouvementée. Effectivement, l’aller fut assez long et autant vous dire qu’on ne faisait pas les malins 😯

Nous n’avions pas réservé de moyens de locomotion mais nous vous recommandons définitivement de louer une voiture. L’île est très grande (158 km²) et certaines routes ne donnent pas envie de tester le scooter. Vous aurez un large choix en arrivant, les prix étant alignés (35€ la voiture pour 24h).

Nous logions à Grand-Bourg, au Gite Casita. Les propriétaires étaient charmants et le lieu parfait pour se ressourcer après une journée aussi remplie que la nôtre. Nous recommandons, d’autant que le prix était raisonnable par rapport au reste de l’île (65€ la nuit) !

Où manger à Marie-Galante ?

Nous avons testé deux adresses que nous recommandons :

  • Kaz Andréa près de Saint-Louis : tu paies le prix mais les burgers, également le végétarien, sont délicieux ! En prime, le restaurant est sur la plage, dans un décor de rêve.
  • Gino Pizza qui avait le premier mérite d’être ouverte un dimanche soir. Les pizzas sont délicieuses et le prix raisonnable !
canon habitation murat marie galante

Que faire à Marie-Galante ?

Tout d’abord, il faut la traverser, par les routes côtières ou par l’intérieur. Marie-Galante est l’île de la canne à sucre, les champs s’étendent à perte de vue. Les voitures sont rares, vous avez l’impression à certains endroits que l’île est pour vous uniquement.

Histoire de s’imprégner un peu de l’histoire de l’île, nous avons commencé par visiter l’Habitation Murat, à la sortie de Grand-Bourg. Gratuite, il s’agit d’une ancienne exploitation sucrière. Vous vous baladez dans un gigantesque parc, entre un vieux moulin à vent, un superbe château de style néoclassique qui sert désormais de musée, un jardin médicinal et face à une vue mer à couper le souffle.

Puis nous avons fait cap sur l’une des plus belles plages de Guadeloupe : la plage de la Feuillère. Si nous lui avons reconnu un charme indéniable (cocotiers, sable fin), les sargasses ont quelque peu gâché le lieu. Une autre fois ma belle ?

Nous sommes ensuite partis vers le Nord de l’île, direction la Gueule Grand-Gouffre, cette arche naturelle façonnée par les eaux. Vraiment sympa, d’autant plus avec la vue sur la Désirade !

Notre journée à Marie-Galante s’achève avec la découverte des plages du Nord. Et là… énorme coup de cœur pour l’Anse Canot <3 Sans doute notre plage préférée de Guadeloupe (avec Bois Jolan tout de même…) ! Pour retrouver les plus belles images de notre séjour en une vidéo, faites un petit tour sur notre chaine Youtube.

Marie-Galante en un mot ? Incontournable !

anse carnot plage marie galante

Les Saintes : du mythe à la merveille

Les Saintes c’est avant tout un mythe : celui d’une des plus belles baies au monde. Je parle ici de Terre-de-Haut car les Saintes sont un archipel également composé de Terre-de-Bas et de 7 îlets inhabités. Nous avons passé une journée à Terre-de-Haut et ce fut juste mémorable !

baie saintes guadeloupe mer

Comment profiter aux Saintes ?

Nous sommes partis de la gare maritime des Trois-Rivières (Basse-Terre) par le bateau de 9h00 de la compagnie Val Ferry. La traversée, plutôt tranquille pour nous (surtout après Marie-Galante), dure 30 minutes. Le spectacle qu’offre le bateau s’éloignant de Basse-Terre avant d’entrer dans la fameuse baie est un délice. Nous sommes repartis par le bateau le lendemain à 6h45. Enfin…  😐 Nous devions prendre un bateau à 6h15 qui n’est jamais arrivé. Nous avons dû prendre le bateau d’une autre compagnie, avançant nos billets mais nous avons été intégralement remboursés. Je conseillerai donc plutôt la compagnie CTM-Deher pour ce voyage. Prix de l’arrêt retour : 17,80€ par personne. Prix du parking : 6€ pour 24h (chaque compagnie à son propre parking, il faut payer en liquide).

Encore une fois, nous n’avions rien prévu comme moyen de locomotion. Nous pensions vainement pouvoir tout faire à pied mais c’était sans compter sur :

  1. La chaleur
  2. Les deux montées : pour aller au fort puis aux plages
  3. Les courbatures post-Soufrière

J’ai rapidement pris la décision de ma vie : louer un scooter pour 25€ la journée. Sans regret, rien que pour avoir eu le plaisir de voir Andy découvrir le scooter (et la tête du loueur en le voyant découvrir le scooter). Nous devions rendre le scooter pour 17h.

Nous logions sur les hauteurs mais proche du centre du bourg, dans un endroit parfait ! La vue sur la baie depuis la Villa NAMENO (sur booking) valait largement les 76€. Pour connaître tous les prix de nos hébergements, retrouvez notre article sur le budget d’un voyage en Guadeloupe

Pour manger, nous avons beaucoup apprécié les lasagnes au lambi, le mollusque star des Antilles, de l’Annexe. Et n’oubliez pas d’acheter dans le bourg les fameux tourments d’amour, la spécialité locale ! J’en rêve encore la nuit <3

bateau saintes

Que faire aux Saintes ?

Chevauchant notre scooter, nous avons filé vers le fort Napoléon qui offre le fameux panorama sur la baie. Attention, le fort ferme tous les jours à 12h et l’entrée coûte 5€. Vous ne serez pas déçu de l’incroyable vue sur quasi toute l’île que vous avez depuis là-haut (119m d’altitude) ! Vous dominez la baie et pouvez contempler le bal de bateaux qui y entrent et en ressortent. Un moment suspendu dans le temps !

Ne négligez pas la visite du fort qui est très intéressante. Dissipons tout de suite le doute : Napoléon n’y est jamais venu ! Le musée retrace l’histoire des Saintes et son environnement avec une quantité impressionnante de médias (maquettes de navires, coraux, armes, photos, etc.)

Pour parfaire notre bronzage et sortir de nouveau les masques et tubas nous avons ensuite filé vers l’Anse du Pain-de-sucre. Toute petite, il faut avoir la chance de pouvoir poser sa serviette à l’ombre. Le cadre était super et l’eau un véritable aquarium !

Afin de terminer cette découverte en toute beauté, nous avons contemplé le coucher du soleil (#sunsetlovers) depuis le bourg. Une conclusion parfaite pour cette riche journée 😎

Les Saintes en un mot : Émerveillement !

Pour prolonger votre séjour, n’hésitez pas à explorer l’incroyable Basse-Terre.

coucher du soleil saintes

Galerie

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *