carole ruines mer

Tulum est un incontournable de la Riviera Maya, dans le Yucatan, au Mexique. Ville pleine de contrastes, on vous la présente, ainsi que les endroits incontournables dans les environs !

Avons-nous aimé Tulum ? Oui. Mais parce que nous avons bien réfléchi à là où nous allions loger et aux activités que nous allions faire. Tulum a plusieurs visages et la crise sanitaire accentue les différences. Près de la zone hôtelière et sur la plage, c’est comme si le COVID n’existait pas. Autant vous dire que nous ne nous sommes pas attardés dans ces zones 🙄

On a aimé le Tulum plus authentique et surtout, les alentours incroyables de la ville. Alors, que faire à Tulum et dans ses environs ? On vous partage tout ça !

andy cenote eau

Comment aller à Tulum ?

Depuis l’aéroport de Cancun, vous avez plusieurs possibilités. Si vous ne louez pas de voiture pour votre voyage, il y a des bus, et notamment du réseau ADO, qui vous y amènent directement.

Retrouvez tous nos conseils pour conduire au Mexique et pourquoi on considère que c’est mieux de louer une voiture. En effet, nous avons loué une voiture suite à notre séjour sur Isla Mujeres et on a filé directement en direction de Tulum.

Afin de couper un peu la route, nous avons passé une nuit à Playa del Carmen. Ce coin ne nous tentait pas trop alors on a décidé d’y passer simplement la nuit et, surtout, de profiter d’un lever du soleil sur une plage encore quasi déserte. On vous conseille de manger à la Cueva del Chango d’ailleurs !

Puis nous avons fait plusieurs arrêts sur la route jusqu’à Tulum : les cénotes Azul et Jardin del Eden, Akumal puis le cénote Dos Ojos. On vous détaille nos expériences dans les cénotes dans la suite de l’article 😉

Par contre, nous avons simplement mangé à Akumal. Il y a un énorme business autour des fameuses tortues de cette plage mais nous ne nous sommes pas laissés tenter. Il faut payer pour garer sa voiture, puis payer pour accéder à la plage et enfin payer pour faire l’excursion groupée pour nager avec les tortues. On a tellement de beaux souvenirs de notre expérience en Guadeloupe, à Petite-Terre, qu’on n’a pas tenté. Il y a aussi une polémique, les tortues seraient emprisonnées. Notre guide à la réserve de Sian Ka’an nous a dit que c’était faux… On vous laisse juger 😉

carole plage palmier

Comment se déplacer à Tulum ?

Nous avions donc notre voiture, qui nous a servi pour nous rendre au supermarché Aki ou aux ruines de Tulum. La voiture était nécessaire car nous étions un peu excentrés mais si vous choisissez une autre localisation, il est possible de se débrouiller à vélo. Sinon : location de scooter, taxi, etc.

💡 Attention toutefois, la route qui va de la zone hôtelière aux ruines de Tulum est souvent embouteillée, notamment en fin de journée.

Une fois aux ruines de Tulum, nous avons loué des vélos pour rejoindre l’une des jolies plages. N’hésitez pas à négocier le tarif, c’est clairement à la tête du client… On a payé 12,5€ nos 2 vélos mais au départ ils nous en demandaient presque 20 ! Bon par contre, je vous préviens, il n’y a pas de freins… Vous freinez en pédalant en arrière, je ne m’en remets toujours pas 😀

carole eau cenote

Combien de temps rester ?

Visiter Tulum et ses environs nécessite pas mal de jours. Dans l’idéal, comptez à minima 1 journée à Tulum, mais 2 c’est mieux et 3 c’est parfait, pour prendre le temps de découvrir la ville. Comptez également une journée pour profiter de la route entre Playa del Carmen et Tulum, et une autre journée pour la réserve de Sian Ka’an.

Après tout dépends de votre rythme et de vos souhaits. Nous avons séjourné 3 jours à Tulum mais nous serions bien restés une journée de plus !

Il est également possible de loger à Tulum pour découvrir d’autres coins du Yucatan, en faisant des excursions à la journée. Si vous voulez loger dans un endroit pour faire la fête mais aussi vous reposer et visiter facilement le Yucatan, Tulum est un bon compromis. Ce ne fut pas notre choix, tout d’abord parce qu’on voulait faire un road trip et découvrir les lieux par nous-mêmes. Ensuite, si Tulum est chouette, elle est à l’image de la Riviera Maya : par endroit bondée, surfaite et surtout, contrastée. Les coins authentiques côtoient le luxe et la décadence de la zone hôtelière. On a été assez marqués par l’ambiance qui y règne, surtout en contexte COVID (pas de masque, évidemment). Bref, nous n’étions pas là pour ça.

ruines mer sable

Où dormir ?

Si vous êtes comme nous et que la zone hôtelière ne vous attire pas du tout, on a une super adresse à vous proposer ! Casa Abanico Tulum est un petit havre de paix luxuriant dans lequel vous aurez plaisir à vous reposer le soir et à vous balader dans son jardin le matin. Les chambres sont grandes et confortables, la cuisine bien pratique ! Le couple franco-mexicain, qui gère cet endroit, est très sympa. Bref, un bon plan pour 122€ les 3 nuits.

💡 Attention toutefois, la voiture est nécessaire pour circuler entre le supermarché, les ruines, les plages ou la zone hôtelière.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez aussi dormir au célèbre Azulik Resort, n’hésitez pas à nous raconter 😀

Où manger ?

On a une adresse incontournable, pour manger des burritos délicieux à un prix défiant toute concurrence. Gros coup de ❤️ pour Burrito Amor !

On a également beaucoup aimé La coqueta. On privilégiait les restaurants de notre quartier car nous étions fatigués et avions la flemme de rejoindre la zone hôtelière et ses flots de touristes sans masque ! Néanmoins, vous y trouverez un large choix pour vous restaurer.

tulum hôtel

Quels sont les incontournables à faire à Tulum ?

Alors, que faire à Tulum ? Comme vous vous en doutez, les possibilités sont nombreuses. Nous n’avons pas eu le temps de tout visiter mais on vous partage nos coups de ❤️ et nos déceptions à Tulum, dans le Yucatan. On commence par la ville elle-même, avec ses célèbres ruines, ses belles plages et la fameuse zone hôtelière.

Les ruines de Tulum

C’est certainement l’image que vous avez de Tulum : des temples, une mer turquoise, du sable blanc et de la végétation. C’est exactement ce que dégagent les ruines de Tulum, simplicité, beauté et harmonie. Le cadre est magnifique, les iguanes nombreux. Si les ruines mayas ne sont pas les plus spectaculaires du Yucatan, le fait qu’elles soient en bord de mer les rend uniques !

Pendant un peu plus d’une heure, vous vous baladez entre les ruines que vous découvrez au gré des panneaux explicatifs. Le site est assez grand, ce qui fait que malgré la masse de touristes, vous n’êtes pas trop gênés. On pense néanmoins que hors période COVID, il faut privilégier les premières heures pour être tranquille.

Vous avez peut-être vu des posts Instagram avec des gens sur les plages au pied des ruines mais ceci n’est plus possible pour cause de pandémie. Les plages étaient condamnées en janvier 2021. Cela ne nous dérangeait pas plus que ça, les images étaient encore plus belles.

Côté logistique, comptez 160 pesos par personne, soit 6,6€, l’entrée sur le site. Il est néanmoins possible de prendre des options plus chères qui permettent, entre autres, de visiter des cénotes ou observer les ruines depuis la mer. Le parking est également payant, nous avons déboursé 180 pesos, soit 7,5€, pour près de 4h sur place.

Comptez une bonne dizaine de minutes de marche entre le parking et l’entrée des ruines. Avant d’entrer sur le site du temple, vous avez une zone commerçante avec de nombreuses boutiques et quelques restaurants. Attention, on a repéré notre sac photo dès l’entrée et nous avons donc été priés de laisser notre sac avec drone et caméra en consigne. Nous n’avions que notre appareil photo avec nous.

Découvrez ici toutes les activités à faire au départ de Tulum.

Dans la péninsule du Yucatan, nous avons également eu la chance de découvrir les ruines de Calakmul et celles d’Uxmal !

iguane mer ruines

Les plages de Tulum

Il est certainement possible de faire autrement mais nous avons rejoint les plages de Tulum depuis les ruines. Même si nous avons payé plus cher notre parking, nous ne nous sommes pas embêtés à circuler et nous garer près des plages.

2 options : marcher jusqu’aux ruines puis rejoindre les plages, toujours à pied. Attention, cela représente un peu de marche tout de même, surtout si vous faites l’aller-retour. Les plages sont à une vingtaine de minutes des ruines qui, elles-mêmes, sont à une dizaine de minutes du parking. Le parking ferme à 18h d’ailleurs, calculez bien.

Autre solution, louer des vélos. C’est ce que nous avons fait pour rejoindre les plages. C’était super sympa et rapide. Négociez bien, nous avons fait descendre la facture de 500 pesos à 300 assez rapidement…

Quelle plage de Tulum choisir ? Je pense qu’elles se ressemblent toutes pas mal : de longues plages de sable fin, une mer turquoise et des transats sur lesquels il est sympa de s’installer, un petit cocktail en main 😉 Nous étions à la plage Las Palmas, très agréable, malgré le monde. N’espérez pas profiter seuls des plages de Tulum, elles sont bien trop célèbres. Vous avez également la possibilité de tester Playa Paraiso, très belle semble-t-il. Un serveur nous avait recommandé la plage Xcacel mais nous n’avons pas pu le temps d’y aller !

plage mer tulum

La zone hôtelière de Tulum

C’est certainement l’une des plus célèbres images de Tulum, ces fameux hôtels. C’est aussi ce qu’on a moins aimé (pour ne pas dire « détesté »). De fait, nous n’y sommes pas vraiment allés. Nous avons juste traversé la zone hôtelière de Tulum en voiture, en revenant de la réserve de Sian Ka’an.

En soi, nous nous y serions baladés si nous avions eu plus de temps. L’endroit est assez unique. Imaginez des kilomètres d’hôtels qui longent la plage… plage que vous ne voyez pas, pour le coup.

Nous concédons tout de même que l’endroit a du style, le paradis d’Instagram. On vous conseille donc ce coin pour une promenade le long de la Road 15 pour découvrir ces hôtels. Et si vous réussissez à rejoindre la plage par les accès privatisés des hôtels, prenez le temps de siroter un cocktail dans l’un des nombreux clubs qui bordent l’eau. Nous avions repéré le Coco Tulum 😉

eau cenote tulum
carole jungle ruines
tulum voilier plage

Les cénotes près de Tulum

La région de Tulum fait également partie des endroits incontournables au Yucatan pour profiter des fameux cénotes. Vous savez, ce sont ces gouffres d’eau dans lesquels il est génial de se baigner. Vous en aurez pour tous les goûts : des cénotes à ciel ouvert et d’autres semi-ouverts. Nous vous présentons quelques-uns des nombreux cénotes près de Tulum 😉

Retrouvez notre classement des 10 meilleurs cénotes du Yucatan ainsi que nos conseils pour en profiter un maximum !

Cénote Azul

Notre premier cénote au Mexique, et pas des moindres ! Nous avons commencé fort avec le cénote Azul, le cénote bleu.

Il s’agit d’un cénote à ciel ouvert, avec des couleurs magnifiques, oscillant entre le bleu et le vert. Les deux bassins, que vous pouvez relier en nageant ou sur les pontons, sont vraiment superbes. Ne vous privez pas de l’expérience d’une fish-pédicure, gratuite en plus, sous le regard des iguanes cachés dans le décor ! Privilégiez une visite dès l’ouverture pour profiter de ce lieu enchanteur sans trop de monde.

💡 L’entrée coutait 5€ (120 pesos) par personne lors de notre venue mais les prix augmentent tellement vite…

andy cenote tulum

Cénote Jardin del Eden

Petit coin de paradis, le cénote Jardin del Eden est situé juste avant le cénote Azul en venant de Playa del Carmen. Notre Airbnb nous l’a conseillé, notamment parce qu’il est moins touristique.

Il s’agit d’un autre cénote ouvert mais il y règne une ambiance totalement différente du cénote Azul. Il est comme sorti de nulle part, en pleine nature. Les eaux sont moins claires, plus profondes, mais l’endroit est un régal pour les yeux. On prend le masque et le tuba pour observer la faune et la flore aquatiques, on se pose dans un coin pour compter les iguanes et observer les oiseaux… Un petit paradis, je vous ai prévenu !

💡 L’entrée coûtait 8€/190 pesos par personne lors de notre visite.

couple iguane cenote

Cénote Dos Ojos

Ce cénote a été une vraie déception pour nous, mais on doit admettre que ce n’est pas que de sa faute. Premier conseil, valable pour tous les cénotes : vérifiez les horaires d’ouverture. Nous sommes arrivés à ce cénote vers 15h alors qu’il fermait à 16h. Sachant qu’il y a en fait deux cénotes à voir, cela fait un peu court.

Deuxième surprise, et pas des moindres, le prix ! Nous avons payé presque 30€, soit 700 pesos, pour deux l’entrée de ce cénote. C’est totalement hors de prix, en comparaison avec les deux autres cénotes faits précédemment, et surtout ceux de la région de Valladolid ou Mérida. 15€ par personne, c’est une honte 👿 D’autant que ce prix évolue sans cesse et il augmentera encore certainement quand vous vous y rendrez.

Bref, nous avons payé et avons poursuivi la route jusqu’à l’intéressé. Troisième mauvaise surprise, la pluie et, en l’occurrence, une grosse perte de lumière. Le problème est que le cénote Dos Ojos est un cénote semi-ouvert, qui vaut notamment le détour grâce à la couleur que prend l’eau avec les rayons du soleil. Bon, par contre, on était abrité de la pluie, c’est le point positif ! Nous sommes arrivés au niveau du premier « œil » et l’eau était noire (presque partout). Alors, forcément, payer 30€ pour voir de l’eau noire (presque partout), n’a pas été le meilleur moment de notre séjour. Et ne cherchez pas, le deuxième bassin était similaire. Néanmoins, je dois préciser que le cadre est superbe. Une végétation luxuriante, les quelques rayons de lumière touchant l’eau, ces grottes quasi mystiques, etc. Mais ça ne vaut pas le prix. Je pense, par contre, que plonger là-bas doit être assez sympa !

cenote eau arbres tulum

Gran Cenote

Gran Cenote ou comment payer de nouveau presque 30€ pour un cénote (28€ + 660 pesos, lors de notre voyage au Mexique). Nous avons vraiment hésité à y aller, à cause de notre expérience à Dos Ojos. Néanmoins, le soleil était au rendez-vous et on voulait lui donner sa chance. Et pourtant, c’était encore mal parti. Non seulement on paie une blinde, mais en plus on ne peut pas rentrer avec l’appareil photo. Nous y sommes donc allés avec la caméra et nos portables uniquement 😮

Il s’agit d’un cénote semi-ouvert mais la lumière passe un peu plus dans la végétation, ce qui fait que les eaux sont magnifiques. Encore une fois, le cadre est superbe, notamment avec la végétation omniprésente. Gran Cenote est en réalité composé de deux cénotes, qu’on peut relier depuis la surface, mais également en nageant dans un tunnel (rien d’inquiétant). C’était vraiment sympa !

Et puis, dans le bassin principal, vous aurez la chance de pouvoir nager avec des tortues de terre, tout en admirant les stalactites, stalagmites et autres merveilles géologiques !

Vous pouvez également réserver une excursion à la journée comprenant 4 cenotes, avec tyrolienne et canoë kayak en pleine jungle !

Nous avons également vu des cénotes incroyables dans les régions de Mérida et de Valladolid ❤️

cenote tulum tortue

Une journée dans la réserve de Sian Ka’an

On ne peut terminer un article sur Tulum et ses environs sans évoquer la réserve de Sian Ka’an, la fameuse… Autant vous le dire tout de suite : notre journée à Sian Ka’an a été l’une des plus belles journées de notre séjour. On vous raconte tout sur cette journée de dingue !

Comment aller à la réserve de Sian Ka’an ?

Sachez qu’il y a plusieurs manières de profiter de cet endroit. On ne détaille pas car ce ne fut pas notre choix mais il est par exemple possible de vous rendre par vous-même à Muyil et opter pour un tour en bateau une fois là-bas.

Pour le coup, nous avons décidé de passer par l’excursion proposée par Secretoo. On vous a déjà raconté notre ressenti par rapport à cette expérience, et le fonctionnement de cette plateforme : on a été conquis. Vous pouvez choisir l’excursion par Muyil ou celle centrée sur la réserve, que nous avons choisie.

Comme on vous l’expliquait, il y a un prix fixé pour chaque excursion et ce prix diminue en fonction du nombre de participants. De fait, nous avons payé 183€ notre journée à 2, ce qui comprenait : le service de notre guide, le trajet aller-retour, l’excursion en bateau et le déjeuner. Ce prix a pu diminuer car nous sommes partis à 4, ce qui nous a également permis de bénéficier d’un van. Autrement, nous devions partir avec notre propre voiture ce qui aurait été… sport. En effet, la route vers Punta Allen, une fois que vous êtes dans la réserve, est assez chaotique. Ce n’est pas infaisable mais il y a beaucoup de trous et il faut y aller lentement.

L’avantage, avec cette formule, est que nous n’avons pas eu à aller jusqu’à Punta Allen. A un certain moment, après 1h30 de van, un bateau est venu nous chercher pour commencer la seconde partie de notre excursion.

mer phare

L’excursion avec Secretoo

Nous avons réservé sur le site internet de Secretoo et avons été en lien avec Marc et Maryline avant le départ. Ils répondaient à nos questions, nous conseillaient, c’était top ! La veille de notre départ, ils nous ont transmis les coordonnées de notre guide, Murielle, que nous avons contactée sur WhatsApp pour régler les derniers détails :

  • le prix restant à payer, après l’acompte réglé en ligne – on paie le jour J en liquide,
  • les incontournables à ne pas oublier : eau, chapeau, crème solaire, collation, petite laine, k-way en cas de pluie (même s’il y a le nécessaire sur le bateau), etc.

Nous nous sommes donc retrouvés avec notre super guide, Murielle, à 7h, sur le parking du supermarché Aki, à Tulum. Sachez qu’il est également possible de partir depuis Playa del Carmen.

Vous traversez ensuite la zone hôtelière avant d’entrer dans la réserve. Pendant 1h30, Murielle nous a raconté des choses passionnantes sur la faune et la flore de la réserve. L’énorme avantage de Murielle est qu’il s’agit d’une Française installée au Mexique depuis 16 ans et qui est, à la base, soigneur animalier. Autant vous dire qu’elle en connait un rayon sur les animaux de la réserve ! Non seulement c’est passionnant mais, en plus, le temps passe vite. On ne remarque presque pas la route chaotique 😀

A un certain point, nous avons retrouvé notre bateau, brillamment piloté par Julia qui a été parfaite toute la journée. Commence alors la deuxième partie de l’excursion, que je vous détaillerai ensuite, entre la lagune et la mer. Nous avons vu des choses incroyables, j’ai hâte de vous raconter ! Après les différentes observations et le snorkeling, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner dans un restaurant sur la plage. Le repas et les boissons basiques étaient inclus et c’était super bon ! Vous avez le choix entre viande et poisson, et on vous conseille le jus d’hibiscus, une vraie découverte ❤️

Nous avons ensuite pris le bateau pour continuer nos petites séances d’observation, avant de rejoindre le van et de reprendre la route vers Tulum. Ce qui était génial c’est qu’on avait l’impression que Murielle n’avait pas vraiment d’heure. On nous avait dit qu’on serait rentrés à 17h mais nous avons été laissés au supermarché de Tulum vers 19h 😉 A aucun moment nous avons été pressés, Murielle et Julia étaient à l’écoute de nos envies et les devançaient même. Il n’y a rien à dire, c’était parfait !

lagon andy mer

Que faire dans la réserve de Sian Ka’an ?

Les activités sont différentes en fonction de la formule que vous choisissez. Nous avons commencé par une pause sur un pont qui est normalement un spot à crocodiles. Ils étaient encore endormis lorsque nous sommes passés et nous n’en avions vu aucun. En repassant, en fin de journée, j’ai eu la chance d’en apercevoir un avec les jumelles !

Une fois sur le bateau, nous avons commencé par aller observer l’île aux oiseaux, dans la lagune. C’était exceptionnel car nous pouvions voir la plupart des oiseaux que Murielle nous avait présentés dans le van : cormorans, pélicans, aigles, frégates, spatules rosées, hérons de toute sorte, etc. Gros coup de ❤️ pour les frégates et leur « ballon rouge » sous la gorge 😀 Nous avons été vraiment éblouis par ce moment et Murielle et Julia ont tout fait pour qu’on en profite un maximum.

Avant de rejoindre la mer, nos guides superstars ont essayé de dénicher un lamantin, sans succès mais il est possible de les voir. On ne peut pas avoir de la chance à tous les coups ! Une fois en mer, nous avions deux objectifs : trouver des tortues et des dauphins. A force de persévérance (et grâce aux yeux supersoniques de nos guides), nous les avons trouvés ! Il faut bien comprendre que nous sommes dans un espace hors du commun, avec beaucoup d’animaux mais qui ne se montrent pas toujours. Mais il était écrit que nous allions passer une super journée…

tulum oiseaux arbres

Après avoir regardé les dauphins jouer avec le bateau et suivi les tortues, nous avons profité d’un joli spot de snorkeling sur la barrière de corail. Murielle a tout compris : elle nous fait partir tôt pour qu’on soit seul sur les spots, et c’est génial. Nous étions seuls sur la barrière de corail et seuls dans l’extraordinaire lagon ensuite !

Après un délicieux repas, nous sommes repartis en prenant le temps de chercher de nouveau les tortues (trouvées), lamantins (pas trouvés) et dauphins (trouvés). Une journée de rêve dont on gardera de magnifiques souvenirs (en plus d’un visage cramé 😳  ).

Vous l’aurez compris, il y a largement de quoi faire à Tulum et autour. Il s’agit sans conteste de l’une des régions les plus riches du Yucatan. Si Tulum est belle et bohème, le tourisme de masse l’abime et la dénature néanmoins. En revanche, ses environs sont extraordinaires : les cenotes et surtout la réserve de Sian Ka’an font partie de ces paysages qu’on n’oublie pas. Alors n’hésitez plus et foncez découvrir Tulum, l’une des perles du Yucatan !

tulum mer dauphins tortue
2 réponses
  1. Jovana
    Jovana dit :

    Coucou les amoureux!
    MERCI infiniment pour ces précieux conseils! J’ai lu tous vos articles sur le Yucatan en prévision d’un voyage cet été fin juillet-début août 🙂
    Petite question : pourrais-tu me dire ce que tu as mis dans ta valise?

    Merci encore à vous pour ces précieux conseils!!! 🙂

    Répondre
    • Carole
      Carole dit :

      Oh merci ça nous fait très plaisir ! Nous avons encore un article à sortir, la semaine prochaine !
      Alors surtout si tu pars pendant la saison des pluies… Le kway! Autrement je te dirais : anti moustique, bonnes chaussures, crème solaire, un petit pull pour le soir.. Ça dépend aussi de ton programme 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *