plage crozon couple

Comment visiter la presqu’île de Crozon ? Que visiter sur la presqu’île de Crozon ? Ce coin est sans nul doute l’une des plus belles pépites du Finistère. On vous en fait découvrir les spots les plus incroyables pour une journée, des pointes sauvages aux plages de rêve.

Il nous en aura fallu du temps pour faire ce week-end dont on rêvait à la presqu’île de Crozon mais une météo conciliante fin août nous a permis de nous lancer ! Crozon fait indéniablement partie des incontournables d’un séjour en Bretagne et notre week-end l’a bien confirmé, nous avons adoré ! Néanmoins, visiter la presqu’île de Crozon se prévoit, s’organise alors nous partageons avec vous nos conseils 😉

Comment visiter la presqu’île de Crozon ?

On répond à toutes les questions les plus fréquentes pour visiter la presqu’île de Crozon, sur un week-end ou pendant des vacances dans le Finistère.

Quand venir à Crozon ?

Nous sommes partis sur le dernier week-end d’août profiter du Finistère. La météo a fait des siennes le vendredi soir et dans la nuit avec une sacrée pluie qui n’a cependant pas pointé le bout de son nez ensuite. Par contre il y avait énormément de vent. Vous êtes à l’extrémité Ouest de la France Métropolitaine alors attendez-vous à quelques noeuds dans les cheveux ! Nous avions environs 12/13 degrés le matin puis cela montait jusqu’à 18/19 dans l’après-midi. Néanmoins, avec un tel vent, nous lâchions difficilement le pull 😛

Cette région est magnifique en toute saison. J’y suis passée cet hiver, lors d’une journée ensoleillée, et c’était divin. Néanmoins, le mieux est quand même de viser une journée chaude et, surtout, d’être habillé en conséquence.

Pour ce dernier week-end avant la rentrée, nous avions du monde mais je pense que cela doit être bien plus courant juillet et août. Crozon est un incontournable en Bretagne, et ça se sait ! Privilégiez toujours une venue la semaine et/ou hors saison (en juin et septembre par exemple).

plage mer phare crozon

Comment venir à Crozon ?

Nous sommes venus en voiture depuis Rennes, le vendredi soir. Le trajet est assez long, 3 heures de route (sans autoroute bien sûr…). Nous avons fait une pause pour dormir avant l’entrée sur la presqu’île, je vous détaille tout cela ensuite.

Vous pouvez également prendre le train jusqu’à Brest ou Quimper et louer une voiture. La voiture est vraiment un indispensable pour sillonner à votre guise et profiter de tous les incontournables de Crozon que nous allons partager avec vous dans un instant 😎

Pour les plus courageux, vous pouvez suivre le GR34 autrement, vous arriverez bien un jour à Crozon 😀

andy pen hir mer

Où dormir et où manger sur la presqu’île de Crozon ?

Sachez tout d’abord que le camping sauvage est interdit sur toute la presqu’île de Crozon. Pour notre première nuit, nous avons donc posé le bivouac avant d’arriver à Crozon, au sommet de montagne du Menez Hom.

 💡 Ce superbe spot, Andy l’a trouvé sur Park4night, une application utilisée par les camping cars.

Nous avons dormi sur les hauteurs et on a donc bénéficié d’un panorama exceptionnel sur la région, depuis l’intérieur des terres jusqu’à la mer. Bon, la petite contrepartie est que, forcément, il y a un vent de malade alors ne faites pas comme nous, attachez bien votre tente 😀

 💡 Andy a également trouvé une super application pour dénicher des toilettes gratuites. Je peux dire que Où sont les toilettes a changé ma vie de diabétique 😉

Pour la seconde nuit, nous avons réservé un emplacement au camping Les Pins à Crozon. Les sanitaires étaient propres, l’espace piscine tentant et notre emplacement très bien. Nous n’y avons passé qu’une nuit donc difficile de vous en dire plus 😉

Pour les repas, nous avons investi dans une glacière électrique chez Norauto, pratique pour pouvoir la brancher sur l’allume cigare en roulant et garder nos repas au frais ! On a donc beaucoup pique-niqué grâce à elle. On a également testé le restaurant L’Océanic à Crozon. Il y avait un large choix sur la carte et les plats étaient vraiment bons (et pas chers ! ).

pen hir crozon mer

Quel itinéraire pour visiter la presqu’île de Crozon ?

L’énorme avantage de cette journée est que, la presqu’île n’étant pas très grande, vous n’aurez pas à parcourir de grandes distances. Les sites dont nous vous parlons ne sont jamais bien éloignés les uns des autres, ce qui rend la journée très agréable !

De plus, comme nous avons dormi à proximité, nous avons pu démarrer la journée assez tôt 😉

Nous avons choisi de visiter la presqu’île de Crozon du nord au sud. Ainsi, nous avons démarré au fort des Capucins, pendant une bonne heure, le temps de descendre, de se balader et de remonter. Nous avons ensuite poursuivi vers le charmant port de Camaret-sur-Mer pendant une bonne demi-heure avant de joindre les alignements de Lagatjar puis la pointe du Toulinguet.

Après une pause déjeuner au niveau de la pointe de Pen-Hir, nous avons profité de ce site magnifique. Nous sommes restés quasiment une heure à ce moment-là avant de revenir le soir, pour le coucher du soleil !

Ensuite, nous avons enchaîné avec la balade au niveau de la pointe de Dinan pendant environ 30 minutes. Il était prévu que nous passions au niveau du cap de la chèvre mais nous avons préféré aller directement au niveau de Saint Hernot pour se balader sur le sentier côtier. Comptez environ 1h30 si vous voulez aller jusqu’à la vue sur la plage de l’île vierge depuis le parking et continuer un peu sur le sentier afin de découvrir d’autres plages.

Nous n’avons pas vraiment passé de temps posés sur une serviette de plage car, comme je vous l’indiquais, il y avait beaucoup de vent. Le mieux est de rester deux jours pouvoir profiter des jolies plages que nous allons vous présenter 😉

menhirs crozon

Que visiter à la presqu’île de Crozon ?

Quels sont les lieux à ne pas manquer ? Sur quelles plages pouvez-vous vous arrêter ? On vous renseigne sur tout ce qu’il faut visiter à la presqu’île de Crozon 😉

Le fort des Capucins

On commence fort, c’est le cas de le dire ! Ce fort militaire d’inspiration Vauban, datant de 1848, fut construit sur un petit îlot rocheux, battu par les vagues. Vous imaginez ce décor aux premières heures du jour, quand les nuages se dissipent ? 😎

Mais le fort des Capucins se mérite. Il vous faut déjà vous garer, sur le bas côté car il n’y a pas de parking. Vous vous engagez ensuite sur un sentier qui rejoint la mer et qui longe la côte jusqu’à ce que vous vous finisssiez par apercevoir le fort.

Pour l’atteindre, vous avez plusieurs solutions. Soit vous pouvez trouver un petit sentier côtier qui y mène, ce dernier se terminant par des escaliers. Autrement, vous avez la solution Indiana Jones qui consiste à descendre là où le terrain s’est un peu affaissé. Attention, ce n’est pas adapté aux enfants en bas âge !

Une fois sur place, vous devez encore passer sur un magnifique pont sorti de nul part et crapahuter pour arriver au plus proche du fort. N’hésitez pas à en faire le tour mais également à descendre par les quelques escaliers qui semblent s’enfoncer dans les profondeurs de la terre. Ce n’est pas ultra rassurant de prime abord mais une fois que vous y êtes, avec votre lampe torche, vous découvrez des choses assez sympas (vieux canons, vue imprenable sur l’océan, etc.) 😉

Une visite atypique qui augure une très belle journée !

fort crozon mer

Camaret-sur-Mer

Pour vous remettre de vos émotions suite à la découverte du fort des Capucins, faites une jolie pause à Camaret-sur-Mer. On a aimé l’ambiance qui émane de ce village, avec ses façades colorées qui font face à la mer mais on a surtout adoré le sillon. Il s’agit du bras de terre au niveau du port de plaisance. Vous y trouverez un magnétique cimetière de bateaux, l’église Notre-Dame de Rocamadour et la tour Vauban.

Nous sommes également passés devant la plage du Correjou qui est très belle et qui nous aurait bien donné envie de piquer une tête s’il y avait eu moins de vent 😉

bateaux épave crozon

La pointe du Toulinguet

Vous allez en faire plusieurs des pointes pendant cette journée mais elles ont toutes leurs particularités et sont vraiment complémentaires. Une fois que vous arrivez au bout de la route, à la pointe du Toulinguet, vous avez un splendide panorama, entre l’océan, les rochers happés par les vagues et la bruyère.

 💡 Cet endroit nous a d’ailleurs beaucoup fait penser au Cap Fréhel, dans les Côtes-d’Armor, un coin qu’on aime beaucoup.

Vous ne pourrez louper l’impressionnante plage de Pen-Hat, que l’on remarque car elle est en partie composée de sable et en partie de galets. Cette plage est le domaine des surfeurs, surtout par une journée venteuse comme ce fut le cas ! La baignade est, semble-t-il, interdite. Nous nous sommes contentés de la regarder depuis la pointe du Toulinguet et c’était superbe !

En repartant, ne loupez pas les alignements de Lagatjar (ça fait un peu Islande non ?), classés monument historique ! Andy avait également fait une balade à vélo près des ruines du manoir de Saint-Pol Roux lors d’un précédent séjour.

Si les alignements vous intéressent, on a beaucoup aimé le site des menhirs de Monteneuf.

plage pointe crozon

La pointe de Pen-Hir

Peut-être l’un des visages les plus connus de Crozon, la pointe de Pen-Hir. Nous y sommes allés deux fois, en début d’après-midi et au coucher du soleil.

Le panorama est encore une fois à couper le souffle, vous ne savez plus vraiment où regarder tellement tout est magnifique. Vers la plage de Veryac’h et ses eaux turquoises ? Au-delà de la Croix de Pen-Hir, l’hommage aux Bretons morts pendant la Seconde Guerre mondiale, vers la pointe du Toulinguet ? Ou bien les îlots battus par les vents, les “Tas de Pois” comme on les appelle, au bout de la pointe.

Le vent ne gâche en rien la plénitude du moment, nous contemplons la mer avec des dizaines d’autres touristes qui ne nous gênent même pas !

carole pois crozon mer

Nous étions moins nombreux le soir venu, même si les nuages ne nous ont pas permis de profiter du coucher de soleil comme nous l’aurions espéré. Les lumières étaient toutefois sensationnelles.

Vous l’aurez compris, ne loupez pas la pointe de Pen-Hir, elle est unique en son genre 😎

pen hir sunset crozon

La pointe de Dinan

Nous avons ensuite poursuivi vers la pointe de Dinan et son château. Enfin… C’est ce qu’Andy m’avait vendu 👿

Après une jolie balade, nous sommes arrivés au bout de la pointe pour voir ce pour quoi cette pointe est connue : une arche naturelle. En effet, l’extrémité de la pointe est isolée du reste par cette formation géologique dues à l’érosion. Bref, il n’y a pas de château sur place mais ça vaut quand même largement le détour !

Si vous aimez les arches naturelles, on vous recommande évidemment celles d’Étretat ou encore le Pont d’Arc, en Ardèche.

Pour les amateurs d’arches naturelles qui sortent de nos frontières ; filez à Malte, il y en a pleins !

pointe arche crozon

La pointe de Saint-Hernot

Nous terminons notre journée par l’un des visages le plus connus de la presqu’île de Crozon. Même si nous avons adoré l’endroit, nous sommes conscients de la chance d’avoir de tels endroits et nous voulons les protéger. La plage de l’île vierge, que vous avez certainement déjà vu sur les réseaux sociaux, a été nommée parmi les plus belles plages du monde par le journal the Guardian, en 2014. Depuis, et avec l’appui d’Instagram, la fréquentation explose. Des mesures ont récemment été prises pour protéger les hommes et l’environnement, il est primordial de les respecter !

Depuis le parking gratuit à l’entrée de Saint-Hernot (le GPS vous l’indiquera si vous tapez “plage de l’île vierge“), vous marchez sur des jolis sentiers pour rejoindre la plage. Lors de notre passage, la voie principale avait été fermée par la mairie et nous avons pris d’autres chemins. Après une vingtaine de minutes, nous sommes arrivés au-dessus de la fameuse plage. WAHOU. Elle est fidèle à ce que nous imaginions, un petit paradis sur terre avec des eaux translucides et du sable blanc.

Comme je vous le disais, un arrêté municipal interdit d’y aller depuis le 14 juillet 2020, par tous les moyens (y compris en bateau) car le chemin est jugé trop dangereux. Nous pouvons en témoigner, les personnes se mettent sur les bords du sentier escarpé qui a déjà tendance à s’affaisser… Faites vraiment attention à là où vous mettez vos pieds, pour votre propre bien et celui de la nature.

Le fait de ne pas profiter de la plage ne nous a pas déçu, nous avions un peu l’impression de l’avoir rien que pour nous vu d’en haut. Exception faite de cette famille arrivée dessus en bateau…

Après avoir contemplé, admiré la plage, vous pouvez continuer à longer le sentier côtier qui fait partie du GR34. La côte qui relie la plage de l’île vierge au village de Morgat est magnifique. En fonction du temps que vous avez, n’hésitez pas à la longer. On a adoré cette ambiance méditerranéenne, avec un vrai air de calanques pour certaines plages. Ces dernières se succèdent et sont toutes plus belles les unes que les autres. Bon, pour descendre sur le sable, c’est une autre histoire. Vous nous raconterez, on n’a pas testé 😉

crozon plage mer arbres

Morgat et le bois du Kador

S’il vous reste du temps, n’hésitez pas à pousser votre séjour jusque Morgat d’ailleurs. Le village est très mignon et il est possible d’y faire une courte randonnée dans le bois du Kador. Garez-vous sur l’un des nombreux parkings du village et dirigez-vous vers le port. La route se transforme en chemin qui mène dans le bois du Kador. Vous allez passer devant les vestiges du fort du Kador construit en 1861, avec une vue imprenable sur la baie. Attention toutefois à ne pas déranger les éventuelles colonies de chauve-souris qui s’y nichent 😎

Continuez la randonnée dans le bois et passez sur une ancienne maison phare, c’est le phare de Morgat datant de 1914. La randonnée se termine ensuite dans le bois puis débouche sur le village.

pointe kador phare crozon

Que visiter près de la presqu’île de Crozon : le circuit des Pointes

Si vous passez de (magnifiques) vacances dans le Finistère, on vous invite vraiment à découvrir d’autres coins. Si Crozon est un incontournable, la région regorge de pépites.

Après Crozon, nous avons par exemple passé une journée dans les environs de Brest, on a découvert des coins formidable !

Nous vous conseillons également le circuit des Pointes, qui vous amène sur la pointe la plus au sud du Finistère. Depuis Douarnenez, vous longez la côte en vous arrêtant aux différents caps. Nous avions choisi celui du Millier l’été dernier, superbe. Vous terminez à la célèbre Pointe du Raz et son panorama encore une fois saisissant !

Plus largement, le Finistère est l’un de nos départements préférés et on a grand plaisir à l’arpenter ! Par exemple, vous connaissez les Glénan ?

On espère que notre article vous permettra de visiter la presqu’île de Crozon avec autant de bonheur que nous, n’hésitez pas à nous le faire savoir 😉

pointe raz sémaphore
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *