banc copenhague

Petit tour par l’une des plus discrètes capitales européennes : Copenhague ! Nous avons passé un week-end à Copenhague et sommes ravis de vous en dévoiler quelques-uns des plus beaux endroits !

Cela faisait longtemps que cette capitale européenne me tentait, surtout parce que peu de monde m’en parlait. Je voulais découvrir Copenhague, et un peu du Danemark, nous sommes donc partis sur un week-end de septembre.

Alors, comment vous résumer Copenhague ? Il s’agit, pour moi, d’un excellent mélange entre Amsterdam et Berlin, avec une pointe d’Islande. La raison ? Cette atmosphère nordique, le fameux « hygge », cette sérénité qui se dégage de Copenhague et le sentiment de sécurité, qui y règnent. Vous l’aurez compris, on a beaucoup apprécié Copenhague.

On vous partage donc nos incontournables à faire et à voir à Copenhague en un week-end, mais on vous donne également tous nos meilleurs conseils pour découvrir cette ville. Alors, que faire à Copenhague en un week-end ? C’est parti !

canal

Comment visiter Copenhague pour un week-end ?

Avant de vous partager les incontournables à voir à Copenhague en 2 jours, on vous donne quelques conseils pour passer un super séjour dans la capitale danoise !

Combien de temps rester à Copenhague ?

Nous avons passé 2 jours à Copenhague, ce qui nous a paru déjà pas mal, même si cela peut faire court. Encore une fois, cela dépend de votre programme, de vos goûts. Nous, par exemple, avons fait l’impasse sur les musées de la ville. Pour vous balader dans les rues de Copenhague et voir une grande partie des incontournables, 2 jours peuvent suffire. Bien sûr, si vous voulez profitez du mode de vie danois, « le hygge » vous en imprégner, il vous faudra rester davantage.

Nous ne le recommandons pas spécifiquement, mais pour ceux qui seraient juste de passage à Copenhague, il est tout de même possible d’organiser son itinéraire pour avoir un premier aperçu de la ville en une journée.

carole mairie copenhague
rues copenhague
clocher

Quand partir ?

Sur la question de la meilleure saison à laquelle partir à Copenhague, on vous conseille quand même de privilégier un séjour d’avril à octobre. Il faut savoir que les températures en hiver peuvent bien descendre, et que la visite de la ville peut s’en trouver un peu compromise. Une grande majorité des touristes s’y rend sur les mois d’été, entre juillet et août. Le mieux est peut-être de partir entre mai et juin et courant septembre.

À noter que lors de notre voyage, nous avons eu de la chance, car aucune pluie et pas mal de soleil. Nous nous étions préparés à l’éventualité d’avoir un peu de pluie… Mais pas à avoir autant de vent. Car si la température tournait autour de 15 degrés en journée, le vent marin est plutôt froid. La doudoune n’était pas de trop donc pensez-y en faisant votre sac !

Comment y aller ?

Plusieurs aéroports français desservent Copenhague, notamment avec la compagnie Easyjet. Nous sommes partis depuis Lyon sur un week-end, du vendredi soir au dimanche soir. Même s’il faut toujours tendre à diminuer ses trajets en avion, cela reste une solution très pratique.

Si vous partez de Lyon, on vous conseille de laisser votre voiture chez Alyse pour la durée de votre séjour. Nous avons testé cette compagnie pour la première fois et nous avons été agréablement surpris par la prestation proposée. Ils vous appellent avant votre arrivée pour faire le lien, vous êtes amenés très rapidement à l’aéroport par la navette (moins de 10 minutes en voiture), ils viennent vous chercher de suite et votre voiture est en sécurité pendant tout votre voyage. Et puis tout ça, pour 34€ pour 2 jours, ce qui représente une belle économie par rapport au parking de l’aéroport !

maisons vélo

Comment s’y déplacer ?

Ce qui est très chouette à Copenhague, c’est que l’aéroport, Københavns Lufthavn, est vraiment accessible depuis le centre et vice versa. Il y a plusieurs bus, mais surtout la ligne 2 du métro qui vous amènera en moins de 20 minutes dans le centre de la capitale. Comptez 4,80€ votre trajet vers le centre, mais il y a plusieurs zones. Et puis le métro est agréable, propre et absolument pas bondé. Que du bonheur !

Une fois dans le centre-ville, autre fait bien appréciable : vous n’aurez plus besoin de prendre les transports ! En tout cas, cela a été notre option puisque nous avons simplement marché pendant 2 jours ! Copenhague est une ville à taille humaine, il est possible de rejoindre tous les points dont on vous parle dans cet article à pied.

Mais il y a une autre option, choisie par la plupart des touristes… et des locaux : le vélo ! Car après Amsterdam, Copenhague est sans nul doute la ville où nous avons vu le plus de vélos ! Mais à une différence près… nous ne les avons pas trouvés dangereux, ce n’était pas le gros bordel comme à Amsterdam 😎 Les pistes cyclables sont très grandes, ce qui permet aux vélos de gêner ni les voitures ni les petons par exemple.

église coupole

La santé-sécurité à Copenhague

Nous sommes obligés d’en parler, car cet aspect est juste génial à Copenhague ! On s’y est sentis extrêmement bien, en sécurité, un peu comme dans une bulle. Nous n’allons pas dire que cette ville, voire ce pays, est unique en son genre, mais on a beaucoup apprécié cette ambiance. Quelques exemples ?

  • Depuis août, le port du masque n’est plus obligatoire au Danemark. Vous n’imaginez pas comment on a apprécié !
  • La ville est propre et ordonnée (malgré la centaine de vélos, parfois un peu éparpillés, mais ça reste quand même « ordonné » 😀 ) ;
  • La ville est calme, tranquille. Même quand il y a une soirée dans un bar, le bruit s’arrête à une heure raisonnable ;

Et puis je ne peux pas terminer ce chapitre sans parler des feux de circulation… car c’est un grand débat entre Andy et moi. Je suis une Parisienne de naissance, je peux traverser un passage piéton au rouge. Andy est… respectueux des lois et ne traverse jamais, oh grand jamais, au rouge. Autant vous dire que j’ai souffert pendant 2 jours, car les Danois sont conçus dans le même moule qu’Andy : on ne traverse pas au rouge ! Je pense avoir perdu approximativement 2 heures dans mon week-end à attendre que le feu passe au vert alors qu’il n’y a aucune voiture… Mais ça reste appréciable.

Sur ces points, Copenhague a vraiment pu me faire penser à l’Islande.

façades maisons

Où loger ?

Nous avons réservé notre logement, tout comme notre billet d’avion, un petit peu plus d’un mois avant le départ. Nous savions que les logements coûtaient relativement cher, et je vous le confirme. Notre priorité était de trouver un hôtel (ou Airbnb) dans le centre, pour pouvoir nous balader tranquillement à pied.

Nous avons eu la bonne surprise de trouver une auberge de jeunesse avec une chambre pour 2 (malgré les 6 lits…) à un prix raisonnable : 103€ les 2 nuits. On vous recommande donc chaleureusement le Steel House Copenhague pour sa localisation, proche du centre, et pour son prix. Mais ce n’est pas tout ! Nous avions réservé un peu rapidement, sans prêter attention à toutes les possibilités offertes par le logement.

Quand nous avons débarqué, nous avons découvert :

  • Un bar avec des Happy Hour et une super ambiance ;
  • Tout un tas d’activités proposé plusieurs soirs par semaine ;
  • Un espace jeux (il faut néanmoins payer pour en faire) ;
  • Un espace cinéma ;
  • Une piscine (20 DKK, soit 2,7€ par personne pour 2 heures maximum) ;
  • Un coin cuisine très convivial ;
  • Des chambres très confortables.

Ce qui est drôle c’est que parmi les gens qui ont réagi à nos stories sur Copenhague, plusieurs nous ont dit qu’ils y avaient séjourné et qu’ils avaient adoré donc n’hésitez plus !

église canal

Nos bonnes adresses : où manger à Copenhague ?

Car, qui dit « bon week-end » en Europe, dit « bons restaurants ». Même si le prix de l’alimentation, entre autres choses, fait partie de ces éléments à avoir en tête quand on vient passer un week-end à Copenhague. Comme nous n’étions sur place que 2 jours, nous avons essayé de profiter, malgré les prix assez élevés ! On vous suggère plusieurs adresses, qu’on a testées ou dont on a entendu parler en bien, voire en très bien !

Un lieu incontournable à Copenhague pour manger ? Les halles de Torvehallerne ! Vous y trouverez forcément votre compte, entre les célèbres smørrebrøds, ces tartines traditionnelles de pain de seigle, ou des délicieux tapas. Nous avons opté pour un délicieux risotto aux champignons et du porridge chez Grød, foncez-y ! À consommer sans modération, d’autant plus que vous êtes installés au soleil…

Pour les smørrebrøds, on a également testé et approuvé ceux du Cafe Oscar !

Si vous cherchez un repas sur le pouce et que des sandwichs vous tentent… Nous avons une adresse à ne pas manquer ! Par contre, petit conseil si vous n’avez pas trop faim… Prenez un sandwich pour deux 😀 Nous sommes sortis repus comme jamais du Smagsloget… Nous y étions arrivés un peu par hasard d’ailleurs, après être sortis bredouille du restaurant n°1 sur Tripadvisor à Copenhague : Maple Casual Dinig. Si vous voulez y aller, pensez à réserver, car il est pris d’assaut.

Et comme nous souhaitons finir avec un peu de douceur, on vous conseille deux pâtisseries qui sont un pur régal : le kanelsnurre et le thebirkes med remonce. On vous laisse découvrir les ingrédients, mais allez-y les yeux fermés 😎

halles copenhague

Quel budget pour un week-end à Copenhague ?

Il y a deux choses à savoir concernant le budget pour un week-end à Copenhague. La première est que le Danemark n’a pas l’euro, mais fonctionne avec sa propre monnaie : la couronne danoise. En septembre 2021, 1€ = 7,4 DKK.

Ensuite, il faut partir du principe que la vie coûte plus cher qu’en France. Vous le ressentirez dans le prix de la nourriture, mais aussi des activités. Ainsi, notre budget pour 2 et pour 2 jours.

Budget
ObjetMontant

Transport

149€

Alimentation

130 €

Hébergement

103 €

Activités

51 €

💡 Nous avons payé notre aller-retour en avion 96€ pour deux.

Comment réduire les dépenses pour 2 jours à Copenhague ? Sur la nourriture, il est toujours possible de prendre un Airbnb et de cuisiner chez soi. De même, si vous prenez un simple sandwich ou une salade en supérette, cela reviendra à moins cher. Le deuxième poste de dépense sur lequel il est possible d’agir est celui des activités. Parmi nos 50€ d’activité, près de 50€ ont concerné l’entrée au parc Tivoli… Sachant que, on vous en reparle, mais il aurait fallu payer davantage pour les attractions. Si vous surveillez vos dépenses, ça tombe bien, car une grande partie des activités à Copenhague est gratuite !

pont canal copenhague

Que visiter en un week-end à Copenhague ?

Nous ne prétendons pas avoir tout vu à Copenhague, mais on a plutôt bien arpenté la ville pendant 2 jours. L’avantage est que la grande majorité des sites à voir se trouve dans l’Indre By, le quartier le plus central. Mais on vous emmène un peu au-delà, découvrir d’autres incontournables à voir à en un week-end à Copenhague.

andy port

Nyhavn

On commence par ce qui est sans doute l’une des cartes postales les plus connues de Copenhague : le port de Nyhavn. Je l’attendais avec impatience, et je n’ai pas été déçue, ce petit port est charmant !

Évidemment, il est charmant, ultraphotogénique, méga-instagramable alors il est… bondé ! Difficile de circuler sur ce vieux port sans se faire bousculer par la foule. Mais c’est bien le seul endroit que nous ayons vu comme ça à Copenhague ! On vous recommanderait bien d’y aller tôt le matin, mais le mieux est quand même quand le soleil éclaire les façades alors… Nous n’avons pas pu y aller la nuit, mais ça doit être magnifique !

Juste à côté, vous ne pourrez pas louper la Kongens Nytorv, cette très jolie place pavée. Beaucoup de monuments importants, comme le théâtre, s’y trouvent et de nombreuses rues commerçantes y débouchent. Une place très animée qu’on a beaucoup aimée !

port

Le palais d’hiver de la reine : Amalienborg

Essayez de passer sur cette place à 12h pour assister à la relève de la garde devant le palais. Immense d’ailleurs, tous les bâtiments qui vous entourent composent cette « modeste » résidence d’hiver de la reine. C’est ça qui est chouette quand on visite des pays avec une monarchie encore en place, ça fait tout de suite plus classe hein ? On est arrivé un peu après la bataille de la relève de la garde, mais on imagine ça comme à Londres.

À proximité, ne manquez pas la jolie église de Marmorkiken et son impressionnante coupole. Il est possible de la visiter.

place carole

Le Kastellet

Le Kastellet c’est cette étoile que vous repérerez au nord du quartier central. Nous avions prévu d’y aller, mais étant donné l’heure, nous avons écourté ce passage et donc la vraie découverte de la forteresse. Les casernes rouges sont certainement magnifiques, comme beaucoup de construction à Copenhague !

Le parc autour est d’une vraie bulle d’air (surtout avec l’air marin !) où il est très agréable de se promener. Ne manquez pas l’arrêt devant l’église Saint Alban et la Gefionspringvandet ou tout simplement la fontaine de Gefion, impressionnante !

carole fontaine
église
parc carole copenhague
fontaine église

La statue de la Petite Sirène

Et c’est aussi dans cette partie nord que se situe le symbole de Copenhague : la statue de la Petite Sirène ! L’hommage est à destination de l’auteur de ce conte, Hans Christian Andersen qui a vécu dans la ville.

Vous lirez que cette statue de bronze est décevante, qu’elle est petite, que la figure semble déprimée, que l’endroit n’est pas intéressant, qu’il y a trop de monde… Certainement, mais moi ça m’a plu de la voir ! C’est un peu comme le Manneken Pis à Bruxelles, c’est à voir ! J’avoue que les usines derrière ne constituent pas le décor le plus propice à l’enchantement, mais justement, j’ai aimé ce contraste. La vie n’est pas un Walt Disney 😉

statue

Le quartier de Nyboder

Juste après un bon déjeuner au Cafe Oscar, nous nous sommes baladés dans le quartier de Nyboder. Il s’agit de quelques rues avec des maisons couleur ocre aux volets couleur brique. Un délice pour la rétine ❤️

quartier copenhague
andy maison
vélo

Le château de Rosenborg

Il est toujours sympa de tomber sur un château en plein milieu d’une ville ! Nous ne l’avons pas visité et nous nous sommes contentés de l’admirer depuis l’extérieur. Le coin est d’autant plus appréciable qu’il y a de très beaux jardins adossés au château.

Retrouvez toutes les informations sur le château sur le site officiel. Vous y trouverez notamment le prix d’entrée (120 DKK/16€) et même y réserver les billets en ligne. Il est aussi possible de trouver des visites guidées.

château

Le jardin botanique

Situé à proximité du château de Rosenborg, ce magnifique jardin est gratuit ! En tout cas l’entrée principale l’est. Pour voir les expositions, il faudra payer et ce n’est, encore une fois, pas donné. Si le soleil n’a pas daigné pointer le bout de son nez quand nous y étions, nous avons tout de même apprécié le calme et la beauté du lieu.

jardin

Rundetarn

Pour bien apprécier Copenhague, rien de mieux qu’une vue de hauteur. Pour cela, nous avons grimpé au sommet de la Rundetarn, cette tour ronde très originale. C’était pour nous une manière très chouette de dire au revoir à la ville alors on vous le conseille.

💡 Prix : 5,3 € par personne.

tour vue

Les jardins de Tivoli

Encore une chose bien originale à Copenhague : un parc d’attractions en pleine ville ! Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de l’un des plus vieux d’Europe. J’avais lu sur pas mal de blogs des gens qui disaient qu’il devait être sympa d’y aller la nuit. Nous avons donc décidé d’y aller sur ce créneau horaire. Je vous invite donc avant tout à toujours regarder les horaires et les jours d’ouverture aussi.

Il faut également savoir que vous paierez un sacré prix pour entrer (140 DKK par personne, soit plus de 19€) et tout ça… pour entrer et c’est tout ! Car, pour toutes les attractions, il faudra encore sortir des couronnes danoises. De fait, et parce que l’ambiance nous a suffi, nous n’avons rien dépensé dans le parc. C’est pourtant tentant, entre les jeux, les attractions, les manèges et les bonnes odeurs de nourriture.

Nous avons simplement déambulé dans ce lieu unique en son genre, avec cette atmosphère si particulière d’un parc d’attractions à la nuit tombée. On vous recommande l’expérience, même si c’est bien trop cher pour une simple balade.

Le château de Christianborg

On vous conseille également les alentours du château de Christianborg, très solennel. Il s’agit désormais du siège du Parlement danois, du ministère d’État et de la Cour suprême. Et puis, il y a des chevaux donc c’est plutôt sympa !

Nous avons continué à nous balader dans ce quartier, passant notamment devant le Borsen. Ce long édifice est une ancienne bourse, mais il est surtout connu pour sa flèche en forme de spirale.

Nous avons ensuite traversé le pont Knippelsbro pour rejoindre le poétique pont des cercles et avoir une jolie vue sur la bibliothèque royale. Ce quartier est très sympa, tranquille, moderne, énergique. On a beaucoup aimé !

château

Le quartier de Christianshavn

Si vous continuez à pousser vers l’est, vous arriverez dans un autre quartier de Copenhague : Christianshavn. On vous invite à aller vous balader auprès de l’église de Notre-Sauveur. Il y a, semble-t-il, une très jolie vue depuis le sommet !

Et puis, juste à côté, vous tomberez assez naturellement sur la fameuse Christiania, dont on m’avait beaucoup parlé. Il faut savoir que c’est un espace à part, et qu’on ne peut pas prendre de photo dans la plupart des endroits. C’est d’ailleurs bien spécifié, et on vous le rappelle. Alors, qu’est-ce que Christiania ? Si on se réfère aux messages, c’est hors Union européenne 😀 En tout cas, c’est une ville « libre ». Fondée à l’origine par des squatteurs et des hippies, cette communauté était considérée comme « autogérée » entre 1971 et 2013. Elle avait son propre drapeau, sa propre monnaie, etc. Tout ceci est censé être terminé, mais on sent encore quelques libertés dirons-nous. Le mieux est d’aller voir par vous-même, je crois !

Pour l’ambiance, on a vu énormément de similitudes avec le quartier de Raw Tempel à Berlin 😉

quartier église

Quel itinéraire pour 2 ou 3 jours à Copenhague ?

Nous sommes restés un week-end à Copenhague, mais, comme on vous le disait, l’idéal est de rester 3 jours pour profiter un maximum de la ville. Pour le coup, on vous partage notre itinéraire idéal pour 2 ou 3 jours à Copenhague.

Que faire en 2 jours à Copenhague ?

Itinéraire pour le jour 1 à Copenhague : direction le Vieux-Port de Nyhavn en passant par le château de Christianborg. Ces premiers pas dans la ville permettent d’en prendre le pouls. L’idéal est également de s’arrêter dans une boulangerie pour goûter une ou deux spécialités, notamment celles qu’on vous a conseillées plus haut 😉

Ensuite, vous remontez vers le nord de Copenhague avec l’église Marmorkiken, Amalienborg puis direction le Kastellet et la Petite Sirène. Nous vous conseillons ensuite de repartir par le quartier de Nyboder puis rejoindre le château de Rosenborg et le jardin botanique. Enfin, pour votre soirée à Copenhague, allez aux incontournables jardins Tivoli !

Itinéraire pour le jour 2 : repartez direction le Borsen avant de traverser le pont qui vous mènera sur l’autre rive. Allez vers le pont des cercles, face à la bibliothèque nationale. Perdez-vous ensuite dans les canaux jusqu’à rejoindre le quartier Christianshavn. Au programme : petit tour à l’église de Notre-Sauveur, la vue est, semble-t-il, pas mal ! Puis, cap sur l’originale Christiania.

Après un deuxième passage au Nyhavn, dont on ne se laisse pas, vous pouvez rejoindre le centre-ville et parfaire votre connaissance de Copenhague avec quelques-uns des endroits incontournables comme la Rundetarn ou les halles de Torvehallerne ! À noter que Nyhavn au coucher du soleil doit être incroyable.

canal eau bateau

Que faire en 3 jours à Copenhague ?

Pour une troisième journée à Copenhague, on vous donne quelques idées d’activités supplémentaires :

  • Se balader dans les quartiers de Nørrebro (la rue Jaegersborggade) et Vesterbo
  • Une excursion à la journée à Malmö, en Suède
  • Le musée National
  • Le musée du design

On doit louper d’autres trucs sympas à faire à Copenhague alors n’hésitez pas à partager vos expériences avec nous ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore la ville, on vous conseille vraiment d’aller y faire un tour, ne serait-ce pour découvrir ce fameux « hygge », cette ambiance danoise si particulière. Un week-end à Copenhague vous fera office de petite bulle, hors du temps, hors de l’espace, comme on les aime.

port maisons
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.