Autant vous le dire tout de suite, Coron a été mon île préférée pendant ce voyage aux Philippines. Je vous propose donc de découvrir cette seconde partie du séjour à Palawan.

avion ile philippines

Comment se rendre à Coron ?

Précisons que se distinguent Coron city, la ville située sur l’île de Busuanga, et l’île de Coron où se concentrent tous les tours qui partent de Coron City.

Le petit aéroport de Busuanga ne m’a malheureusement pas laissé un bon souvenir. J’y ai pris mon avion vers Manille… mais quelle aventure ! En effet, le service de navette de notre hôtel étant à désirer, nous sommes partis en retard et arrivés, évidemment, 5 minutes après la fermeture de l’enregistrement. Nous avons supplié, plaidé notre cause, usé de tous les arguments… Nous pouvions éventuellement payer un autre billet à 130€ mais les deux autres avions du jour étaient apparemment pleins et nous partions le lendemain très tôt pour la Chine. Bon, ça a marché et nous avons eu le plaisir de survoler les magnifiques lagons qu’offre Coron. Un vol inoubliable, dans tous les sens du terme….

Attention, plusieurs touristes que nous avons rencontrés ont voulu prendre leurs billets d’avion au dernier moment mais, les vols étant limités, ils se sont retrouvés à payer bien plus cher et ne pas avoir le choix dans la date. Nous sommes repartis vers Manille pour 75€ par personne.

💡 Depuis Coron, vous pouvez également facilement rejoindre Cebu ou ma petite Bohol.

Autre possibilité : la voie maritime. Depuis Manille, comptez 15 heures. Nous sommes arrivés à Coron depuis El Nido avec la liaison en fast boat. Nous devions avoir un trajet de 3h30, nous avons navigué 5h… allez savoir. Le bateau est confortable mais attention, comme bien souvent, la clim est à fond. Prix : 31€.

 💡 Petit conseil : arrivez bien en avance à la gare ferry d’El Nido. En effet, même si vous avez vos tickets, ils ont tendance à faire du surbooking. Malgré l’achat en ligne de votre ticket, si le bateau est complet, vous restez à quai. Nous avions prévu 1h et c’était bien !

soleil coron palawan
coucher du soleil tapyas

Que faire à Coron ?

Que faire à Coron City ?

La ville de Coron, comme celle d’El Nido, n’a pas énormément d’intérêt si ce n’est observer les gens, locaux et touristes. Les touristes sont comme partout : cramés en fin de journée, plein de joie la nuit. Par contre, j’adorais voir le spectacle des écoliers en uniforme aller en scooter ou en tricycle à l’école !

Autrement, Coron, de ce que j’ai pu en voir, c’est : des grandes rues pleines de restaurants, cafés, tours opérator, petites épiceries et autres boutiques. Un grand marché se situe pas loin de la mer, sur une énorme place. Vous pouvez y faire vos courses, notamment avant d’embarquer sur votre bangka.

J’ai beaucoup aimé l’ambiance de la ville, comme El Nido. Je m’y sentais un peu chez moi (vous allez me dire que je me sens souvent chez moi en fait 8-)). Mais ce que j’ai préféré à Coron c’est gravir les 720 marches (faux) du Mont Tapyas. Mais pourquoi m’infliger tant de souffrance, notamment après le trek dans le nord ? Pour admirer le coucher du soleil pardi ! Au départ il était joli, sans plus, et puis tout à coup…. Je vous laisse apprécier les photos et la vidéo de mon voyage qui se termine par cet instant magique.

De manière générale, la vue sur la ville et l’île de Coron en face est superbe <3

Privatiser un bateau pour l’Island Hopping : Comment ça marche ?

Après le monde d’El Nido, nous souhaitions vraiment avoir un peu plus de tranquillité pour découvrir les plus beaux endroits de Coron. Nous avons eu la chance de retrouver deux amies françaises rencontrées lors du trek qui ont accepté de partager un bateau avec nous. Si vous avez le budget, ou des amis (ou le budget pour vous payer des amis ;-)), n’hésitez pas à privatiser un bateau pour profiter davantage des excursions… Au final, à 4 cela nous est revenu à 33€ par personne contre 25€ pour un tour public.

Nous avons d’abord cherché un tour opérator qui nous inspirait confiance tout en proposant des tarifs intéressants. L’enjeu était le prix du bateau pour 4, étant donné que les droits d’entrée des sites sont les mêmes pour tous. Nous avons fait trois agences, qui proposaient un bateau pour 2500 pesos/43€, 3000/52€ et 4000/69€. Nous avons donc choisi la première, Aquos Center. A ces 2500 divisés en 4 il faut ajouter :

  • Les droits d’entrée des sites que l’on souhaite voir,

  • Le repas que l’on achète soi-même,

  • Le masque et tuba que l’on peut emprunter pour 150 pesos/2,5€,

  • Le tricycle pour venir nous chercher à notre hôtel (je l’ai rejoint à pied).

Vous avez le choix entre plusieurs sites, vous pouvez tous les prendre si cela vous intéresse mais vous aurez moins de temps sur place. Nous avons opté pour 7 sites, nous avons commencé la journée à 7h30, le démarrage fut plutôt laborieux, et avons terminé vers 16h.

Quand vous arrivez, vous vous rendez au marché pour acheter, avec les conseils du guide si vous le voulez, les produits qu’il vous préparera pour votre repas. J’ai adoré le concept !

mer plongée philippines

Que voir lors de l’Island Hopping Ultimate tour ?

Ultimate tour” c’est le nom un peu pompeux du tour principal qu’offrent les agences. C’est un peu les incontournables de Coron. Comme je vous l’expliquais, vous en avez plusieurs, mais nous avons opté pour 7 d’entre eux.

Le Siete Pecados : un petit spot de snorkeling bien sympa pour démarrer la journée.

Le Kayagan Lake : l’incontournable. Le fameux point de vue carte postale de Coron. Même si tout le monde le fait, faites-en de même. Il y a deux étapes : le point de vue où, dès 9 heures les touristes font la queue pour prendre et se prendre en photo devant. L’intérêt normalement des tours privés et d’arriver avant tout le monde. Bon, suite à quelques cafouillages, ce ne fut pas notre cas mais l’attente pour les photos fut raisonnable. Le site est vraiment magnifique, même s’il y a beaucoup de touristes. De l’autre côté vous avez le fameux lac dans lequel 1. Il y avait trop de monde 2. On est obligé de nager avec son gilet de sauvetage… Non merci, mais la vue est sympa.

Le Barracuda Lake : un lac en pleine mer ! Le site est magnifique et l’eau douce est d’un contraste saisissant avec la mer ultra salée. J’ai adoré cet endroit. Attention, ce que vous voyez remonter depuis le fond du lac ne sont pas des méduses mais l’air des plongeurs qui s’entraînent sous vos pieds !

Les Twin Lagoons : Deux lagons assez sympas, pas aussi beaux que ceux del Nido néanmoins. On vous proposera d’y aller en kayak mais honnêtement, si vous nagez correctement, cela ne vaut pas la peine. On y accède par un passage étroit sous la roche et on nage dans un décor vraiment très beau.

Le Green Lagoon : nous y avons déjeuné notre délicieux repas puis y avons fait un peu de snorkeling. L’eau est effectivement plus verte qu’ailleurs mais c’est bien une étoile de mer bleue que je garde en mémoire !

Le Coral Garden : quel incroyable spot de snorkeling! Bon, il se mérite tout de même. Le courant y est incroyablement fort, c’est vraiment une lutte pour avancer. L’eau n’est pas profonde du tout et on nage à quelques centimètres de sublimes coraux qu’on essaie de ne pas abîmer mais le courant nous projette parfois dessus. J’ai vraiment adoré, c’était sans doute mon plus beau spot de snorkeling mais attention aux coupures…

CYC Beach : une plage gratuite que je ne suis pas allée voir… C’était la fin de journée et le monde sur la plage ainsi que les oursins très nombreux m’ont un peu dissuadée de quitter le bangka.

Au final, une journée géniale, que nous avons eu la chance de partager entre amis et sans des dizaines d’autres touristes pour quasiment tous les sites. La formule est simple, nous sommes pris en charge de bout en bout et nous pouvons profiter des décors paradisiaques ! Aucun regret !

bateau carole mer philippines
bateau mer philippines

Island Hopping : Escapade tour C2

Dernière journée sur Coron, nous reprenons les tours publics pour ce qui s’annonce comme étant une journée de détente sur les plus belles plages de l’archipel. Nous avons réservé avec le même groupe l’Escapade tour C2 qui propose des îles différentes du C1. Tout commence bien, on embarque sur un bateau avec une dizaine de personnes, on attend comme pour tous les tours publics car il y a un ordre pour les départs et nous prenons la mer. Et puis la houle se fait ressentir, de plus en plus violemment. J’avais lu que cela arrivait et que cela pouvait empêcher certaines excursions… Évidemment, ça n’a pas loupé, le guide nous a proposé, afin de ne pas se mettre en danger, de faire machine arrière et d’aller vers d’autres plages. Le remboursement n’étant pas envisageable, mourir noyé non plus, nous n’avons d’autre choix que d’accepter 👿 

Le souci étant que, arrivé au premier spot, on nous dit que pour nager il faut payer… Évidemment, nous avions payé les droits d’entrer des plages du tour, pas des autres spots… Heureusement, un changement de capitaine plus tard, nous voilà de nouveau affrontant les vagues. Une fois n’est pas coutume, face à la galère des transports (#speedboatthaïlandais #busdenuitpourlesrizières #vanprivéàelnido), James et moi prenons tout ça légèrement et faisons preuve d’ingéniosité pour protéger nos sacs des vagues qui déferlent (le gilet de sauvetage n’a jamais eu autant d’utilité). 1h plus tard nous arrivons sur le premier spot : Bulog Dos Island.

Le lagon est vraiment magnifique, avec des couleurs incroyables mais le vent est tel que je ne me risque que 5 minutes au snorkeling.

Nous nous rendons ensuite sur la seconde plage, la fameuse Banana Island. Tout y est : sable fin, eau translucide, palmiers, hamacs, petite cabane, déjeuner sur la table…. Un vrai bonheur 😉 

Et comme nous aimons faire dans le crescendo, la troisième plage m’a encore plus conquise : Malcapuaya Island. La recette est la même mais les bateaux accostant de l’autre côté de l’île, la plage n’est que pour nous…. D’autant que de nombreux bateaux ne s’étant pas risqués à la traversée, nous n’étions que très peu. Le retour fut nettement plus calme et cette journée clôtura à merveille mon aventure aux Philippines 😎 

plage sable mer philippines

Où dormir à Coron ? Où loger à Coron ?

Nous avons eu la mauvaise surprise de voir notre réservation annulée deux semaines avant le départ. Branlebas de combat pour trouver un hôtel pas trop cher, dans Coron City même, avec du wifi et des chambres individuelles… Miracle : le Maritonies !

💡 3 nuits au Maritonies : 36€.

Situé à une petite quinzaine de minutes à pied de la rue principale, l’hôtel était très agréable avec des chambres spacieuses, un wifi qui fonctionne et un personnel adorable. La douche est simple mais on s’en accommode. Attention toutefois à leur service de navette…

Pour les restaurants, nous avons testés plusieurs adresses :

  • Winnies : de très bons plats, locaux et européens, pour des prix très raisonnables. Attention le service peut être très long et il y a peu de tables donc pressez-vous.

  • Jellys : nous y sommes arrivés tard donc il n’y avait plus beaucoup de choix mais la nourriture était plutôt bonne, quoiqu’un peu plus cher qu’au restaurant précédent.

  • Levine’s : Une super adresse, cool et les plats ne sont pas chers et délicieux. Juste à côté, n’hésitez pas à profiter d’une bonne crêpe au nutella après vos excursions 😀 

 ➡ Après ces trois jours sur Coron, il était temps de rejoindre Manille et dire au revoir à ce fantastique pays dans lesquels nous avions passé 16 jours, aussi dingues les uns que les autres.

Pour me suivre sur l’île de Luçon

Pour me suivre à Bohol

Pour me suivre à El Nido

Mais notre aventure n’était pas prête de se terminer… Cap sur la Chine pour découvrir pendant deux jours à Pékin 😎 

Galerie