couple majorque

Qui n’a pas entendu parler de Majorque, l’une des perles des Baléares en Espagne ? On vous emmène la visiter pour une petite semaine : budget, conseils, itinéraire, incontournables. Vous êtes prêts pour un peu de soleil ?

Quand l’automne s’installe doucement en France, rien de mieux que d’aller chercher le soleil là où il y a des tapas et de la sangria : en Espagne ! En septembre 2022, nous sommes partis visiter Majorque que nous ne connaissions pas. L’île nous paraissait idéale pour décompresser pendant une petite semaine, en profitant du soleil, de la méditerranée et de cette culture espagnole qu’on aime tant.

Ce qui est super pratique c’est que les Baléares, notamment Majorque et Ibiza, sont très accessibles depuis la France et sont donc parfaites pour une semaine de vacances à un prix raisonnable. Justement, dans cet article, on vous parle de notre budget pour 5 jours à Majorque. On vous partage aussi nos conseils pour passer le meilleur séjour possible.

Que faire à Majorque en une semaine ? On vous présente les incontournables de notre road trip à Majorque, mais également ce que nous n’avons pas eu le temps de visiter.

Tout savoir pour un road trip à Majorque

On vous partage tout ce que vous devez savoir pour organiser votre voyage d’une semaine ou moins à Majorque.

Quand visiter Majorque ?

On ne vous le conseillera jamais assez : évitez de partir à Majorque pendant la haute saison, entre juillet et août. Ceci dit, nous avons eu l’impression que cette saison a désormais tendance à commencer de plus en plus tôt et durer davantage. Nous sommes partis du 16 au 22 septembre et il y avait encore de très nombreux touristes à Majorque, un peu trop à notre goût.

Ce qui est traditionnellement l’arrière-saison, à partir de mi-septembre, est idéal pour un séjour à Majorque. Il fait encore très bon, entre 25 et 30 degrés, les prix sont plus bas et il y a théoriquement moins de monde qu’en été. Quand je vois le monde mi-septembre, je n’ose pas imaginer en plein mois d’août… Pour les températures, elles sont vraiment agréables à cette période de l’année. Par contre, nous avons eu un orage très violent sur la route vers l’aéroport !

Pour vous baigner, je pense que c’est jouable de mai jusqu’à début octobre. Mais il est tout à fait possible de visiter Majorque sans se baigner, les calas restent merveilleuses !

drone cala
drone mer

Comment aller à Majorque ?

Vous pouvez rejoindre Majorque en avion, l’aéroport est situé à proximité de Palma. Pour le coup, nous avons choisi cette solution et sommes partis depuis Lyon avec la compagnie Easyjet. Le vol ne dure que 1h10, c’est très pratique ! Nous avons payé 163€ nos deux billets.

Mais Majorque peut aussi se rejoindre en bateau pour ceux qui seraient sur le continent ou sur d’autres îles des Baléares. Cela peut être une possibilité intéressante, surtout si vous voulez venir avec votre propre véhicule.

Combien de temps rester ?

Nous sommes restés 5 jours et 5 nuits sur à Majorque avec une arrivée le vendredi soir et un départ le mercredi soir. Ce timing nous est apparu idéal pour faire ce que nous avions envie de faire, nous reposer et visiter.

Néanmoins, on vous présente dans cet article un itinéraire pour une semaine, car cela représente la durée moyenne d’un séjour à Majorque. En une semaine, vous aurez le temps de faire un vrai tour de l’île et de retourner, si l’envie vous en prend, à certains endroits.

Il est aussi possible de passer un long week-end à Majorque, de 3 à 4 jours. Cependant, on ne vous encourage pas à le faire, car l’île est relativement grande et il serait dommage de passer à côté de certains trésors.

On vous partage néanmoins des idées pour un city-trip de 3 ou 4 jours en Europe !

carole cala
cala mer
carole calanque

Comment circuler sur l’île ?

Pour circuler à Majorque, on vous conseille de louer une voiture. L’île est relativement grande, les sites à voir répartis sur le territoire.

Il y a aussi certainement un système de bus, notamment lors de l’été, mais on connaît les inconvénients : on est tributaires des horaires, il y a souvent de l’attente, on ne peut pas être déposés exactement là où on veut… La voiture offre cette liberté.

Néanmoins, je précise que nous avons payé extrêmement cher pour 5 jours : 245€, on a rarement vu une telle somme ! Après plusieurs recherches sur les avis pour trouver une agence fiable, nous nous sommes tournés vers AutoSnifers. Vous avez la possibilité de retirer la voiture à l’aéroport ou à l’agence qui se trouve à quelques kilomètres de l’aéroport à Palma, proche de la plage. Pour économiser un peu, nous l’avons réservé non pas depuis l’aéroport le soir de notre arrivée, mais le lendemain, à l’autre agence. Pour le coup, nous avons pris un taxi le premier soir pour rejoindre notre logement et le bus le lendemain matin jusqu’à l’agence. Le dernier jour, nous avons laissé la voiture dans le parking de l’aéroport : pratique et efficace.

Les routes de l’île sont en très bon état, il est vraiment facile de circuler. Vous n’avez pas de péage sur les autoroutes. Seul point négatif, la plupart des parkings sont payants et plutôt chers, surtout à Palma. Rien à dire sur la conduite des Espagnols en général 😉 Attention toutefois, le centre de certaines villes comme Palma est interdit pour les véhicules non résidents. Un panneau que l’agence vous montrera le précise. Si vous ne respectez pas cette interdiction, vous serez pris en photo et recevrez une jolie amende parfois plusieurs mois après votre séjour.

💡 Le prix du litre de SP95 était d’environ 1.75€ au moment de notre voyage.

palais
basilique

Où dormir sur l’île ?

De manière générale, on ne s’attendait pas à ces prix pour les logements, surtout en venant mi-septembre. On a réussi à trouver deux logements à des prix très raisonnables, mais cela peut vite grimper.

Plusieurs organisations sont possibles lorsque vous visitez Majorque. Nous sommes partis dans l’idée de faire un road trip, tout en évitant de changer de logement tous les soirs. On trouve cela plus contraignant et fatigant.

Pour le coup, nous avons choisi un logement dans le sud, pour découvrir cette partie de l’île. Nous avons opté pour un Airbnb à Llucmajor. Attention, cette bourgade est très étendue. Nous avons pris un appartement dans le quartier Arenal, à proximité de la mer. Le logement était très bien, l’hôte particulièrement bienveillant et aidant (à condition que vous parliez espagnol). Nous étions bien situés pour notre programme et avions restaurants, bord de mer et supermarchés à proximité. On a payé 171€ pour les 3 nuits.

Pour la partie nord de notre voyage, nous avons réservé un Airbnb à Alcudia. On vous le conseille pour sa localisation, entre le port et la vieille ville, et pour le prix (98€ les deux nuit). Néanmoins, le logement en lui-même était très simple et sa configuration, ainsi que le rythme de vie espagnol ne sont pas compatibles avec un « couche tôt »… Les économies sont un prix ! Alcudia était idéale pour circuler dans la partie nord de l’île.

village fleurs
matin phare

Quel budget pour un voyage à Majorque ?

Nous ne sommes pas habitués à dépenser autant pour un petit voyage arrière-saison. Pour être honnêtes, après avoir trouvé les billets à un prix raisonnable, nous avons déchanté en regardant les prix des logements ou de la location de voiture, mais c’était trop tard. Il semblerait que les prix aient explosé depuis le COVID…

Budget
ObjetMontant

Transport

557 €

Logement

270 €

Nourriture

234 €

Activités

32 €

Au total, nous avons dépensé 1093€ pour 5 jours à Majorque à 2.

Pour un peu plus de détails :

  • Le transport comporte 163€ de billets d’avion, 47€ de parking à Lyon, 245€ de location de voiture, 20€ de taxi, 4€ de bus, 53€ d’essence et 26€ de parking sur place ;
  • L’alimentation comprend 150€ de restaurant et 83€ de courses ou achats en boulangerie (sandwichs notamment) ;
  • La seule activité que nous avons faite est la visite des grottes du Drach.
carole mer rochers

Itinéraires pour visiter Majorque

Nous sommes partis 5 jours à Majorque, mais on vous propose plusieurs itinéraires, en fonction de votre temps sur place !

Itinéraire pour 3 jours à Majorque

Si vous restez sur un temps très court à Majorque, on vous conseille de vous concentrer sur une partie de l’île.

Première option : rester dans le sud de l’île. Au programme : Palma, les calas du sud-est (cala Pi, cala des Moro, cala S’almunia, cala Llombards et pourquoi pas d’autres dans le coin). Elles sont nombreuses. Je vous conseille également d’aller visiter certains villages de la côte-ouest comme Valldemossa ou Fornalutx. Et pourquoi pas pousser jusqu’à Torrent de Pareis ?

Seconde option : la partie nord de l’île. Vous pouvez prendre le temps de remonter par la côte ouest, magnifique et sauvage lors d’une première journée. On vous conseille ensuite de réserver une journée au cap de Formentor et ses nombreuses pépites. Une dernière journée entre Alcudia et les calas du nord-est vous permettra d’avoir une belle vue d’ensemble du nord de l’île.

escaliers villages
carole village
ruelles fleurs

Itinéraire pour 5 jours à Majorque

Pour notre premier jour à Majorque, nous avons visité Palma puis nous nous sommes rendus à Cala Pi. La deuxième journée a été consacrée aux calas du sud-est de l’île : cala des Moro, cala s’almunia et cala Llombards. Pour le troisième jour, nous avons remonté la cote-ouest de Majorque avec certains des plus beaux villages : Valldemossa, Soller, Fornalutx et l’incontournable Nus de Sa Corbata jusqu’à Torrent de Pareis. La quatrième journée a été consacrée à la pointe de Formentor, entre ses phares, ses calas et miradors. Nous avons ensuite visité Alcudia où nous logions. Pour le dernier jour, nous sommes partis vers le nord-est de l’île : cala Mesquida, cala Agulla, les grottes de Drach et un petit tour par Manacor et la Rafa Academy avant de reprendre l’avion.

majorque village

Itinéraire pour une semaine ou plus à Majorque

Si vous souhaitez visiter Majorque une semaine ou plus, je vous propose de reprendre le programme que nous avions pour 5 jours et d’ajouter deux journées. Je vous fais quelques propositions parmi ce qu’on n’a pas pu faire.

La première proposition consiste à passer plus de temps à Palma. Nous n’y sommes restés qu’une demi-journée, mais il est possible de la visiter davantage, en incluant certains musées ou visites par exemple. On vous reparle de Palma dans la suite de l’article.

Il y a aussi la possibilité de faire d’autres calas, que cela soit au nord ou au sud de l’île. Quelques propositions :

  • Cala S’Amarador et cala Mondrago
  • Cala Estreta
  • Cala Figuera (au sud-est de Majorque)
  • Cala Santanyi
  • Cala San Vicente
  • Cala Torta

Vous pouvez également inclure davantage de villages sur la côte ouest de Majorque : Deia, Soller (nous n’avons fait que le port). Pour d’autres expériences, pourquoi pas tenter une journée en mer, à bord d’un catamaran ? On adore ce genre de journée comme en Martinique ou à Milos. Et puis, pourquoi pas visiter le Rafa Nadal Museum Experience ? 😎

Itinéraire de nos incontournables pour 5 jours à Majorque

Les incontournables à visiter au sud de Majorque

On commence par le sud de Majorque qui est très beau et qui présente notamment deux incontournables à faire : Palma et cala Pi.

Palma

On vous invite à prendre à minima une demi-journée pour visiter la jolie Palma de Majorque. Nous avons débuté notre séjour ainsi et cela a permis de commencer à mesurer le charme de cette île !

Seul bémol : se garer à Majorque ! Pour rester éloignés du centre-ville qui est interdit aux véhicules non résidents, nous avons pris un parking sur la place d’Espagne et avons dû payer 9€ pour 4h. ça pique un peu !

Nous avions préparé un petit itinéraire avec quelques-uns des incontournables de la ville de Palma :

  • La place d’Espagne ;
  • Un arrêt sur la jolie plaça Mayor où nous avons super bien mangé au restaurant Mise en place ;
  • La plaça de Cort avec l’hôtel de ville ;
  • Ensuite, le palais de l’Almundaina, le château royal à côté de la cathédrale qui peut se visiter
  • La basilique Sant Francesc ;
  • Et évidemment : la cathédrale, la Seu ! Celle-ci est vraiment magnifique de l’extérieur, et très impressionnante ! Nous n’avons pas pris le temps de la visiter, mais toutes les informations se trouvent sur le site officiel.

À noter que nous n’avons pas visité les bains arabes, Es Baluard (le musée d’art moderne), la casal Solleric (une vieille maison majorquine) ou encore le château de Bellver. Ceux qui le peuvent, n’hésitez pas à rester davantage à Majorque tant il y a de choses à voir !

cathédrale carole
carole place
palma majorque batiment
carole boutique
mairie palma

Cala Pi

L’une des photos les plus visibles sur les réseaux sociaux : la cala Pi et ses eaux turquoise. Située à 40 minutes de Palma, cette crique constitue une parfaite étape après la visite de la capitale.

Quand nous y étions, le soleil jouait un peu à cache-cache, ce qui ne gâchait en rien la beauté de l’endroit. La cala Pi est tout simplement superbe ! Elle nous a énormément fait penser à certaines calanques près de Marseille et Cassis.

Quand vous arrivez sur place, vous pouvez suivre un petit chemin qui indique la cala. Vous arrivez sur les hauteurs. Partez d’abord sur la gauche pour trouver les plus beaux points de vue sur la cala Pi. Rejoignez ensuite la plage par l’escalier sur la droite et profitez. L’eau est superbe et chaude, idéale pour passer une après-midi détente !

Pour se garer, il vous faudra trouver une place dans la rue à proximité et ce n’est pas toujours aisé.

drone plage
cala drone

Les incontournables à visiter à l’ouest de Majorque

Nous avons passé une journée à rejoindre le nord de Majorque par l’ouest. Au programme : charmants villages, couleuvre de bitume et plage plus trop secrète ! On vous emmène découvrir nos spots préférés au cœur de la Serra de Tramuntana, la chaîne de montagnes de Majorque.

Valldemossa

On commence par l’un des visages les plus connus de Majorque : le village de Valldemossa ! Certains vous diront qu’il a perdu son authenticité et qu’il y a trop de touristes. Certainement. En tout cas, lorsque nous y sommes allés, début septembre, on a trouvé l’endroit charmant malgré tout.

Il faut dire que Valldemossa produit un certain effet depuis un moment déjà puisque vous l’apercevez depuis la route en venant de Palma. Nous nous sommes baladés dans les rues sans autre programme que de profiter de la beauté des ruelles fleuries sous ce doux soleil qui illumine les maisons de pierres. Vous finirez par arriver aux pieds de la Chartreuse de Valldemossa, son abbaye que vous pourrez visiter. Il n’y a pas d’itinéraire particulier, perdez-vous dans les ruelles étroites et pentues de ce village pittoresque 😎

George Sand et Frédéric Chopin y ont élu domicile quelque temps, il y a un musée qui leur est consacré.

Pour nous garer, on a pris un parking public payant à proximité du centre-ville.

ruelles maisons
abbaye
carole village
ruelle village
ruelle fleurs
village

Port de Soller

Nous avions la possibilité de nous arrêter au village de Soller, mais notre logeur nous a plutôt conseillé d’aller au port. Ce fut une pause bien agréable, car nous avons découvert un petit port plein de charme et coloré !

Il y a également une petite plage qui, bien qu’entourée du béton du port, est quand même bien séduisante avec une eau calme et limpide. Le port de Soller est idéal pour un déjeuner en terrasse ou un pique-nique sur la plage. On vous recommande l’arrêt !

Pour nous garer, on a pris un parking public payant couvert.

port bateaux
tramway majorque
carole bateaux
phase
bateaux port

Le phare de Cabo Gro

Toujours sur les conseils de notre logeur, nous avons poursuivi vers le phare de Cabo Gros. Primo, j’aime toujours les phares en Bretonne que je suis. Mais c’est surtout pour la vue sur Soller et la Serra de Tramuntana derrière qu’on a énormément apprécié l’endroit.

Le parking est gratuit, mais il n’y a pas énormément de places.

phare soller

Fornalutx

Pour terminer la série de villages au cœur de la Serra de Tramuntana, on a mis le cap sur Fornalutx ! Contrairement à Valldemossa qui est situé sur les hauteurs, il faut descendre dans la vallée pour rejoindre Fornalutx.

À peine sortis de la voiture, engouffrez-vous dans les ruelles fleuries, étroites et pentues pour découvrir comme il se doit ce charmant village. Après le calme des ruelles, redescendez vers la petite place pour retrouver l’agitation du village et pourquoi pas vous rafraîchir. Une jolie pause dans l’un des plus beaux villages d’Espagne (c’est le classement officiel qui le dit, pas moi 😉 )

On a trouvé un petit parking public payant après avoir traversé le village.

ruelle
village
village

Nus de Sa Corbata

On reprend ensuite la route pour découvrir un davantage la fameuse Serra de Tramuntana avec l’un des spots les plus célèbres. Il s’agit d’une route que les Majorquins appellent « la couleuvre », je vous laisse imaginer pourquoi. Au-delà des virages qui s’enchaînent et que vous avez le temps d’apprécier avec ce trafic, c’est tout un paysage inédit à Majorque. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à faire plusieurs arrêts pour mieux mesurer la beauté de cette route.

Attention toutefois pour les conducteurs peu surs d’eux. Il est fréquent de croiser des bus et mieux vaut anticiper, car personne n’a envie de se croiser à certains endroits de cette route 😉

route montagne
route montagne

Sa Calobra et Torrent de Pareis

Au-delà de cette route sinueuse, c’est aussi ce qui se trouve au bout qui amène de nombreux touristes à venir dans ce coin reculé de l’île. Après une petite heure sur les routes de montagne, il vous faut garer votre voiture sur un parking public payant (et trop cher, plus de 6€ les 2 heures). Vous entamez ensuite une petite marche d’une dizaine de minutes sans difficulté, sur le bitume, jusqu’à la première petite plage : Sa Calobra. Nous n’y sommes pas restés, mais peut-être aurions-nous dû au final, surtout pour la baignade.

Nous avons ensuite continué le chemin vers le fameux « Torrent de Pareis », et quel chemin ! Vous longez la mer, passez à travers des tunnels, pour rejoindre une crique très spéciale. Honnêtement, nous n’avons pas été transcendés par l’endroit, car nous y sommes arrivés un peu tard, quand le soleil ne brillait plus sur la crique. Et il y avait beaucoup trop de monde…

Mais il faut reconnaître l’originalité du lieu. Au-delà de la plage, il y a surtout l’envers du décor et l’espace naturel qui s’y trouve. Un canyon de 3 km débouche sur la plage, donc on a la chance d’en profiter un peu. Il est possible de rejoindre la plage par cette randonnée, mais elle est conseillée aux personnes expérimentées.

canyon
majorque canyon
plage roche

Les incontournables à visiter au nord de Majorque

On continue de vous faire découvrir les incontournables à visiter à Majorque avec un focus sur le nord de l’île.

Cap de Formentor et son phare

Énorme coup de cœur pour le cap de Formentor et son phare, au bout du monde. Tellement loin, que vous pouvez apercevoir Minorque, si la météo le permet. Toute la route est somptueuse et, depuis le cap, vous pouvez contempler la rencontre entre le relief et la mer.

Attention toutefois, l’été et jusqu’à mi-septembre, la circulation dans cette région est interdite aux véhicules de 10h à 19h. Un système de bus payant depuis la plage de Formentor est mis en place. Et une fois que vous y êtes, vous comprenez pourquoi il peut être très compliqué d’emprunter cette route avec beaucoup de circulation. Grande vigilance concernant les vélos qui sont ultra nombreux. On a trouvé que c’était vraiment dangereux, surtout quand il y a la masse de touristes (en voiture, en bus, à pied) et des vélos qui déboulent de nulle part à vive allure.

Le parking du phare est relativement petit et il est difficile d’y manœuvrer, notamment d’y faire demi-tour. On vous encourage donc, si vous y allez à cette période, d’y aller très tôt ou de prendre les navettes. Bien que nous y soyons après le 15 septembre, on a préféré nous y rendre autour du lever du soleil, pour le monde, mais aussi pour la lumière. Nous y étions vers 8h et les couleurs étaient déjà incroyables.

phare route
cap majorque

Cala Figuera

Gros coup de cœur pour cette crique à proximité du phare, la cala Figuera. Vous devez laisser votre voiture sur le côté de la route, il y a quelques places disponibles, ce qui permet aussi de limiter le nombre de personnes sur place. Autre obstacle : une vingtaine de minutes pour descendre jusqu’à la crique, sur un terrain rocailleux peu agréable. Mais vous êtes rapidement récompensés par la beauté du lieu !

Nous avons eu la chance d’avoir cette magnifique crique rien que pour nous pratiquement pendant 2h. Je ne compte pas le bouc qui a quelque peu perturbé ma sieste sur les rochers. On a vu le soleil dépasser progressivement la montagne pour l’illuminer, un spectacle fabuleux ! Je dois quand même nuancer la carte postale en disant qu’il y avait de nombreuses petites méduses marrons dans l’eau… On ne peut pas tout avoir =D

Si vous n’avez pas envie de descendre jusqu’à la cala Figuera, vous pouvez l’apercevoir depuis la route. Votre œil sera naturellement attiré par cette vision du paradis 😉

carole cala
plage majorque

Plage de Formentor

Autre plage, autre style ! La plage de Formentor est très connue donc ne comptez pas l’avoir rien que pour vous. Sauf au réveil, peut-être !

Déjà, vous devez vous garer sur un parking public payant, bien trop cher encore une fois (8€ les 2h). Vous rejoignez ensuite la plage à pied. Ce qu’on peut dire c’est qu’elle est vraiment magnifique… En tout cas, elle est exactement ce genre de plages qu’on aime : sable fin, eau chaude et translucide, de la végétation. Elle ressemble beaucoup aux plages corses !

Malgré le monde, on a réussi à se trouver un coin plus tranquille à l’extrémité gauche, mais cela relève de l’exploit tant il y a foule. Vous avez les gens qui arrivent en vélo ou en voiture, mais également en bateau, car plusieurs excursions sont organisées dans le coin. Infernale… Mais la plage est belle alors on supporte !

plage mer

Mirador Es Colomer

Sans nul doute l’un des paysages les plus connus de Majorque et certainement l’un qui nous le plus marqué ! N’oubliez pas de faire une halte au niveau du mirador Es Colomer sur le cap Formentor.

Nous y étions sur les coups de midi et il y avait bien trop de monde, mais cela n’a en rien gâché ce moment. On vous conseille également d’y aller pour le coucher du soleil, ça doit être superbe !

majorque mer montagne
mer falaise
mirador

Alcudia, la vieille ville et le port

Nous avions pris un logement à Alcudia, ce qui nous a permis de bien profiter de cette charmante localité majorquine. Et il ne s’agit pas de n’importe quelle localité puisque Alcudia est, en fait, la plus ancienne ville de Majorque ! Vous le ressentirez particulièrement en vous baladant dans la vieille ville fortifiée.

Nous y étions au coucher du soleil, à nous balader sur les remparts et les couleurs étaient somptueuses avec la lumière qui rasait les toits. Recherchez les quelques vestiges de l’époque, à l’instar de la Porta del Moll, celle de Vila Roja ou de San Sebastian. N’hésitez pas à rester à Alcudia pour dîner le soir, l’ambiance est géniale. Un bon verre de sangria, une paella partagée… Quoi de plus ?

Faute de place au réputé restaurant Celler Can Costa, on a dîné sur la place de la Constitution, dans le restaurant de l’hôtel Fonda Llabrés, on vous recommande !

Mais Alcudia, c’est aussi un port et une plage, bien pratique si vous voulez vous baigner à proximité. On vous conseille aussi d’aller manger à la trattoria S’Espiga (new concept) qui offre un large choix de pâtes et pizzas à un prix battant toute concurrence : 7€. Attention toutefois, l’addition peut vite grimper, surtout quand vous commandez deux verres de sangria et qu’on vous apporte une bouteille dont vous ne connaissez pas le prix… mais on vous recommande largement !

porte
ruelles maisons plantes
ville toits

Cala Mesquida

On change de cap pour aller au nord-est de Majorque cette fois-ci, découvrir la cala Mesquida !  Plus grande que d’autres criques, elle s’apparente davantage à une plage. Après vous être garés sur un parking gratuit à une petite dizaine de minutes de la plage, vous pouvez la rejoindre par la rue puis en traversant les dunes via le ponton le bois. Rien que pour ça, vous aimerez cette plage !

La baignade, en partie surveillée, est également bien agréable et la couleur de l’eau magnifique. Vigilance toutefois, l’extrémité droite de la plage est naturiste. Andy a eu quelques surprises quand il a cherché un spot pour faire voler le drone 😉

plage mer
mer rochers

Cala Agulla

Nous avons continué de découvrir cette partie de Majorque avec un arrêt dans une seconde cala magnifique : la cala Agulla !

On vous indiquera sur internet que vous pouvez vous garer sur un parking payant à proximité de la plage, mais Andy a trouvé une autre solution tout aussi bien et gratuite ! Nous avons trouvé une place dans la rue, près des grands hôtels. Non seulement nous n’avons eu à marcher qu’une dizaine de minutes pour rejoindre la plage, mais cela nous a également permis de prendre un délicieux goûter au Yogurt House !

Et que dire de cette plage ? Il faut faire abstraction du monde, mais elle est quand même magnifique avec son eau cristalline et son sable blanc et fin. Ce fut notre dernière plage à Majorque et on vous la recommande totalement !

carole plage
carole mer

Les incontournables à visiter à l’est de Majorque

On termine par l’une des régions les plus touristiques de Majorque : la côte est !

Cala des Moro

Avant d’y aller, on vous avait dit que la cala des Moro était la plus jolie calanque de Majorque ! Nous en attendions donc beaucoup… On s’était mis toutes les chances de notre côté en y arrivant le plus tôt possible. Attention toutefois à ne pas y aller trop tôt, il faut que le soleil l’illumine pour qu’elle soit la plus jolie possible.

Pour y accéder, il vous faudra vous garer sur un parking public gratuit, surtout en pleine saison. Vous devrez ensuite marcher une quinzaine de minutes pour rejoindre le coin des calanques. Ce n’est pas désagréable, surtout que vous passez à côté de jolies maisons ! Néanmoins, on a pu voir que certains trouvaient à se garer plus près.

Une fois arrivés au niveau des calanques, cala des Moro et cala S’almunia, vous n’avez qu’à descendre par le chemin que vous souhaitez. Au niveau des poubelles, vous rejoindre par un chemin à flanc de roche, la fameuse cala des Moro. Vous serez tout de suite attiré par le bleu incroyable de ses eaux. En prenant un petit chemin autorisé sur la gauche, vous pourrez trouver quelques spots photo ou tout simplement des endroits au calme pour contempler ce lieu.

Mais, à mesure que vous vous rapprocherez, vous constaterez certainement le monde présent sur site. La cala des Moro est toute petite, il n’y a pas vraiment de plage depuis un éboulement. Au regard du monde déjà présent, nous avons préféré ne pas nous éterniser sur place, mais cela valait le coup d’œil.

calanque
couple cala

Cala s’Almunia

À proximité de la cala des Moro, vous trouverez la cala s’Almunia : une petite pépite ! Pour le coup, nous y étions assez tôt et étions quasi seuls sur le site.

Il y a la petite plage au fond, mais surtout l’ensemble de maisons de pêcheurs comme posées au bord de l’eau. Ce coin nous a fait penser à certains des villages de pêcheurs à Milos, c’est pour cela que nous sommes tombés sous le charme de cet endroit.

On vous recommande vraiment de pousser jusqu’à cette crique si vous venez jusqu’à cala des Moro.

carole mer
cala andy
cala carole mer

Cala Lombards

Lors de la même journée, nous avons passé l’après-midi à la cala Llombards. L’avantage est que nous n’avons pas eu besoin de bouger la voiture de la journée : nous avons tout fait à pied. Après avoir acheté des sandwichs sur la route, nous avons filé vers midi découvrir cette plage dont on nous avait dit tant de bien…

Malheureusement, une plage populaire par un dimanche de septembre n’est jamais une bonne idée à Majorque, semble-t-il. La cala Llombards était noire de monde, ce qui lui enlève énormément de charme. On a vu son potentiel, mais, clairement, cela n’a pas été un coup de cœur.

N’hésitez pas à vous balader sur les promenades le long de la cala pour la découvrir sous un autre angle et, peut-être, trouver un coin plus tranquille.

plage mer
cala majorque

Les grottes du Drach

Ces grottes, bien que faisant régulièrement partie des incontournables à faire et à voir à Majorque, n’étaient pas vraiment prévues au programme. Puis, nous nous sommes laissés tentés, car elles étaient sur notre route et nous étions quand même curieux de découvrir cet endroit. Néanmoins, et on vous explique pourquoi, mais sommes restés sur notre faim.

Clairement, les grottes en elles-mêmes sont superbes et vraiment impressionnantes. Elles sauront intéresser petits et grands. On ne vous en dit pas trop, mais vous aurez le droit à un petit concert musical très agréable.

Cependant, on vous parle d’une visite d’une heure pour un prix de 16€. Mais vous ne passez pas 1h dans les grottes étant donné la foule qui entre en même temps que vous. En effet, il faut réserver son créneau (et on vous conseille de réserver en avance) pour visiter les grottes. Nous avions pris des billets pour la visite de 15h et avons eu la mauvaise idée de voir qu’une bonne centaine d’autres personnes étaient sur le même créneau… Sauf que tout ce petit monde rentre au même moment dans la grotte, ce qui rend la découverte juste insupportable.

S’ajoute à ce, l’être humain, dans toute sa splendeur. Entre ceux qui font des selfies (dans une grotte sombre, je précise), ceux qui se font photographier par leur pote tranquillement installé dans les escaliers et qui bloque le passage, ceux qui filment ou photographient pendant le spectacle alors que c’est interdit… On ressort de là en ne supportant plus l’autre et ses débordements.

Une sacrée mauvaise expérience, pour 16€ par personne en plus (et pas 1h, 40 minutes maximum).

💡 Pour retrouver les informations nécessaires à la visite.

grotte
grotte
grotte

Porto Cristo et la Rafa Nadal Academy

Mais, heureusement… On a terminé par le meilleur moment du séjour pour Andy !!

D’abord, nous avons infructueusement cherché la maison de Rafael Nadal à Porto Cristo. Mais c’est une charmante cité balnéaire ! Puis, avant de rejoindre l’aéroport, nous avons fait un crochet par la Rafal Nadal Academy, située à Manacor. Autant vous dire qu’Andy était aux anges…

On n’a pas fait le Rafa Nada Museul Experience, mais peut-être aurions-nous dû, plutôt que les grottes…

Bilan de notre road trip à Majorque

On espère vous avoir donné envie de découvrir la jolie Majorque, car nous l’avons beaucoup aimée ! Nous recherchions une destination pour 5 jours au soleil avec de la mer, des villages authentiques et pittoresques, mais également de la bonne nourriture. L’Espagne nous semblait parfaite pour cela, et plus spécifiquement l’une des îles des Baléares. En 2020, je devais aller visiter Ibiza, mais le COVID en a décidé autrement. On compte bien y aller pour comparer les deux îles !

Pour ce qui est de Majorque, si on devait résumer :

Ce qu’on a aimé à Majorque : la diversité des paysages, entre les calas, Palma ou les petits villages, des grottes, des miradors, etc. La gastronomie espagnole bien sûr et la gentillesse des gens rencontrés.

Ce qu’on a moins aimé à Majorque : nous pensions être davantage tranquilles mi-septembre, mais il y avait encore beaucoup trop de monde pour nous. Et puis les prix pratiqués à certains endroits : les loueurs de voitures, les parkings, etc.

Vous savez tout maintenant, n’hésitez pas à nous dire si vous avez visité ou non Majorque et partager vos impressions 😎

Si vous voulez continuer à découvrir l’Espagne, on vous présente

Barcelone

Le sud de la Catalogne

Séville et Cordoue

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *