île

Venez découvrir avec nous Raiatea, mais aussi Taha’a, deux îles de l’Archipel de la Société, en Polynésie française. Fascinantes et très différentes des autres îles, elles sauront vous convaincre de la diversité et de la richesse de cette région. On vous emmène ?

Raiatea est peut-être l’île pour laquelle nous avions le moins d’informations avant de partir. On entendait un peu tout et son contraire sur elle, et les avis divergeaient franchement. Alors, quoi de mieux pour se décider que d’y aller nous-mêmes ? Nous avons donc passé 3 jours sur l’île de Raiatea, ou plus spécifiquement 2 jours sur cette île et une journée sur Taha’a, sa voisine.

Ses avantages ? Elle est moins visitée que ses sœurs donc vous y serez encore plus tranquilles. Même si elle n’offre pas de plages publiques, vous découvrirez un autre visage de la Polynésie française avec sa nature exceptionnelle, ses fermes perlières et ses plantations de vanille. Raiatea et Taha’a tranchent avec les autres et viennent compléter vos expériences sur l’archipel en vous présentant d’autres activités, d’autres manières de vivre la vie insulaire. Et puis Taha’a est un petit trésor dont nous n’avons pas assez profité évidemment. Une journée sur une île en Polynésie française ne sera jamais suffisant.

Alors, que faire à Raiatea et Taha’a ? Quels sont les incontournables à visiter ? On vous partage notre expérience !

îlot mer

Visiter Raiatea et Taha’a : tout savoir

Si vous avez intégré Raiatea et Taha’a dans votre itinéraire en Polynésie française, vous serez peut-être intéressés par nos conseils pour visiter ces îles 😉

Combien de temps rester sur ces îles ?

Nous avons fait le choix de rester 3 jours sur Raiatea et Taha’a avec 2 jours et demi sur la première île et une excursion à la journée sur la seconde. Cela nous a paru plutôt pas mal, mais il est important de prendre un élément en compte dans votre organisation : il n’y a pas de plage publique à Raiatea. De fait, nous avions pris un logement avec un ponton et un accès à la mer. Sans ce logement, deux jours et demi nous auraient peut-être paru un peu longs. Il peut être difficile de passer de Moorea et Bora-Bora où la mer est omniprésente à Raiatea.

Sans ce logement incroyable, je pense qu’une journée et demie peut suffire sur Raiatea. En revanche, nous avons été contents de notre timing, car il ne faisait pas très beau le premier jour. De fait, on a refait certains endroits le lendemain pour les voir sous le soleil. On nous a dit qu’il faisait souvent plus gris sur Raiatea, mais on ne peut pas vous le confirmer. Effectivement, nous avons eu une journée moins belle, mais c’est tout !

Pour Tahaa, nous y sommes allés à la journée, mais c’est vrai, qu’une fois sur place, l’île nous a paru vraiment charmante. Je vous conseillerai peut-être d’y rester la nuit pour profiter d’une journée de plus.

église montagne
guide bora
île mer
maison mer

Comment aller sur ces îles ?

Nous sommes arrivés en avion sur Raiatea, l’aéroport se situant à côté d’Uturoa. Nous avions embarqué à Bora Bora, dans le cadre de notre itinéraire prévu avec le pass multi-îles d’Air Tahiti. On vous en parle en détail dans notre article pour préparer un voyage en Polynésie française. Le vol dure 25 minutes depuis Bora-Bora et Huahine et 45 minutes depuis Moorea ou Tahiti.

Nous sommes également repartis en avion vers Huahine.

Pour Tahaa, nous avons choisi de faire une excursion à la journée avec Tahaa Tour Excursion. La première partie s’effectuait avec un bateau traditionnel polynésien puis nous avons continué en 4×4 pour sillonner les routes de l’île.

île mer

Comment circuler sur Raiatea ?

À Raiatea, on vous conseille de louer une voiture pour découvrir l’île à votre rythme. Essayez d’anticiper un maximum, l’offre n’étant pas si importante que cela. Pour le coup, nous en avons loué une avec Raiatea Location et nous avons payé 109€ pour 1 journée et demie. Nous l’avons récupérée à l’aéroport, c’était très pratique et efficace.

Afin d’économiser, nous avons décidé de la louer simplement pour faire le tour de l’île et nous l’avons rendue le lendemain en fin de journée. Après l’avoir déposée, l’agence nous a ramenés gratuitement au logement. Pour la dernière journée, nous avons rejoint Uturoa à pied afin de partir en excursion (notre logement était à moins de 30 minutes à pied du centre donc c’était facile). Et pour rejoindre l’aéroport, nous avons commandé un taxi. Cette combine nous a permis de réaliser une belle économie…

rivière arbres

Où dormir ?

On vous conseille de bien choisir votre logement à Raiatea, et si possible un avec un accès à la mer. En effet, comme je vous le disais, il n’y a pas de plage publique sur l’île de Raiatea. Si vous voulez profiter de la mer, le mieux est d’avoir un logement qui y donne directement accès. Et puis, anticipez un maximum, l’offre n’est pas si importante que cela.

Pour le coup, ce fut notre chance puisque nous avons loué une superbe villa avec un ponton privé. Snorkeling au réveil ou au coucher du soleil, kayak inclus dans la réservation pour rejoindre le motu d’en face, etc. La maison était magnifique qui plus est, on vous encourage à la réserver !

💡 Un vrai bonheur pour un tarif raisonnable : 500€ pour 4 les 3 nuits.

soleil mer ponton
aribnb ponton

Où manger ? Nos meilleures adresses

Même si nous avons essayé de limiter le budget restaurant en mangeant un maximum à domicile, nous avons pu tester quelques adresses qu’on vous conseille :

  • Allez impérativement acheter des pains coco dès 9h, c’est une tuerie ! Pour le trouver, allez à Leogite, au centre d’Uturoa.
  • Je sais que ce n’est pas très local, mais si vous voulez manger dans un bon restaurant asiatique, on vous conseille le Phenix d’Or à Uturoa ;
  • Une très bonne adresse : la villa Ixora, qui était juste à côté de notre logement.
  • On nous avait également conseillé le snack Tonoï, où vous mangez les pieds dans l’eau, mais nous n’avons pas eu le temps de le tester !
ilot mer
ilot

Budget pour 3 jours à Raiatea et Taha’a

On vous a donné notre budget pour 3 semaines en Polynésie française, vous avez pu vous rendre compte que c’était plutôt conséquent. Concernant Raiatea, nous vous avons détaillé ci-dessous les dépenses pour 3 jours et 3 nuits, pour deux :

Budget
ObjetMontant

Logement

250 €

Activités

151 €

Nourriture

146 €

Transport

61 €

Pour le transport, on compte la location de la voiture et l’essence divisées en 4. Le logement a été divisé en 4 également. La nourriture comprend 95€ pour 2 restaurants et le reste en courses. Nous en avons donc eu pour 608€ pour 2, les 3 jours et 3 nuits à Raiatea.

maison rivière
île mer

Que faire à Raiatea et Taha’a ?

Si vous voulez visiter Raiatea et Taha’a, on vous donne tous nos incontournables !

Carte de nos incontournables à Raiatea et Taha’a

Faire le tour de Raiatea en voiture

Pour mieux comprendre et appréhender une île de Polynésie, on vous conseillera toujours d’en faire le tour en voiture. Ce fut chose faite à Raiatea, et même deux fois !

En effet, le premier jour, nous avons fait le grand tour de l’île pour voir quelques lieux que nous avions repérés. Le soleil étant timide ce jour-là, on a rapidement décidé de recommencer le lendemain.

Il n’empêche que, même avec le ciel gris, le contraste avec les îles précédentes était flagrant. Un mélange de « Jurassic Park » et de la série « Lost ». Magnifique ! On a eu différents coups de cœur, comme la baie de Faaroa ou celle d’Hotopu, surtout en drone, et les différents points de vue sur le lagon.

Pour le tour de l’île du premier jour, avec les arrêts qu’on développe par la suite, comptez la demi-journée. Le lendemain, nous sommes remontés depuis le sud via la route traversière et nous en avons eu pour 1h30 environ, le temps de trouver certains spots 😎

route mer
mer

Le jardin botanique de Faaroa

Notre premier stop à Raiatea a été le jardin botanique de Faaroa, à PK 15 (qui correspond au point kilométrique 15 sur la route principale). Relativement grand, il offre un cadre très agréable pour se balader et découvrir une faune qu’on méconnaît globalement. On y prend la mesure de la beauté de cette île, plus sauvage que les précédentes.

Comptez entre 30 et 45 minutes pour se balader dans les allées. Il y a un parking juste à l’entrée et le jardin est gratuit.

carole jardin
carole jardin

Le pain de sucre de Fareatai

Situé au PK 42, la première fois que nous sommes passés devant, nous ne l’avons même pas vu 😀 Notre regard était attiré par ce grand champ bien vert et les vaches paisiblement installées. C’est lors de notre deuxième passage sur cette route que nous avons pu le remarquer et l’admirer ! Il est extrêmement photogénique, tout comme les environs.

carole île
carole champ

Le marae de Taputapuātea

Rendez-vous à PK 31 pour découvrir ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les maraes sont des vestiges de l’ancienne culture polynésienne, ce sont donc des lieux sacrés. Le marae de Taputapuātea est particulièrement important dans l’histoire de ce peuple et même dans tout le pacifique sud et attire de nombreux touristes et autres cérémonies. Nous sommes d’ailleurs arrivés en pleine cérémonie officielle, nous n’avons pas tout compris 😎

Prenez le temps de vous balader sur ce site tout en cherchant des informations pour mieux comprendre son rôle. Il y a également un point de vue en hauteur qui vous donne une jolie vue sur le marae et la mer dernière, mais nous ne l’avons pas fait.

pierre

Le belvédère de Faaroa

Sur la route traversière, nous avons fait un stop au belvédère de Faaroa. Ce n’est pas le plus grandiose de notre voyage, mais l’arrêt est sympa. Il donne une autre perspective sur l’île de Raiatea.

Un peu plus loin, vous avez la balade des Gabbros que nous n’avons pas faite, car nous avions quelques stigmates de nos insolations à Bora Bora… 😆 Elle dure une dizaine de minutes semble-t-il.

point de vue polynésie

Kayak jusqu’au motu Ofetaro

Comme je vous le disais, nous avons pu emprunter les kayaks de notre logement pour aller jusqu’au motu Ofetaro qui se situe juste en face de celui-ci. Notre ponton privatif et ce motu sont les seuls endroits où nous avons pu nous baigner sur Raiatea.

Ce motu public accueille de nombreuses familles ou groupes sur le week-end, pour piquer niquer et passer la journée à bronzer et se baigner. Nous y étions au matin, juste avant de reprendre l’avion pour Huahine et c’était bien agréable.

carole kayak
carole kayak

Une journée sur l’île de Taha’a : que faire ?

Pour découvrir Taha’a, nous avons choisi une excursion à la journée avec Tahaa Tour Excursion (75€ par personne la journée).

Le rendez-vous était à 8h30 à la station Shell d’Uturoa, mais, comme ils viennent vous chercher en bateau, ce point peut être bougé. Nous avons commencé par naviguer en direction de l’île de Taha’a, avec les explications de notre guide sur cette île. L’avantage étant qu’il en est originaire et qu’il y réside : l’île n’a aucun secret pour lui.

Le jardin de corail de Taha’a

Notre premier spot a été le jardin de corail de Taha’a qui était incroyable ! Le cadre est magnifique (près de l’hôtel, Taha’a Island Resort), mais c’est surtout les conditions dans lesquelles vous observez la faune et la flore qui sont géniales. En effet, après avoir accosté, vous marchez un peu sur le motu avant de rejoindre un bras de mer avec du courant.

Ce courant va vous entraîner doucement, mais sûrement tout le long du jardin de corail où vous pourrez observer en toute tranquillité. Vous n’avez rien à faire, simplement vous émerveiller de tout. Le guide vous renseignera sur les espèces croisées, vous indiquera comment toucher les anémones, etc. Un moment comme on les aime…

Il avait également plein d’anecdotes à nous raconter, en passant devant l’ancienne propriété de Joe Dassin ou sur les lieux de tournage de Koh Lanta. Il a senti mon intérêt pour ces questions 😉

île mer
andy poisson

Visiter une ferme perlière

L’étape suivante, toujours en bateau, a été de rejoindre la ferme perlière (Love here pearl farm). C’est un passage obligé en Polynésie, pour comprendre cette culture, mais aussi les conditions de travail des Polynésiens. C’était fascinant, nous n’avions aucune idée de comment les perles de Tahiti (qui viennent en fait de plusieurs îles) sont créées. Je dis bien « créées », car, bien sûr, le phénomène n’a rien de naturel… Qu’on adhère ou pas, c’est très intéressant. Les boutiques permettent également d’offrir/de s’offrir de beaux spécimens.

Sur Raiatea, il y a la ferme perlière Perle d’O au PK 9,5 également.

perles

Visite d’une vanilleraie

Après cet arrêt à la ferme perlière, nous avons quitté notre bateau pour poursuivre en 4×4. Ce fut l’occasion de découvrir Taha’a de l’intérieur, et il y en a des choses à découvrir…

Nous avons commencé par un déjeuner typiquement polynésien sur le domaine familial. Ma partie préférée des excursions, je dois l’avouer ! On y a notamment découvert la sauce vanille… ❤️

Et cela tombait bien puisque Taha’a est réputée pour sa vanille, on la surnomme même « l’île de la vanille ». Nous sommes donc allés rendre visite à un producteur local qui nous a tout expliqué sur le processus de production, de récolte, etc. Il est également possible d’acheter de la vanille et bien d’autres choses. Un chouette moment et une visite originale !

Rhumerie et autres découvertes

Nous avons terminé la journée par trois petits arrêts :

  • La rhumerie de Taha’a (le domaine Pari Pari) pour découvrir comment est fabriqué le rhum et en déguster, évidemment !
  • Un séchoir à noix de coco pour nous expliquer comment est extraite la matière qui servira notamment au monoï, mais également à d’autres produits locaux ;
  • Un arrêt pour nous montrer comment les habitants de l’île se servent un maximum de la nature environnante pour les aider au quotidien : faire des chaussures d’eau, des flûtes, etc.

Une très belle journée qui s’est terminée sur les coups de 18h00, ce qui est plutôt rare en Polynésie. On vous conseille vraiment cette excursion, ne serait-ce pour découvrir Taha’a !

coco
vanille
pancarte rhum
vanille homme

On se quitte ici, entre Raiatea et Taha’a. Ces deux îles sont très différentes l’une de l’autre et permettent de découvrir une nouvelle facette de la Polynésie et de cette culture incroyable. On retiendra surtout les enseignements concernant la culture des perles ou celle de la vanille.

Mais il y a d’autres choses que nous n’avons pas eu le temps de faire à Raiatea. Quelques idées ? La randonnée des 3 cascades notamment, ou celle des Gabbros. Attention toutefois, le sentier du mont Tapoï est fermé au public depuis 2019, suite à un accident mortel.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.